Live After Death a été ajouté à votre Panier
+ EUR 2,49 (livraison)
D'occasion: Très bon | Détails
Vendu par momox fr
État: D'occasion: Très bon
Commentaire: En Stock.
Vous l'avez déjà ? Vendez sur Amazon

Image indisponible

Image non disponible pour la
couleur :
  • Live After Death
  • Désolé, cet article n'est pas disponible en
  • Image non disponible
      

Live After Death Import


Prix : EUR 22,10 Livraison gratuite dès EUR 25 d'achats. Détails
Tous les prix incluent la TVA.
Il ne reste plus que 1 exemplaire(s) en stock.
Vendu par GMFT et expédié par Amazon. Emballage cadeau disponible.
5 neufs à partir de EUR 14,99 10 d'occasion à partir de EUR 6,94 1 de collection à partir de EUR 39,90

Vous cherchez un CD ou Vinyle ?

CD à petits prix et en promotion
Retrouvez nos promotions et CD à petits prix.

Offres spéciales et liens associés


Page Artiste Iron Maiden

Discographie

Image de l'album de Iron Maiden

Photos

Image de Iron Maiden

Biographie

Ce Noël de l'an 1975 est particulièrement arrosé dans la banlieue londonienne d'East End : le bassiste autodidacte - et fan de foot - Stephen Steve Percy Harris (né le 12 mars 1956 à Leytonstone, dans les faubourgs de Londres) comprend que son groupe du moment (Smiler) est dans une impasse. Et cela l'énerve. Et lorsqu'on est ... Plus de détails sur la Page Artiste Iron Maiden

Visitez la Page Artiste Iron Maiden
222 albums, 13 photos, discussions, et plus.

Produits fréquemment achetés ensemble

Live After Death + Seventh Son Of A Seventh Son + Powerslave
Prix pour les trois: EUR 54,08

Acheter les articles sélectionnés ensemble

Détails sur le produit

  • CD (3 février 1986)
  • Nombre de disques: 1
  • Format : Import
  • Label: EMI
  • ASIN : B000006RHL
  • Autres éditions : CD  |  Cassette  |  Album vinyle  |  Téléchargement MP3
  • Moyenne des commentaires client : 4.9 étoiles sur 5  Voir tous les commentaires (22 commentaires client)
  • Classement des meilleures ventes d'Amazon: 50.525 en Musique (Voir les 100 premiers en Musique)
  •  Souhaitez-vous compléter ou améliorer les informations sur ce produit ? Ou faire modifier les images?


Descriptions du produit

Critique

On ne connaîtra plus d’épopées comme le World Slavery Tour, invraisemblable marathon qui, d’août 1984 à juillet 1985, transportera Iron Maiden, alors premier groupe au monde de heavy metal, dans le moindre recoin de la planète (Pologne et Yougoslavie d’alors incluses), où des jeunes à cheveux longs l’attendent comme l’ultime prophète. Cette tournée laissera par ailleurs les musiciens sur le flanc, contraints à un break (une première pour ces jeunes gens britanniques) de plus d’un semestre.

Mais, pour l’heure, Life After Death, enregistré pour partie à l’Hammersmith Odeon de Londres, et pour partie dans la Californienne Long Beach Arena (un pied dans la mère patrie, un pied dans le plus gros marché mondial : on appelle cela du marketing bien compris) témoigne de ce qu’est à l’époque le groupe de Steve Harris : un combo apte à faire revivre en concert les très riches heures de leurs albums précédents, tout en surfant sur la valeur ajoutée du contact avec le public.

Dix-huit titres donc, à de très rares exceptions près signés de la main du leader, et en manifeste best of live des opus précédents , des pures décharges d’adrénaline (« 2 Minutes To Midnight ») aux grandes envolées lyriques (« Phantom Of The Opera », ou le presque quart d’heure de « Rime Of The Ancient Mariner »), pour rappeler qui sont les patrons effectifs d’un rock extrême supposé sataniste (certes, on cite ici l’écrivain H.P. Lovecraft), mais en fait plutôt bon enfant (c’est toujours la névrose des musiciens qui gagne, à la fin). Et en fait toujours en phase avec l’histoire, puisqu’on peut y entendre l’extrait d’un discours, prononcé pendant la guerre par le premier ministre britannique Winston Churchill.

Considéré par la critique de l’époque (qui n’a pas varié d’un iota depuis) comme l’un des albums en public les plus importants du heavy metal, Life After Death, subjugué par les singles « Running Free » et « Run To The Hills », atteindra la deuxième position des charts britanniques (dix-neuvième place outre Atlantique), et sera particulièrement bien placé dans des pays aussi divers que la Norvège, la Suisse, ou la Suède, comme une internationale du binaire électrique. De même, l’album sera certifié disque de platine aux États-Unis, Double disque de platine au Canada, et Disque d’or en Grande-Bretagne.  

Christian Larrède - Copyright 2015 Music Story

Quels sont les autres articles que les clients achètent après avoir regardé cet article?

Commentaires en ligne

4.9 étoiles sur 5
5 étoiles
20
4 étoiles
2
3 étoiles
0
2 étoiles
0
1 étoiles
0
Voir les 22 commentaires client
Partagez votre opinion avec les autres clients

Commentaires client les plus utiles

23 internautes sur 23 ont trouvé ce commentaire utile  Par alx_fr le 12 octobre 2001
Format: CD
En 1985, Iron Maiden a déjà sorti cinq albums, avec chaque fois plus de succès et des tournées de plus en plus longues.
Quand on connait l'énergie du groupe sur scène, on sait qu'il est difficile de la reproduire sur disque, mais le groupe se devait d'immortaliser la gigantesque tournée de l'album "Powerslave", nomée "The World Slavery Tour".
Tout est là, aucun des grands classiques du groupe ne manque à l'appel, d'ailleurs, plus de la moitié des titres présents sur "Live After Death" sont encore joués sur scène actuellement !
Les morceaux sont d'une grande qualité et le son est très bon depuis que l'album a été remasterisé, en fermant les yeux on a même l'impression d'y être ; d'ailleurs la vidéo du même nom est également recommandée (malgré les costumes très années 80 !).
On notera la présence sur cette version, d'une plage cdrom sur le deuxième disque, où l'on peut trouver des vidéos et d'autres informations.
Ce double album, sorti à l'époque en vinyle et cassette, comportait quatre "faces" : la première allait jusqu'à "Flight Of Icarus" (inclus), la deuxième jusqu'à "The Number Of The Beast" et la troisième de "Hallowed Be Thy Name" à "Running Free". Ces trois premières parties ont été enregistrées à Los Angeles alors que la quatrième, qui va de "Wrathchild" à "Phantom Of The Opera" a été enregistrée à Londres.
Lire la suite ›
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
4 internautes sur 4 ont trouvé ce commentaire utile  Par orion TOP 100 COMMENTATEURS le 23 janvier 2013
Format: Album vinyle
Iron Maiden est un groupe qui tourne beaucoup. En quelques années d'existence, le groupe anglais avait réussi à acquérir une très grosse réputation dans le milieu du Heavy Metal. Cette popularité se voyait notamment au niveau des tournées du groupe, de plus en plus gigantesques. Le sommet est atteint lors de cette tournée avec son décor pharaonique (c'est le mot) rappelant l'ambiance du dernier album en date, "Powerslave".
La tournée World Slavery Tour (1984/1985), avec ses près de deux cents dates, a traversé le monde entier. Il était temps pour le groupe d'immortaliser l'évènement et de sortir son premier véritable album live.

Un petit mot sur la pochette, encore magnifique, de Derek Riggs. Celui-ci a joué un rôle non négligeable dans le succès du groupe grâce à ses dessins et en donnant véritablement vie à la mascotte du groupe, Eddie qui pour l'occasion, revient du royaume des morts après avoir été momifié sur la pochette de l'album précédent. La suite des aventures d'Eddie est donc cette vie après la mort (Live after Death). Le pressage vinyl (attention, je parle ici du pressage d'origine) nous donne l'occasion de savourer chaque détail de l'illustration (le verso vaut également le déplacement). De plus, l'album en format "gatefold" s'ouvrait sur quelques très belles photos live.

Ce live représente (presque) l'intégralité du concert de Long Beach Arena (Californie) auquel on a ajouté cinq titres joués en Angleterre, histoire de compléter l'album.
Lire la suite ›
1 commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
17 internautes sur 19 ont trouvé ce commentaire utile  Par Charmes le 26 février 2003
Format: CD
Le son live de Maiden a l'etat pur :meme Bruce Dickinson avoue que sa voix n'a jamais ete aussi bonne que sur ce live.
Ca commence tres fort avec le speech de Churchil en intro et une version plus speed de Aces high.
Avec en particulier une version surpuissante de Hallowed be thy name, un des meilleurs titres, si ce n'est le meilleur titre de Maiden (et de tous les temps !)
En plus cette version "enhanced" comprend la version complete de Running Free (8 minutes de bonheur ou Dickinson s'amuse avec le public) et 4 titres qui figurait sur le 4eme CD, dont le magnifique Children of the Damned !
Si je partais sur une ile deserte avec un seul CD, ce serait sans hesiter celui ci !!!
Up the irons !
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
5 internautes sur 6 ont trouvé ce commentaire utile  Par Davoï COMMENTATEUR DU HALL D'HONNEUR le 23 novembre 2000
Format: CD
Après 5 albums studio, Iron Maiden sort en 1985 son premier album live. Enregistré lors du World Slavery Tour, suite à l'album "Powerslave", "Live After Death" contient tous les meilleurs titres de la première période du groupe : Running Free, Run To The Hills, Hallowed Be Thy Name, The Number Of The Beast, The Trooper, Rime Of The Ancient Mariner...Ce double live fut enregistré en 2 soirs, dans la fameuse salle de Los Angeles, la Long Beach Arena, devant des milliers de fans américains de la vierge de fer. L'ambiance est énorme, le groupe désormais bien rôdé avec un line-up stable depuis 2 ans nous gratifie d'une prestation grandiose, tous les titres étant interprétés avec rigueur et concision. Ce live permet à Maiden d'asseoir sa domination sur le monde du métal, il est LE live du groupe à posséder, l'album à acheter pour qui ne connaît pas Iron Maiden. Un des 5 plus grands lives du métal, à ranger avec le Made In Japan de Deep Purple, le Reunion de Black Sabbath, le Live de Judas Priest et Alive de Kiss.
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer

Commentaires client les plus récents


Discussions entre clients

Le forum concernant ce produit
Discussion Réponses Message le plus récent
Pas de discussions pour l'instant

Posez des questions, partagez votre opinion, gagnez en compréhension
Démarrer une nouvelle discussion
Thème:
Première publication:
Aller s'identifier
 

Rechercher parmi les discussions des clients
Rechercher dans toutes les discussions Amazon
   


Rechercher des articles similaires par rubrique


Commentaires

Souhaitez-vous compléter ou améliorer les informations sur ce produit ? Ou faire modifier les images?