Version MP3 incluse GRATUITEMENT
Quantité :1

Vous l'avez déjà ? Vendez sur Amazon
Egalement disponible en MP3
Album MP3 à EUR 10,59

Image indisponible

Image non disponible pour la
couleur :
  • Désolé, cet article n'est pas disponible en
  • Image non disponible
      

Live Rust


Prix : EUR 11,00 Livraison gratuite dès EUR 25 d'achats. Détails
Tous les prix incluent la TVA.
inclut GRATUITEMENT la version MP3 de cet album.
Hors cadeaux ou produits vendus par des vendeurs tiers. Voir Conditions sur les coûts en cas d'annulation de commande.
En stock.
Expédié et vendu par Amazon. Emballage cadeau disponible.
Passez cette commande pour sauvegarder la version numérique de cet album dans votre bibliothèque Amazon Music. Vendu par Amazon EU S.à r.l.
31 neufs à partir de EUR 5,09 10 d'occasion à partir de EUR 4,07

Vous cherchez un CD ou Vinyle ?

CD à petits prix et en promotion
Retrouvez nos promotions et CD à petits prix.

Offres spéciales et liens associés


Boutiques Artistes Amazon

Toute la musique, streaming intégral des morceaux, photos, vidéos, biographies, discussions, et plus.
.

Produits fréquemment achetés ensemble

Live Rust + Rust Never Sleeps + Tonight's the Night
Prix pour les trois: EUR 24,98

Acheter les articles sélectionnés ensemble

Les clients ayant acheté cet article ont également acheté


Détails sur le produit

  • CD (20 juin 1990)
  • Nombre de disques: 1
  • Label: Reprise
  • ASIN : B000002KDI
  • Autres éditions : CD  |  Cassette  |  Album vinyle  |  Téléchargement MP3
  • Moyenne des commentaires client : 5.0 étoiles sur 5  Voir tous les commentaires (9 commentaires client)
  • Classement des meilleures ventes d'Amazon: 24.226 en Musique (Voir les 100 premiers en Musique)
  •  Souhaitez-vous compléter ou améliorer les informations sur ce produit ? Ou faire modifier les images?


Écouter des extraits et acheter des MP3

Les titres de cet album peuvent être achetés en MP3. Cliquez sur « Ajouter » ou voir l'album MP3.
                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                         

Echantillons
Titre Durée Prix
Écouter  1. Sugar Mountain (Live) 5:02EUR 1,29  Acheter le titre 
Écouter  2. I Am A Child (Live) 3:00EUR 1,29  Acheter le titre 
Écouter  3. Comes A Time (Live) 3:15EUR 1,29  Acheter le titre 
Écouter  4. After The Gold Rush (Live) 3:48EUR 1,29  Acheter le titre 
Écouter  5. My My, Hey Hey (Out Of The Blue) [Live] 4:11EUR 1,29  Acheter le titre 
Écouter  6. When You Dance I Can Really Love (Live) 3:42EUR 1,29  Acheter le titre 
Écouter  7. The Loner (Live) 4:52EUR 1,29  Acheter le titre 
Écouter  8. The Needle And The Damage Done (Live) 3:06EUR 1,29  Acheter le titre 
Écouter  9. Lotta Love (Live) 2:51EUR 1,29  Acheter le titre 
Écouter10. Sedan Delivery (Live) 4:50EUR 1,29  Acheter le titre 
Écouter11. Powderfinger (Live) 5:43EUR 1,29  Acheter le titre 
Écouter12. Cortez The Killer (Live) 6:19EUR 1,29  Acheter le titre 
Écouter13. Cinammon Girl (Live) 3:21EUR 1,29  Acheter le titre 
Écouter14. Like A Hurricane (Live) 8:02EUR 1,29  Acheter le titre 
Écouter15. Hey Hey, My My (Into The Black) [Live] 4:37EUR 1,29  Acheter le titre 
Écouter16. Tonight's The Night (Live) 7:12EUR 1,29  Acheter le titre 

Descriptions du produit

Killer 1979 live double LP on 1 CD featuring Crazy Horse with an excellent track selection of hits up to that time.

Quels sont les autres articles que les clients achètent après avoir regardé cet article?

Commentaires en ligne

5.0 étoiles sur 5
5 étoiles
9
4 étoiles
0
3 étoiles
0
2 étoiles
0
1 étoiles
0
Voir les 9 commentaires client
Partagez votre opinion avec les autres clients

Commentaires client les plus utiles

14 internautes sur 15 ont trouvé ce commentaire utile  Par DUNCANIDAHO TOP 500 COMMENTATEURS le 16 février 2010
Format: CD
Neil Young est certainement un des seuls artistes rock a ne s'être jamais attiré les foudres des critiques rock.
Et pour cause, l'artiste a toujours été absolument fidèle à son image et à sa légende et totalement authentique et honnête avec son public.
En bref Neil Young est un maitre, moins fondamental que Bob Dylan mais infiniment plus proche de ses fans.
Ce live est une tuerie, même dans les titres acoustiques rampe le feu intérieur de Neil, la voix est unique, les paroles cinglantes et empreintes de la lucidité de celui qui est allé au bout du tunnel (et qui en est revenu),
"every junky is like a sailing sun".
Dès que l'electricité est branché c'est l'overdose, flanqué de son "Crazy Horse", Neil Young met le feu aux poudres et revisite les titres de ses derniers albums avec une flamme quasi mystique "Powderfinger", "Cortez the Killer" et surtout le magnifique et éternel "Like a Hurricane" où la voix de Neil se fond avec les déchirures de sa Gibson Les Paul. Cette version en public d'un tel joyau laisse pantois.
Notre Loner ("et quand tu sortiras du wagon il saura qui tu es !! "The Loner") nous achève avec la version electrique de "Hey Hey My My" et ses accords de Gibson style fusil à canon scié et "Tonight the Night" tiré de cet album que Neil Young n'a jamais voulu commenter et a toujours fait comme s'il n'avait jamais existè.
Cela fait partie de la légende du bonhomme.
Young a fait d'autres live très réussis depuis "Weld" notamment mais aucun n'a atteint cette intensité.
Ce jour là le Loner était en état de grâce. Comme disais Keith Richards (des Stones) il y a des jours où ce n'est pas vraiment VOUS qui jouez...
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
4 internautes sur 4 ont trouvé ce commentaire utile  Par STEFAN COMMENTATEUR DU HALL D'HONNEURTOP 50 COMMENTATEURS le 13 octobre 2012
Format: CD Achat vérifié
La proximité nominale avec Rust Never Sleeps a évidemment beaucoup handicapé la reconnaissance de ce Live Rust tout à fait recommandable... Et son voisinage calendaire n'a rien fait pour arranger ça !

Sorti donc seulement quatre tous petits mois après l'épatant Rust Never Sleeps et souvent pris comme n'étant qu'une bête séquelle augmentée de quelques classiques d'icelui, Live Rust est tout simplement un excellent live où Neil Young explore son répertoire alors récent et forcément quelques piliers de son catalogue en format acoustique et intimiste puis doucement plus électrique, avec l'apport de son furieux Cheval Fou, pour finir en violents coups de semonce proto-grunge si typique des excès électriques ô combien bien sentis de l'éternel jeune-homme.

A ceux qui diront que la captation, déjà à l'époque, affichait une certaine crudité (crudité qui sied bien au Loner, ceci dit en passant, et tant pis pour les amateurs d'hi-fi parce que ça reste tout de même très très correct), on répondra simplement qu'en tant que document d'époque et considérant les interprétations échevelées ici offertes, ce petit bémol nuira difficilement à la fête d'autant que cru, en l'occurrence, est surtout synonime de vrai.

Recommandé !

Personnel:
- Neil Young: chant, guitare, harmonica, piano
- Frank Sampedro: guitare, claviers, choeurs
- Billy Talbot: basse, choeurs
- Ralph Molina: batterie, choeurs
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
3 internautes sur 3 ont trouvé ce commentaire utile  Par VIRY 02 le 11 novembre 2012
Format: Album vinyle
CHRONIQUE DE CHRISTIAN LEBRUN MAGAZINE BEST JANVIER 1980 N°138 Page 87
12° Album 1979 33T Réf : Reprise 64041
Les hippies tardivement défroqués sont ces temps-ci les plus véhéments à excommunier au nom de la prochaine vague tout ce qui date de plus de deux ans, à glorifier des musiques aussi rétrogrades que celles des Stranglers ou Human League et à enterrer Neil Young parmi les vieux débris. Neil Young qui pourtant avec "Rust Never Sleeps" a produit l'un des meilleurs disques de l'année, et avec "Hey Hey, My My" (out of the blues and into the black) l'un des plus beaux cris de rock'n'roll jamais enregistrés. On en retrouve les deux versions, acoustique et électrique, sur ce double album live, bande originale du film "Rust Never Sleeps" qui retransmet le show fantasmagorique que Neil avait construit à la fin 78.
On sait que Neil Young y évoque Johnny Rotten, et en fait, ce pont brusquement jeté entre les deux galaxies - la Californie et l'Angleterre punk - qui semblait totalement étrangères n'était que superficiellement surprenant ; quand vous avez entendu l'intéressé vous avouer que son rêve le plus intense avait été de remplacer Brian Jones au sein des Stones, vous le savez définitivement brûlé par l'existentialisme rock'n'rollien et à la salutaire merci des éternels fantasmes anglophiles.
"Out of the blues and into the black" en est le témoignage extrême et poignant, qui en dit autant, par bribes déchirées, que "Working Class Hero" de Lennon.
Lire la suite ›
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer

Discussions entre clients

Le forum concernant ce produit
Discussion Réponses Message le plus récent
Pas de discussions pour l'instant

Posez des questions, partagez votre opinion, gagnez en compréhension
Démarrer une nouvelle discussion
Thème:
Première publication:
Aller s'identifier
 

Rechercher parmi les discussions des clients
Rechercher dans toutes les discussions Amazon
   


Rechercher des articles similaires par rubrique


Commentaires

Souhaitez-vous compléter ou améliorer les informations sur ce produit ? Ou faire modifier les images?