Acheter neuf

ou
Identifiez-vous pour activer la commande 1-Click.
ou
en essayant gratuitement Amazon Premium pendant 30 jours. Votre inscription aura lieu lors du passage de la commande. En savoir plus.
Acheter d'occasion
D'occasion - Très bon Voir les détails
Prix : EUR 7,50

ou
 
   
Amazon Rachète votre article
Recevez un chèque-cadeau de EUR 2,00
Amazon Rachète cet article
Plus de choix
Vous l'avez déjà ? Vendez votre exemplaire ici
Désolé, cet article n'est pas disponible en
Image non disponible pour la
couleur :
Image non disponible

 
Dites-le à l'éditeur :
J'aimerais lire ce livre sur Kindle !

Vous n'avez pas encore de Kindle ? Achetez-le ici ou téléchargez une application de lecture gratuite.

L'ile atlantique [Poche]

Tony Duvert
4.9 étoiles sur 5  Voir tous les commentaires (8 commentaires client)
Prix : EUR 9,05 Livraison à EUR 0,01 En savoir plus.
  Tous les prix incluent la TVA
o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o
Il ne reste plus que 4 exemplaire(s) en stock (d'autres exemplaires sont en cours d'acheminement).
Expédié et vendu par Amazon. Emballage cadeau disponible.
Voulez-vous le faire livrer le mercredi 24 septembre ? Choisissez la livraison en 1 jour ouvré sur votre bon de commande. En savoir plus.

Formats

Prix Amazon Neuf à partir de Occasion à partir de
Broché --  
Poche EUR 9,05  
Poche --  
Vendez cet article - Prix de rachat jusqu'à EUR 2,00
Vendez L'ile atlantique contre un chèque-cadeau d'une valeur pouvant aller jusqu'à EUR 2,00, que vous pourrez ensuite utiliser sur tout le site Amazon.fr. Les valeurs de rachat peuvent varier (voir les critères d'éligibilité des produits). En savoir plus sur notre programme de reprise Amazon Rachète.

Description de l'ouvrage

4 novembre 2005 Collection double
Dans une île de la côte atlantique, des garçons, âgés de sept à quatorze ans, vivent clandestinement une existence autonome. Issus de familles que tout oppose, du fils de maraîcher au fils de notable, leur bande se livre à des chapardages, puis à des cambriolages en règle, avec toutes les conséquences qui s'en-suivent. C'est énorme, irrespirable et d'un réalisme à faire peur. Caricature ? Oui, bien sûr, mais outre que la caricature est légitime, sommes-nous bien certains que la réalité ne vaille pas la fiction ? Car Tony Ouvert est un étonnant écrivain ! Sur un fond de langue classique et très " tenue ", il brode toutes les arabesques de l'invention délirante, de l'argot, du jeu de mots juvénile, de la vulgarité la plus pâteuse. C'est de la grande virtuosité. Pour l'amateur de prouesses littéraires, un régal. De l'écriture à l'état pur, du langage brûlant comme une lave, une intuition cocasse du " discours " populaire et petit-bourgeois. Quand on tombe là-dessus, sur l'invention verbale, le plaisir aigu de raconter et de donner voix à des personnages, sur une langue, nul doute: on se trouve devant un écrivain. François Nourissier, de l'Académie Goncourt, Le Figaro Magazine, 17 mars 1979

Offres spéciales et liens associés


Produits fréquemment achetés ensemble

L'ile atlantique + Paysage de fantaisie
Prix pour les deux : EUR 19,40

L'un de ces articles sera expédié plus tôt que l'autre.

Acheter les articles sélectionnés ensemble
  • Paysage de fantaisie EUR 10,35


Descriptions du produit

Biographie de l'auteur

Tony Duvert est né en 1945. Il a publié douze ouvrages aux Editions de Minuit de 1967 à 1989. Paysage de fantaisie a obtenu le Prix Médicis en 1973.

Détails sur le produit

  • Poche: 323 pages
  • Editeur : Les Editions de Minuit (4 novembre 2005)
  • Collection : Collection double
  • Langue : Français
  • ISBN-10: 2707319333
  • ISBN-13: 978-2707319333
  • Dimensions du produit: 17,8 x 11 x 2,2 cm
  • Moyenne des commentaires client : 4.9 étoiles sur 5  Voir tous les commentaires (8 commentaires client)
  • Classement des meilleures ventes d'Amazon: 32.498 en Livres (Voir les 100 premiers en Livres)
  •  Souhaitez-vous compléter ou améliorer les informations sur ce produit ? Ou faire modifier les images?


En savoir plus sur l'auteur

Découvrez des livres, informez-vous sur les écrivains, lisez des blogs d'auteurs et bien plus encore.

Vendre une version numérique de ce livre dans la boutique Kindle.

Si vous êtes un éditeur ou un auteur et que vous disposez des droits numériques sur un livre, vous pouvez vendre la version numérique du livre dans notre boutique Kindle. En savoir plus

Quels sont les autres articles que les clients achètent après avoir regardé cet article?


Commentaires en ligne 

3 étoiles
0
2 étoiles
0
1 étoiles
0
4.9 étoiles sur 5
4.9 étoiles sur 5
Commentaires client les plus utiles
8 internautes sur 8 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 de l'intérêt de fuguer en île 10 avril 2010
Par fawnes
Format:Poche
Ce livre est à bien des égards l'accomplissement de l'œuvre de Tony Duvert. Prosateur d'exception, celui-ci s'était heurté souvent au risque de l'éparpillement, du patchwork, de la collection de morceaux de bravoure savoureux mais disparates. Il surmonte ici le problème et parvient à unifier fortement son roman. Trois thèmes sont employés à cet effet: (1) d'abord, et c'est peut-être le plus important, celui de la dénonciation sociale, et pas seulement littéraire, d'une bourgeoisie dont l'hypocrisie est un pilier, où l'on bat les enfants pour oublier ses propres turpitudes,, où l'on boit, où l'on ment...Cet échec des valeurs familiales, même mâtinées d'idéologie libérale-libertaire, en annonce un autre, plus massif et plus général: celui du monde soi-disant apaisé et consensuel où nous avons à vivre... et de ses valeurs. (2) Celui de la fugue, qui, couplé à l'évocation de la délinquance juvénile, vient renforcer l'accroche sociale précédemment évoquée, mais sans s'y réduire. On sait bien qu'une fugue est toujours , au fond, fuite devant soi-même et en même temps recherche de soi. Les enfants, et notamment Julien, se métamorphosent et de victimes se font explorateurs. (3)Celui de l'insularité. Dans cette île où les adultes reproduisent le continent (usines entrevues, travail, fêtes calendaires, valeurs et mœurs) les enfants vivent dans une sorte de cercle enchanté, magique et irréductible qui ne touche que tangentiellement (et violemment) le monde normé par le droit et la morale. Lire la suite ›
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ?
5 internautes sur 5 ont trouvé ce commentaire utile 
4.0 étoiles sur 5 Un grand roman méconnu 1 décembre 2008
Par Jérémie
Format:Poche
J'ai terminé ce roman hier dans la nuit --du coup je ne suis pas allé en cours ce matin; il ne me reste plus qu'à fuir la société et Tony Duvert sera fier de moi ! Ah non, c'est vrai, trop tard, je suis déjà un adulte...

Bref, sérieusement : ce livre méconnu est un grand roman de la littérature française. Pour le réalisme outré de ses personnages (j'ai particulièrement savouré les personnalités au vitriol de Laure Boitard et de Raymonde Seignelet). Pour sa satyre de la société. Pour le style décapant et classique de l'auteur. Pour ses (trop rares) réflexions explicites, surtout à la fin du livre, qui est la meilleure partie. Pour les brillantes descriptions de la violence domestique, notamment du fait des mères, viols mentaux quotidiens que la loi ne réprime pas et qui sont trop immatériels pour que Justice soit rendue (contrairement aux violences physiques des pères).

Un seul bémol (je n'ai mis "que" quatre étoiles) : la vulgarité, parfois, du vocabulaire, sans raison. (Ca y est je parle comme Laure Boitard...) Les narrateurs de Zola utilisent-il les mots "queue", "pine", "merde", etc ? Et les relations sexuelles entre enfants, qui ne sont pas réalistes et proviennent de l'expression déplacée des fantasmes de l'auteur. Duvert a écrit là un grand roman. Il est presque grand public. Presque.
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ?
15 internautes sur 17 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 Chef d'oeuvre en péril, faute de lecteurs 23 juillet 2003
Format:Broché
À sa parution en 1979, ce livre n'a pas rencontré l'audience qu'avaient pu susciter ses livres précédents, notamment Paysage de fantaisie, couronné par le prix Médicis en 1973. Pourtant, la facture de ce roman est bien plus classique. Tony Duvert s'éloigne en apparence des expérimentations audacieuses et raconte une histoire, de façon assez linéaire en somme.
L'Île du titre est un symbole : elle figure un microcosme, un monde en vase clos, avec ses notables, ses intellectuels, ses épiciers, ses prolos, sa prostituée et, surtout, les rejetons de cette société. Duvert procède à la manière de Dos Passos, circulant d'un personnage à l'autre, changeant régulièrement de point de vue. Il fait des allers et retours entre le monde des enfants et celui des adultes, manifestant pleinement à quel point ils sont hermétiques l'un à l'autre. Le sexe est une composante importante des deux univers, rarement joyeux, le plus souvent marqué du sceau de la prédation.
Chaque saynète donne à l'auteur l'occasion d'exercer ses talents de satiriste génial, qui fait exploser la médiocrité, la perversion ou la brutalité avec une économie de mots absolument stupéfiante. Les dialogues sont particulièrement fascinants : leur vacuité fait penser à Nathalie Sarraute ou Robert Pinget, mais qui se seraient convertis au roman (pseudo)réaliste. Il n'y a pas la moindre trace de gras dans ce livre découpé au bistouri dans lequel chaque mot est disposé au millimètre près.
Lire la suite ›
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ?

Discussions entre clients

Le forum concernant ce produit
Discussion Réponses Message le plus récent
Pas de discussions pour l'instant

Posez des questions, partagez votre opinion, gagnez en compréhension
Démarrer une nouvelle discussion
Thème:
Première publication:
Aller s'identifier
 

Rechercher parmi les discussions des clients
Rechercher dans toutes les discussions Amazon
   


Rechercher des articles similaires par rubrique


Commentaires

Souhaitez-vous compléter ou améliorer les informations sur ce produit ? Ou faire modifier les images?