Linkin Park

Les clients ont également acheté des articles de

Coldplay
Nirvana
System Of A Down
Green Day
Shaka Ponk
Within Temptation
Muse
Korn

Top albums (Voir les 69)


Voir les 69 albums de Linkin Park

Linkin Park : top des titres
Trier par:
Meilleures ventes
1-10 of 465
Titre Album  
30
30
30
30
30
30
30
30
30
30

Image de Linkin Park
Fourni par l'artiste ou son représentant


Biographie

A Angoura Hills (Californie), aux alentours de 1996, trois amis de lycée (Mike Shinoda, Brad Delson et Rob Bourdon), forment un groupe. Bientôt, trois autres musiciens (Dave Phoenix, Joe Hahn et Mark Wakefield) rejoignent la formation, qui se nomme alors Xero. Le nom changera de nouveau, pour Hybrid Theory. Et ce n'est qu'à l'arrivée du chanteur Chester Bennington, qui remplace en mars 1999 Mark Wakefield parti manager Taproot, que le nom définitif est trouvé : Linkin Park.

En 1999, Linkin Park est signé chez Warner. Le premier album, Hybrid Theory sort en octobre 2000. Surfant sur la vague ... Lire la suite

A Angoura Hills (Californie), aux alentours de 1996, trois amis de lycée (Mike Shinoda, Brad Delson et Rob Bourdon), forment un groupe. Bientôt, trois autres musiciens (Dave Phoenix, Joe Hahn et Mark Wakefield) rejoignent la formation, qui se nomme alors Xero. Le nom changera de nouveau, pour Hybrid Theory. Et ce n'est qu'à l'arrivée du chanteur Chester Bennington, qui remplace en mars 1999 Mark Wakefield parti manager Taproot, que le nom définitif est trouvé : Linkin Park.

En 1999, Linkin Park est signé chez Warner. Le premier album, Hybrid Theory sort en octobre 2000. Surfant sur la vague « néo-metal » alors à son apogée mondial, le disque rencontre un succès colossal, porté par les quatre singles extraits de l'album. S'ensuivent des festivals (Ozzfest, Family Values Tour, etc.) et tournées : en un an, le groupe donne plus de 320 concerts !

Ayant trouvé sa poule aux oeufs d'or, Warner édite le premier d'une longue série de dans la foulée le DVD Frat Party at the Pankake Festival, en novembre 2001. Le groupe organise en 2002 le festival itinérant Projekt Revolution, dont il partage l'affiche avec Cypress Hill, Adema et DJ Z-Trip. Puis, paraît en juin 2002 Reanimation, disque de remixes des morceaux de Hybrid Theory, sur lequel figurent de nombreux invités, parmi lesquels plusieurs rapeurs, ainsi que des noms du néo-metal tels que Aaron Lewis (Staind), Jonathan Davis (Korn) ou encore Stephen Carpenter (Deftones).

Préparé pendant la tournée qui suit Reanimation, le deuxième « authentique » album, Meteora sort  en mars 2003. Le succès commercial est, encore une fois, immense. Et, tandis que les deux précédents disques s'étaient classés à la deuxième place des charts américains, celui-ci atteint la première place. En deux ans, six titres seront édités en single, soit la moitié de l'album. Le groupe relance le Projekt Revolution et tourne durant le mois d'avril avec Mudvayne, XZibit et Blindside. En novembre 2003, alors que le groupe s'apprête à partir en tournée mondiale, sort le CD/DVD Live in Texas, premier live et troisième DVD du groupe (l'album Meteora ayant été l'occasion d'un « making of », disponible en édition spéciale), après seulement deux albums studio et un de remixes. En 2004, le groupe invite une quinzaine de groupes et artistes solo à la troisième édition de son Projekt Revolution (fin juillet à début septembre), parmi lesquels Korn, Snoop Dogg et The Used.

Parallèlement aux concerts, les membres du groupe s'investissent dans d'autres projets musicaux : Mike Shinoda fonde son projet rap Fort Minor et remixe « Enjoy The Silence » de Depeche Mode, qui devient un tube à la fin de l'année 2004 ; Chester Bennington participe à l'album de DJ Lethal (House of Pain, Limp Bizkit) State Of The Art et crée Dead By Sunrise en 2005. En novembre 2004, le groupe sort Collision Course, second album de remixes du groupe. Ce EP de six titres, produit par Shinoda, est le fruit d'une collaboration avec le rappeur Jay-Z : il s'agit de « mash-ups », c'est-à-dire de titres construits par le mixage de morceaux préexistants.

Après une nouvelle tournée et plusieurs concerts de charité (pour les victimes du tsunami, pour celles de l'ouragan Katrina, puis à l'occasion du Live 8 - concert édité en DVD), Linkin Park enregistre Minutes To Midnight, produit par Rick Rubin. Initialement prévu pour 2006, il paraît le 15 mai 2007 et se classe premier, de même que Meteora. Le groupe lance cette même année la quatrième édition de Projekt Revolution, auquel participent notamment Placebo et My Chemical Romance. La tournée, qui s'étire de la fin du mois de juillet à début septembre, est également l'occasion pour le groupe de mettre en avant ses convictions écologistes, par le biais de stands d'information sur la limitation des émissions de gaz à effet de serre et le reversement à l'organisation American Forests d'un dollar sur chaque billet vendu.

Ayant réussi la mutation vers un metal plus adulte, Linkin Park renouvelle sa confiance à Rick Rubin pour l'album suivant, A Thousand Suns, publié le 13 septembre 2010. Le groupe de Mike Shinoda opère un virage electro au détriment des riffs acérés des débuts. Une option qui se confirme sur le single « The Catalyst » paru le 2 août. Les Californiens, bien décidés à s'imposer comme les leaders d'un metal novateur, arpentent la scène de Bercy (Paris) le 25 octobre. La mue se poursuit en 2012 avec Living Things au son adulte et policé, même si les oripeaux electro sont abandonnés au passage au grand soulagement des fans. Linkin Park offre en octobre 2013 un album de remixes des principales chansons de Living Things sous la forme de l'album Recharged. Ce sont Steve Aoki, Rick Rubin, Mike Shinoda ou Tom Swoon qui se chargent de retravailler les titres choisis.

Cet intermède passé, Linkin Park affiche le désir de retrouver l'agressivité des débuts avec The Hunting Party en juin 2014. Pour ce faire, il fait appel à quelques invités issus des années 1990 comme Page Hamilton (Helmet), Tom Morello (RAtM), Daron Malakian (System of a Down) et le rappeur Rakim (Eric B. & Rakim) Copyright 2014 Music Story Mikaël Faujour

A Angoura Hills (Californie), aux alentours de 1996, trois amis de lycée (Mike Shinoda, Brad Delson et Rob Bourdon), forment un groupe. Bientôt, trois autres musiciens (Dave Phoenix, Joe Hahn et Mark Wakefield) rejoignent la formation, qui se nomme alors Xero. Le nom changera de nouveau, pour Hybrid Theory. Et ce n'est qu'à l'arrivée du chanteur Chester Bennington, qui remplace en mars 1999 Mark Wakefield parti manager Taproot, que le nom définitif est trouvé : Linkin Park.

En 1999, Linkin Park est signé chez Warner. Le premier album, Hybrid Theory sort en octobre 2000. Surfant sur la vague « néo-metal » alors à son apogée mondial, le disque rencontre un succès colossal, porté par les quatre singles extraits de l'album. S'ensuivent des festivals (Ozzfest, Family Values Tour, etc.) et tournées : en un an, le groupe donne plus de 320 concerts !

Ayant trouvé sa poule aux oeufs d'or, Warner édite le premier d'une longue série de dans la foulée le DVD Frat Party at the Pankake Festival, en novembre 2001. Le groupe organise en 2002 le festival itinérant Projekt Revolution, dont il partage l'affiche avec Cypress Hill, Adema et DJ Z-Trip. Puis, paraît en juin 2002 Reanimation, disque de remixes des morceaux de Hybrid Theory, sur lequel figurent de nombreux invités, parmi lesquels plusieurs rapeurs, ainsi que des noms du néo-metal tels que Aaron Lewis (Staind), Jonathan Davis (Korn) ou encore Stephen Carpenter (Deftones).

Préparé pendant la tournée qui suit Reanimation, le deuxième « authentique » album, Meteora sort  en mars 2003. Le succès commercial est, encore une fois, immense. Et, tandis que les deux précédents disques s'étaient classés à la deuxième place des charts américains, celui-ci atteint la première place. En deux ans, six titres seront édités en single, soit la moitié de l'album. Le groupe relance le Projekt Revolution et tourne durant le mois d'avril avec Mudvayne, XZibit et Blindside. En novembre 2003, alors que le groupe s'apprête à partir en tournée mondiale, sort le CD/DVD Live in Texas, premier live et troisième DVD du groupe (l'album Meteora ayant été l'occasion d'un « making of », disponible en édition spéciale), après seulement deux albums studio et un de remixes. En 2004, le groupe invite une quinzaine de groupes et artistes solo à la troisième édition de son Projekt Revolution (fin juillet à début septembre), parmi lesquels Korn, Snoop Dogg et The Used.

Parallèlement aux concerts, les membres du groupe s'investissent dans d'autres projets musicaux : Mike Shinoda fonde son projet rap Fort Minor et remixe « Enjoy The Silence » de Depeche Mode, qui devient un tube à la fin de l'année 2004 ; Chester Bennington participe à l'album de DJ Lethal (House of Pain, Limp Bizkit) State Of The Art et crée Dead By Sunrise en 2005. En novembre 2004, le groupe sort Collision Course, second album de remixes du groupe. Ce EP de six titres, produit par Shinoda, est le fruit d'une collaboration avec le rappeur Jay-Z : il s'agit de « mash-ups », c'est-à-dire de titres construits par le mixage de morceaux préexistants.

Après une nouvelle tournée et plusieurs concerts de charité (pour les victimes du tsunami, pour celles de l'ouragan Katrina, puis à l'occasion du Live 8 - concert édité en DVD), Linkin Park enregistre Minutes To Midnight, produit par Rick Rubin. Initialement prévu pour 2006, il paraît le 15 mai 2007 et se classe premier, de même que Meteora. Le groupe lance cette même année la quatrième édition de Projekt Revolution, auquel participent notamment Placebo et My Chemical Romance. La tournée, qui s'étire de la fin du mois de juillet à début septembre, est également l'occasion pour le groupe de mettre en avant ses convictions écologistes, par le biais de stands d'information sur la limitation des émissions de gaz à effet de serre et le reversement à l'organisation American Forests d'un dollar sur chaque billet vendu.

Ayant réussi la mutation vers un metal plus adulte, Linkin Park renouvelle sa confiance à Rick Rubin pour l'album suivant, A Thousand Suns, publié le 13 septembre 2010. Le groupe de Mike Shinoda opère un virage electro au détriment des riffs acérés des débuts. Une option qui se confirme sur le single « The Catalyst » paru le 2 août. Les Californiens, bien décidés à s'imposer comme les leaders d'un metal novateur, arpentent la scène de Bercy (Paris) le 25 octobre. La mue se poursuit en 2012 avec Living Things au son adulte et policé, même si les oripeaux electro sont abandonnés au passage au grand soulagement des fans. Linkin Park offre en octobre 2013 un album de remixes des principales chansons de Living Things sous la forme de l'album Recharged. Ce sont Steve Aoki, Rick Rubin, Mike Shinoda ou Tom Swoon qui se chargent de retravailler les titres choisis.

Cet intermède passé, Linkin Park affiche le désir de retrouver l'agressivité des débuts avec The Hunting Party en juin 2014. Pour ce faire, il fait appel à quelques invités issus des années 1990 comme Page Hamilton (Helmet), Tom Morello (RAtM), Daron Malakian (System of a Down) et le rappeur Rakim (Eric B. & Rakim) Copyright 2014 Music Story Mikaël Faujour

A Angoura Hills (Californie), aux alentours de 1996, trois amis de lycée (Mike Shinoda, Brad Delson et Rob Bourdon), forment un groupe. Bientôt, trois autres musiciens (Dave Phoenix, Joe Hahn et Mark Wakefield) rejoignent la formation, qui se nomme alors Xero. Le nom changera de nouveau, pour Hybrid Theory. Et ce n'est qu'à l'arrivée du chanteur Chester Bennington, qui remplace en mars 1999 Mark Wakefield parti manager Taproot, que le nom définitif est trouvé : Linkin Park.

En 1999, Linkin Park est signé chez Warner. Le premier album, Hybrid Theory sort en octobre 2000. Surfant sur la vague « néo-metal » alors à son apogée mondial, le disque rencontre un succès colossal, porté par les quatre singles extraits de l'album. S'ensuivent des festivals (Ozzfest, Family Values Tour, etc.) et tournées : en un an, le groupe donne plus de 320 concerts !

Ayant trouvé sa poule aux oeufs d'or, Warner édite le premier d'une longue série de dans la foulée le DVD Frat Party at the Pankake Festival, en novembre 2001. Le groupe organise en 2002 le festival itinérant Projekt Revolution, dont il partage l'affiche avec Cypress Hill, Adema et DJ Z-Trip. Puis, paraît en juin 2002 Reanimation, disque de remixes des morceaux de Hybrid Theory, sur lequel figurent de nombreux invités, parmi lesquels plusieurs rapeurs, ainsi que des noms du néo-metal tels que Aaron Lewis (Staind), Jonathan Davis (Korn) ou encore Stephen Carpenter (Deftones).

Préparé pendant la tournée qui suit Reanimation, le deuxième « authentique » album, Meteora sort  en mars 2003. Le succès commercial est, encore une fois, immense. Et, tandis que les deux précédents disques s'étaient classés à la deuxième place des charts américains, celui-ci atteint la première place. En deux ans, six titres seront édités en single, soit la moitié de l'album. Le groupe relance le Projekt Revolution et tourne durant le mois d'avril avec Mudvayne, XZibit et Blindside. En novembre 2003, alors que le groupe s'apprête à partir en tournée mondiale, sort le CD/DVD Live in Texas, premier live et troisième DVD du groupe (l'album Meteora ayant été l'occasion d'un « making of », disponible en édition spéciale), après seulement deux albums studio et un de remixes. En 2004, le groupe invite une quinzaine de groupes et artistes solo à la troisième édition de son Projekt Revolution (fin juillet à début septembre), parmi lesquels Korn, Snoop Dogg et The Used.

Parallèlement aux concerts, les membres du groupe s'investissent dans d'autres projets musicaux : Mike Shinoda fonde son projet rap Fort Minor et remixe « Enjoy The Silence » de Depeche Mode, qui devient un tube à la fin de l'année 2004 ; Chester Bennington participe à l'album de DJ Lethal (House of Pain, Limp Bizkit) State Of The Art et crée Dead By Sunrise en 2005. En novembre 2004, le groupe sort Collision Course, second album de remixes du groupe. Ce EP de six titres, produit par Shinoda, est le fruit d'une collaboration avec le rappeur Jay-Z : il s'agit de « mash-ups », c'est-à-dire de titres construits par le mixage de morceaux préexistants.

Après une nouvelle tournée et plusieurs concerts de charité (pour les victimes du tsunami, pour celles de l'ouragan Katrina, puis à l'occasion du Live 8 - concert édité en DVD), Linkin Park enregistre Minutes To Midnight, produit par Rick Rubin. Initialement prévu pour 2006, il paraît le 15 mai 2007 et se classe premier, de même que Meteora. Le groupe lance cette même année la quatrième édition de Projekt Revolution, auquel participent notamment Placebo et My Chemical Romance. La tournée, qui s'étire de la fin du mois de juillet à début septembre, est également l'occasion pour le groupe de mettre en avant ses convictions écologistes, par le biais de stands d'information sur la limitation des émissions de gaz à effet de serre et le reversement à l'organisation American Forests d'un dollar sur chaque billet vendu.

Ayant réussi la mutation vers un metal plus adulte, Linkin Park renouvelle sa confiance à Rick Rubin pour l'album suivant, A Thousand Suns, publié le 13 septembre 2010. Le groupe de Mike Shinoda opère un virage electro au détriment des riffs acérés des débuts. Une option qui se confirme sur le single « The Catalyst » paru le 2 août. Les Californiens, bien décidés à s'imposer comme les leaders d'un metal novateur, arpentent la scène de Bercy (Paris) le 25 octobre. La mue se poursuit en 2012 avec Living Things au son adulte et policé, même si les oripeaux electro sont abandonnés au passage au grand soulagement des fans. Linkin Park offre en octobre 2013 un album de remixes des principales chansons de Living Things sous la forme de l'album Recharged. Ce sont Steve Aoki, Rick Rubin, Mike Shinoda ou Tom Swoon qui se chargent de retravailler les titres choisis.

Cet intermède passé, Linkin Park affiche le désir de retrouver l'agressivité des débuts avec The Hunting Party en juin 2014. Pour ce faire, il fait appel à quelques invités issus des années 1990 comme Page Hamilton (Helmet), Tom Morello (RAtM), Daron Malakian (System of a Down) et le rappeur Rakim (Eric B. & Rakim) Copyright 2014 Music Story Mikaël Faujour


Améliorez le contenu de cette page

Si vous êtes l'artiste, le label ou le manager concerné, vous pouvez mettre à jour les informations sur cette page, telles que biographie, vidéos et plus encore sur Artist Central.

Commentaires

Visitez notre FAQ sur les Pages Artistes
Donnez-nous votre avis sur cette page