Ou
Version MP3 incluse GRATUITEMENT

Plus d'options
Live From the Concertgebouw 1978 & 1979
 
Agrandissez cette image
 

Live From the Concertgebouw 1978 & 1979

28 novembre 2005 | Format : MP3

EUR 9,99 (TVA incluse le cas échéant)
Commandez l'album CD à EUR 6,99 et obtenez gratuitement la version MP3.
L'album CD est vendu et expédié par Amazon EU Sàrl . Veuillez consulter les Conditions générales sur les coûts en cas d'annulation de commande. Ne s'applique pas aux commandes de cadeaux. Commandez pour sauvegarder la version numérique de cet album dans votre bibliothèque Amazon Music.

Applications Amazon Music

Applications Amazon Music
Titre
Durée
Popularité  
30
1
1:02
30
2
3:29
30
3
4:20
30
4
2:08
30
5
3:42
30
6
4:33
30
7
5:13
30
8
6:03
30
9
4:17
30
10
4:10
30
11
3:23
30
12
1:12
30
13
2:44
30
14
2:57
30
15
7:05
30
16
5:19
30
17
3:34
30
18
3:18
30
19
3:55
Votre compte Amazon Music n'est actuellement associé à aucun pays. Pour profiter de la musique Premium, allez sur votre Bibliothèque musicale et transférez votre compte à Amazon.fr (FR).
  

Détails sur le produit

  • Date de sortie d'origine : 9 avril 2000
  • Date de sortie: 28 novembre 2005
  • Label: Mixed Repertoire
  • Copyright: (C) 2000 EMI Records Ltd.
  • Métadonnées requises par les maisons de disque: les métadonnées des fichiers musicaux contiennent un identifiant unique d’achat. En savoir plus.
  • Durée totale: 1:12:24
  • Genres:
  • ASIN: B0023D47C4
  • Moyenne des commentaires client : 4.5 étoiles sur 5  Voir tous les commentaires (6 commentaires client)
  • Classement des meilleures ventes d'Amazon: 53.841 en Albums (Voir les 100 premiers en Albums)

Commentaires en ligne

4.5 étoiles sur 5
Partagez votre opinion avec les autres clients

Commentaires client les plus utiles

31 internautes sur 32 ont trouvé ce commentaire utile  Par Samuel Pierre le 20 février 2006
Format: CD
Le jeu de Martha Argerich a souvent fait naître la controverse : on l'a accusée de chercher la performance, de jouer la virtuosité pour la virtuosité. On comprend alors que cet enregistrement de concert sorte aussi tard, car elle prête le flanc à la critique.
Cependant, comment rester insensible à cette force, à cette fougue entraînante ? Débutant par une partita de Bach, le récital commence sous les augures de la rigueur et de l'humilité. Plus rapide que l'enregistrement contemporain pour le disque, le tempo évite la solennité. Avec Chopin, on entre dans le saint des saints d'Argerich : après un nocturne qui déploie une tendresse chatoyante, elle entame le Scherzo n° 3. Le public est en état de choc à la fin du morceau, ce que le blanc avant les applaudissement rend sensible. Après quelques notes sourdes, presque interrogatrices, avec une implacable autorité, Argerich emporte très loin le scherzo dans la violence, et renvoie de Chopin une image de compositeur révolutionnaire (qu'on pense aux Etudes) assez oubliée... Audacieuse, cette interprétation marque durablement.
C'est sur un rythme trépidant que va se jouer la suite du récital. La sonate de Bartók est l'occasion de briser les rythmes avec retenue, l'énergie semblant toujours à l'affût sous la douceur et la sobriété. Les danses de Ginastera, originaire du pays natal de la pianiste, trouvent tour à tour sous ses doigts une ineffable délicatesse ou un rythme déchaîné, endiablé.
Lire la suite ›
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
4 internautes sur 4 ont trouvé ce commentaire utile  Par Willem Boone le 5 novembre 2011
Format: CD
Je ne suis sans doute pas objectif, mais ce disque m'est précieux, car il me rappelle le choc incroyable que m'a fait Martha Argerich trois jours plus tard que le concert d'Amsterdam lors duquel elle a joué le Bach et le Prokofiev sur ce CD. C'était bien le 25 avril 1979 à Utrecht aux Pays Bas, où on venait d'ouvrir une nouvelle salle de concert peu avant. On y proposait une demi série de récitals de piano et c'est par coincidence que j'ai découvert que Martha Argerich devait jouer. Cela a été probablement l'une de mes meilleures décisions, car quelques années après, elle a arrêté de donner des récitals. A ce moment-là, je commençais peu à peu à explorer la musique classique et j'avais une forte prédilection pour le piano. Curieusement, j'ai d'abord connu Argerich en l'écoutant jouer à la radio et c'est sa sonorité qui m'a séduit. Je savais donc qu'elle était une grande et j'ai donc fait un sursaut quand quelqu'un m'a annoncé son concert à Utrecht.

Tout le concert a fait l'effet d'une bombe; l'énergie viscérale, la vitesse parfois ahurissante, le tempérament, la palette dynamique (qui comprenait tout aussi bien des pianissimos impalpables que des fortes tonitruantes) et aussi les looks d'une Argerich dans la plus belle force de l'âge m'ont fait une impression inoubliable.... C'est grâce à Argerich que je suis immédiatement tombé amoureux de la 2eme Partita de Bach. Elle y joue du piano sans aucun effort "baroquisant", mais quel piano sain et musicien surtout! Personne ne peux l'approcher dans le caracolant et "jazzy" Capriccio qui devient presque de la Boogie Woogie!
Lire la suite ›
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
1 internautes sur 1 ont trouvé ce commentaire utile  Par MR RENE GIRARD le 24 janvier 2014
Format: CD Achat vérifié
Sans doute un des dix disques que je prendrais avec moi si je devais me retirer sur la fameuse île déserte dont on rêve tous!
Où l'on peut également constater que Martha Argerich possède la force et la finesse depuis le début de sa carrière.
Fluide et inspirée dans Bach, explosive dans Bartok, du très grand art, un moment d'exception que vous pourrez revivre à l'envie.
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer

Rechercher des articles similaires par rubrique