Votre compte Amazon Music n'est actuellement associé à aucun pays. Pour profiter de la musique Premium, allez sur votre Bibliothèque musicale et transférez votre compte à Amazon.fr (FR).
  
  • Tous les prix incluent la TVA.
Livraison gratuite dès EUR 25 d'achats. Détails
Il ne reste plus que 1 exemplaire(s) en stock (d'autres exemplaires sont en cours d'acheminement).
Expédié et vendu par Amazon. Emballage cadeau disponible.
Quantité :1
Live At Birdland a été ajouté à votre Panier
+ EUR 2,49 (livraison)
D'occasion: Bon | Détails
Vendu par momox fr
État: D'occasion: Bon
Commentaire: En Stock.
Vous l'avez déjà ? Vendez sur Amazon
Egalement disponible en MP3
Album MP3 à EUR 9,99

Live At Birdland

3 étoiles sur 5 4 commentaires client

27 neufs à partir de EUR 8,82 5 d'occasion à partir de EUR 6,00
inclut GRATUITEMENT la version MP3 de cet album.
Hors cadeaux ou produits vendus par des vendeurs tiers. Voir Conditions sur les coûts en cas d'annulation de commande.
Passez cette commande pour sauvegarder la version numérique de cet album dans votre bibliothèque Amazon Music. Vendu par Amazon EU S.à r.l.

Vous cherchez un CD ou Vinyle ?

CD à petits prix et en promotion
Retrouvez nos promotions et CD à petits prix.

Offres spéciales et liens associés



Détails sur le produit

  • CD (8 mai 2015)
  • Nombre de disques: 1
  • Label: Ecm Records
  • ASIN : B004PKOKTS
  • Autres versions : Téléchargement MP3
  • Moyenne des commentaires client : 3.0 étoiles sur 5 4 commentaires client
  • Classement des meilleures ventes d'Amazon: 63.740 en Musique (Voir les 100 premiers en Musique)
  •  Voulez-vous mettre à jour des informations sur le produit, faire un commentaire sur des images ou nous signaler un prix inférieur?

Descriptions du produit

Description du produit

Lee Konitz, toujours à l'avant-garde de lui-même à 82 ans passés, a attiré l'attention du label ECM sur une série de concerts qu'il devait donner en décembre 2009, dans le club Birdland de New York, entouré d'un groupe exceptionnel, en suggérant qu'un enregistrement de cet événement ne serait peut-être pas superflu. Sur un répertoire composé exclusivement de standards tels qe Loverman, Lullaby of Birdland, Solar, I Fall In Love Too Easily, You Stepped Out Of A Dream, Oleo, les quatre musiciens jouent avec un mélange de liberté, de tendresse et d'amour de la mélodie dont seuls les plus grands improvisateurs sont capables. Il s'agit là d'une rencontre rare, illuminée d'interventions brillantissimes de Konitz, Mehldau, Haden et Motian. D'ores et déjà un grand classique du genre

Critique

L’intitulé se suffit à lui-même : on n’était pas dans la Grosse Pomme durant cet hiver 2009, et on pourrait raisonnablement s’asséner quelques retentissantes calottes. Car l’on devrait toujours se trouver là où soufflent l’inventivité et la liberté.

C’est donc l’histoire de trois papys (le plus qu’octogénaire saxophoniste alto Lee Konitz, la contrebasse de Charlie Haden et ses soixante-dix ans, et le batteur Paul Motian, qui en affiche tout autant au compteur), qui s’offrent deux soirées entre amis, en compagnie d’un jeune homme, ou quasi (le pianiste Brad Mehldau n’est âgé que de quarante ans). Et il est une chose entendue que la liste des jazzmen avec lesquels ces derniers ont croisé le fer conserve toute l’apparence d’un gotha : Charles Lloyd, Keith Jarrett, Pat Metheny, Paul et Carla Bley ou Enrico Rava ont forcément un jour ou l’autre croisé nos oreilles.

Pour cette fête au cœur de New York et dans cet historique Birdland désormais installé à Manhattan, les musiciens portent donc leur dévolu sur quelques standards qui ont fait l’histoire du jazz : on peut frissonner au souvenir de Billie Holiday déchirée par son « Lover Man » et mourir, avoir été porté sur les fonds baptismaux par la version qu’offrit John Coltrane de l’ « Oleo » de Sonny Rollins, ou se remémorer avec attendrissement de Frank Sinatra grâce à «I Fall In Love Too Easily ». Ici, et commodément appuyé sur ces incunables, le quartet laisse donc grandes ouvertes les portes de l’imagination.

Sur un « Solar » emprunté au répertoire de Miles Davis, Konitz, qui a toujours revendiqué le souci d’interpréter un thème comme s’il le découvrait sur l’instant, étouffe la sonorité de son instrument en glissant un tissu dans le pavillon, pour une interprétation totalement fantomatique. « Lullaby of Birdland », composé par George Shearing, bénéficie de l’extraordinaire complémentarité de la section rythmique. Et l’entièreté du programme permet de musarder des confins du be-bop aux audaces du free, en six longues pièces, où jamais n’est occultée la dimension mélodique des compositions.

Pas préparé ni planifié, cet album redonne force et vigueur à la pertinence de l’émotion instantanée : ce n’est pas une leçon administrée par quelques musiciens totalement essentiels à l’histoire du jazz, et à sa liberté induite, dont il s’agit ici. C’est un mode de vie.

- Copyright 2015 Music Story


Quels sont les autres articles que les clients achètent après avoir regardé cet article?

Commentaires en ligne

3.0 étoiles sur 5
5 étoiles
0
4 étoiles
2
3 étoiles
0
2 étoiles
2
1 étoiles
0
Voir les 4 commentaires client
Partagez votre opinion avec les autres clients

Meilleurs commentaires des clients

Format: CD
Il m'aura fallu une écoute, puis deux, puis trois, et bien d'autres encore avant de pondre cette petite chronique qui n'a rien d'une chronique "professionnelle", seulement celle d'un passionné qui écoute chaque jour des heures et des heures de musique (essentiellement du jazz et du blues..). En rédigeant ces quelques lignes, et tout en réécoutant cet opus qui vient de paraître chez ECM, j'ai le sentiment que l'on tient, effectivement, un grand disque... Le dernier Konitz est une captation "live" au Birdland, club mythique de New-York (ndlr : le club avait ouvert ses portes en 1949, et choisi son nom pour saluer Charlie "YardBird" Parker...). Pour le présent concert, il n'y a pas vraiment de leadeur et l'on ne présente plus ces quatre fortes personnalités: les trois papys (le vétéran Lee Konitz au sax alto a alors 80 ans, Charlie Haden à la contrebasse et Paul Motian aux baguettes sont septuagénaires) sont en compagnie d'un jeune homme qui pourrait être leur fils (Brad Mehldau au piano avait à peine quarante piges)... Les quatre hommes se connaissent bien, et chacun à sa manière a marqué et continue de marquer l'histoire du jazz...

Cela dit, dès le début je ne suis pas totalement "rentré" dans ce disque.
Lire la suite ›
8 commentaires 15 sur 18 ont trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
Format: CD
Certains disent qu'à un certain âge il faut arrêter de conduire parce qu'on perd les bons réflexes. A écouter ce CD on peut se demander si cela ne s'appliquerait pas aussi à la musique.
Quelle déception ! Le rythme est lourd, forcé. Les phrasés sont blafards et fades. Le manque de musicalité et d'enthousiasme est flagrand, les solos pour la plupart ennuyeux et langoureux. Le sax de Lee en panne d'inspiration, le drumming de Paul méconnaissable, le piano de Brad Mehldau quasiment défaillant. Le seul à tirer quelque peu son épingle du jeu est peut-être Charlie, mais les réflexes ne sont plus vraiment là... Les syncopes tombent à coté, soit, mais pas où il faudrait. Même les applaudissements ne sont ni convaincus, ni convaincants. Bird a dû avoir un frissonnement dans le dos...
Vous l'aurez compris, je ne suis pas du tout d'accord avec les commentaires précédents (personnellement je n'ai pas eu le courage de tenter une 3ème écoute). Malgré tout le respect que j'éprouve pour ces musiciens fabuleux, ce CD là est loin d'être indispensable. Votre CDthèque et votre portefeuille vous remercieront de leur épargner cette charge inutile.
2 commentaires 9 sur 13 ont trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
Format: CD Achat vérifié
On ne présente plus les quatre pointures de Lee Konitz, Brad Mehldau, Charlie Haden à Paul Motian, quatre maîtres réunis pour actualiser six standards de Loverman, Lullaby of Birdland, Solar, I Fall In Love Too Easily, You Stepped Out Of A Dream à Oleo... Près de 70min d'un "Jazz" compact, inventif et contemporain. Une liberté et une émotion, intenses, constantes et instantanées, maîtrisées par l'expérience immense des différents protagonistes. Une superbe restitution sonore en prime. Un album Live, magistral, enregistré au Birdland de New-York, en décembre 2009, et qui sort du flot des publications actuelles!
1 commentaire 9 sur 13 ont trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
Format: CD
Quatre grands musiciens, des standard inoxydables,un club mythique,une maison de disque célébrissime...et au final une immense déception.
Ce n'est pas le grand Lee Konitz mais un pâle fantôme qui oeuvrait dans ces sessions du Birdland.
Une ombre de saxophoniste qui peine physiquement et techniquement avec des reconstruction de thémes qui n'apportent rien.
Un fantôme qui a pétrifié Brad Mehldau, Charlie Haden, Paul Motian et le public.
La première écoute est catastrophique surtout si l'on commence par le premier standard Lover man parculiérement pénible.
Un commentaire précédent parlait de l'âge de Lee Konitz. Est-ce le disque de trop ?
Dans tous les cas, un enregistrement qui n'apporte strictement rien à l'oeuvre des quatre musiciens et qui est tout à fait 'dispensable'.
Remarque sur ce commentaire 4 sur 7 ont trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus

Discussions entre clients

Le forum concernant ce produit
Discussion Réponses Message le plus récent
Pas de discussions pour l'instant

Posez des questions, partagez votre opinion, gagnez en compréhension
Démarrer une nouvelle discussion
Thème:
Première publication:
Aller s'identifier
 

Rechercher parmi les discussions des clients
Rechercher dans toutes les discussions Amazon
   


Rechercher des articles similaires par rubrique


Commentaires

Souhaitez-vous compléter ou améliorer les informations sur ce produit ? Ou faire modifier les images?