undrgrnd Cliquez ici RLit nav-sa-clothing-shoes Cloud Drive Photos FIFA16 cliquez_ici Rentrée scolaire Shop Fire HD 6 Shop Kindle cliquez_ici Jeux Vidéo Bijoux Montres Montres
EUR 31,50
  • Tous les prix incluent la TVA.
Il ne reste plus que 6 exemplaire(s) en stock (d'autres exemplaires sont en cours d'acheminement).
Expédié et vendu par Amazon.
Emballage cadeau disponible.
Quantité :1
Littératures a été ajouté à votre Panier
Amazon rachète votre
article EUR 8,33 en chèque-cadeau.
Vous l'avez déjà ?
Repliez vers l'arrière Repliez vers l'avant
Ecoutez Lecture en cours... Interrompu   Vous écoutez un extrait de l'édition audio Audible
En savoir plus
Voir les 3 images

Littératures Broché – 18 février 2010


Voir les formats et éditions Masquer les autres formats et éditions
Prix Amazon Neuf à partir de Occasion à partir de
Broché
"Veuillez réessayer"
EUR 31,50
EUR 31,50 EUR 25,90
Poche
"Veuillez réessayer"
EUR 12,00

Concours | Rentrée Kindle des auteurs indés Concours | Rentrée Kindle des auteurs indés


Offres spéciales et liens associés


Produits fréquemment achetés ensemble

Littératures + Littératures, tome 2 : Gogol, Tourguéniev, Dostoïevski,  Tolstoï, Tchekhov, Gorki
Prix pour les deux : EUR 59,50

Acheter les articles sélectionnés ensemble

Descriptions du produit

Présentation de l'éditeur

Littératures réunit l'ensemble des conférences données par Vladimir Nabokov entre 1941 et 1958 dans plusieurs universités américaines où il enseignait la littérature européenne. On y trouve, outre deux essais, " Bons lecteurs et bons écrivains " et " L'art de la littérature et du bon sens ", des réflexions et analyses originales et percutantes consacrées aux oeuvres de Jane Austen, Dickens, Flaubert, Stevenson, Proust, Kafka, Joyce, ainsi qu'à celles de ses compatriotes russes Gogol, Tourgueniev, Dostoïevski, Tolstoï, Tchekhov et Gorki. Ce volume propose enfin une longue étude, tout aussi iconoclaste, du Don Quichotte de Cervantès. Balayant la plupart des idées admises concernant ces chefs-d'oeuvre, Nabokov affirme avec superbe, humour et ironie sa propre conception de la littérature : rejet des approches historique, sociologique ou psychologique (Freud, le " charlatan viennois ", est constamment la cible de ses sarcasmes), suprématie de la structure, du style, du détail et de l'agencement des détails entre eux. " Caressez les détails, les divins détails ", tonitrue-t-il de sa chaire. Et encore : " La littérature est invention. La fiction est fiction. Appeler une histoire "histoire vraie", c'est faire injure à la fois à l'art et à la vérité. Tout grand écrivain est un grand illusionniste. " Préfacière de la présente édition, Cécile Guilbert écrit : " Ce que Nabokov dispense a priori avec largesse à ses étudiants ? Pas moins que la crème de la littérature, les moyens critiques de la reconnaître et d'en jouir. Un don au sens du "talent" comme de " l'offrande ", généreux et forcément aristocratique. "

Biographie de l'auteur

Vladimir Nabokov est né en 1899 à Saint-Pétersbourg, dans une famille aristocratique et libérale. Exilé en 1919, il vécut d'abord à Cambridge, où il acheva ses études, puis en Allemagne et en France, qu'il quitta en 1940 pour s'installer aux Etats-Unis. Il y enseigna pendant près de vingt ans, à Wellesley College (1941-1948) et à Cornell University (1948-1958). Après l'énorme succès de Lolita, il se retira à Montreux, en Suisse, où il mourut en 1977.



Détails sur le produit

  • Broché: 1248 pages
  • Editeur : Robert Laffont (18 février 2010)
  • Collection : Bouquins
  • Langue : Français
  • ISBN-10: 2221113276
  • ISBN-13: 978-2221113271
  • Dimensions du produit: 19,9 x 3,4 x 13,3 cm
  • Moyenne des commentaires client : 4.8 étoiles sur 5  Voir tous les commentaires (5 commentaires client)
  • Classement des meilleures ventes d'Amazon: 131.598 en Livres (Voir les 100 premiers en Livres)
  •  Souhaitez-vous compléter ou améliorer les informations sur ce produit ? Ou faire modifier les images?


Quels sont les autres articles que les clients achètent après avoir regardé cet article?

Commentaires en ligne

4.8 étoiles sur 5
5 étoiles
4
4 étoiles
1
3 étoiles
0
2 étoiles
0
1 étoiles
0
Voir les 5 commentaires client
Partagez votre opinion avec les autres clients

Commentaires client les plus utiles

13 internautes sur 14 ont trouvé ce commentaire utile  Par LUDI le 5 octobre 2010
Format: Broché
Une promenade intellectuelle passionnée au coeur des grands écrivains du passé.
La liste est longue de Cervantes à Joyce, en passant par Flaubert, Proust, Tolstoï ou Gogol. De la littérature du 17e siècle à celle du 20e , de Don Quichotte à Ulysse, De Madame Bovary à Swann, Anna Karénine ou Les âmes mortes.
Une plongée dans le style de tous ces génies, puisque pour Nabokov, le roman "ce ne sont pas des idées, ce sont des images". Rien ne l'ennuie plus que les romans "à thème".
Un grand écrivain ne raconte pas le monde tel qu'il est. Il crée d'abord un monde nouveau par les images, le style, puis demande au lecteur l'effort de s'en approprier les codes avant de le traverser.
Un écrivain est grand par le souci des détails qui caractérisent son monde.
De la lecture de ces analyses littéraires (que je n'ai pas encore terminées) je retiens particulièrement celle de Ulysse de James Joyce. C'est une oeuvre inabordable, en tout cas pour moi. Et bien Nabokov parvient à restituer le sens de certains passages abscons grâce au concept du "Courant de Conscience". Il explique très bien que le récit fait par le héros peut être interrompu par une pensée qui traverse sa conscience et vient alors interférer, bousculer la première narration en s'intégrant à elle dans un désordre apparent. Il suffit alors de filtrer les images, de les séparer pour enfin les comprendre.
Je vais essayer de relire Joyce (lire) avec cette approche cérébrale.....
Les autres analyses sont si brillantes que c'est un plaisir de découvrir les trésors cachés du style de tous ces grands écrivains.
Un ouvrage d'esthète qui agrandit l'horizon de nos explorations littéraires.
LUDI
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
28 internautes sur 31 ont trouvé ce commentaire utile  Par Clitandre TOP 500 COMMENTATEURSVOIX VINE le 1 avril 2010
Format: Broché Achat vérifié
La collection "Bouquins" nous gâte : voici donc réunis en un seul volume les trois recueils des réjouissants cours de littérature de V. Nabokov... Cette édition ne présente que deux petits défauts : (1) la mauvaise qualité des illustrations (la reproduction des pages manuscrites est illisible, moins bonne que dans l'édition Fayard d'il y a 25 ans...), d'autant plus décevante que la photo de V. N. en couverture est au contraire splendide; mais c'est sans importance (2) la nouvelle préface, mal écrite et n'apportant rien qu'un point de vue qui se veut actuel c'est-à-dire psychologisant, dominateur et bien pensant. On peut la sauter. Les introductions des éditions antérieures étant reprises ici (celle de John Updike et celle de Guy Davenport) elles suffiront à ceux qui voudraient en savoir plus sur Nabokov, avant de le lire. Il n'est tout de même pas interdit de se contenter de le lire directement !.. Par contre la question se pose légitimement pour tous les romans qu'il prend pour sujet : faut-il les lire avant l'analyse de Nabokov ou après ? Nabokov avait la fâcheuse habitude de dévoiler complètement l'intrigue des récits (dans la mesure où il considèrait que ce n'est rien par rapport au style et à la construction, il était cohérent). Pour les grands romans que l'on n'a pas encore lus (les "lacunes" personnelles), on se retrouve privé du plaisir de la découverte naïve d'une première lecture mais on se précipite pour les lire aussitôt et en savourer tout de suite la moelle.. Pour les autres, ceux que l'on a déjà aimés, les observations admiratives et pleines d'humour de Nabokov les éclairent rétrospectivement et décuplent l'envie de les relire... Lire, relire, on en sortira donc jamais ?
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Par Antoine Arnoux le 26 mai 2015
Format: Broché Achat vérifié
Grande Célérité, excellent volume. Cette commande a donné pleine et entière satisfaction à l'acheteur.
Que voudriez-vous qu'il ajoutât à ce jugement ?
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
1 internautes sur 2 ont trouvé ce commentaire utile  Par "Trogne d'Emousse" le 6 octobre 2014
Format: Broché
Ce livre posthume a été composé par des admirateurs de l'écrivain, à partir de conférences prononcées devant des étudiants américains, quand Nabokov enseignait la littérature pour gagner son pain. Certains chapitres sont ainsi de vrais articles, ou plutôt des conférences. D'autres, de simples notes griffonnées sur les marges des livres qu'il analysait avec passion, voire avec cruauté... Avant même de louer cet ouvrage très original, je tire mon chapeau à son excellente traductrice: Marie-Odile Fortier-Mazek semble, en effet, très fidèle à l'auteur. Partant d'un texte anglais complexe et subtil, elle produit une écriture élégante, piquante, exigeante, avec une rare maîtrise de la grammaire française. Et jamais on ne la prend en défaut d'affadir ou d'aplatir le style de l'auteur de Lolita, qui fait peu de concessions au goût commun. Souverain juge, il tranche. Vous aimez Dostoïevski ? Pas lui ! Ce n'est pas, juge-t-il, un "grand écrivain". Au lieu de romans, avance-t-il, il aurait dû écrire du théâtre ! Et Nabokov argumente avec forces citations. Parmi les Russes, l'écrivain préfère Gogol, Tolstoï, Pouchkine, Tchekhov... Mais Tourgueniev lui paraît convenu, superficiel... Chez les Français, c'est Flaubert qui emporte la palme. Je recommande aussi son ouvrage de critique, "Strong Opinions", hélas non publié en français, dont la férocité m'a fait parfois éclater de rire par surprise. PS: Erreur ! je découvre un peu tard que "Strong Opinions" a été traduit sous un titre assez louable: "Partis Pris".
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer

Rechercher des articles similaires par rubrique


Commentaires

Souhaitez-vous compléter ou améliorer les informations sur ce produit ? Ou faire modifier les images?