Vous l'avez déjà ? Vendez votre exemplaire ici
Désolé, cet article n'est pas disponible en
Image non disponible pour la
couleur :
Image non disponible

 

L'heure du loup ; la honte

Liv Ullmann , Max von Sydow , Ingmar Bergman    Tous publics   DVD
5.0 étoiles sur 5  Voir tous les commentaires (4 commentaires client)

Voir les offres de ces vendeurs.



Offres spéciales et liens associés


Quels sont les autres articles que les clients achètent après avoir regardé cet article?


Détails sur le produit

  • Acteurs : Liv Ullmann, Max von Sydow, Gertrud Fridh, Erland Josephson, Birgitta Valberg
  • Réalisateurs : Ingmar Bergman
  • Format : PAL
  • Audio : Suédois (Dolby Digital 2.0 Mono)
  • Sous-titres : Français
  • Région : Région 2 (Ce DVD ne pourra probablement pas être visualisé en dehors de l'Europe. Plus d'informations sur les formats DVD/Blu-ray.).
  • Rapport de forme : 1.33:1
  • Nombre de disques : 2
  • Studio : Filmedia
  • Date de sortie du DVD : 7 avril 2004
  • Durée : 185 minutes
  • Moyenne des commentaires client : 5.0 étoiles sur 5  Voir tous les commentaires (4 commentaires client)
  • ASIN: B0001WPR8C
  • Classement des meilleures ventes d'Amazon: 30.577 en DVD & Blu-ray (Voir les 100 premiers en DVD & Blu-ray)
  •  Souhaitez-vous compléter ou améliorer les informations sur ce produit ? Ou faire modifier les images?


Contenu additionnel

Contient :
- "La Honte"
- "L'Heure du loup"
Pas de bonus vidéo

Descriptions du produit

Synopsis

Ce coffret contient 2 films :
- La honte (1950) :
IJan et Eva Rosenberg, deux musiciens, vivent sur une île, et seul leur art les préoccupe. Brutalement, la guerre - la "honte" - s'installe, avec son cortège d'incendies au napalm, d'exécutions sommaires, de rafles, de tortures...
- L'heure du loup (1968) :
Peintre célèbre, Johan est prisonnier de son monde intérieur. Il est hanté par ses oeuvres, des créatures monstrueuses qui surgissent à "l'heure du loup", le moment où la nuit fait place à l'aube...

Descriptions du produit

La Honte + L'Heure Du Loup

Les clients ayant acheté cet article ont également acheté


Commentaires en ligne 

4 étoiles
0
3 étoiles
0
2 étoiles
0
1 étoiles
0
5.0 étoiles sur 5
5.0 étoiles sur 5
Commentaires client les plus utiles
11 internautes sur 12 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 Deux Bergman sombres 29 mai 2011
Par Pèire Cotó TOP 50 COMMENTATEURS
L'Heure du Loup (Vargtimmen) et la Honte (Skammen) sont deux films d'Ingmar Bergman, étrennés en 1968 en France (décembre 1967 en Suède pour Vargtimmen). Ils ont pour points communs d'être en noir et blanc, d'être centrés sur un couple, joué dans les deux cas par Liv Ullmann et Max von Sydow. Pour des raisons différentes, ce sont des oeuvres sombres et pessimistes. Chaque film est sur un côté du même disque. Les bonus sont forcément limités : pour chaque film, 3 mn de souvenirs de Liv Ullmann et le rappel écrit de la filmographie de Bergman.

Film d'horreur et film fantastique, L'Heure du Loup est à la fois le plus impressionnant et celui dont l'intérêt, la première fois qu'on le voit, est le plus inégal. Certains passages de monologues, particulièrement au début, demandent un effort d'attention, alors que les passages oniriques et fantastiques frappent et laisseront longtemps leur impression maléfique dans la mémoire. Mais les premiers aident à la compréhension des seconds, même si l'interprétation reste ouverte. On se demande souvent si le personnage rêve, s'il se souvient ou s'il est dans la réalité. Personnellement, même si le film est éprouvant, j'ai eu l'envie de le revoir aussitôt pour mieux le comprendre. Je n'en dirai pas plus sur cette question, si ce n'est que la culpabilité et l'angoisse... mais en voilà assez.
Lire la suite ›
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ?
1 internautes sur 1 ont trouvé ce commentaire utile 
Par EB TOP 500 COMMENTATEURS
Mon commentaire ne porte que sur ce film, et pas sur "l'heure du loup", film difficile, et à mon sens pas très réussi, qui ne fait pas partie de mes Bergman préférés... C'est un immense cinéaste de l'intime, qui a filmé les rapports humains comme personne, et qui a toujours su s'entourer d'acteurs hors-normes, d'une puissance expressive exceptionnelle...
C'est en connaissant bon nombre (une grosse trentaine) des films de Bergman que je veux vous inciter à découvrir "La honte", bien moins connu que "Cris et chuchotements", "sonate d'automne", "Le septième sceau", "Persona", "Scènes de la vie conjugale" etc, mais qui mérite de figurer parmi ces chefs-d'œuvre, car c'est un film unique et très fort. Situé sur l'île de Farö (où Bergman avait une maison), et sorti en 1968, c'est, comme souvent, un huis-clos, centré principalement sur deux personnages, un couple formé par Liv Ullman et Max von Sidow, menant une vie retirée et heureuse d'êtres qui s'aiment et ont choisi de vivre dans cet endroit isolé. Intervient la guerre, dont nous ne saurons rien ou presque, l’essentiel portant non sur cette guerre mais sur les effets délétères qu'elle fait subir au couple. En effet, comme on peut s'y attendre avec ce cinéaste, il ne faut pas compter sur de gros effectifs de soldats, des batailles et toute la quincaillerie habituelle des films de guerre.
Lire la suite ›
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ?
Par Philomèle TOP 50 COMMENTATEURS
1) L'HEURE DU LOUP (1968) : Face aux démons de la nuit

L’heure du loup, c’est le cœur de la nuit, l’heure silencieuse de l’angoisse et de l’agonie, celle « où surviennent le plus de morts et de naissances », et où le peintre Johan Borg, nuit après nuit, en compagnie de sa femme Alma, résiste au sommeil de peur d’affronter les démons mortifères de ses cauchemars. Ce premier volet d’une trilogie fondée sur le couple incarné par Liv Ullmann et Max von Sydow, qui sera complétée par "La Honte" et "Une passion", marque pour Bergman un nouveau départ après les expériences arides du "Silence" et de "Persona" (qui confrontaient deux personnages féminins) : au lieu des inserts énigmatiques ou des lourds procédés formels des deux films précédents (même si les bruits de studio et le « Silence, on tourne ! » pendant le générique maintiennent une volonté de distanciation), le retour à une narration moins esthétisante est signifié d’emblée par un chapeau de présentation annonçant clairement qu’Alma lit le journal intime des fantasmes de Johan.

Tourné dans l’île de Farö, idéale pour les huis clos, le film fait alterner séquences réalistes et fantastiques, ces dernières prenant de plus en plus d’importance au fil de l’évolution psychique de Johan et créant ainsi jusqu’à la fin une progression dramatique.
Lire la suite ›
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ?
Commentaires client les plus récents
Rechercher des commentaires
Rechercher uniquement parmi les commentaires portant sur ce produit
ARRAY(0xa8ed7eb8)

Discussions entre clients

Le forum concernant ce produit
Discussion Réponses Message le plus récent
Pas de discussions pour l'instant

Posez des questions, partagez votre opinion, gagnez en compréhension
Démarrer une nouvelle discussion
Thème:
Première publication:
Aller s'identifier
 

Rechercher parmi les discussions des clients
Rechercher dans toutes les discussions Amazon
   


Rechercher des articles similaires par rubrique


Commentaires

Souhaitez-vous compléter ou améliorer les informations sur ce produit ? Ou faire modifier les images?