undrgrnd Cliquez ici NEWNEEEW nav-sa-clothing-shoes nav-sa-clothing-shoes Cloud Drive Photos cliquez_ici nav_TPL0516 Cliquez ici Acheter Fire Cliquez ici cliquez_ici Jeux Vidéo soldes montres soldes bijoux

Commentaires client

4,1 sur 5 étoiles12
4,1 sur 5 étoiles
5 étoiles
7
4 étoiles
3
3 étoiles
0
2 étoiles
0
1 étoile
2
Format: Format Kindle|Modifier
Prix:19,99 €
Votre évaluation :(Effacer)Evaluez cet article


Un problème s'est produit lors du filtrage des commentaires. Veuillez réessayer ultérieurement.

le 1 décembre 2014
Libéralisme de Pascal Salin constitue un superbe ouvrage didactique sur le libéralisme.

L'auteur en rappelle les fondements (Liberté - Responsabilité - Propriété) avant de les appliquer à plusieurs thématiques spécifiques (le chapitre sur l'immigration se révèle particulièrement éclairant).

En revanche, pour les personnes déjà bien au fait des préceptes philosophiques du libéralisme, l'ouvrage apparaît moins intéressant. Il vaudrait mieux se reporter directement aux écrits de Murray Rothbard, de Van Mises et d'Ayn Rand, qui constituent les sources d'inspiration de l'auteur.
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 15 septembre 2000
Enfin un bel ouvrage complet sur le libéralisme... Pascal Salin tente une brillante synthèse de ce que recouvre la notion, tant dans sa dimension théorique que pratique, avec des 'cas pratiques' particulièrement évocateurs et parfois provocateurs. Que vous soyez familier de ses idées ou a priori complètement contre, lisez cet ouvrage qui donne une image du libéralisme bien différente de celle qui nous est habituellement donnée (ou déglutie ?) par les médias. Un grand merci à l'auteur pour son effort de clarté.
0Commentaire|52 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 17 décembre 2001
Contrairement aux idées reçues, l'humanisme réside dans un système social où chacun demeure propriétaire de lui-même, où chacun peut échanger librement avec autrui (ou refuser d'échanger). L'Etat, qui est une institution fondée sur la coercition, la contrainte et la violation des droits individuels, est décrit par Salin comme un ennemi qu'il faut réduire progressivement sans violence, mais avec toute la détermination qu'une analyse logique sans faille peut engendrer dans les consciences. Un livre vraiment prodigieux et sacrément utile.
0Commentaire|58 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
A l'heure où l'on clame la fin du libéralisme et son échec flagrant, il est bon de revenir aux fondamentaux et de s'enquérir de ce qu'il est réellement, ainsi que de ce qu'il n'est pas.
Qui de mieux indiqué pour cela que Pascal Salin, fin connaisseur et brillant défenseur de la conception libérale ?
Rappelant, à juste titre, que la liberté individuelle a mis longtemps à émerger de l'Histoire dans les pays occidentaux et à être reconnue, étant à l'origine de leur extraordinaire prospérité, il montre qu'elle ne va pourtant pas de soi et que le « libéralisme » est aujourd'hui un terme honni, malgré la richesse intellectuelle qu'il recèle.
Malheureusement, l'ignorance et la méconnaissance fondamentale de ce qu'est le libéralisme engendrent un immense malentendu, qui conduit ses détracteurs à lui attribuer des caractéristiques qui lui sont totalement étrangères, voire exactement opposées.
Parmi les erreurs courantes, l'assimilation du libéralisme aux politiques de droites, au matérialisme, à la poursuite exclusive de la richesse aux dépens de toute autre valeur, ou encore à la fameuse « loi de la jungle », voire l'assimilation à l'extrême-droite autoritaire, dont elle se situe aux antipodes.
Rien de plus inexact, comme l'est l'idée selon laquelle le libéralisme serait centré sur des préoccupations purement économiques. Mais cela procède bien souvent de la manipulation, renforçant ainsi l'ignorance.

De même, Pascal Salin montre pourquoi l'approche utilitariste privilégiée par certains, qui se prétendent libéraux alors même qu'ils ne pratiquent qu'un libéralisme à la carte, teinté d'un pragmatisme de bon aloi, s'avère dangereuse et n'aide pas à clarifier les choses, s'opposant à l'approche authentiquement humaniste et éthique du libéralisme, opposée à tout constructivisme, préférant faire confiance aux individus et leurs interactions, soumis à de nécessaires règles du jeu, plutôt que de chercher à modeler la société selon les vues des uns ou des autres ou à construire un « homme nouveau ». Une liberté qui n'est en aucun cas anarchique, mais bornée par les droits des autres, consistant non à défendre l'entreprise, comme beaucoup le croient à tort, ni une quelconque approche matérialiste, mais bien plutôt l'individu dans toutes ses fonctions.

Ainsi, paradoxe éclatant, on attribue au libéralisme (notamment dans la crise actuelle) des échecs qui viennent précisément de solutions anti-libérales, mises en oeuvre par des interventionnistes qui parfois même se disent libéraux, réjouissant des adversaires qui s'empressent de dénoncer la « faillite du libéralisme ». Et ce, alors même que l'on prétend qu'il s'agit aujourd'hui d'une pensée dominante, là où ne règnent que « concessions superficielles au libéralisme, mais en réalité inspirées par des principes opposés », à l'image des privatisations, qui « ne représentent pas une concession majeure au libéralisme ». Le pragmatisme arbitraire règne en fait, confondant démocratie libérale et libéralisme, et ne respectant pas forcément la triptyque liberté, propriété et responsabilité, qui définissent le libéralisme.

A travers l'ouvrage, Pascal Salin passe ainsi en revue différents thèmes qui permettent de clarifier notamment les rapports entre démocratie et liberté (thème qui m'est particulièrement cher), l'approche que l'on peut avoir de l'entreprise, la concurrence, les marchés financiers et l'économie en général, en montrant notamment l'impact très négatif que peut avoir l'Etat dans ses interventions, sans que ce soit forcément visible à première vue ou à court terme.
Partant de ces principes, le prestigieux universitaire choisit ensuite d'analyser une série de problèmes spécifiques contemporains, pour lesquels la connaissance du libéralisme constitue une clef utile (immigration, espaces public ou privé, sécurité routière, protection sociale ou individuelle, réglementation anti-tabac, défense de l'environnement, mais aussi réflexion sur l'opportunité des politiques économiques, l'impôt, ou encore la mondialisation, pour finir sur la définition de ce que peut être une société libre).

Un ouvrage souvent surprenant pour ceux qui ne connaissent pas le libéralisme ou croyaient savoir de quoi il s'agissait tout en étant complètement dans l'erreur.
Une invitation, quelles que soient vos idées, à ouvrir votre esprit et faire preuve de curiosité, pour éventuellement critiquer en connaissance de cause plutôt que d'asséner des contre-vérités permanentes.
Un travail, en définitive, salvateur.
2424 commentaires|14 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 26 septembre 2013
Très bon livre sur le libéralisme.. A lire. C'était mon premier ouvrage sur le libéralisme, et il est très pertinent, une vraie découverte pour moi.. J'ai particulièrement bien apprécié son point de vu sur l'immigration.
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 5 janvier 2001
Même si Pascal SALIN rencontre (malheureusement) plus de succès à l'etranger qu'en France, il faut considérer avec tous les égards dus à son rang ce magnifique pamphlet, résultat d'un combat incessant depuis plusieurs années déja, qui montre bien que le libéralisme n'est pas une pensée anglo-saxonne, comme le disent souvent ironiquement les détenteurs de la pensée unique. La Bible ou le plus grand ouvrage libéral depuis les écrits d'Hayek, comme l'appellent déja certains, ne peut manquer à votre bibliothèque, faute de quoi, vous ne connaitrieriez véritablement rien au vrai libéralisme.
0Commentaire|40 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 25 février 2011
Enfin un bon livre sur le libéralisme, qu'on l'apprécie ou pas, enfin un livre qui ne ment pas. ça vaut le coup, à lire et à recommander.
11 commentaire|5 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 15 mars 2008
J'avais depuis longtemps entendu parler de ce livre. Je poste ce commentaire alors que je possède l'ouvrage depuis longtemps déjà.

L'auteur y explique ce qu'est le libéralisme; on en vient à s'aperçevoir que ce n'est pas du tout ce à quoi on s'attend quand on est un profane.
Puis Pascal Salin attaque le gros morceau: à quoi ressemblerait la question environnementale dans une société libérale, quid des problèmes que posent les fumeurs, la sécurité sociale, la liberté de rouler... Des grands thèmes sont ainsi abordés et l'on se rend compte au fil de la lecture que le seul problème dans nos sociétés viens de l'Etat, surdéveloppé, énorme, et de la contraint étatique omniprésente.

J'aurais cependant voulu trouver dans ce livre une réflexion sur ce qu'auraient pu être les tribunaux en anarcapie.

Ceci dit, ce livre est une bonne approche de la pensée libérale et mérite de figurer auprès de Bastiat, Rothbard ou Lemieux dans vos bibliothèques.
0Commentaire|13 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 8 février 2006
Ce livre est très bien, l'introduction est superbe, il explique très bien. C'est un régal, les arguments sont très bon, l'auteur donne des sources. Mais desfois le raisonnement est très tiré par les cheveux, l'auteur ratisse desfois tout ce qui passe.
Je conseille de lire ce livre, il met fin à beaucoup d'amalgame qu'on peut avoir sur le libéralisme.
0Commentaire|13 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 11 octobre 2009
Pascal Salin détaille le vrai libéralisme, pas celui caricaturé par notre classe politique étatiste (à tendance marxiste qu'elle soit de droite ou de gauche). Dans le même temps il réhabilite l'individu avec ses droits et ses devoirs. C'est aujourd'hui plus que jamais un exercice salutaire, tous ceux qui préconisent des solutions à base de lois devraient l'avoir lu et aussi compris. Ils changeraient immédiatement d'avis!
33 commentaires|6 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus

Liens Sponsorisés

  (De quoi s'agit-il?)