Live At The Budokan a été ajouté à votre Panier
Version MP3 incluse GRATUITEMENT
Quantité :1

Vous l'avez déjà ? Vendez sur Amazon
Egalement disponible en MP3
Album MP3 à EUR 8,99

Image indisponible

Image non disponible pour la
couleur :
  • Live At The Budokan
  • Désolé, cet article n'est pas disponible en
  • Image non disponible
      

Live At The Budokan CD, Enregistrement original remasterisé, Import


Prix : EUR 10,87 Livraison gratuite dès EUR 25 d'achats. Détails
Tous les prix incluent la TVA.
inclut GRATUITEMENT la version MP3 de cet album.
Hors cadeaux ou produits vendus par des vendeurs tiers. Voir Conditions sur les coûts en cas d'annulation de commande.
Il ne reste plus que 2 exemplaire(s) en stock (d'autres exemplaires sont en cours d'acheminement).
Expédié et vendu par Amazon. Emballage cadeau disponible.
Passez cette commande pour sauvegarder la version numérique de cet album dans votre bibliothèque Amazon Music. Vendu par Amazon EU S.à r.l.
15 neufs à partir de EUR 5,72 1 d'occasion à partir de EUR 26,81

Vous cherchez un CD ou Vinyle ?

CD à petits prix et en promotion
Retrouvez nos promotions et CD à petits prix.

Offres spéciales et liens associés


Page Artiste Ian Gillan

Discographie

Image de l'album de Ian Gillan

Photos

Image de Ian Gillan
Visitez la Page Artiste Ian Gillan
78 albums, 3 photos, discussions, et plus.

Produits fréquemment achetés ensemble

Live At The Budokan + Glory Road
Prix pour les deux : EUR 21,74

Acheter les articles sélectionnés ensemble

Détails sur le produit

  • CD (2 janvier 2008)
  • Nombre de disques: 1
  • Format : CD, Enregistrement original remasterisé, Import
  • Label: Edsel
  • ASIN : B000NA2U64
  • Autres éditions : CD  |  Cassette  |  Album vinyle  |  Téléchargement MP3
  • Moyenne des commentaires client : 4.4 étoiles sur 5  Voir tous les commentaires (5 commentaires client)
  • Classement des meilleures ventes d'Amazon: 132.414 en Musique (Voir les 100 premiers en Musique)
  •  Souhaitez-vous compléter ou améliorer les informations sur ce produit ? Ou faire modifier les images?


Écouter des extraits et acheter des MP3

Les titres de cet album peuvent être achetés en MP3. Cliquez sur « Ajouter » ou voir l'album MP3.
                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                         

Echantillons
Titre Durée Prix
Écouter  1. Clear Air Turbulence12:07EUR 0,99  Acheter le titre 
Écouter  2. My Baby Loves Me 8:11EUR 0,99  Acheter le titre 
Écouter  3. Scarabus 4:56EUR 0,99  Acheter le titre 
Écouter  4. Money Lender10:52EUR 0,99  Acheter le titre 
Écouter  5. Twin Exhausted 4:37EUR 0,99  Acheter le titre 
Écouter  6. Over The Hill 8:28EUR 0,99  Acheter le titre 
Écouter  7. Mercury High 4:48EUR 0,99  Acheter le titre 
Écouter  8. Child In Time 9:54EUR 0,99  Acheter le titre 
Écouter  9. Smoke On The Water 9:50EUR 0,99  Acheter le titre 
Écouter10. Woman From Tokyo 4:15EUR 0,99  Acheter le titre 

Descriptions du produit

CD Released In 1977 In Japan, 1983 In The Uk

Commentaires en ligne

4.4 étoiles sur 5
5 étoiles
2
4 étoiles
3
3 étoiles
0
2 étoiles
0
1 étoiles
0
Voir les 5 commentaires client
Partagez votre opinion avec les autres clients

Commentaires client les plus utiles

4 internautes sur 4 ont trouvé ce commentaire utile  Par STEFAN COMMENTATEUR DU HALL D'HONNEURTOP 50 COMMENTATEURS le 13 avril 2012
Format: CD Achat vérifié
Sans doute conscient qu'il ferme un chapitre de sa carrière «post-Purple», Ian Gillan sort son premier album live en tant que leader à part entière (et pas en solo, la nuance mérite d'être notée). C'est donc ainsi que se clôt la tentation expérimentale de l'Enfant du Temps qui, faute d'adoubement commercial, se repliera bientôt sur un terrain plus convenu.

A l'origine sorti en deux parties uniquement sur le territoire japonais (en 1977 et 1978) puis en double album vinyl au Royaume Uni en 1983 ou encore dans une première édition cd mondiale en 1989, ce live connut indéniablement un parcours chaotique. Tant et si bien qu'il aura fallu attendre la campagne de rééditions menée par Edsel pour enfin le découvrir dans l'ordre réel du concert et bonussée d'un My Baby Loves Me omis des précédentes éditions.

Enregistré au légendaire Budokan de Tokyo le 22 septembre 1977 (choix pas tout à fait innocent, l'enceinte ayant déjà été témoin d'un enregistrement devenu depuis légendaire, Made in Japan), Live at the Budokan s'assoit majoritairement sur le répertoire des 3 albums du Ian Gillan Band (Child in Time inclus puisque présenté dans une version similaire à celle proposée sur l'album du même nom). Les deux morceaux restants, provenant du répertoire du Pourpre Profond (Smoke on the Water et Woman from Tokyo), y sont joué nettement plus fidèlement et de façon tout à fait convaincante.
Lire la suite ›
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
1 internautes sur 1 ont trouvé ce commentaire utile  Par anton14 TOP 1000 COMMENTATEURS le 19 novembre 2009
Format: CD
Démissionnaire du rock et du music system en général, le grand Ian s'en ira vivre à Paris quelques temps avant d'investir dans diverses sociétés.Mais c'est sans compter son ami Roger Glover qui lui demandera de remplacer David Coverdale au pied levé dans le concert du Butterfly Ball. Enhardi par sa prestation et l'accueil du public, Gillan décide de revenir sur le devant de la scène en publiant l'album Child in Time avec le Ian Gillan Band en 1976 puis Clear Air Turbulence la même année et Scarabus en 1977. A des années lumières des années Purple, Ian Gillan trouvera donc une certaine paix intérieure avec le IGB, distillant un rock aux accents jazz à l'image de ce Clear Air Turbulence nerveusement élastique à souhait. Le LP live fouille donc dans le répertoire des trois albums plus les reprises de Woman from Tokyo ( expédiée et joyeusement bordélique ) et Smoke... ( longue version organique soutenue par la basse élastique de John Gustafson ). Les versions live sont clairement supérieures aux versions studio et il est relativement difficile de retrouver la même pulsion dans les trois albums d'origines. L'intro japonisante de Clear Air Turbulente avec gong et claviers est surprenante et méditative, ancrée dans une sorte d'espace temps jusqu'à l'arrivée de Ian Gillan qui enclenche le morceau à fond les ballons. Scarabus conserve son mid tempo mais le côté surproduit du studio à complètement disparu sur scène et laisse apparaître le côté libre des morceaux tels Money Lender et son excellente partie de solos ou encore Over the Hill.Lire la suite ›
1 commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
6 internautes sur 7 ont trouvé ce commentaire utile  Par Luc B. TOP 500 COMMENTATEURS le 16 avril 2010
Format: CD
Ian Gillan commence sa carrière en 1969 avec Deep Purple, le fameux Mark II qui grave entre 70 et 73 quatre albums légendaires, et le non moins fameux MADE IN JAPAN. Mais l'alchimie des premières années disparaît très vite, le torchon brûle entre Blackmore d'un côté, Ian Gillan et Roger Glover de l'autre. Le vocaliste et le bassiste quittent le navire, et pendant deux ans Gillan végète dans son coin. En 1975 son pote Glover lui propose alors de le produire, en solo, et trois albums seront enregistrés en deux ans : CHILD IN TIME, CLEAR AIR TURBULENCE, SCARABUS. Et ce live, mis en boite en septembre 77.

Gillan n'a pas choisi la facilité pour son retour au micro, proposant une musique dite « progressive », saupoudrée de funk, de jazz rock, de hard, de blues. Pourtant, pas de lyrisme théâtral gonflant, ni de prétentions artistiques pompeuses. Juste de la très bonne musique, ouverte, libre. Ce LIVE AT BUDOKAN est une bonne illustration de ce nouveau registre. Une longue plage instrumentale japonisante ouvre les hostilités, engageant le groupe sur « Clear air Turbulence », suivi du très funky « My baby loves me ». Gillan est la star du groupe, sur l'affiche en tout cas, mais sur scène les musiciens ne font pas tapisserie, et s'offrent de longs chorus, comme sur le superbe « Money Lender ». Je regrette personnellement l'utilisation trop fréquente du synthé, alors que le Rhodes, le Vox ou l'Hammond sonnent plus authentique. « Twin exhausted » est un p'tit rock'n'roll balancé avec énergie, « Mercury hight » donne dans le boogie-jazzy swinguant où Gillan fait chialer l'harmonica.

Puis arrive les reprises de Deep Purple.
Lire la suite ›
14 commentaires Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer

Discussions entre clients

Le forum concernant ce produit
Discussion Réponses Message le plus récent
Pas de discussions pour l'instant

Posez des questions, partagez votre opinion, gagnez en compréhension
Démarrer une nouvelle discussion
Thème:
Première publication:
Aller s'identifier
 

Rechercher parmi les discussions des clients
Rechercher dans toutes les discussions Amazon
   



Commentaires

Souhaitez-vous compléter ou améliorer les informations sur ce produit ? Ou faire modifier les images?