Votre bibliothèque
  Panier MP3
Living The Blues

Living The Blues

11 août 2014

EUR 7,99 (TVA incluse le cas échéant)

Commandez l'album CD à EUR 14,07 et obtenez gratuitement la version MP3.
L'album CD est vendu et expédié par Amazon EU Sàrl. Veuillez consulter les Conditions générales sur les coûts en cas d'annulation de commande. Ne s'applique pas aux commandes de cadeaux. Commandez pour sauvegarder la version numérique de cet album dans votre bibliothèque Amazon Music.

Applications Amazon Music

Applications Amazon Music
Ou
Acheter le CD EUR 14,07 Version MP3 incluse GRATUITEMENT
Plus d'options
  • Ecouter les extraits Title - Artist (sample)
1
30
3:47
Ecouter le titre Acheter : EUR 1,29 Dans le Panier MP3 Voir le Panier MP3
2
30
3:21
Ecouter le titre Acheter : EUR 1,29 Dans le Panier MP3 Voir le Panier MP3
3
30
6:44
Ecouter le titre Acheter : EUR 1,29 Dans le Panier MP3 Voir le Panier MP3
4
30
2:49
Ecouter le titre Acheter : EUR 1,29 Dans le Panier MP3 Voir le Panier MP3
5
30
2:29
Ecouter le titre Acheter : EUR 1,29 Dans le Panier MP3 Voir le Panier MP3
6
30
3:20
Ecouter le titre Acheter : EUR 1,29 Dans le Panier MP3 Voir le Panier MP3
7
30
4:44
Ecouter le titre Acheter : EUR 1,29 Dans le Panier MP3 Voir le Panier MP3
8
30
19:51
Album uniquement
9
30
20:02
Album uniquement
10
30
20:59
Album uniquement

Les clients ayant acheté cet article ont également acheté


Détails sur le produit

  • Date de sortie d'origine : 1 janvier 1969
  • Date de sortie: 1 janvier 1969
  • Label: Universal Music Division Capitol Music France
  • Copyright: (C) 1969 Capitol Records LLC
  • Métadonnées requises par les maisons de disque: les métadonnées des fichiers musicaux contiennent un identifiant unique d’achat. En savoir plus.
  • Durée totale: 1:28:06
  • Genres:
  • ASIN: B00M8R6HYQ
  • Moyenne des commentaires client : 4.7 étoiles sur 5  Voir tous les commentaires (10 commentaires client)
  • Classement des meilleures ventes d'Amazon: 16.220 en Albums MP3 (Voir les 100 premiers en Albums MP3)

Commentaires en ligne

4.7 étoiles sur 5
5 étoiles
7
4 étoiles
3
3 étoiles
0
2 étoiles
0
1 étoiles
0
Voir les 10 commentaires client
Partagez votre opinion avec les autres clients

Commentaires client les plus utiles

6 internautes sur 6 ont trouvé ce commentaire utile  Par jean-claude TOP 100 COMMENTATEURSVOIX VINE sur 20 avril 2011
Format: CD
Living The Blues (octobre 1968), troisième album de la discographie officielle de Canned Heat, est un double LP, constitué d'une première partie réalisée en studio, dans la veine blues rock habituelle et une seconde, live, sur laquelle figure ce qui doit être le morceau le plus long de toute l'histoire du rock, Refried Boogie, lequel affiche 40 minutes et 51 secondes au compteur. Digne pendant du LP précédent (Boogie With Canned heat), d'une part, ce top 20 est également l'occasion pour Canned Heat d'être, instrumentalement parlant, très démonstratif et de partir dans d'interminables soli, que d'aucuns peuvent considérer comme inutiles et redondants. Il faut toutefois replacer le disque dans le contexte musical de cette période, qui était friande de démonstrations instrumentales (généralement improvisées) dans lesquelles qui guitariste, qui batteur, qui organiste ou bassiste s'engouffraient généreusement et y allaient de leur petit numéro technique, à la grande satisfaction du public. Outre le théâtre des prouesses énoncées, Living The Blues est le lieu de première apparition du titre pop phénoménal qu'est Going Up The Country (1er dans 25 pays et, paradoxalement, seulement 11ème aux States), immortalisé dans le film Woodstock et utilisé à des fins de soutien musical dans une publicité de Renault.Lire la suite ›
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
4 internautes sur 4 ont trouvé ce commentaire utile  Par Adalbéron sur 29 mars 2013
Format: CD
« Le blues partout dans mes veines, le blues au fond de ma maison, le blues au fond de mon âme » Buddy Guy.

Presque 45 ans après les faits, le cas Canned Heat suscite encore la polémique. Rednecks crasseux pour certains, hippies délurés pour d’autres, ou encore incarnation de la relève du blues américain pur jus : tout a été dit sur les lascars californiens. Au moment où la musique du diable est justement l’affaire de jeunes Anglais du nom de Cream, John Mayall ou Ten Years After, toute une génération de « Ricains » rompus aux enseignements de Robert Johnson et autres Muddy Waters décide qu’il est temps de rendre à César ce qui lui appartient. Emergent ainsi dès 1968 entre autres Creedence Clearwater Revival, Janis Joplin, Johnny Winter et bien sûr Canned Heat, nom qui évoque un alcool frelaté. L’approche se distingue de l’école anglaise : un blues moins psyché, plus roots, voir bouseux dans certains cas, allant davantage vers les rivages marécageux du Mississippi que les bars enfumés de Chicago. Canned Heat est de ceux qui érigent le blues en culte, une religion au panthéon constitué des gloires noires des années 1930 et 40, mais apparue bien éloignée de ses racines.

Living The Blues, qui paraît en 1968, est le troisième album du « Heat » et fait suite au succès de Boogie With Canned Heat (1967) et son hymne « On The Road Again ».
Lire la suite ›
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
12 internautes sur 13 ont trouvé ce commentaire utile  Par Barthel Damien sur 17 août 2009
Format: CD
Entre un disque studio proposant les 20 minutes de "Parthogenesis" et "Going up the country" et un disque live proposant 40 minutes de "Refried Boogie", mon coeur balance. Le sommet de Canned Heat. Inaltérable.
1 commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
2 internautes sur 2 ont trouvé ce commentaire utile  Par Lenormand Erik sur 21 mars 2014
Format: CD Achat vérifié
Ce double disque de Canned Heat est composé de trois parties:
-une première partie assez traditionnelle comportant en particulier le mégasuccès planétaire d'Alan Wilson "Going up the country" qui fit partie de la bande originale du festival de Woodstock, ainsi qu'un superbe "Sandy's blues" composé par Bob Hite.
-la deuxième partie intitulée "Parthenogenesis" est franchement psychédélique (mot tiré du grec, et signifiant " qui manifeste le psyché"...). Qu'elle ait été ou non composée sous l'effet de certaines "substances", cette composition est assez extraordinaire de par sa richesse, son harmonie et son originalité absolue.
-la troisième partie " Refried boogie" enregistré en public, est un régal pour ceux qui avaient apprécié "Fried hockey boogie" sur leur précédent disque (Boogie with Canned Heat). Il en constitue une reprise très étirée (40 minutes) sur laquelle chaque musicien y va de son petit solo. L'ensemble est génial.

"Living the blues" marque le sommet de l'art musical du groupe Canned Heat. Surtout ne pas s'en priver!
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
7 internautes sur 8 ont trouvé ce commentaire utile  Par P. Genton sur 15 août 2010
Format: CD Achat vérifié
oui, excellence ! Alors que j'ai dû renvonyer le disque qui présentait un défaut de fabrication, les conditions de renvois et de retour méritent d'être soulignées : courtoises, efficaces, rapides, en un mot parfaites !
Comme est parfait ce double CD. Pour ceux qui aiment le blues californien, le boogie woogie et les vraies james sessions, ce disque est incontournable. Le meilleur concert enregistré de cette époque. Canned Heat, ici, mieux encore qu'à Woodstock.
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer

Rechercher des articles similaires par rubrique