Little Axe


Little Axe : top des titres
Trier par:
Meilleures ventes
1-10 of 131
Titre Album  
30
30
30
30
30
30
30
30
30
30

Image de Little Axe

Biographie

Né le 1er septembre 1949 à Dayton dans l'Ohio, Bernard Alexander à l'état civil, débute la guitare à l'âge de 8 ans. Traumatisé par le déménagement de sa famille et la perte de tous ses amis, la guitare est tout ce qu'il lui reste. A 13 ans, il forme son premier groupe et des lors, il n'arrêtera plus la musique. A 18 ans, contre l'avis paternel, il choisit de prendre la route avec son groupe plutôt que de rejoindre l'université.

Il forme ensuite le groupe Wood Brass and Steel de 1973 à 1979 avant de rejoindre le groupe de musiciens maison du label Sugarhill jusqu'en 1982 avec le bassiste ... Lire la suite

Né le 1er septembre 1949 à Dayton dans l'Ohio, Bernard Alexander à l'état civil, débute la guitare à l'âge de 8 ans. Traumatisé par le déménagement de sa famille et la perte de tous ses amis, la guitare est tout ce qu'il lui reste. A 13 ans, il forme son premier groupe et des lors, il n'arrêtera plus la musique. A 18 ans, contre l'avis paternel, il choisit de prendre la route avec son groupe plutôt que de rejoindre l'université.

Il forme ensuite le groupe Wood Brass and Steel de 1973 à 1979 avant de rejoindre le groupe de musiciens maison du label Sugarhill jusqu'en 1982 avec le bassiste Doug Wimbish et le batteur Keith Leblanc. Ce groupe de session accompagne les artistes rap du label Sugar Hill et il jouera au cours de ces trois années sur de nombreux classiques du rap dont « The Message » et « White Lines » de Grandmaster Flash.

Après avoir quitté le Sugarhill et alors qu'il travaille chez Tommy Boy Records, la rencontre avec Adrian Sherwood est déterminante. Le fondateur du fameux label On-U-Sound (qui fête ses 30 ans en 2012) convainc le trio de venir travailler avec lui à Londres. Ensemble, ils fondent le groupe de session Tackhead et produisent de nombreux groupes, assurant aussi une myriade de remixes pour des noms prestigieux (Dub Syndicate, African Headcharge, Linving Color, Nine Inch Nails, Bim Sherman,...)

Tackhead en sommeil, Skip McDonald revient vers ses premières amours et fonde en 1992 le groupe Little Axe, mélange de dub et de blues. Toujours accompagné par ses musiciens et amis Doug Wimbish et le Keith Leblanc, le groupe sort en 1993 le morceau « Ride On », considéré par McDonald comme la meilleure production de toute l'histoire de Little Axe. En 1994 The Wolf That House Built, premier album officiel de Little Axe, reçoit un très bon accueil critique. L'album est assez sombre, lourd et mélange, outre le blues et le dub, le funk, le rap voire le rock.
« Slow Fuse » qui sort deux ans plus tard s'est lui enregistré dans la douleur. Le label Wired Records met la pression sur le groupe et tente d'intervenir au cours de l'enregistrement. L'accueil critique est de nouveau excellent.

Little Axe se met en pause pendant un long moment avant de revenir en 2002 avec Hard Grim, album mélangeant le rap-blues avec le reggae. Il marque également le retour après quatre ans de silence du label On-U-Sound et de Sherwood. L'album est comparé au Play de Moby en tant que pionnier de la fusion du blues et de la musique électronique.
En 2006, le groupe termine son deuxième album signé sur le label de Peter Gabriel, Real World Records. Stone Cold Ohio succède à Champagne and Grits (2004). La production et le mixage sont une nouvelle fois confiés à Adrian Sherwoood. Cette fois ci, l'accent est mis sur le gospel, une autre amour cachée de Skip.

Skip McDonald enregistre par la suite, dans le cadre d'un projet parallèle avec Daby Touré, un mini-album tourné vers ses racines africaines, Call My Name (2009), comprenant des reprises de leurs propres chansons.
Suivent Bought For a Dollar, Sold For a Dime (2010), album de reprises réarrangées et de raretés retraçant toute sa carrière puis If You Want Loyalty Buy a Dog (2011).
En 2012, Skip McDonald participe à une tournée de concerts avec Little Axe pour fêter les 30 ans du label On-U-Sound. Copyright 2014 Music Story Benjamin Mathieu

Né le 1er septembre 1949 à Dayton dans l'Ohio, Bernard Alexander à l'état civil, débute la guitare à l'âge de 8 ans. Traumatisé par le déménagement de sa famille et la perte de tous ses amis, la guitare est tout ce qu'il lui reste. A 13 ans, il forme son premier groupe et des lors, il n'arrêtera plus la musique. A 18 ans, contre l'avis paternel, il choisit de prendre la route avec son groupe plutôt que de rejoindre l'université.

Il forme ensuite le groupe Wood Brass and Steel de 1973 à 1979 avant de rejoindre le groupe de musiciens maison du label Sugarhill jusqu'en 1982 avec le bassiste Doug Wimbish et le batteur Keith Leblanc. Ce groupe de session accompagne les artistes rap du label Sugar Hill et il jouera au cours de ces trois années sur de nombreux classiques du rap dont « The Message » et « White Lines » de Grandmaster Flash.

Après avoir quitté le Sugarhill et alors qu'il travaille chez Tommy Boy Records, la rencontre avec Adrian Sherwood est déterminante. Le fondateur du fameux label On-U-Sound (qui fête ses 30 ans en 2012) convainc le trio de venir travailler avec lui à Londres. Ensemble, ils fondent le groupe de session Tackhead et produisent de nombreux groupes, assurant aussi une myriade de remixes pour des noms prestigieux (Dub Syndicate, African Headcharge, Linving Color, Nine Inch Nails, Bim Sherman,...)

Tackhead en sommeil, Skip McDonald revient vers ses premières amours et fonde en 1992 le groupe Little Axe, mélange de dub et de blues. Toujours accompagné par ses musiciens et amis Doug Wimbish et le Keith Leblanc, le groupe sort en 1993 le morceau « Ride On », considéré par McDonald comme la meilleure production de toute l'histoire de Little Axe. En 1994 The Wolf That House Built, premier album officiel de Little Axe, reçoit un très bon accueil critique. L'album est assez sombre, lourd et mélange, outre le blues et le dub, le funk, le rap voire le rock.
« Slow Fuse » qui sort deux ans plus tard s'est lui enregistré dans la douleur. Le label Wired Records met la pression sur le groupe et tente d'intervenir au cours de l'enregistrement. L'accueil critique est de nouveau excellent.

Little Axe se met en pause pendant un long moment avant de revenir en 2002 avec Hard Grim, album mélangeant le rap-blues avec le reggae. Il marque également le retour après quatre ans de silence du label On-U-Sound et de Sherwood. L'album est comparé au Play de Moby en tant que pionnier de la fusion du blues et de la musique électronique.
En 2006, le groupe termine son deuxième album signé sur le label de Peter Gabriel, Real World Records. Stone Cold Ohio succède à Champagne and Grits (2004). La production et le mixage sont une nouvelle fois confiés à Adrian Sherwoood. Cette fois ci, l'accent est mis sur le gospel, une autre amour cachée de Skip.

Skip McDonald enregistre par la suite, dans le cadre d'un projet parallèle avec Daby Touré, un mini-album tourné vers ses racines africaines, Call My Name (2009), comprenant des reprises de leurs propres chansons.
Suivent Bought For a Dollar, Sold For a Dime (2010), album de reprises réarrangées et de raretés retraçant toute sa carrière puis If You Want Loyalty Buy a Dog (2011).
En 2012, Skip McDonald participe à une tournée de concerts avec Little Axe pour fêter les 30 ans du label On-U-Sound. Copyright 2014 Music Story Benjamin Mathieu

Né le 1er septembre 1949 à Dayton dans l'Ohio, Bernard Alexander à l'état civil, débute la guitare à l'âge de 8 ans. Traumatisé par le déménagement de sa famille et la perte de tous ses amis, la guitare est tout ce qu'il lui reste. A 13 ans, il forme son premier groupe et des lors, il n'arrêtera plus la musique. A 18 ans, contre l'avis paternel, il choisit de prendre la route avec son groupe plutôt que de rejoindre l'université.

Il forme ensuite le groupe Wood Brass and Steel de 1973 à 1979 avant de rejoindre le groupe de musiciens maison du label Sugarhill jusqu'en 1982 avec le bassiste Doug Wimbish et le batteur Keith Leblanc. Ce groupe de session accompagne les artistes rap du label Sugar Hill et il jouera au cours de ces trois années sur de nombreux classiques du rap dont « The Message » et « White Lines » de Grandmaster Flash.

Après avoir quitté le Sugarhill et alors qu'il travaille chez Tommy Boy Records, la rencontre avec Adrian Sherwood est déterminante. Le fondateur du fameux label On-U-Sound (qui fête ses 30 ans en 2012) convainc le trio de venir travailler avec lui à Londres. Ensemble, ils fondent le groupe de session Tackhead et produisent de nombreux groupes, assurant aussi une myriade de remixes pour des noms prestigieux (Dub Syndicate, African Headcharge, Linving Color, Nine Inch Nails, Bim Sherman,...)

Tackhead en sommeil, Skip McDonald revient vers ses premières amours et fonde en 1992 le groupe Little Axe, mélange de dub et de blues. Toujours accompagné par ses musiciens et amis Doug Wimbish et le Keith Leblanc, le groupe sort en 1993 le morceau « Ride On », considéré par McDonald comme la meilleure production de toute l'histoire de Little Axe. En 1994 The Wolf That House Built, premier album officiel de Little Axe, reçoit un très bon accueil critique. L'album est assez sombre, lourd et mélange, outre le blues et le dub, le funk, le rap voire le rock.
« Slow Fuse » qui sort deux ans plus tard s'est lui enregistré dans la douleur. Le label Wired Records met la pression sur le groupe et tente d'intervenir au cours de l'enregistrement. L'accueil critique est de nouveau excellent.

Little Axe se met en pause pendant un long moment avant de revenir en 2002 avec Hard Grim, album mélangeant le rap-blues avec le reggae. Il marque également le retour après quatre ans de silence du label On-U-Sound et de Sherwood. L'album est comparé au Play de Moby en tant que pionnier de la fusion du blues et de la musique électronique.
En 2006, le groupe termine son deuxième album signé sur le label de Peter Gabriel, Real World Records. Stone Cold Ohio succède à Champagne and Grits (2004). La production et le mixage sont une nouvelle fois confiés à Adrian Sherwoood. Cette fois ci, l'accent est mis sur le gospel, une autre amour cachée de Skip.

Skip McDonald enregistre par la suite, dans le cadre d'un projet parallèle avec Daby Touré, un mini-album tourné vers ses racines africaines, Call My Name (2009), comprenant des reprises de leurs propres chansons.
Suivent Bought For a Dollar, Sold For a Dime (2010), album de reprises réarrangées et de raretés retraçant toute sa carrière puis If You Want Loyalty Buy a Dog (2011).
En 2012, Skip McDonald participe à une tournée de concerts avec Little Axe pour fêter les 30 ans du label On-U-Sound. Copyright 2014 Music Story Benjamin Mathieu


Améliorez le contenu de cette page

Si vous êtes l'artiste, le label ou le manager concerné, vous pouvez mettre à jour les informations sur cette page, telles que biographie, vidéos et plus encore sur Artist Central.

Commentaires

Visitez notre FAQ sur les Pages Artistes
Donnez-nous votre avis sur cette page