Votre bibliothèque
  Panier MP3
Live

Live

31 janvier 2005

EUR 9,49 (TVA incluse le cas échéant)

Commandez l'album CD à EUR 17,11 et obtenez gratuitement la version MP3.
L'album CD est vendu et expédié par Amazon EU Sàrl. Veuillez consulter les Conditions générales sur les coûts en cas d'annulation de commande. Ne s'applique pas aux commandes de cadeaux. Commandez pour sauvegarder la version numérique de cet album dans votre bibliothèque Amazon Music.

Applications Amazon Music

Applications Amazon Music
Ou
Acheter le CD EUR 17,11 Version MP3 incluse GRATUITEMENT
Plus d'options
  • Ecouter les extraits Title - Artist (sample)
1
30
5:21
Ecouter le titre Acheter : EUR 1,29 Dans le Panier MP3 Voir le Panier MP3
2
30
8:27
Ecouter le titre Acheter : EUR 1,29 Dans le Panier MP3 Voir le Panier MP3
3
30
4:17
Ecouter le titre Acheter : EUR 1,29 Dans le Panier MP3 Voir le Panier MP3
4
30
3:35
Ecouter le titre Acheter : EUR 1,29 Dans le Panier MP3 Voir le Panier MP3
5
30
7:18
Ecouter le titre Acheter : EUR 1,29 Dans le Panier MP3 Voir le Panier MP3
6
30
4:52
Ecouter le titre Acheter : EUR 1,29 Dans le Panier MP3 Voir le Panier MP3
7
30
16:41
Album uniquement
Disc 2
1
30
6:04
Ecouter le titre Acheter : EUR 1,29 Dans le Panier MP3 Voir le Panier MP3
2
30
5:22
Ecouter le titre Acheter : EUR 1,29 Dans le Panier MP3 Voir le Panier MP3
3
30
4:05
Ecouter le titre Acheter : EUR 1,29 Dans le Panier MP3 Voir le Panier MP3
4
30
14:21
Album uniquement
5
30
6:43
Ecouter le titre Acheter : EUR 1,29 Dans le Panier MP3 Voir le Panier MP3
6
30
6:22
Ecouter le titre Acheter : EUR 1,29 Dans le Panier MP3 Voir le Panier MP3

Les clients ayant acheté cet article ont également acheté


Détails sur le produit

  • Date de sortie d'origine : 31 janvier 2005
  • Date de sortie: 31 janvier 2005
  • Nombre de disques: 2
  • Label: Universal Music Division Mercury Records
  • Copyright: (C) 2005 Mercury Records Limited
  • Métadonnées requises par les maisons de disque: les métadonnées des fichiers musicaux contiennent un identifiant unique d’achat. En savoir plus.
  • Durée totale: 1:33:28
  • Genres:
  • ASIN: B003TVC0F0
  • Moyenne des commentaires client : 4.5 étoiles sur 5  Voir tous les commentaires (11 commentaires client)
  • Classement des meilleures ventes d'Amazon: 22.238 en Albums MP3 (Voir les 100 premiers en Albums MP3)

Commentaires en ligne

4.5 étoiles sur 5
Partagez votre opinion avec les autres clients

Commentaires client les plus utiles

20 internautes sur 21 ont trouvé ce commentaire utile  Par Luc B. TOP 500 COMMENTATEURS sur 28 mars 2007
Format: CD
Status Quo est un des plus anciens groupes encore en activité. Ils ont commencé à jouer dans les années 60, influencé par le rock'n'roll de Chuck Berry, dont ils reprendront toutes les trouvailles. Les rock lourd faisant son apparition (Cream, Led Zep, MC5...) Status Quo a poursuivi son bonhomme de chemin, en haussant légèrement les décibels. Leur musique oscille entre rock, boogie et blues, gratté sur des six cordes. C'est tout. Pas de fioriture. On adhère ou pas. Mais si on aime, alors ce disque est un pur bonheur. Ici pas de chi-chi. On est dans le gros son, le grassouiilet, le binaire et les solos à rallonge. La batterie frappe les temps, les musiciens remuent leurs crinières. Status Quo est certainement à l'origine de groupes comme AC/DC, qui ont repris la formule, en forçant davantage sur la voix (heavy métal oblige).

Pas sûr qu'il y ait des classiques dans les morceaux de Status Quo, de merveilleuses compositions, ni de tube... Mais les reprises qu'ils proposent sur ce live sont somptueuses, comme le "Johnny B Good" de Berry, ou "Road house blues" des Doors, étiré sur 15 minutes. On appréciera aussi "Forty Five hundred time" et ses 17 minutes, avec changements de rythme inscessants, "In my chair" blues lent qui colle aux dents, "Caroline" ou "Big fat mama" modèle de morceaux et d'intro à la Status Quo.

Vous l'aurez compris, ne parlons pas à propos de ce disque de chef d'oeuvre intemporel de la musique, de quintessence de l'art, ou de je ne sais quoi, mais simplement de quatre types qui balancaient leur boogie-rock comme personne, avec générosité, humour, entrain et énergie. On secoue la tête et on se ressert une bière. C'est déjà ça, et c'est déjà beaucoup !
1 commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
5 internautes sur 5 ont trouvé ce commentaire utile  Par VIRY 02 sur 11 octobre 2011
Format: CD
CHRONIQUE DE FRANCIS ROSSI (STATUS QUO) MAGAZINE BEST NOVEMBRE 1980 N° 148 Page 44
10° Album 1977 33T Réf : Vertigo 6641 590
Le Boogie en 13 Leçons de Francis Rossi et de Herve Picart
C'est un album très populaire, mais c'est le pire son que j'aie jamais entendu ! Nous voulions à tout prix le réussir, car Quo est un groupe avant tout scénique. Nous avons répété pendant trois mois .....Pour ce que ça a servi ...Nous avons joué trois jours à Glasgow. La première nuit, on avait l'impression que le groupe était rouillé. La seconde fut vraiment bien. La troisième, je préfère ne pas en parler, tiens !
Et on a dû mettre principalement des extraits de la première nuit à cause du son. Oui, c'est vraiment une jolie pochette, c'est la seule chose de bien. Quel son terrible ! La régle du jeu était de ne rien changer, de ne rien ajouter. Pas d'over-dubs. Faire un disque live, c'est déjà pour moi une contradiction en soi, mais si c'est pour avoir en plus un son de studio, je ne vois pas l'intérêt. On n'a donc rien voulu changer. On a peut être eu tort. Hi, Mais c'est un disque populaire.
3 commentaires Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
7 internautes sur 7 ont trouvé ce commentaire utile  Par DUNCANIDAHO TOP 500 COMMENTATEURS sur 18 juin 2011
Format: CD
Le jour où Richard parfitt possèdera le 1000 ème de la science guitaristique de Rory Gallagher j'enlèverais mes boules quies aux concerts de Status Quo !
Voilà la réputation qu'avait Status Quo dans les années 70 : un groupe sans génie qui martelait son boogie rock sans aucune finesse et alignait tous les ans un album qui ressemblait comme une goute d'eau au précédent.
Ouais mais dès l'intro de "Junior's Wailing" on ne peut s'empècher de taper du pied et cela va durer pendant (presque) tout le disque, de "Rain" à "In my Chair", de "Roll Over Lay Down" à "Caroline".
Boogie rock sans génie peut être mais diablement efficace, joués par des musiciens qui sont loin d'être des virtuoses (le solo de batterie de John Coghlan ! mais je maintiens qu'Alan Lancaster fut un sacré bassiste) mais qui se donnent corps et âme dans leur musique, sans se poser de questions, juste pour le fun.
Et puis à bien y regarder, leur musique a du influencer pas mal de groupes à commencer par AC/DC.
Alors même si les journalistes "branchés" des années 70 se moquaient du Quo, celui-ci jouait partout "sold out" et tous ces disques de "Piledriver" à "Just Supposin'" firent des cartons dans les charts.
Ce live n'est pas LE live de la décennie mais même 30 ans après il risque de vous faire encore monter aux rideaux.
2 commentaires Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
4 internautes sur 4 ont trouvé ce commentaire utile  Par Bernardeau Frãdãric sur 23 mars 2011
Format: CD
Status Quo n'a jamais prétendu révolutionner le rock. Il s'est contenté de (bien) faire ce qu'il savait le mieux :
jouer une musique simple (joyeuse la plupart du temps)sans chichi, sans artifice. Et cette année-là le Quo était au sommet de son "art"; l'Apollo en fusion en témoigne. Quel régal ! Quo Live c'est que du bonheur, Quo(i)!
P.S. : Je suis allé les voir au Palais des sports le 26/03/2014 pour leur "Back to SQ1" tour : près de 40 ans après, les Quo ont toujours la pêche (même si quelques problèmes de santé empêchent Alan Lancaster de se lâcher complètement). Ils ont démarré avec la bande son d'introduction du Live pour ensuite enchaîner quasiment tous les titres. C'était émouvant et beau de les voir s'éclater et mettre le feu au Palais. Parfitt se casser la voix et mouliner comme un dingue ; Rossi sortir ses solos comme à la parade et déconner entre les titres ; Coghlan assurer discrettos derrière ses fûts (comme d'hab) et Lancaster tenir la barraque sur une jambe (chapeau bas). Ces "Frantic Four" sont immortels !
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer

Commentaires client les plus récents


Rechercher des articles similaires par rubrique