• Tous les prix incluent la TVA.
Il ne reste plus que 1 exemplaire(s) en stock (d'autres exemplaires sont en cours d'acheminement).
Expédié et vendu par Amazon. Emballage cadeau disponible.
Quantité :1
L'homme aux cercles bleus... a été ajouté à votre Panier
+ EUR 2,99 (livraison)
D'occasion: Très bon | Détails
Vendu par momox fr
État: D'occasion: Très bon
Commentaire: En Stock.
Vous l'avez déjà ?
Repliez vers l'arrière Repliez vers l'avant
Ecoutez Lecture en cours... Interrompu   Vous écoutez un extrait de l'édition audio Audible
En savoir plus
Voir les 2 images

L'homme aux cercles bleus: Livre audio 1 CD MP3 - 576 Mo CD – Livre audio, 20 août 2014

3.5 étoiles sur 5 70 commentaires client

Voir les formats et éditions Masquer les autres formats et éditions
Prix Amazon
Neuf à partir de Occasion à partir de
Format Kindle
"Veuillez réessayer"
Broché
"Veuillez réessayer"
EUR 59,84
CD, Livre audio
"Veuillez réessayer"
EUR 19,50
EUR 19,50 EUR 13,31

Notre boutique Audiolib

Notre boutique Audiolib
Découvrez le plaisir d'écouter des livres, une nouvelle façon de lire et trouvez votre livre dans notre boutique dédiée.

Offres spéciales et liens associés


Produits fréquemment achetés ensemble

  • L'homme aux cercles bleus: Livre audio 1 CD MP3 - 576 Mo
  • +
  • Sous les vents de Neptune: Livre audio 1 CD MP3 - 595 Mo
  • +
  • L'homme à l'envers: Livre audio 1CD MP3 - 615 Mo
Prix total: EUR 58,50
Acheter les articles sélectionnés ensemble

Descriptions du produit

Extrait

Fred Vargas

- de son vrai nom Frédérique Audoin-Rouzeau - est née en 1957. Médiéviste et titulaire d'un doctorat d'Histoire, elle est chercheur en Histoire et Archéologie au CNRS. La quasi totalité de son oeuvre - les «rompols» comme elle appelle ses textes policiers - est publiée chez Viviane Hamy. A plusieurs reprises primée, adaptée au cinéma et à la télévision, elle est traduite dans plus de 40 langues, et ses livres sont des best-sellers en France mais également en Allemagne et en Italie.

Jacques Frantz

De formation dramatique, Jacques Frantz travailla au conservatoire avec Antoine Vitez. Son parcours théâtral le fit se nourrir auprès des plus grands : Gildas Bourdet ou Roger Planchon, entre autres. Son parcours télévisuel (avec Serge Moati, Simon Brook, Denis Malleval, Henri Helman) et cinématographique (d'Yves Robert, Coline Serreau à Claude Chabrol ou Claude Berri, sans oublier Francis Weber, Luc Besson, Lars von Trier, ou récemment Pascal Chaumeil, dans L'Arnacoeur) ainsi qu'une longue pratique des enregistrements radio ont toujours attisé sa passion pour les textes.

Revue de presse

« Commencez ce livre, vous ne pourrez plus vous l’arracher des mains. Quant à savoir dans quel rayon le classer, peu importe. Vargas est unique en son genre. » Claire Julliard – Le Nouvel Observateur

« Pour un bon rompol, Fred Vargas a trois règles : d’abord ne pas ennuyer le lecteur, secondo le tenir, et tertio ne pas le trahir. » Cosmopolitan

Aucun appareil Kindle n'est requis. Téléchargez l'une des applis Kindle gratuites et commencez à lire les livres Kindle sur votre smartphone, tablette ou ordinateur.

  • Apple
  • Android
  • Windows Phone
  • Android

Pour obtenir l'appli gratuite, saisissez votre adresse e-mail ou numéro de téléphone mobile.




Détails sur le produit


En savoir plus sur l'auteur

Fred Vargas est née en 1957, il s'agit là de son nom de plume pour l'écriture de romans policiers. Passionnée d'archéologie, pendant toute sa scolarité, elle ne cesse d'effectuer des fouilles. Elle suit des études d'histoire, s'intéresse premièrement à la Préhistoire puis choisit d'orienter son parcourt sur le Moyen-Âge.
Fred Vargas a quasiment créé un genre romanesque : le Rompol. Avec 13 romans à son actif, tous parus aux Éditions Viviane Hamy, elle a été primée à plusieurs reprises notamment pour Pars vite et reviens tard qui se voit récompensé du Grand Prix des Lectrices de ELLE en 2002, du Prix des libraires et du Deutscher Krimipreis (Allemagne). Fred Vargas a su créer des personnages étonnants et attachants. Le plus célèbre des commissaires vargassiens, Jean-Baptiste Adamsberg, et son acolyte, Adrien Danglard, constituent des personnages récurrents des ouvrages de l'auteur. Les livres de Fred Vargas sont traduits dans une quarantaine de pays et sont adaptés au cinéma ou la télévision.

Quels sont les autres articles que les clients achètent après avoir regardé cet article?

Commentaires en ligne

Meilleurs commentaires des clients

Format: Broché
Première apparition du commissaire Adamsberg ,mise en place des personnages de l'équipe qui progressivement fera bloc autour de lui ,loufoques,maltraités par la vie pour certains...C'est le début d'une série qui va nous "envouter" progressivement au fur et à mesure des opus.
A priori rien ne prouve que ces cercles bleus soient synonymes d'actes de violence mais le 6 ème sens (à moins que ce ne soit le 7ème ) pousse notre commissaire à s'y intéresser de très près...Et à juste titre...
Parallèlement une océanographe de renom le contacte ,à priori pour lui parler de cet homme aux cercles à moins qu'elle n'aie un autre motif...
Bref,tout s'imbrique au fur et à mesure et j'avoue que ce côté "bizarroide" des personnages apporte une touche d'humour qui sans elle donnerait à ces romans un aspect trop sombre.Le seul "petit" hic c'est la fin peut être un peu trop tirée par les cheveux,irréaliste.Mais on lui pardonne....à la limite ça va avec le côté tordu de l'histoire.....Ce ne serait pas du Vargas quoi!!!!
Remarque sur ce commentaire 3 sur 3 ont trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
Format: Broché
Ayant vu le film "Pars vite et reviens tard", qui avait quelques qualités, je me suis décidé à découvrir l'oeuvre de Fred Vargas, espérant y retrouver l'atmosphère qui m'avait plu. J'ai commencé par le commencement. Si le tome est peu épais, il m'a tout de même fallu 2 mois pour atteindre péniblement la page 143 (sur 220). Dans le même temps, j'ai englouti une demi-douzaine d'autres livres mais il m'est devenu impossible de poursuivre "L'homme aux cercles bleus".

Tout d'abord, je ne sais pas où cette femme a appris à écrire : c'est illisible. Fred Vargas a une syntaxe atroce, faite d'approximations stylistiques, de lourdeurs et de répétitions (travail de relecture médiocre). Elle a le niveau d'écriture d'un jeune étudiant. Ses dialogues m'ont fait saigner les yeux. Quand, dans un lieu clos, 2 personnes se parlent, il y a le nom de l'intervenant à chaque ligne ou presque : "Mais pourquoi ? dit Adamsberg - Je ne sais pas, dit Danglard - Qui pourrait le savoir ? répondit Adamsberg - Si je le savais, enchaîna Danglard à l'attention d'Adamsberg - C'est vrai, lui répondit Adamsberg" (j'exagère à peine dans mon échange fictif, c'est une évocation de sa pesanteur).

Et ses personnages... Certes, il paraît que l'auteure est connue pour pimenter ses récits avec des personnalités hors du commun. Mais là c'est too much.
Lire la suite ›
Remarque sur ce commentaire 2 sur 2 ont trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
Format: Broché
Le style est correct sans être transcendant. Non, c'est une vilaine plaisanterie pour essayer de trouver une faille dans ce roman !! L'univers créé par Vargas est absolument fabuleux. Une brochette riche de personnages décalés : un commissaire doté d'une intelligence intuitive et sa petite douleur affective qui ne le quitte pas (ca fait pourtant des années qu'elle est partie...), un inspecteur doté d'une intelligence cartésienne (sa femme aussi est partie mais tant qu'il y a de l'alcool, ca va), une scientifique aux passions déroutantes (elle n'a pas d'homme-s- elle et ca n'a pas l'air de l'intéresser), un aveugle doté d'une grande sagesse mais franchement désagréable (il est beau, il pourrait avoir une femme mais comme il est désagréable...) et, pour finir, un meurtrier ou une meurtière...Une énigme où Vargas excelle. Parce qu'on pourrait deviner rapidement l'auteur des meurtres si Vargas ne parsemait pas son ouvrage de quelques fausses pistes. Faut l'avouer, dur de résister à la tentation : honteux, on va parfois jeter un coup d'oeil ultra-rapide aux dernières pages et on revient vite en arrière conscient d'avoir péché et heureux de ne pas être tombé sur les bonnes lignes. Remarque, j'ai de la chance au fond, c'est seulement mon premier Vargas ! !
Remarque sur ce commentaire 33 sur 39 ont trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
Format: Format Kindle
Comme à chaque fois avec un ouvrage de Fred Vargas, il faut entrer dans l’univers des personnages. Et là, c’est un peu plus difficile, car c’est la première enquête à Paris du nouveau tandem Adamsberg-Danglard. Il faut avoir l’esprit bien ouvert pour comprendre qui sont ces deux personnages aux antipodes l’un de l’autre, mais avec tellement des problèmes avec leur passé que cela forge leur présent. Danglard se retrouve à élever seul ses enfants, car sa femme l’a quitté en lui laissant aussi s’occuper d’un enfant né hors mariage ; il se noie dans l’alcool pour oublier ses soucis personnels, mais n’en demeure pas moins un inspecteur hors pair. Adamsberg est poursuivi par ses fantômes, notamment celui de la seule femme qu’il a jamais aimée et réciproquement, mais qui est partie aussi pour pouvoir vivre une vie normale sans lui. Il arrive à la Capitale précédée d’une réputation de super flic, mais aussi d’une personnalité ambigüe, de rêveur, désordonné (pour les autres, mais pas pour lui) dans ses pensées et l’organisation de son travail.
Il trouve donc évidemment bizarres tous ces cercles bleus dessinés sur les trottoirs de Paris, relatés par plusieurs médias. Alors que certains pensent que ce ne sont que d’inoffensifs dessins d’un artiste ou d’une personne un peu déséquilibrée, lui subodore quelque chose de plus glauque et prédit que des morts vont venir émailler les cercles. Et il n’a pas tort, car rapidement, une femme est retrouvée égorgée dans un des cercles. Et ce ne sera pas la seule victime.
Lire la suite ›
Remarque sur ce commentaire 1 sur 1 ont trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus

Commentaires client les plus récents


Rechercher des articles similaires par rubrique


Commentaires

Souhaitez-vous compléter ou améliorer les informations sur ce produit ? Ou faire modifier les images?