undrgrnd Cliquez ici KDPContest nav-sa-clothing-shoes Cloud Drive Photos cliquez_ici Cliquez ici Acheter Fire Achetez Kindle Paperwhite cliquez_ici
Ou
Version MP3 incluse GRATUITEMENT

Plus d'options
Light of Dawn
 
Zoom
Voir une image plus grande (avec un zoom)
 

Light of Dawn

1 août 2014 | Format : MP3

EUR 9,99 (TVA incluse le cas échéant)
Commandez l'album CD à EUR 10,42 et obtenez gratuitement la version MP3.
L'album CD est vendu et expédié par Amazon EU Sàrl . Veuillez consulter les Conditions générales sur les coûts en cas d'annulation de commande. Ne s'applique pas aux commandes de cadeaux. Commandez pour sauvegarder la version numérique de cet album dans votre bibliothèque Amazon Music.

Applications Amazon Music

Applications Amazon Music
Titre
Durée
Popularité  
30
1
1:30
30
2
5:03
30
3
5:02
30
4
4:58
30
5
4:26
30
6
5:02
30
7
5:04
30
8
4:45
30
9
5:06
30
10
4:50
30
11
3:37
30
12
5:20
Votre compte Amazon Music n'est actuellement associé à aucun pays. Pour profiter de la musique Premium, allez sur votre Bibliothèque musicale et transférez votre compte à Amazon.fr (FR).
  

Détails sur le produit

Commentaires en ligne

4.5 étoiles sur 5
Partagez votre opinion avec les autres clients

Meilleurs commentaires des clients

Par Blaster of Muppets TOP 1000 COMMENTATEURSMEMBRE DU CLUB DES TESTEURS le 18 août 2014
Format: CD
Le voici donc le deuxième album tant attendu de Unisonic, groupe qui (faut-il le rappeler ?) comprend des musiciens issus de Gotthard ou Pink Cream 69 mais qui réunit surtout Michael Kiske et Kai Hansen, respectivement chanteur et guitariste du mythique Helloween dans sa période la plus glorieuse (avis auquel vous n'êtes pas tenus de souscrire dans la mesure où les citrouilles ont produit bon nombre d'albums réussis tout au long de leur carrière). Puisque nous parlons d'Helloween, attardons-nous encore quelques instants. C'est quand même drôle, bien que Unisonic, tout en abritant Kiske et Hansen en son sein, n'ait jamais prétendu faire du Helloween, il y a quand même eu des déçus (probablement mal informés ou juste un peu bornés) lorsque le premier album - que j'ai trouvé très sympathique mais pas inoubliable - est paru. Unisonic ne sonnait pas assez power metal, pas assez metal tout court d'ailleurs. Sans se renier, le groupe à l'écoute de son public a proposé en mai dernier un EP (For The Kingdom) dont la chanson titre laissait deviner une direction légèrement plus heavy pour ce nouvel album. Alors, que nous réserve vraiment ce Light Of Dawn ?

Le disque commence par une intro symphonique affublée d'un titre en latin... comme 598 autres albums sortis avant lui. Jadis original, ce procédé maintenant usé jusqu'à la moelle passera sans doute de mode un jour ou l'autre... mais pas aujourd'hui, semble-t-il. Allez, on s'en fiche, ce qui nous intéresse c'est le vrai premier morceau : Your Time Has Come. Et là, surprise. C'est du speed mélodique et épique qui fait forcément penser à du Helloween.
Lire la suite ›
Remarque sur ce commentaire 6 personnes ont trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
Par Frédéric MARCEL TOP 500 COMMENTATEURS le 4 août 2014
Format: CD
Le premier album d'Unisonic m'avait franchement emballé. C'est donc avec une impatience légitime que j'attendais la sortie de cet opus.

Premier constat : le groupe a succombé à la mode du moment dans le style "métal", à savoir ouvrir l'album par un morceau court au nom en latin, un instrumental faisant appel à un orchestre de cordes. Une habitude, pas franchement indispensable, qui commence à lasser...

Deuxième constat : le combo a musclé son jeu. Si le premier album ne comportait qu'un morceau en up-tempo (le titre éponyme), il y en a 3 ici : "Your Time Has Come", "For The Kingdom" et "Find Shelter".

Troisième point : après avoir écouté le dernier PLACE VENDOME (Thunder in the Distance) sorti l'année dernière, j'avais des doutes sur la voix de Michael Kiske, tant les mélodies-chant se situaient dans un registre commun. Me voilà ici rassuré, l'ex-Helloween a toujours une voix haut perchée !

Quant aux compositions, elle n'atteignent à mon sens pas le niveau de l'album précédent. Même si quelques titres sont vraiment sympas (je pense notamment à "Exceptional", "For The Kingdom", "Not Gonna Take Anymore", "Find Shelter"), il y manque un petit quelque chose, une accroche, des mélodies,... Bref, je ne retrouve pas ici ce qui m'avait attiré dans
...Lire la suite ›
Remarque sur ce commentaire 8 personnes ont trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
Par Max Born le 3 septembre 2014
Format: Album vinyle Achat vérifié
II, le retour ! Unisonic n'était pas une passade, qu'on se le dise : l'ex-seul-vrai-chanteur-d'Helloween a bien trouvé un nouveau port d'attache dans le vaste océan du métal. Ce groupe, c'est « pour de vrai » et même lorsqu'un membre très occupé manque à l'appel lors de la composition des morceaux (Kai Hansen, accaparé par Gamma Ray), l'équipe se sert les… coudes (mouais, je vous ai senti venir…) et c'est Dennis (Ward, bassiste et producteur) qui s'y colle pour accoucher un second effort au final encore meilleur que le premier.

Je ne vous ferai pas l'article en arguant fallacieusement que ces compères réinventent le métal mais qu'on se le dise : ce qu'ils font, ils le font à merveille et c'est revigorant ! Le résultat de ce boulot de potes est une espèce de « hard & heavy power metal'n'roll » mélodique et diablement jouissif. Entraînant, positif, astucieusement arrangé, très professionnellement produit, magistralement interprété car joué avec plaisir par des gars qui, sachant qu'ils n'ont plus rien à prouver, se permettent de livrer simplement ce qu'ils savent faire de mieux : le genre de happy metal qu'ils ont (excusez du peu) simplement contribué à inventer.

On ne va quand même pas bouder notre plaisir et leur reprocher de mauvaise foi de « ne pas se renouveler » ou encore de « jouer la musique des années 80 »… C'est juste (son prénom ?) eux, leur mode d'expression, leurs références et ce p....n de sens de la mélodie !
Lire la suite ›
Remarque sur ce commentaire 3 personnes ont trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus

Commentaires client les plus récents


Quels sont les autres articles que les clients achètent après avoir regardé cet article?


Rechercher des articles similaires par rubrique