Quantité :1
Live At Birdland a été ajouté à votre Panier
Version MP3 incluse GRATUITEMENT
+ EUR 2,49 (livraison)
D'occasion: Très bon | Détails
Vendu par momox fr
État: D'occasion: Très bon
Commentaire: En Stock.
Vous l'avez déjà ? Vendez sur Amazon
Egalement disponible en MP3
Album MP3 à EUR 12,99

Image indisponible

Image non disponible pour la
couleur :
  • Live At Birdland
  • Désolé, cet article n'est pas disponible en
  • Image non disponible
      

Live At Birdland CD, Import


Prix : EUR 21,98 Livraison gratuite dès EUR 25 d'achats. Détails
Tous les prix incluent la TVA.
inclut GRATUITEMENT la version MP3 de cet album.
Hors cadeaux ou produits vendus par des vendeurs tiers. Voir Conditions sur les coûts en cas d'annulation de commande.
Il ne reste plus que 1 exemplaire(s) en stock (d'autres exemplaires sont en cours d'acheminement).
Expédié et vendu par Amazon. Emballage cadeau disponible.
Passez cette commande pour sauvegarder la version numérique de cet album dans votre bibliothèque Amazon Music. Vendu par Amazon EU S.à r.l.
11 neufs à partir de EUR 7,95 4 d'occasion à partir de EUR 6,95

Vous cherchez un CD ou Vinyle ?

CD à petits prix et en promotion
Retrouvez nos promotions et CD à petits prix.

Offres spéciales et liens associés


Page Artiste Pierre Dorge

Visitez la Page Artiste Pierre Dorge
pour toute la musique, discussions, et plus.

Détails sur le produit

  • CD (26 février 2007)
  • Nombre de disques: 1
  • Format : CD, Import
  • Label: Blue Note
  • ASIN : B000MM0L7S
  • Autres versions : CD  |  Téléchargement MP3
  • Moyenne des commentaires client : 4.0 étoiles sur 5  Voir tous les commentaires (3 commentaires client)
  • Classement des meilleures ventes d'Amazon: 158.173 en Musique (Voir les 100 premiers en Musique)
  •  Souhaitez-vous compléter ou améliorer les informations sur ce produit ? Ou faire modifier les images?


1. If I Were A Bell
2. Jitterbug Waltz
3. Two By Two
4. La Plus Que Lente/Passion Flower
5. Little Waltz
6. Lotus Blossom
7. Stella By Starlight
8. Slow Hot Wind
9. Clotilde
10. Confirmation

Descriptions du produit

Live At Birdland est le premier album Blue Note du légendaire pianiste Steve Kuhn, un vétéran de la scène jazz, leader depuis une quarantaine d'années, qui a également accompagné Kenny Dorham, Art Farmer, John Coltrane, Stan Getz, Charles Lloyd et Art Blakey au cours de sa carrière.
Sur cet album live enregistré au célèbre Birdland de New York, Steve Kuhn est accompagné du bassiste Ron Carter et du batteur Al Foster.

Commentaires en ligne

4.0 étoiles sur 5
Partagez votre opinion avec les autres clients

Commentaires client les plus utiles

6 internautes sur 6 ont trouvé ce commentaire utile  Par Philiplo TOP 500 COMMENTATEURS le 2 juin 2007
Format: CD
Le trio de Steve Kuhn, Ron Carter et d'Al Foster est capté au «Birdland» dans une exécution ardente et magnifique, pour un moment de jazz réellement inventif. Steve reconvoque vingt ans plus tard ses deux vieux complices avec qui il avait enregistré l'excellent album «The Vanguard Date» et nous invite à nouveau pour deux nuits intenses où le groupe balance entre jazz traditionnel et d'avant-garde. C'est l'une des prestations De Steve Kuhn enregistrées parmi les plus délicates. Je la prefere nettement à celle de son récent album chez ECM "Promises Kept" trop mielleuse.

Définitivement Steve Kuhn s'avère ici un des grands du piano. A l'écoute on songe également à ses débuts magnifiques en trio avec l'album "Three Waves" (1966) réalisé avec Steve Swallow et le batteur Pete LaRoca.

Steve Kuhn Ron Carter et Al Foster esquissent quelques grandes «citations» de plusieurs standards sans trop s'attarder sur l'exposé du thème. Ron Carter est admirable, jouant quelques solos véritablement mémorables. Al Foster est également excellent tant pour souligner la mélodie que dans ses relances. L'un des morceaux de résistance de ce concert est l'interprétation qu'ils font de « Lotus Blossom », pleine d'inventivité.
Lire la suite ›
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
1 internautes sur 1 ont trouvé ce commentaire utile  Par freddiefreejazz TOP 500 COMMENTATEURS le 10 septembre 2011
Format: CD
Pour bien apprécier ce disque, un temps de latence ne serait-il pas nécessaire? En tout cas, ce soir, j'y reviens... et entre nous, la session ne démérite pas, loin de là. Au jeu des étoiles, ça n'en mérite pas moins de quatre, comme j'ai pu le voir ici et là... En rédigeant ces quelques lignes, tandis que je réécoute cet enregistrement, je n'en démords pas, j'ai vraiment le sentiment que l'on tient là un grand disque... Le dernier Konitz est une captation "live" au Birdland, club mythique de New-York (le club avait ouvert ses portes en 1949 et choisi ce nom pour saluer Charlie "Yardbird" Parker). Pour le présent concert, il n'y a pas vraiment de leadeur et l'on ne présente plus ces quatre fortes personnalités: le vétéran Lee Konitz (sax alto) âgé alors de 80 ans, Charlie Haden à la contrebasse et Paul Motian aux baguettes, tout deux septuagénaires) sont en compagnie d'un jeune homme qui pourrait être leur petit neveu : Brad Mehldau au piano avait à peine quarante piges... Les quatre hommes se connaissent bien, naturellement et chacun à sa manière a marqué et continue de marquer l'histoire du jazz...

Cela dit, dès le début l'on peut manquer de "rentrer" dans ce disque.
Lire la suite ›
1 commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
1 internautes sur 1 ont trouvé ce commentaire utile  Par freddiefreejazz TOP 500 COMMENTATEURS le 26 juillet 2009
Format: CD Achat vérifié
Ce disque de Steve Kuhn, l'un des pianistes les plus élégants du circuit jazzique, avait de quoi éveiller ma curiosité, pour au moins deux raisons : d'abord, il s'agit d'un "live". Rien de tel que l'ambiance d'un club pour capter la spontanéité des musiciens. Premier intérêt donc. Le second et non des moindres, le line-up : Ron Carter est à la contrebasse et Al Foster à la batterie. Soit une rythmique au dessus de tout soupçon. On ne présente plus les trois hommes qui nous ont habitués à un niveau d'excellence au fil des années. Ces musiciens se connaissent parfaitement, et en général, ce qu'ils proposent, c'est de la qualité. Ils sont connus pour être de redoutables artificiers, et quand la sauce prend, mieux vaut faire partie des présents que des abonnés absents... Il y a quelques années, ils avaient d'ailleurs gravé un disque somptueux au Village Vanguard (The Vanguard Date paru sous le label Owl).

Hélas, ici, l'ensemble sonne sans trop de surprises... Est-ce dû à un manque d'inspiration de leur part? Il s'agit d'un jazz mainstream, bien sympa, avec une rythmique superlative, mais ça ne fait pas tout. S'il n'y a pas la magie, ni un certain épanouissement harmonique, ça ne prend pas.
Lire la suite ›
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer

Discussions entre clients

Le forum concernant ce produit
Discussion Réponses Message le plus récent
Pas de discussions pour l'instant

Posez des questions, partagez votre opinion, gagnez en compréhension
Démarrer une nouvelle discussion
Thème:
Première publication:
Aller s'identifier
 

Rechercher parmi les discussions des clients
Rechercher dans toutes les discussions Amazon
   



Commentaires

Souhaitez-vous compléter ou améliorer les informations sur ce produit ? Ou faire modifier les images?