EUR 11,80
  • Tous les prix incluent la TVA.
Il ne reste plus que 6 exemplaire(s) en stock (d'autres exemplaires sont en cours d'acheminement).
Expédié et vendu par Amazon.
Emballage cadeau disponible.
Quantité :1
L'institution imaginaire ... a été ajouté à votre Panier
Amazon rachète votre
article EUR 3,00 en chèque-cadeau.
Vous l'avez déjà ?
Repliez vers l'arrière Repliez vers l'avant
Ecoutez Lecture en cours... Interrompu   Vous écoutez un extrait de l'édition audio Audible
En savoir plus
Voir les 2 images

L'institution imaginaire de la société Poche – 2 mai 1999


Voir les formats et éditions Masquer les autres formats et éditions
Prix Amazon Neuf à partir de Occasion à partir de
Poche
"Veuillez réessayer"
EUR 11,80
EUR 11,80 EUR 11,00

Cahiers de vacances pour toutes les classes de la maternelle au lycée Cahiers de vacances pour toutes les classes de la maternelle au lycée


Offres spéciales et liens associés


Produits fréquemment achetés ensemble

L'institution imaginaire de la société + Les carrefours du labyrinthe : Tome 4, La Montée de l'insignifiance + Les carrefours du labyrinthe, tome 1
Prix pour les trois: EUR 30,40

Acheter les articles sélectionnés ensemble

Descriptions du produit

Quatrième de couverture

Dans cet essai, qui fut son maître livre, Cornélius Castoriadis s'attache à un réexamen fondamental des bases philosophiques de la pensée révolutionnaire. Il retrouve, chez Marx notamment, les préceptes de la " pensée héritée ", cette logique identitaire qui, depuis les Grecs, inspire la philosophie classique. Et il propose une " auto-institution " de la société qui laisserait cours, enfin, à l'imaginaire radical. Fruit d'une analyse précise de l'histoire et des luttes sociales à l'heure de l'effondrement des repères traditionnels de la révolution, ce livre, devenu un classique, propose un point de départ pour penser à neuf le projet de transformation de la société.

Biographie de l'auteur

Né en 1922, il s'est installé en France en 1945. Etudes de droit, économie et philosophie à Athènes. Sous l'occupation, il constitue un groupe s'opposant à la politique chauvine du PC grec, puis adhère à l'organisation trotskyste animée par Spiros Stinas. En France, il fonde, au sein du PCI, avec C. Lefort, une tendance qui rompt avec le trotskysme en 1948 et devient le groupe Socialisme ou Barbarie. Membre du comité de rédaction de Textures, puis de Libre, il a publié de nombreux textes, notamment dans Esprit. Il est décédé le 27 décembre 1997.


Vendez cet article - Prix de rachat jusqu'à EUR 3,00
Vendez L'institution imaginaire de la société contre un chèque-cadeau d'une valeur pouvant aller jusqu'à EUR 3,00, que vous pourrez ensuite utiliser sur tout le site Amazon.fr. Les valeurs de rachat peuvent varier (voir les critères d'éligibilité des produits). En savoir plus sur notre programme de reprise Amazon Rachète.

Détails sur le produit

  • Poche: 540 pages
  • Editeur : Seuil (2 mai 1999)
  • Collection : Points Essais
  • Langue : Français
  • ISBN-10: 2020365626
  • ISBN-13: 978-2020365628
  • Dimensions du produit: 18 x 10,8 x 2,3 cm
  • Moyenne des commentaires client : 5.0 étoiles sur 5  Voir tous les commentaires (6 commentaires client)
  • Classement des meilleures ventes d'Amazon: 20.287 en Livres (Voir les 100 premiers en Livres)
  •  Souhaitez-vous compléter ou améliorer les informations sur ce produit ? Ou faire modifier les images?


En savoir plus sur l'auteur

Découvrez des livres, informez-vous sur les écrivains, lisez des blogs d'auteurs et bien plus encore.

Quels sont les autres articles que les clients achètent après avoir regardé cet article?

Commentaires en ligne

5.0 étoiles sur 5
5 étoiles
6
4 étoiles
0
3 étoiles
0
2 étoiles
0
1 étoiles
0
Voir les 6 commentaires client
Partagez votre opinion avec les autres clients

Commentaires client les plus utiles

20 internautes sur 20 ont trouvé ce commentaire utile  Par Graldar le 18 septembre 2009
Format: Poche Achat vérifié
Castoriadis livre dans cet ouvrage désormais classique une violente, mais lucide, critique du marxisme. Il s'intéresse ensuite aux mécanismes de formation de l'imaginaire politique et à son rôle dans la genèse des institutions qui structurent le social. Excellent.
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
10 internautes sur 11 ont trouvé ce commentaire utile  Par freddiefreejazz TOP 500 COMMENTATEURS le 15 novembre 2014
Format: Poche Achat vérifié
Voici un livre monumental, d’une complexité vertigineuse! Le genre d'ouvrage passionnant, mais d'une difficulté telle que l'on y reviendra forcément comme objet d'étude... Depuis sa disparition en 1997, plusieurs ouvrages ont explicité et commenté la pensée de Castoriadis. Ainsi, après avoir lu « L’institution imaginaire de la société » et avoir trouvé à la bibliothèque L'imaginaire comme tel d'Arnaud Tomès (aux édition Hermann), je compte bien me procurer quelques ouvrages de Philippe Caumières, lequel revient longuement sur la notion d'autonomie et d'hétéronomie largement développée par Castoriadis (notamment dans Castoriadis : Le projet d'autonomie et surtout Castoriadis : critique sociale et émancipation). Quant à « L’institution imaginaire de la société » (l'IIS), s'il a l'apparence du gros pavé (plus de cinq cents pages en édition de poche), il faut l'avoir lu et étudié au moins une fois dans sa vie. Cornelius Castoriadis (1922-1997) est sans conteste l’un des penseurs les plus puissants et les plus originaux de la seconde moitié du XXème siècle.Lire la suite ›
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
10 internautes sur 11 ont trouvé ce commentaire utile  Par Frank Monge le 24 septembre 2012
Format: Poche
Un des plus grands textes encore largement méconnu de la philosophie contemporaine. Dans un langage toujours clair, à mille lieux de tout hermétisme, Castoriadis y pose et démontre la puissance première de l'Imaginaire dans l'histoire humaine contre toutes les forces réactionnaires sclérosantes qui voudraient la nier. Indispensable !
1 commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer


Commentaires

Souhaitez-vous compléter ou améliorer les informations sur ce produit ? Ou faire modifier les images?