undrgrnd Cliquez ici Livres de l'été nav-sa-clothing-shoes nav-sa-clothing-shoes Cloud Drive Photos cliquez_ici nav_WSHT16 Cliquez ici Acheter Fire Cliquez ici cliquez_ici Jeux Vidéo soldes montres soldes bijoux

Commentaires client

4,9 sur 5 étoiles11
4,9 sur 5 étoiles
5 étoiles
10
4 étoiles
1
3 étoiles
0
2 étoiles
0
1 étoile
0

Votre évaluation :(Effacer)Evaluez cet article
Partagez votre opinion avec les autres clients

Un problème s'est produit lors du filtrage des commentaires. Veuillez réessayer ultérieurement.

500 PREMIERS RÉVISEURSle 4 avril 2014
"L'Invasion des profanateurs de sépultures" (Invasion of the Body Snatchers), réalisé en 1956 par "Don siegel" est le premiers film adapté du roman "L'Invasion des profanateurs" de "Jack Finney".
Suivirent "L'Invasion des profanateurs" (Invasion of The Body Snatchers) de Philip Kaufman en 1978, "Body Snatchers, l'invasion continue" (Body Snatchers) d'Abel Ferrara en 1993 et " Invasion" (The Invasion) d'Oliver Hirschbiegel en 2007. les 2 films suivants de la saga ont l'avantage de ne pas être des "remake", mais plutôt des événements liés au roman se passant aux époques respectives de leurs tournages. D'ailleurs dans le premier, le film de "Philip Kaufman" de 1978 (vu à Paris à sa sortie), le héros du film de 1956, Kevin McCarthy, fait un caméo dans le rôle d'un passant heurté par une voiture.
Le dernier de 2007 n'est pas resté dans ma mémoire comme un film indispensable (en plus, au début, je n'avais même pas fait le rapprochement avec les films précédents).
Le roman de "Jack Finney" paru en 1955 aurait été influencé, parait-il, par celui de "Robert Heinlein": "Marionnettes humaines" écrit en 1951 et très similaire dans l'histoire qui eut droit aussi à une adaptation cinématographique: "Les Maîtres du monde" en 1994, une bonne série B de qualité.
Le titre français de ce film me parait assez ridicule, vu qu'il n'est pas du tout question de profanateurs et encore moins de sépultures , mais de graines de plantes extraterrestres qui font un copier-coller avec les humains. Ce n'est donc pas un film d'épouvante, comme pourrait le faire croire la mauvaise traduction, mais bien un chef-d'œuvre de la SF des années 50. Un film qui joue sur notre paranoïa en sommeil, avec des trucages (pas des effets spéciaux) assez impressionnants pour l'époque, mais surtout avec un suspense angoissant
Donc un film à voir mais qui ne semble pas disponible en DVD à un prix raisonnable. il mériterait une édition de qualité, avec le noir et blanc d'origine (En Vo, ce film n'ayant pas été à ma connaissance traduit en français)...
0Commentaire|4 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
Un grand classique et pleinement justifié, de par sa réalisation résolument moderne et dynamique, son dénouement tranchant, la qualité du noir et blanc et de superbes éclairages, et surtout par son propos. Même si l'ambiance paranoiaque qui s'identifiait à la menace communiste est palpable, le film va au-delà et est porteur d'une idée universelle : l'oppression subtile de l'individu, au nom du "bien", mécanisme qui est l'apanage de tous les pouvoirs. A voir et revoir pour le fond et la forme, avec une fin magistrale.
0Commentaire|Une personne a trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 21 mars 2011
Quel hurluberlu décida de recadrer la version colorisée de ce film dont la définition d'ailleurs laisse,pour le moins,
à désirer(en couleur)?... Pour le reste ce film original,abracadabrant et quelque peu surprenant restera, pour sûr et
pour toujours, ce chef-d'oeuvre du fantastique symbolique et aux dialogues ( en anglais ) fort percutants .Nul besoin
d'attendre une autre époque et ses outrances censées nous faire frémir( pour parler du remake!) Mieux vaut,ici, cette
retenue élégante, pour une allégorie noire et si intelligemment aiguisée , afin de nous enchanter !
On aura pu au cinéma susciter de réelles inquiétudes chez les spectateurs et pourtant, ici , nul besoin de ''gore''
ou de je ne sais quels effets spéciaux effrayants. Il aura suffit d' un strict minimum de moyens cinématographiques
pour réaliser ce chef-d'oeuvre.
2 versions sur ce DVD : l'originale en scope, noir et blanc et la calamiteuse version colorisée . Les véritables
cinéphiles choisiront évidemment la version originale.

Billy.
1010 commentaires|9 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 14 août 2009
Voici la seule édition au monde (merci Aaron Spelling & Republic Pictures) qui présente le film restauré au format d'image 2:35 (la version 4/3 est également présente sur l'autre face). Le film, en lui même, est d'une grande qualité et dirigé d'une main de maître par Don Siegel. On saluera la prestation de Dana Wynter qui illumine l'écran et surpasse le jeu (parfois faux) de Kevin McCarthy. Il est dommage cependant de voir la merveilleuse Carolyn Jones sous-employée dans un second rôle.
11 commentaire|9 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 27 juin 2015
Très belle restauration pour ce blu ray, image B&W superbe, bande son très bonne aussi.
Edition pour le continent Nord Americain mais passe sans problème sur ma platine région B.
Attention, aucun sous titre même pas en anglais...
Et aucun supplément non plus...
0Commentaire|Une personne a trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 29 octobre 2006
Enfin, j'ai pu voir ce film tant désiré, et quel film !!! Kevin McCarthy, quel acteur ! Et Dana Wynter, quelle belle femme ! C'est une oeuvre remarquable qui fait monter l'angoisse du début à la fin, grâce à un scénario intelligent et à un superbe Noir & Blanc ! Hélas, il est recadré en 4/3 pour cette édition DVD, mais cela n'enlève rien à son charme ni à sa teneur en adrénaline ! Fans de science-fiction, à vos lecteurs !!!
11 commentaire|10 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 29 avril 2016
Les années 50 ont connu l'âge d'or de la Science Fiction avec des films cultes tels que The Thing From Another World (1951), The War of the Worlds (1953), Forbidden Planet (1956), The Time Machine (1960) etc...
Invasion of the Body Snatchers (1956) film de Don Siegel n'y échappe pas.
Descendez dans votre cave, si vous trouvez des cosses géantes, détruisez-les car c'est dans ces cosses que commence la métamorphose.
Ne sombrez pas dans le sommeil ! Restez éveillés. "Ils" prennent votre apparence pendant que vous dormez ! L'invasion a déjà commencé... Votre moi n'est plus: vous êtes devenu(e) une copie parfaite de vous-même, destinée à vous remplacer !
Etrange film à tonalité paranoïaque: le danger, c'est vous, sans que vous le sachiez, si vous avez le malheur de vous endormir.
La transformation est irréversible et l'invasion se propage...
Pas de soucoupes volantes, pas de guerre galactique, pas d'effets spéciaux, une simple prise de possession de votre corps en douceur par un ennemi ( extra-terrestre ? ) non identifié.
Cet ennemi peut être un membre de votre famille, un ami, n'importe quel humain de votre entourage ! Vous ne pouvez plus faire confiance en ceux que vous connaissez, en ceux que vous aimez, c'est la peur au quotidien !
Idée géniale pour un bon film terriblement angoissant, pourtant à petit budget et quatre semaines de tournage
Le héros de ce film, le docteur Miles Bennell est brillamment interprété par l'acteur Kevin McCarthy. Ce médecin que l'on croit atteint de démence à la fin du récit donne pourtant l'alerte en criant "You are the next". Réussira-t-il à convaincre ceux et celles qui l'ont entendu ?
Jamais les remake de cette version originale n'auront le même impact sur le spectateur que le film de Don Siegel. Il restera unique dans l'histoire de la SF au cinéma.
A noter qu'il n'existe pas de doublage en français mais un sous-titrage. Le film est en noir et blanc et en format "superscope".
Un excellent classique de la science-fiction à garder précieusement.
11 commentaire|Une personne a trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
Et dire que ce film a presque 60 ans! Sorti en 1956, je le trouve culotté et très en avance sur son temps. Considéré comme un classique, il pose à plat les éléments marquants de la SF et les mélange habilement à une réalité qui semble se détériorer de l'intérieur. Tel un fruit trop mûr dont l'aspect serait normal, son contenu se liquéfie et devient totalement délétère.
L'ennemi extraterrestre incapable d'éprouver l'amour, la haine, la passion, le chagrin, n'aura jamais été aussi proche des humains, allant jusqu'à leur voler leurs traits, leurs intonations, leur vérité pour les refondre et ainsi se les approprier.
J'ai vu ce film à la télé quand j'avais 15 ans environ et cela m'a beaucoup fait réfléchir: au fond, j'avais davantage peur de ce type d'invasion que de celle des Martiens de "War of the worlds"(1952) où les 2 camps étaient clairement reconnaissables.
Le problème, ici, c'est comment repérer son ennemi si celui-ci possède le visage, la voix, le sourire et les souvenirs de votre mère, votre père, votre oncle, votre voisin... Impossible de savoir! Le récit est malin car il nous pousse rapidement dans nos retranchements face à ses copies déshumanisées et froides; et la terreur paranoïaque se met en place en quelques scènes seulement.
Ce DVD est un trésor: à voir et revoir sans honte, mais pour le plaisir de frissonner à l'idée que cette terrible invasion muette et discrète pourrait venir à bout de notre espèce en l'espace d'une poignée d'heures!
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 22 février 2003
Ce film est un classique que tout amateur du genre se doit de posséder.
Il y a peu d'effets spéciaux, mais l'image en noir et blanc, le film date de 1956, ajoute à l'angoisse de l'histoire.
Bien avant les chefs-d'oeuvres gore "Night of the Living Dead" et "Zombie", on est déjà en présence dans ce film d'un petit groupe de gens sains devant lutter contre une foule contaminée et hostile qui veut les détruire !!!
C'est une version soft que tout le monde pourra regarder, même les âmes sensibles !!!
11 commentaire|9 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 11 avril 2005
What if one day you noticed your best friend or closest relative wasn't? What if paranoia struck a town and everyone started thinking that way?
What if the were not paranoid?
This is exactly what happened in 1956 in the town of Santa Mira, California. Based on "The Body Snatchers" by Jack Finney.
Every thing you look for in a 50's Sci-Fi from the well known actors (including Kevin McCarthy, and Dana Wtnter) to the scenes where you know what is going g to happen and want to tell them to look out. But do they listen?
The worst part of watching this movie is the anticipation.
This is classic 50's sci-fi at its best. And it is still very scary in the 50's way today.
You will not sleep through this one.
0Commentaire|3 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus