Lettres persanes et plus d'un million d'autres livres sont disponibles pour le Kindle d'Amazon. En savoir plus
EUR 4,00
  • Tous les prix incluent la TVA.
En stock.
Expédié et vendu par Amazon.
Emballage cadeau disponible.
Quantité :1
Vous l'avez déjà ?
Repliez vers l'arrière Repliez vers l'avant
Ecoutez Lecture en cours... Interrompu   Vous écoutez un extrait de l'édition audio Audible
En savoir plus
Voir cette image

Lettres Persanes Poche – 21 juin 2006


Voir les 69 formats et éditions Masquer les autres formats et éditions
Prix Amazon Neuf à partir de Occasion à partir de
Format Kindle
"Veuillez réessayer"
Poche
"Veuillez réessayer"
EUR 3,97
Relié
"Veuillez réessayer"
EUR 4,99
Poche, 21 juin 2006
EUR 4,00
EUR 3,85 EUR 0,27
Broché
"Veuillez réessayer"
EUR 23,72
Poche
"Veuillez réessayer"
EUR 0,09
Cartonné
"Veuillez réessayer"
EUR 6,30

Notre boutique Le Livre de Poche

Notre boutique Le Livre de Poche
Découvrez tous les livres de Poche dans notre boutique dédiée.

Offres spéciales et liens associés


Produits fréquemment achetés ensemble

Lettres Persanes + Lettres persanes de Montesquieu
Prix pour les deux : EUR 8,90

Acheter les articles sélectionnés ensemble

Les clients ayant acheté cet article ont également acheté


Descriptions du produit

Amazon.fr

L'étonnement de deux voyageurs persans est prétexte à une peinture sans tabou de la fin du règne de Louis XIV. Les particularismes du temps, tout comme les faiblesses et les inclinations naturelles de la nature humaine, sont observés d'autant plus attentivement qu'ils le sont d'un point de vue extérieur. Usbek, principal locuteur de ce roman épistolaire où les lettres s'entrecroisent pour créer un écheveau d'impressions et d'intrigues, a quitté Ispahan pour des raisons politiques. Il dirige donc son sérail depuis l'Europe et échange ses impressions avec ses amis demeurés en Perse, avec Rhédi, en voyage d'étude à Venise, puis avec son compagnon de route Rica, qui préfèrera le tumulte de Paris et la curiosité qu'il y suscite au calme de la campagne environnante élue par Usbek. Ce dernier, si lucide quant aux vices du royaume de France, si critique quant aux traditions européennes, se laisse pourtant duper par ses femmes. Les Lettres persanes, première oeuvre de Montesquieu, publiées dans l'anonymat en 1721, connurent un succès retentissant et furent rééditées plusieurs fois au cours du XVIIIe siècle. --Sana Tang-Léopold Wauters --Ce texte fait référence à une édition épuisée ou non disponible de ce titre.

Revue de presse

Nouvelle édition. --Ce texte fait référence à l'édition Poche .


Détails sur le produit

  • Poche: 444 pages
  • Editeur : Le Livre de Poche; Édition : Reprint (21 juin 2006)
  • Collection : Classiques
  • Langue : Français
  • ISBN-10: 2253082228
  • ISBN-13: 978-2253082224
  • Dimensions du produit: 17,5 x 10,9 x 2,5 cm
  • Moyenne des commentaires client : 4.0 étoiles sur 5  Voir tous les commentaires (22 commentaires client)
  • Classement des meilleures ventes d'Amazon: 2.028 en Livres (Voir les 100 premiers en Livres)
  •  Souhaitez-vous compléter ou améliorer les informations sur ce produit ? Ou faire modifier les images?


En savoir plus sur les auteurs

Découvrez des livres, informez-vous sur les écrivains, lisez des blogs d'auteurs et bien plus encore.

Quels sont les autres articles que les clients achètent après avoir regardé cet article?

Commentaires en ligne

Commentaires client les plus utiles

13 internautes sur 13 ont trouvé ce commentaire utile  Par Lilian sur 16 juillet 2011
Format: Poche
Depuis la parution des Lettres persanes en 1721, les commentateurs ont eu à cœur de disséquer les critiques des institutions, des mœurs et des lois de cette société française qui transparaissent ici à travers la plume de Montesquieu. Il est dès lors inutile d'épiloguer longuement sur ce sujet, tant cette manœuvre de l'auteur est palpable.
Il est aussi à remarquer que ce n'est pas seulement cela qui a fait le succès de l'ouvrage dès sa parution. Montesquieu sait doser sa prose de traits d'esprit appréciables et remarquables, et ne tarit pas d'humour lorsqu'il faut se dépecer d'un lourd regard pour porter un œil neuf sur son environnement.
Bref, à défaut de nous emporter par l'émotion, ce texte est agréable à lire, et a le mérite de nous faire voyager dans deux sociétés antérieures à la nôtre, et nous emmène à suivre les cheminements philosophiques de l'écrivain avec délectation.

Nous avons actuellement l'avantage du temps, ce qui nous permet également de juger les "prophéties" de Montesquieu... et là-dessus, on ne peut qu'être surpris par la justesse de certaines de ses analyses concernant notamment le devenir de l'empire Ottoman et la déchristianisation des peuples.

Il est à noter que cette édition de Paul Vernière mise à jour par Catherine Volpilhac-Auger (Les classiques de poche - Le livre de Poche) contient l'intégralité des lettres et fournit une analyse précieuse des influences de l'auteur.
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
9 internautes sur 10 ont trouvé ce commentaire utile  Par Soulier sur 23 juin 2009
Format: Poche
Très à la mode dans la littérature du dix-sept et du dix-huitième siècle, le principe consistant à faire parler un « étranger » décrivant les us et coutumes des autochtones d'un pays européen qu'il visitait semblait se faire alors de manière assez courante. L'orientalisme, alors très en vogue, s'invitait donc à être comparé, implicitement, à « l'avancée » occidentale, naturellement idéalisée. On retrouvera les germes d'une vision globale plus politique, consistant à « éduquer » cet orient primitif - et parallèlement à en piller les richesses. L'Algérie française deviendra alors le point culminant de cette amorce civilisationnelle que la vision orientaliste, essentiellement française, après avoir été sincèrement admirative, se cristallisera en un élan ressemblant d'avantage à une croisade qu'à un quelconque « devoir » professoral d'éducation. Le colonialisme naîtra.

Pour revenir au sujet nous intéressant, les Lettres persanes sont un savant mélange de sérieux et de badinage dont semblait raffoler la société de la Régence. Naturellement, à travers la vision tour à tour candide et critique de cet étranger un peu désemparé arrivant en ville, il est intéressant de noter que la satire déguisée de la société de l'époque est également très présente chez Montesquieu.
Lire la suite ›
1 commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
36 internautes sur 41 ont trouvé ce commentaire utile  Par M. Vittoz sur 9 novembre 2009
Format: Poche
Je n'ai pas été assez vigilante avant d'acheter ce volume. Il s'agit d'une SÉLECTION de lettres et non du texte intégral. Je me permets de faire ce commentaire car j'ai trouvé que ce n'était pas assez clairement indiqué dans l'entête du produit (que je vais devoir racheter).
Sinon, 5 étoiles bien sûr pour les Lettres Persanes elles-mêmes.
1 commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Format: Poche Achat vérifié
Enfin un texte intégral, accompagné de notes succinctes, mais éclairantes. Conviendrait à des élèves de première ou terminale. Je n'ai rien à ajouter.
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Par jatte sur 4 janvier 2014
Format: Format Kindle Achat vérifié
voyage, voyage.... changement complet d'horizon et de moralité, cela permet de se remettre en question c'est du tout bon voilà
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Par ara sur 29 décembre 2013
Format: Format Kindle Achat vérifié
Usbek,Persan ,découvre la France à la fin du régne de Louis XIV,et entretien une correspondance épistolaire avec son compagnon de route ,ses amis,le grand eunuque gardien de son harem ,ses épouses. Il s'étonne,admire, s'interroge,doute, mais souvent critique les mœurs,lois ,institutions religieuses ou savantes de France et d'occident. Il établit des parallèles avec les pratiques de son pays pas forcément toujours à l'avantage de celui-ci. Enfin comble d'ironie, ses certitudes concernant le bien fondé et l'inviolabilité de son harem s’avèrent illusoires .Contrairement à un autre ouvrage construit sur le même modèle d'échanges épistolaires-les liaisons dangereuses- ou le suspens est entretenu par une action dont on veut connaitre le dénouement,ici les événements se déroulent au gré des circonstances et tiennent moins le lecteur en haleine .C'est cependant une suite de réflexions sur la relativité des organisations et mœurs humaines pertinentes. Elles ne peuvent qu'inciter à s'interroger sur le bien fondé des vérités bien établies et à pratiquer la tolérance.
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer

Commentaires client les plus récents



Commentaires

Souhaitez-vous compléter ou améliorer les informations sur ce produit ? Ou faire modifier les images?