undrgrnd Cliquez ici NEWNEEEW nav-sa-clothing-shoes Cloud Drive Photos FIFA16 cliquez_ici Rentrée scolaire Shop Fire HD 6 Shop Kindle Paperwhite cliquez_ici Jeux Vidéo Bijoux Montres Montres

Commentaires client

5
4,4 sur 5 étoiles
Lettres à sa voisine
Format: BrochéModifier
Prix:14,50 €+Livraison gratuite avec Amazon Premium

Votre évaluation :(Effacer)Evaluez cet article
Partagez votre opinion avec les autres clients

Un problème s'est produit lors du filtrage des commentaires. Veuillez réessayer ultérieurement.

4 sur 4 personnes ont trouvé le commentaire suivant utile
... rares et précieuses... Les textes de ces quelques lettres tantôt émouvantes, tantôt amusantes, sont illustrés par les fac-similés où l'on peut découvrir l'écriture du Maître, parfois cahotique. Ces lettres nous donnent accès à l'univers de M. Proust, l'intimité de sa vie quotidienne de reclus. Dommage qu'on n'en ait pas retrouvées davantage...
0CommentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
2 sur 2 personnes ont trouvé le commentaire suivant utile
1000 PREMIERS RÉVISEURSle 15 janvier 2015
Ce petit livre récemment publié (en octobre 2013) a révélé (et exhumé !) 23 lettres de Marcel Proust, adressées principalement à sa voisine résidant juste au-dessus de son appartement du 102 boulevard Haussmann à Paris. Parmi celles-ci, trois seulement sont adressées à son mari.
Ce couple Williams résidait sis à cette adresse au 3ème étage, juste au dessus de la tête du plus célèbre Marcel de la littérature. Monsieur était un dentiste américain et madame sa 2ème épouse et non la dernière. Néanmoins Marcel et madame Williams entrèrent seulement en relation, sans se connaitre davantage.
L'Histoire n'a pas gardé trace des réponses de Madame ; nous n'avons donc que le point de vue de l'écrivain.

Ces lettres qui ne sont pas datées mais qui d'après les spécialistes coururent vraisemblablement de 1908 à 1916, révèlent toujours la langue parfaite et extrêmement châtiée de l'artiste. Un charme particulier s'y exprime avec un raffinement unique, quelques imparfaits du subjonctifs disséminés : on sent que l'épistolier y portait le même soin qu'à son « grand » oeuvre parallèle. On aurait souhaité être à la place de cette voisine pour recueillir de si belles courtes missives.

Pour ce phobique du bruit, le sujet principal y reste de doux reproches concernant justement l'excès de bruit qui parvenait à son appartement et provenant justement « pour son malheur » de la zone exactement située au-dessus de son lit. Ne souhaitant d'aucune manière froisser ses voisins et ne sachant trop comment le leur dire, il emploie toujours des circonvolutions tellement aimables, comme s'il s'excusait d'évoquer ce sujet « trivial » que parfois c'en est presque comique, par son ton si poli (trop ?) avec lequel il « réprimande » aussi affablement sa voisine. Le souci de son repos y est détaillé : les petits coups réguliers d'un marteau, « le clouage de caisses » du déménagement du couple, le nettoyage des tapis du dimanche...).
Ce qui lui plaisait tant : « le bruit qui se rapproche du silence ».
Sa « maladie » et ses crises d'asthme y occupent aussi beaucoup de place, avec même « obsession ».

Il se livre toujours personnellement bien sûr par les évènements de sa vie de reclus volontaire, où il révèle alors son rythme particulier de vie (sommeil le jour). La littérature, les disparus de la grande guerre qui fait rage, entrent en jeu.
Il ne peut s'empêcher de lui adresser de petits cadeaux, et notamment ses livres où l'on sent que l'intérêt de ses voisins pour la littérature n'est forcément pas le même que le sien. Mais sa voisine le lit et lui adresse par retour son opinion.

« Méritait-il ses et ces voisins » ? « Vos lettres sont délicieuses » ou « trop remarquables » ne peut-il s'empêcher d'écrire. En fait-il trop ? Délicatesse, politesse extrême, son « art du compliment » vient flatter la qualité des lettres de son interlocutrice.

Il manque les dernières lettres de Proust puisque cette correspondance est interrompue au même moment par le départ de Marcel et de ses voisins.
Un petit chef-d'oeuvre du genre, qui nous replonge dans cette époque, avec un texte établi et annoté notamment par le grand spécialiste de Proust : Jean-Yves Tadié.
0CommentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
1 sur 1 personnes ont trouvé le commentaire suivant utile
le 30 juillet 2014
Si l'on est un inconditionnel de Proust on peut se procurer ce recueil de 23 lettres retrouvées récemment mais il est plus important de se munir d'autres recueils comme celui intitulé :Proust, Correspondance coll. GF.
0CommentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
le 24 mai 2015
Nicely edited and interesting volume that is a good adjunct to your 21-tome Correspondance. The plan of Proust's apartment alone is worth the price.
0CommentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
1 sur 2 personnes ont trouvé le commentaire suivant utile
le 26 mai 2014
Un petit livre intelligent qui convient aussi bien aux profanes qui auront envie de decouvrir l'oeuvre de Proust qu aux
Initiés et passionnés qui affermiront leurs connaissances.
A recommander chaudement!
0CommentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
     
 
Les clients ayant consulté cet article ont également regardé
Correspondance
Correspondance de Marcel Proust (Poche - 16 octobre 2007)
EUR 9,00

Une Saison avec Marcel Proust: Souvenirs
Une Saison avec Marcel Proust: Souvenirs de René Peter (Broché - 5 mai 2005)
EUR 13,70