ou
Identifiez-vous pour activer la commande 1-Click.
ou
en essayant gratuitement Amazon Premium pendant 30 jours. Votre inscription aura lieu lors du passage de la commande. En savoir plus.
Amazon Rachète votre article
Recevez un chèque-cadeau de EUR 1,00
Amazon Rachète cet article
Plus de choix
Vous l'avez déjà ? Vendez votre exemplaire ici
Désolé, cet article n'est pas disponible en
Image non disponible pour la
couleur :
Image non disponible

 
Dites-le à l'éditeur :
J'aimerais lire ce livre sur Kindle !

Vous n'avez pas encore de Kindle ? Achetez-le ici ou téléchargez une application de lecture gratuite.

L'insurrection qui vient [Broché]

Comité invisible
3.8 étoiles sur 5  Voir tous les commentaires (24 commentaires client)
Prix conseillé : EUR 7,10
Prix : EUR 6,75 LIVRAISON GRATUITE En savoir plus.
Économisez : EUR 0,35 (5%)
o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o
Il ne reste plus que 12 exemplaire(s) en stock (d'autres exemplaires sont en cours d'acheminement).
Expédié et vendu par Amazon. Emballage cadeau disponible.
Voulez-vous le faire livrer le samedi 19 avril ? Choisissez la livraison en 1 jour ouvré sur votre bon de commande. En savoir plus.

Vous cherchez un livre ?

Tous nos livres
Retrouvez des millions de livres à -5% et livrés gratuitement.

Description de l'ouvrage

29 mars 2007
Rien ne manque au triomphe de la civilisation.
Ni la terreur politique ni la misère affective. Ni la stérilité universelle. Le désert ne peut plus croître : il est partout. Mais il peut encore s'approfondir. Devant l'évidence de la catastrophe, il y a ceux qui s'indignent et ceux qui prennent acte, ceux qui dénoncent et ceux qui s'organisent. Le comité invisible est du côté de ceux qui s'organisent.

Offres spéciales et liens associés


Produits fréquemment achetés ensemble

L'insurrection qui vient + Premières mesures révolutionnaires + Gouverner par le chaos
Acheter les articles sélectionnés ensemble

Les clients ayant acheté cet article ont également acheté


Descriptions du produit

Extrait

L'incendie de novembre 2005 n'en finit plus de projeter son ombre sur toutes les consciences. Ces premiers feux de joie sont le baptême d'une décennie pleine de promesses. Le conte médiatique des banlieues-contre-la-République, s'il ne manque pas d'efficacité, manque la vérité. Des foyers ont pris jusque dans les centres-villes, qui ont été métho­diquement tus. Des rues entières de Barcelone ont brûlé en solidarité, sans que nul n'en sache rien que leurs habitants. Et il n'est même pas vrai que le pays ait depuis lors cessé de flamber. On trouve parmi les inculpés toutes sortes de profils que n'unifie guère que la haine de la société existante, et non l'appartenance de classe, de race ou de quartier. L'inédit ne réside pas dans une «révolte des banlieues» qui n'était déjà pas nouvelle en 1980, mais dans la rupture avec ses formes établies. Les assaillants n'écoutent plus personne, ni les grands frères ni l'association locale qui devrait gérer le retour à la normale. Aucun SOS Racisme ne pourra plonger ses racines cancéreuses dans cet événe­ment-là, à quoi seules la fatigue, la falsification et l'omertà médiatiques ont pu feindre de mettre un terme. Toute cette série de frappes nocturnes, d'at­taques anonymes, de destructions sans phrases a eu le mérite d'ouvrir à son maximum la béance entre la politique et le politique. Nul ne peut honnêtement nier la charge d'évidence de cet assaut qui ne formulait aucune revendication, aucun message autre que de menace ; qui n'avait que faire de la politique. Il faut être aveugle pour ne pas voir tout ce qu'il y a de purement politique dans cette négation résolue de la politique ; ou ne rien connaître aux mouvements autonomes de la jeunesse depuis trente ans. On a brûlé en enfants perdus les premiers bibelots d'une société qui ne mérite pas plus d'égards que les monuments de Paris à la fin de la Semaine sanglante, et qui le sait.

Revue de presse

Les membres du Comité invisible sont les petits-enfants d'Auguste Blanqui, les enfants de Guy Debord, les parents des insurgés à venir...
N'est-il pas vrai que les questions des retraites, des jeunes, de leur violence, des immigrés, du travail se poseront toujours plus, créeront toujours plus d'amertume, de ressentiment dans la population ? Que la police est la seule issue au sein de l'ordre existant ? «L'insurrection qui vient» a le mérite d'envisager nos lendemains, et surtout de proposer les moyens d'y croire. Ce qui n'est pas rien. (Elsa Vigoureux - Le Nouvel Observateur du 26 avril 2007)

Détails sur le produit

  • Broché: 125 pages
  • Editeur : La Fabrique éditions (29 mars 2007)
  • Langue : Français
  • ISBN-10: 2913372627
  • ISBN-13: 978-2913372627
  • Dimensions du produit: 16,6 x 11 x 0,8 cm
  • Moyenne des commentaires client : 3.8 étoiles sur 5  Voir tous les commentaires (24 commentaires client)
  • Classement des meilleures ventes d'Amazon: 21.625 en Livres (Voir les 100 premiers en Livres)
  •  Souhaitez-vous compléter ou améliorer les informations sur ce produit ? Ou faire modifier les images?


Vendre une version numérique de ce livre dans la boutique Kindle.

Si vous êtes un éditeur ou un auteur et que vous disposez des droits numériques sur un livre, vous pouvez vendre la version numérique du livre dans notre boutique Kindle. En savoir plus

Quels sont les autres articles que les clients achètent après avoir regardé cet article?


Commentaires en ligne 

Commentaires client les plus utiles
52 internautes sur 62 ont trouvé ce commentaire utile 
3.0 étoiles sur 5 Mode d'emploi pour une insurrection fantasmée 17 février 2009
Par Bernelas
Format:Broché
Ce livre nous présente un première partie critique brillante avec des formules sublimes qu'on découvre au fil des 7 chapitres ou "cercles" qui dévoilent les multiples rouages nous déterminant comme des pantins soumis au mérite de notre travail, à notre bonne conscience citoyenne et à notre statut familial.
La société a fait de nous "des sujets naturellement productifs, contents de consommer".Ainsi notre économie se révèle être une politique de sélection.
Exemple:notre engouement pour l'écologie n'est que la lubie d'une nouvelle modalité économique qui ne cesse de nous rappeler presque insolemment qu'"à chaque poussée de catastrophisme correspond désormais une volée de solutions industrielles"."L'hyper bourgeoisie planétaire ne saurait faire passer pour respectable son train de vie si ses derniers caprices n'étaient pas scrupuleuseument respectueux de l'environnement".
Nos dirigeants configurent des espaces où la démocratie et la République ont l'air de fonctionner.Ainsi administrés nous consentons à cette civilisation qui se précipite aveuglément,"constamment poursuivi par la proximité de son effondrement"."Ce qui nous fait face n'est pas la crise d'une société mais l'extinction d'une civilisation".
Alors que faire?
Ranimer notre intelligence d'insurgé nécessaire à toute émancipation."L'intelligence, ce n'est pas de savoir s'adapter - ou si c'est une intelligence c'est celle des esclaves.Notre inadaptation,notre fatigue ne sont des problèmes que du point de vue de ce qui veut nous soumettre".
Lire la suite ›
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ?
7 internautes sur 8 ont trouvé ce commentaire utile 
Par KRIK TOP 500 COMMENTATEURS
Format:Broché
Comme beaucoup, j'ai découvert et lu ce livre suite à la "publicité" (et quelle publicité !) que lui a fait une certaine ministre de l'Intérieur et un petit président de la République ("petit" comme on distingue par exemple un grand homme d'un homme grand) à la recherche d'un ennemi intérieur, dérivatif médiatique aux problèmes économiques et sociaux (et démocratiques) d'une société productiviste à la dérive. Personne mieux qu'eux n'auraient pu aussi bien contribuer à la diffusion des idées qu'il contient...
Il est l'œuvre du Comité Invisible dont par définition les membres sont anonymes, même si l'État terroriste a tenté d'attribuer la paternité de cet ouvrage à un prisonnier politique afin d'étayer la thèse de l'ennemi intérieur et d'étoffer un dossier d'accusation "désespérément" vide de toute preuve et au contraire plein d'incohérences ou faux témoignages (la suite de la procédure l'a prouvé !). À vrai dire, ce Comité Invisible est décrit dans un autre ouvrage comme « une fraction déterminée du Parti Imaginaire, son pôle révolutionnaire-expérimental. » Si j'ai bien compris (il faut un temps pour s'acclimater à leur novlangue), ce Parti Imaginaire regroupe de fait l'ensemble des communautés réfractaires à l'Empire.

Cet ouvrage se scinde en deux parties.
Lire la suite ›
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ?
4 internautes sur 5 ont trouvé ce commentaire utile 
Par Darko TOP 50 COMMENTATEURS
Format:Broché
J'avais ce bouquin dans un coin depuis un certain temps et je me disais bien qu'il faudrait que je le lise un jour...Et bien voilà, c'est aujourd'hui chose faite !

Rendu célèbre par "l'affaire de Tarnac", ce petit opuscule écrit par un obscur "Comité Invisible" vaut vraiment son pesant de cacahuètes. Il rappellera aux plus anciens les libelles situationnistes que l'on pouvait trouver dans les années 60 et qui racontaient le plus sérieusement du monde les pires âneries de la création. Le plus drôle c'est que certaines personnes les prenaient très au sérieux et en appelaient au salutaire sursaut républicain des forces vives de la nation ! Evidemment,c'était le but recherché et c'était tordant !

Cette fois ci "l'insurrection qui vient" nous annonce que notre futur est bien sombre et qu'il va falloir prendre des mesures radicales, voire draconiennes, si l'on veut s'en sortir; au premier rang desquelles se débarrasser de la démocratie et de ses forces d'occupation policières !!! On comprend mieux, dés lors, l'émoi provoqué par ce bouquin du coté de la place Beauvau !

Mais avant cela, le "Comité Invisible" s'emploie à nous exposer les raisons pour lesquelles rien ne va plus dans cette foutue société et utilise pour cela quelque chose qui ressemble rien moins qu'à une démonstration mathématique : le théorème des 7 cercles !!!

- 1er cercle, 1er ennemi : l'individualisme bourgeois.
Lire la suite ›
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ?
Commentaires client les plus récents
5.0 étoiles sur 5 Né en Allemagne en 1954, Andreas Moritz vit aux Etats-Unis. Il...
WDEFNé en Allemagne en 1954, Andreas Moritz vit aux Etats-Unis. Il a écrit de nombreux ouvrages sur son expérience dans les domaines de la médecine... Lire la suite
Publié il y a 4 mois par Carrillo Christophe
5.0 étoiles sur 5 Wouah !
Un livre qui décape, nous remue tripe et cervelle et ne donne qu'une envie : tous se mobiliser pour chasser tous ces gogos qui nous gouvernent !
Publié il y a 13 mois par Gilles Prin
2.0 étoiles sur 5 Apprentis Che Guevara
Déprimant. D’abord commence sur les traces de Debord. Ensuite 120 pages d’aboiements. C’est visiblement l’œuvre d’un (ou plusieurs) trentenaire(s), je dirais des jeunes... Lire la suite
Publié il y a 17 mois par le dernier carré
3.0 étoiles sur 5 Le doux rêve qui restera rêve
Comme pas mal de personnes, c'est le commentaire du type de la Fox qui circule sur internet, ce présentateur qui nous présente ce petit bouquin comme étant le... Lire la suite
Publié le 12 avril 2010 par Paquis
5.0 étoiles sur 5 bon service après vente
Après que le colis ne me soit pas parvenu, on a facilement quelqu'un pour nous indiquer la marche à suivre et le colis m'a été... Lire la suite
Publié le 6 avril 2010 par G. Samuel
5.0 étoiles sur 5 A LIRE ABSOLUMENT !!!
Voilà ce qu' il faut lire absolument par les temps qui courent. La lucicité mène à la vérité.
Publié le 30 mars 2010 par Pascaline Critin
5.0 étoiles sur 5 Et pour prix (6,66) ni plus ni moins que le nombre de la Bête...
Entre résistance passive et désobéissance civile, les choix de certains détermineront pourtant le sort de tous ...
Publié le 23 février 2010 par Pelat
5.0 étoiles sur 5 Autopsie de notre société
Comme l'indique le titre, ce livre est une critique sociétale.
une vraie autopsie, pour ceux pensant que notre société est déjà morte, et le... Lire la suite
Publié le 21 octobre 2009 par Nihiliste critique
1.0 étoiles sur 5 insignifiant
en lien avec l'actualité j'ai lu ce petit livre, que je déconseille tellement il est insignifiant, même si on peut considérer la démarche sympathique.
Publié le 15 octobre 2009 par Max
3.0 étoiles sur 5 Bien même si réchauffé
Un bouquin situ mais version XXIe siècle. Mieux vaut les originaux, ils répondaient au contexte.
Publié le 20 septembre 2009 par MELCHIOR CLEMENT
Rechercher des commentaires
Rechercher uniquement parmi les commentaires portant sur ce produit
ARRAY(0xab189468)

Discussions entre clients

Le forum concernant ce produit
Discussion Réponses Message le plus récent
Pas de discussions pour l'instant

Posez des questions, partagez votre opinion, gagnez en compréhension
Démarrer une nouvelle discussion
Thème:
Première publication:
Aller s'identifier
 

Rechercher parmi les discussions des clients
Rechercher dans toutes les discussions Amazon
   


Rechercher des articles similaires par rubrique


Commentaires

Souhaitez-vous compléter ou améliorer les informations sur ce produit ? Ou faire modifier les images?