L'Institutrice d'Izieu et plus d'un million d'autres livres sont disponibles pour le Kindle d'Amazon. En savoir plus
EUR 19,00
  • Tous les prix incluent la TVA.
Habituellement expédié sous 11 à 14 jours.
Expédié et vendu par Amazon.
Emballage cadeau disponible.
Quantité :1
L'institutrice d'Izieu a été ajouté à votre Panier
Vous l'avez déjà ?
Repliez vers l'arrière Repliez vers l'avant
Ecoutez Lecture en cours... Interrompu   Vous écoutez un extrait de l'édition audio Audible
En savoir plus
Voir cette image

L'institutrice d'Izieu Broché – 13 mars 2014


Voir les 2 formats et éditions Masquer les autres formats et éditions
Prix Amazon Neuf à partir de Occasion à partir de
Format Kindle
"Veuillez réessayer"
Broché
"Veuillez réessayer"
EUR 19,00
EUR 14,95 EUR 3,79

Offres spéciales et liens associés


Produits fréquemment achetés ensemble

L'institutrice d'Izieu + D'Izieu à Auschwitz : L'histoire de deux enfants dans la Shoah + Izieu, des enfants dans la Shoah
Prix pour les trois: EUR 40,00

Certains de ces articles seront expédiés plus tôt que les autres.

Acheter les articles sélectionnés ensemble

Descriptions du produit

Extrait

Extrait du préambule

Quand ai-je entendu parler pour la première fois de l'institutrice d'Izieu ? Probablement en 1987 au moment du procès Barbie, et sûrement quand, en 2000, Gabrielle Perrier-Tardy apparaît à l'écran, alors que je visionne les images du procès, le temps de sa déposition, terriblement intimidée et bouleversante.
Sur ordre de l'officier SS Klaus Barbie, ses élèves ont été raflés le jeudi 6 avril 1944. À la barre, elle les décrit du mieux qu'elle peut. À ses yeux, c'étaient des enfants comme les autres. Elle savait qu'ils étaient juifs, peu lui importait, elle était leur institutrice, et sa mission était de leur apprendre à lire, à compter et à écrire. Elle ne sait pas qui les a dénoncés.
Est-elle une héroïne ? Certes non. Elle n'a pas pris les armes et risqué sa vie. Mais elle a été exemplaire. Est-ce si simple de savoir comment se conduire ? Quand les uns se détournent ou refusent de tendre la main, elle, ignorante de beaucoup de choses, a fait son devoir, et au-delà. Maîtresse d'une classe unique, une quarantaine de filles et de garçons de 5 à 17 ans, elle s'est employée à les instruire comme tous les écoliers de France. Sauf que la mort les attendait. Jusqu'à la fin de sa vie, elle exprimera le regret de ne pas avoir eu conscience du danger qui les cernait.
En 1944, elle a 22 ans. La scène atroce de la rafle, qu'elle n'a pu qu'imaginer, a introduit en elle le sens du mal, et elle ne s'en est jamais remise. Jamais elle ne s'éloignera longtemps des lieux du drame. Sans doute a-t-elle aimé contempler les paysages du Bugey où elle était née et où les enfants avaient cru trouver refuge.

Pourquoi écrire sa biographie ? Parce que l'institutrice est restée discrète, silencieuse, anonyme, alors qu'elle incarne la noblesse d'âme, la dignité, la modestie. Sa vie, en apparence minuscule, brisée par l'Histoire avec sa grande hache, comme le disait Georges Perec, symbolise les souffrances muettes de la guerre.
A-t-on jamais vu une maîtresse dont les quarante-quatre élèves ont été raflés ? Elle n'est ni orpheline de guerre, ni veuve de guerre, ni parente de victime, mais elle en a tous les stigmates.
L'histoire retient à peine son nom. C'est ainsi. Au lendemain de la guerre, on l'ignore, on la relègue au deuxième plan. Gabrielle Perrier-Tardy est hors caméra. Parce qu'elle ne réclame rien, parce qu'elle est «invisible» aux yeux de beaucoup, et parce qu'elle croit que son témoignage ne compte pas. Parce qu'elle a fait le choix, aussi, de se tenir à sa juste place par rapport à un événement dont elle n'est pas un acteur principal. Seule la justice, quarante-trois ans plus tard, lui accordera un peu de reconnaissance.

Revue de presse

Lumière sur une figure exemplaire, qui offrit à des enfants juifs, avant leur déportation, son écoute et sa passion de l'enseignement...
C'est donc le 6 avril 1944, pendant les courtes vacances de Pâques, alors que Gabrielle est retournée chez ses parents, que les Allemands, sur ordre de l'officier SS Klaus Barbie, viendront rafler tous leurs enfants et leurs éducateurs. Pendant des années, Gabrielle restera discrète, gardant pour elle un traumatisme qui la hante, et ce n'est qu'à l'occasion du procès Barbie, en 1987, qu'elle sera «témoin officiel». «Est-elle une héroïne ?, écrit Dominique Missika. Certes non. Elle n'a pas pris les armes et risqué sa vie. Mais elle a été exemplaire.» (Gilles Heuré - Télérama du 26 mars 2014)

L'enquête de Dominique Missika rend enfin hommage à cette femme discrète. Un travail tout en finesse où l'on retrouve le souci de Walter Benjamin, cité en exergue du livre : "Honorer la mémoire des anonymes est une tâche plus ardue qu'honorer celle des gens célèbres." (Jean-Maurice de Montremy - Le Journal du Dimanche du 30 mars 2014)

En témoignant contre Klaus Barbie, l'institutrice Gabrielle Perrier avait donné une voix aux enfants d'Izieu. Dominique Missika lui rend un émouvant hommage...
C'est lors du procès Barbie, en 1987, que Gabrielle Perrier-Tardy sort de l'anonymat en acceptant de témoigner pour l'Histoire. Son récit est bouleversant. C'est avec la culpabilité des survivants que l'institutrice tente de composer du mieux possible. Aider au travail de reconstitution, à lever les zones d'ombre ainsi qu'à engager le travail de mémoire avec la directrice. Comprendre comment, sur instruction de Klaus Barbie, quarante-quatre enfants et leurs moniteurs ont été envoyés dans les camps de la mort. Gabrielle Perrier-Tardy s'en est allée, elle, en 2009, à l'âge de 87 ans. Le 6 avril 2014 lui a été dédié. (Valérie Trierweiler - Paris-Match, avril 2014)

Avec L'Institutrice d'Izieu, Dominique Missika poursuit son récit de la France sous l'Occupation, qu'elle mène de livre en livre, à hauteur d'hommes anonymes ou illustres, à travers témoignages et expériences singulières...
En archiviste romancière, Dominique Missika fait enfin entrer dans l'histoire cette actrice de l'une des tentatives les plus décisives de sauvetage des enfants juifs sous l'Occupation. (Le Monde du 29 mai 2014)


Détails sur le produit

  • Broché: 247 pages
  • Editeur : Seuil (13 mars 2014)
  • Collection : H.C. ESSAIS
  • Langue : Français
  • ISBN-10: 2021142108
  • ISBN-13: 978-2021142105
  • Dimensions du produit: 20,6 x 1,6 x 14 cm
  • Moyenne des commentaires client : 4.0 étoiles sur 5  Voir tous les commentaires (6 commentaires client)
  • Classement des meilleures ventes d'Amazon: 29.085 en Livres (Voir les 100 premiers en Livres)
  •  Souhaitez-vous compléter ou améliorer les informations sur ce produit ? Ou faire modifier les images?


En savoir plus sur l'auteur

Découvrez des livres, informez-vous sur les écrivains, lisez des blogs d'auteurs et bien plus encore.

Quels sont les autres articles que les clients achètent après avoir regardé cet article?

Commentaires en ligne

4.0 étoiles sur 5
Partagez votre opinion avec les autres clients

Commentaires client les plus utiles

2 internautes sur 2 ont trouvé ce commentaire utile  Par au fil des pages le 29 mai 2014
Format: Broché
Un bel hommage que Dominique MISSIKA rend à Gabrielle PERRIER-TARDY, jeune enseignante de 21 ans tout juste, pas encore titularisée par l’Education Nationale en 1943 et nommée Institutrice intérimaire à la colonie d’IZIEU auprès de 44 enfants juifs réfugiés de l’Hérault.
D’octobre 1943 à avril 1944, elle leur apprendra à lire, à compter, à écrire, menant à bien sa mission pédagogique avec discrétion et modestie. En acceptant ce poste, elle ignore la tragédie qui va surgir en son absence ce jeudi 6 avril 1944, premier jour des vacances scolaires où toute sa classe et leurs 7 moniteurs sera raflée dans la surprise et la violence sur ordre de Klaus BARBIE . Elle s’en voudra de ne pas avoir vu le danger arriver, se réfugiant dans un silence douloureux pendant quarante trois ans, sans oublier de transmettre à tous ces élèves le devoir de mémoire, jusqu’au jour où elle pourra enfin se libérer en portant témoignage au procès BARBIE avec simplicité et émotion.
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Par Ogreguili le 7 décembre 2014
Format: Broché
Un livre qui aurait pu être mieux fait mais qui a le mérite de nous replonger au cœur de cet évènement tragique afin de ne jamais l'oublier. On ne peut s'empêcher de penser à ces enfants, à leurs âge, si jeune et à se demander comment cela a t'il pu être possible. On le lit les larmes aux yeux.....
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Format: Broché Achat vérifié
Il suffit de lire ce livre, pour comprendre ce qu'est l'empathie, et même au delà, l'engagement personnel qui trascende l'humain, rien à ajouter , à lire et à relire !!
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer

Rechercher des articles similaires par rubrique


Commentaires

Souhaitez-vous compléter ou améliorer les informations sur ce produit ? Ou faire modifier les images?