Lignes de faille et plus d'un million d'autres livres sont disponibles pour le Kindle d'Amazon. En savoir plus
  • Tous les prix incluent la TVA.
Il ne reste plus que 15 exemplaire(s) en stock (d'autres exemplaires sont en cours d'acheminement).
Expédié et vendu par Amazon.
Emballage cadeau disponible.
Quantité :1
État: D'occasion: Bon
Commentaire: Amazon - Offres Reconditionnées vous assure la même qualité de service qu'Amazon.fr ainsi que 30 jours de retour.
Vous l'avez déjà ?
Repliez vers l'arrière Repliez vers l'avant
Ecoutez Lecture en cours... Interrompu   Vous écoutez un extrait de l'édition audio Audible
En savoir plus
Voir les 2 images

Lignes de faille Poche – 28 septembre 2007


Voir les 5 formats et éditions Masquer les autres formats et éditions
Prix Amazon Neuf à partir de Occasion à partir de
Format Kindle
"Veuillez réessayer"
Poche
"Veuillez réessayer"
EUR 9,70
EUR 9,70 EUR 3,77

Offres spéciales et liens associés


Produits fréquemment achetés ensemble

Lignes de faille + L'empreinte de l'ange + Reflets dans un oeil d'homme
Prix pour les trois: EUR 27,10

Acheter les articles sélectionnés ensemble

Les clients ayant acheté cet article ont également acheté


Descriptions du produit

Extrait

C'EST l'éveil.
Comme quand on appuie sur l'interrupteur et que la pièce se remplit de lumière.
Dès que je sors du sommeil je suis allumé alerte électrifié, tête et corps en parfait état de marche, j'ai six ans et je suis un génie, première pensée du matin.
Mon cerveau remplit le monde et le monde remplit mon cerveau,
j'en contrôle et possède chaque par­celle.
Dimanche des Rameaux très tôt AGM chez nous en visite
Maman et papa encore endormis un dimanche ensoleillé soleil soleil soleil Roi soleil
Sol Solly Solomon
Je suis un flot de lumière instantané invisible et tout-puissant qui se répand sans effort dans les recoins les plus sombres de l'univers
capable à six ans de tout voir tout illuminer tout comprendre --Ce texte fait référence à l'édition Broché .

Un mot de l'auteur

Lignes de faille est un roman construit à rebours. Il est composé de quatre chapitres où nous sommes successivement dans la tête de quatre enfants, chacun étant le parent du précédent. Cela commence en Californie en 2004, avec ce petit garçon qui s'appelle Sol. Dans le deuxième chapitre, on est en 1982, dans la tête de son père, Randall, à New York ; dans le troisième chapitre, dans la tête de sa mère à lui, en 1962 : elle a toujours 6 ans, et on est à Toronto ; finalement en 1944-45, dans la tête de Cristina, l'arrière-grand-mère du premier petit garçon, en Bavière, pendant la guerre. Ce livre a été une expérience assez complexe. Il est difficile, je dois dire, de vivre dans la tête des enfants. J'ai voulu le faire, parce qu'il me semble que même les gens qui n'aiment pas les enfants et qui ne vivent pas avec eux comprennent que l'enfance est une expérience unique, irremplaçable, intense, grave, sérieuse, et gardent des souvenirs très forts de cette époque de notre vie. Au fond, j'ai voulu explorer l'histoire de la deuxième moitié du XXe siècle, à travers ces regards de tout-petits, parce que je suis convaincue que c'est à cette époque-là, dans le chaudron des émotions bouillonnantes, chaotiques de ces petits qui sont en train d'apprendre le monde, que sont forgés nos opinions politiques, nos préjugés, nos haines, nos peurs, parce que nous observons ce qui se passe autour de nous, nos parents surtout et tout ce qui peut les bouleverser : le fait de les voir paniqués ou en conflit ou effondrés ou humiliés a un impact extrêmement fort. Pour résumer le livre, nous pourrions peut-être reprendre la phrase d'un père, Aron, le père de Randall dans le livre, qui dit que le problème avec l'espèce humaine, c'est que les gens ont des tripes à la place du cerveau. Ils pensent avec leurs tripes et pas avec leur cerveau. Je souhaite aux lecteurs un beau voyage en arrière, dans le temps, dans la tête de ces petits, en espérant qu'ils vont pouvoir les prendre dans leur coeur comme moi, je les ai.

(Propos recueillis par téléphone) --Ce texte fait référence à l'édition Broché .


Détails sur le produit

  • Poche: 488 pages
  • Editeur : Actes Sud (28 septembre 2007)
  • Collection : Babel
  • Langue : Français
  • ISBN-10: 2742769366
  • ISBN-13: 978-2742769360
  • Dimensions du produit: 11,3 x 3,4 x 17,8 cm
  • Moyenne des commentaires client : 4.5 étoiles sur 5  Voir tous les commentaires (48 commentaires client)
  • Classement des meilleures ventes d'Amazon: 51.756 en Livres (Voir les 100 premiers en Livres)
  •  Souhaitez-vous compléter ou améliorer les informations sur ce produit ? Ou faire modifier les images?


En savoir plus sur l'auteur

Née à Calgary (Canada), Nancy Huston, qui vit à Paris, a publié de nombreux romans et essais chez Actes Sud et chez Leméac, parmi lesquels Instruments des
ténèbres (1996, prix Goncourt des lycéens et prix du livre Inter), L'Empreinte de l'ange(1998), grand prix de lectrices de Elle), Lignes de faille (2006, prix Fémina) et l'Espèce fabulatrice (essai, 2008).

Quels sont les autres articles que les clients achètent après avoir regardé cet article?

Commentaires en ligne

4.5 étoiles sur 5

Commentaires client les plus utiles

46 internautes sur 47 ont trouvé ce commentaire utile  Par croustine sur 4 avril 2007
Format: Broché
Un roman en quatre parties, quatre voix d'enfants : Sol en 2004 aux Etats-Unis, Randall en 1982 en Israël, Sadie en 1962 au Canada, et Kristina en 1944 en Allemagne. Chacun(e) est le père ou la mère du précédent, et chacun(e) raconte sa vie, ses angoisses, son monde, sa famille du haut de ses 6 ans. Ce parti d'écrivain est fabuleusement efficace et prenant, ce livre se dévore. Un secret se découvre peu à peu, dans les failles encore sensibles qui résultent du drame originel et qui résonnent à chaque génération. Les pièces du puzzle s'assemblent inéluctablement. A ce que chacun vit, qui le construit, s'ajoute ce que nous savons déja de ce qu'il a transmit à ses descendants. En même temps que nous découvrons les éléments fondateurs de chaque personnalité nous revient en mémoire ce que nous venons de lire sur ce qu'il est devenu adulte, et c'est là la puissance de cette construction inversée, du présent vers le passé, de cette double lecture à travers ce roman fascinant. Et on est tenté, le refermant, de le relire à nouveau...
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
18 internautes sur 19 ont trouvé ce commentaire utile  Par chii sur 18 janvier 2007
Format: Broché
C'est l'histoire d'une famille.

C'est l'histoire de Sol, puis de Randall, son père, puis de Sadie, la mère de Randall, puis de Kristina, la mère de Sadie.

C'est l'histoire de quatre gamins qui voient le monde avec leurs yeux d'enfants. Pas tout à fait naïf, pas tout à fait innocent...

C'est l'histoire d'une société qui oublie trop souvent qu'elle a le devoir d'éduquer ses enfants si elle ne veut pas sombrer dans le gouffre, dans la faille.

Nancy Huston nous raconte avec un talent inouï une partie de notre Histoire. En choisissant une famille apparemment banale, elle nous fait comprendre ce qui se transmet et ce qui s'oublie au fil des générations.

On pénètre dans l'univers de cette petite tribu moderne comme des voyeurs. Attentifs au moindre détail qui pourrait nous en apprendre plus sur ces fameuses « failles »...

L'écriture de N.Huston nous transporte dans le temps. C'est un Retour vers le futur poétique, intelligent, captivant... Aucune fausse note ni dans la forme ni dans le fond. C'est un aller simple pour un espace « transitionnel » - sans mauvais jeu de mot : « Allo Huston, ici le XXIième siècle ». Un voyage dont on ne revient pas indemne...
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
25 internautes sur 27 ont trouvé ce commentaire utile  Par Patricia BS TOP 500 COMMENTATEURSVOIX VINE sur 12 octobre 2006
Format: Broché
Le roman est bouleversant et vertigineux, tragique et ironique à la fois. C'est d'abord une forme de narration originale : quatre narrateurs de six ans racontent à tour de rôle un moment de leur vie ; sauf que ces quatre narrateurs sont les enfants l'un de l'autre : le premier, Sol, vit à New York en 2004, le deuxième, son père, Randall, va connaître une expatriation en Israël en 1982, sa mère, Sadie, va raconter 1962, quant à Erra-Kristina, ce sera 1944-45.

Quatre enfants, quatre destins et quatre hérédités. Et là est le vertige : les racines des uns sont chez les unes, tout s'explique, tout s'imbrique et l'on finit emporté par cette spirale tout à la fois terrible et implacable.
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
18 internautes sur 20 ont trouvé ce commentaire utile  Par Bodin Frederic VOIX VINE sur 19 septembre 2006
Format: Broché
Une structure narrative ingénieuse et des points de vue originaux (ceux d'enfants de 6 ans, à chaque fois parent du précédent) associés à une écriture savoureuse, souvent humoristique, avec quelques touches acérées. Tout le roman consiste à lever des voiles sur des secrets enfouis qui pèsent sur les descendants.

Un grand Nancy Huston.
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
10 internautes sur 11 ont trouvé ce commentaire utile  Par J. M. Entki sur 28 février 2007
Format: Broché
L'histoire de quatre générations d'une même famille racontée sur une courte période de chacun, au même âge. Le temps est pris à l'envers. Et on tombe sur cette réalité du livre : le lebensborn.

Voilà un sujet que mes livres scolaires n'ont jamais mentionné. Est-ce tabou ? Est-ce jugé de peu d'intérêt ? Est-ce anecdotique face au reste de l'Allemagne nazie.

Nancy Huston aime les histoires de femmes. Ici un bien étrange secret familiale. Un non-dit qui s'est répercuté au fil des générations.

Très beau.
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
8 internautes sur 9 ont trouvé ce commentaire utile  Par papybarbu sur 18 décembre 2006
Format: Broché
Pour la premiére fois, en arrivant à la derniére page d'un roman, je n'ai qu'une idée en tête le recommencer.

La construction de ce roman passionne en premiére lecture, mais surtout la seconde lecture appelle une reflexion plus analytique sur notre monde et ses ignobles recommencements

Quel grand roman!
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
26 internautes sur 31 ont trouvé ce commentaire utile  Par bertrand_mogendre sur 11 novembre 2006
Format: Broché
Ligne de faille de Nancy Huston

Ce roman ressemble à une analyse phénoménologique d'une famille américaine, vivant dans l'ombre d'un secret (petite référence à Philippe Grimbert). Sous forme d'enquête, l'inquisitrice, Nancy Huston, dissèque l'objet de sa recherche par le truchement du quotidien d' enfants (dans leur sixième année) et ce, durant quatre générations successives. Quatre enfants, quatre époques.

La démarche de l'écrivaine, nous permet de remonter le temps pour mettre à jour progressivement la racine du Mal , cet inconscient collectif héréditaire peu à peu révélé.

Le piège, très bien orchestré, est de se laisser porter par la construction du roman, au terme duquel le fil conducteur dévide enfin une pelote bien emmêlée. La romancière adopte une stratégie finement ciselée me laissant croire que j'ai tout compris sur une partie de l'Histoire actualisée par tant d'horreurs meurtrières. Sa pédagogie est séduisante et efficace.

Même si Fitzhugh Dodson affirme dans son essai sur l'enfance que « tout se joue avant six ans » Nancy Huston ne m'a pourtant pas convaincu à cause du manque de crédibilité du langage des personnages d'enfants, de leur mode de raisonnement, de leur centre d'intérêt. Les enfants de Huston (surtout les deux garçons) sont vieux, atteint sûrement de la maladie du vieillissement précoce (syndrome de Hutchinson-Gilford).
Lire la suite ›
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer

Commentaires client les plus récents


Rechercher des articles similaires par rubrique


Commentaires

Souhaitez-vous compléter ou améliorer les informations sur ce produit ? Ou faire modifier les images?