Liszt : Sonate pour piano... a été ajouté à votre Panier
Quantité :1

Vous l'avez déjà ? Vendez sur Amazon

Image indisponible

Image non disponible pour la
couleur :
  • Liszt : Sonate pour piano en si mineur - 8 Études d'exécution transcendante
  • Désolé, cet article n'est pas disponible en
  • Image non disponible
      

Liszt : Sonate pour piano en si mineur - 8 Études d'exécution transcendante Super Audio CD


Prix conseillé : EUR 9,76
Prix : EUR 9,07 Livraison gratuite dès EUR 25 d'achats. Détails
Économisez : EUR 0,69 (7%)
Tous les prix incluent la TVA.
Il ne reste plus que 8 exemplaire(s) en stock (d'autres exemplaires sont en cours d'acheminement).
Expédié et vendu par Amazon. Emballage cadeau disponible.
15 neufs à partir de EUR 9,07 2 d'occasion à partir de EUR 28,00

Vous cherchez un CD de Musique Classique ?

CD Musique Classique
Retrouvez tous nos CD au sein de notre Boutique Musique Classique.
EUR 9,07 Livraison gratuite dès EUR 25 d'achats. Détails Il ne reste plus que 8 exemplaire(s) en stock (d'autres exemplaires sont en cours d'acheminement). Expédié et vendu par Amazon. Emballage cadeau disponible.

Offres spéciales et liens associés


Produits fréquemment achetés ensemble

Liszt : Sonate pour piano en si mineur - 8 Études d'exécution transcendante + Rachmaninov : Études-Tableaux + Liszt : Piano Works
Prix pour les trois: EUR 34,97

Acheter les articles sélectionnés ensemble

Détails sur le produit

  • Interprète: Sviatoslav Richter
  • Compositeur: Liszt Franz
  • CD (11 mars 2014)
  • : Requires SACD-compatible hardware
  • Nombre de disques: 1
  • Format : Super Audio CD
  • Label: Praga Digitals
  • ASIN : B00HSOXLE8
  • Moyenne des commentaires client : 4.0 étoiles sur 5  Voir tous les commentaires (3 commentaires client)
  • Classement des meilleures ventes d'Amazon: 30.962 en Musique (Voir les 100 premiers en Musique)
  •  Souhaitez-vous compléter ou améliorer les informations sur ce produit ? Ou faire modifier les images?


 
1. Piano sonata in b minor, s 178-I.lento assai-allegro energico
2. II.andante sostenuto
3. III.allegro energico
4. IV.andante sostenuto-lento assai
5. Études d'execution transcendante, s 139-I.preludio-presto in c
6. II.study in a minor-molto vivace
7. III.landscape/paysage-poco adagio in f
8. V.feux follets-allegretto in b
9. VII.eroica-allegro in e flat
10. VIII:wilde jagd/chasse sauvage-presto furioso in c minor
11. X.study in f minor-allegro agitato molto
12. XI.harmonies du soir-andantino in d flat
13. Les annees de pelerinage, s 163, l'italie - II.aux cypres de la villa d'este no.1
14. Hungarian rhapsody no.17 in d minor, s 244 - lento
15. Valse oubliee no.3, s 215

Quels sont les autres articles que les clients achètent après avoir regardé cet article?

Commentaires en ligne

4.0 étoiles sur 5
5 étoiles
2
4 étoiles
0
3 étoiles
0
2 étoiles
1
1 étoiles
0
Voir les 3 commentaires client
Partagez votre opinion avec les autres clients

Commentaires client les plus utiles

19 internautes sur 20 ont trouvé ce commentaire utile  Par Francois Ganot TOP 1000 COMMENTATEURS le 14 mars 2014
Achat vérifié
Attendez-vous à tomber de votre siège à l'écoute de ce SACD, dès le début, avec la sonate en si donnée à Carnegie Hall en mai 1965. Non certes, le son n'est pas extraordinaire, mais l'interprétation est stupéfiante. Il s'agit d'un « live », bien qu'aucun bruit de salle ne soit audible et qu'aucun applaudissement ne soit présent à la fin. Donc, si l'on ne nous conte pas d'histoire, la prise de risque est quasi-suicidaire, mais l'on cherche (presque) en vain la moindre fausse note !
Je ne me suis pas encore « amusé » à comparer ceci aux autres versions de Richter (toutes de concert) que je possède, la discographie de Paul Geffen en dénombre quatre, deux en 1965, deux en 1966, toutes disponibles en CD a priori, sauf la présente version ... mais d'autres sources mentionnent l'existence d'un CD Palexa (au programme très ressemblant, mais épuisé de toute façon). On ne peut donc que remercier Praga de nous « offrir » cette interprétation (en SACD qui plus est) qui atteint un niveau rarement entendu. On serait bien sûr tenté de chercher quelque comparaison avec Horowitz qui était lui aussi de nouveau à Carnegie Hall cette année-là, mais il ne la joua point à cette période ... et c'est donc dans ses enregistrements disponibles de 1932 (studio), 21 mars 1949 (Carnegie Hall) et 1976 (live) qu'il faut chercher ... mais ce n'est pas le cas, pas ou peu de points communs ... tout est ici simplement « inouï ».
Lire la suite ›
5 commentaires Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
2 internautes sur 2 ont trouvé ce commentaire utile  Par Jean de THIER le 6 novembre 2014
Achat vérifié
On est en droit de se demander si le génie peut investir l'interprétation quand Richter joue la sonate de Liszt. C'est ce que semblait affirmer le célèbre pédagogue H.Neuhaus, après l'avoir entendu pour la première fois, dans les années 1935-1936.
Richter lui-même a toujours pensé que l'interprête doit simplement entrer dans la musique qu'il joue en y servant la vérité qu'il y trouve. Une vérité, pas "sa" vérité. D'où l'incroyable travail technique auquel il s'est soumis, jamais satisfait des moyens expressifs enrichis qu'il se donnait avec obstination.
Cet enregistrement ne peut qu'émerveiller de la première à la dernière note. Faute de mots pour traduire la tension inouïe qui porte l'émotion au plus haut degré imaginable, je pense à quelque rêve prométhéen ou à la puissance poétique des coryphées dans la tragédie grecque...Peu importe, d'ailleurs. Richter rend à ce point de fulgurance la dimension prophétique de la "sonate en si" que même le choix de l'instrument, assez métallique comme souvent chez Richter, devient un atout inattendu.
Je me refuse à isoler un moment particulier de ce CD probablement aussi unique, dans la discographie disponible, que les miraculeuses "Inventions" de Bach jouées par Glen Gould. Il y a une part de mystère à rencontrer des "maîtres" aussi proches de la perfection, non pas entendue comme achèvement, mais comme "ouverture" partagée à un monde ineffable.
Ce disque mérite, sans comparaison possible, les cinq étoiles.
1 commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
0 internautes sur 1 ont trouvé ce commentaire utile  Par PeterGreen le 21 octobre 2014
La sonate de Richter, aussi bien interprétée soit-elle, me parait souffrir d'une qualité sonore bien trop pauvre pour apporter quelque chose à la discographie. Certains enregistrements du début des années 50 ont un meilleur son ! Pour le reste du programme, la qualité est assez variable. Avec autant de talent et un bien meilleur son, nous avons Arrau chez Philips Liszt : Die Klavierkonzerte - Klavierwerke solo (Les concertos pour piano, oeuvres pour piano seul)
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer

Discussions entre clients

Le forum concernant ce produit
Discussion Réponses Message le plus récent
Pas de discussions pour l'instant

Posez des questions, partagez votre opinion, gagnez en compréhension
Démarrer une nouvelle discussion
Thème:
Première publication:
Aller s'identifier
 

Rechercher parmi les discussions des clients
Rechercher dans toutes les discussions Amazon
   


Rechercher des articles similaires par rubrique


Commentaires

Souhaitez-vous compléter ou améliorer les informations sur ce produit ? Ou faire modifier les images?