EUR 9,00
  • Tous les prix incluent la TVA.
Il ne reste plus que 6 exemplaire(s) en stock (d'autres exemplaires sont en cours d'acheminement).
Expédié et vendu par Amazon.
Emballage cadeau disponible.
Quantité :1
L'obsession Vinci a été ajouté à votre Panier
Vous l'avez déjà ?
Repliez vers l'arrière Repliez vers l'avant
Ecoutez Lecture en cours... Interrompu   Vous écoutez un extrait de l'édition audio Audible
En savoir plus
Voir les 2 images

L'obsession Vinci Poche – 2 avril 2009


Voir les formats et éditions Masquer les autres formats et éditions
Prix Amazon Neuf à partir de Occasion à partir de
Poche
"Veuillez réessayer"
EUR 9,00
EUR 6,39 EUR 0,66

livres de l'été livres de l'été


Offres spéciales et liens associés


Produits fréquemment achetés ensemble

L'obsession Vinci + Le rêve Botticelli + La passion Lippi
Prix pour les trois: EUR 26,00

Acheter les articles sélectionnés ensemble

Descriptions du produit

Revue de presse

Sophie Chauveau nous raconte la vie de Léonard de Vinci avec la rigueur et la puissance narrative qui ont fait le succès de La passion Lippi et du Rêve Botticelli. Elle rend ainsi hommage aux artistes qui ont, il y a cinq siècles, conquis leur liberté. «Le siècle de Florence» s'éteint avec le plus mystérieux d'entre eux.

Présentation de l'éditeur

Qui était vraiment Léonard de Vinci ? On connaît l'inventeur virtuose, le scientifique précurseur... mais qu'en est-il de l'homme, des ressorts de sa créativité ? Des bas-fonds de Florence à la forteresse de Ludovic le More, des campagnes guerrières de Borgia à la cour de François Ier, Léonard veut tout connaître, tout essayer, tout explorer. Sa ville, Florence, le boude. Rome le rejette. Venise se méfie de lui... Pourquoi ? Quelles relations eut-il avec ses pairs, Michel-Ange et Botticelli ? Sophie Chauveau nous raconte la vie de Léonard de Vinci avec la rigueur et la puissance narrative qui ont fait le succès de La passion Lippi et du Rêve Botticelli. Elle rend ainsi hommage aux artistes qui ont, il y a cinq siècles, conquis leur liberté. " Le siècle de Florence " s'éteint avec le plus mystérieux d'entre eux.



Détails sur le produit

  • Pocket Book: 528 pages
  • Editeur : Folio (2 avril 2009)
  • Collection : Folio
  • Langue : Français
  • ISBN-10: 2070357791
  • ISBN-13: 978-2070357796
  • Dimensions du produit: 11,2 x 3 x 17,7 cm
  • Moyenne des commentaires client : 3.1 étoiles sur 5  Voir tous les commentaires (14 commentaires client)
  • Classement des meilleures ventes d'Amazon: 45.727 en Livres (Voir les 100 premiers en Livres)
  •  Souhaitez-vous compléter ou améliorer les informations sur ce produit ? Ou faire modifier les images?


En savoir plus sur l'auteur

Découvrez des livres, informez-vous sur les écrivains, lisez des blogs d'auteurs et bien plus encore.

Quels sont les autres articles que les clients achètent après avoir regardé cet article?

Commentaires en ligne

3.1 étoiles sur 5

Commentaires client les plus utiles

8 internautes sur 9 ont trouvé ce commentaire utile  Par BINOU le 14 mars 2010
Format: Pocket Book
Sophie Chauveau nous fait vivre avec luxe de détail (et quelquefois un peu trop d'obsession) la vie (sexuelle) des grands ateliers de l'époque. Mais elle décrit tellement bien les multiples facettes de ce génie de Léonard de Vinci, sa stature de colosse, sa fougue juvénile, son ego surdimensionné, ses talents d'orateur jusqu'à la démesure, ses multiples centres d'intérêt qui peuvent donner l'impression de s'éparpiller et surtout, surtout... sa liberté d'être lui-même, de chercher, de se tromper et de repartir sur de nouvelles bases, dans un monde où les artistes étaient soumis aux dictats de mécène ; et cela c'est vraiment nouveau pour l'époque.
Elle nous montre que le génie ne peut pas être enfermé, il se veut libre et ne peut se fonder sur un seul axe, mais il est recherche permanente de sentiments contraires à exprimer, comme à expérimenter.

Que ce Vinci est beau à aller rechercher sa mère pour lui offrir la plus belle fin de vie possible, à soutenir même dans l'adversité ses amis proches qu'il considérait comme sa vraie famille... Un homme, un vrai capable de s'engager pour sauver les siens ; capable aussi de décisions réalistes,comme le fait de pressentir l'arrivée des Français et de quitter Milan en ayant fait transférer son argent à Florence ou bien de quitter Venise sur le champ, sachant qu'il n'y serait jamais admis ; un homme d'intuition et de conviction.

Pourquoi ses 3 livres nous fascinent ?
Lire la suite ›
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
3 internautes sur 3 ont trouvé ce commentaire utile  Par Lherbier le 19 juin 2014
Format: Pocket Book
Roman plutôt lourdingue.
Aucun intérêt (et même illisible) pour ceux qui cherchent une information sérieuse.
L'honnêteté voudrait qu'on ne fasse pas passer ce genre d'ouvrage pour autre chose qu'une fantaisie.
1 commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Format: Pocket Book
Ayant réussi à passer les passages un peu hot, ce fut un livre qui s'est vite lu............... non j'exagère ;)
Ceci dit, ces étapes, dont je ne vois franchement pas l'utilité, se multiplient au fil de la série, rares chez Lippi, trop présents chez Botticelli, là.... sans commentaire....

Cela mis à part un livre qui trace un tableau très intéressant de l'Italie de la Renaissance, d'autant que Léonard a croisé tous les grands personnages du moment.
Ce qui surprend, pour la Béotienne que je suis, ce sont les essais, les "ratages" et le nombre d'oeuvres inachevées (mais elles n'en ont que plus de valeur) de cet éclectique personnage!

Je me suis replongée dans ses oeuvres et aimerais lire des biogaphies moins romancées sur "the" artiste.

Pour l'anectode, depuis l'enfance j'ai toujours eu peur de Saint Jean-Baptiste, quelque chose dans l'expression, le regard. Le portrait (littéraire) qui est fait du modèle le diabolique Salaï explique certainement ces terreurs enfantines.
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
4 internautes sur 5 ont trouvé ce commentaire utile  Par jibé33 le 20 juillet 2009
Format: Pocket Book
si vous avez visité les expos dédiées à Leonard, si vous voulez essyaer de comprendre l'homme derrière l'oeuvre, c'est à lire.
au delà des clichés sur le génie, on voit un homme qui enchaine les passions, sait mal "se vendre", gère des rélations compliquée avec son père, ses mécènes, ses aventures et les femmes. on imagine pas que léonard était un des plus beaux dandys de son temps... c'est un peu la face ppipole du génie !
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
5 internautes sur 7 ont trouvé ce commentaire utile  Par Gerard Müller TOP 100 COMMENTATEURSVOIX VINE le 5 avril 2010
Format: Pocket Book
L'ouvrage de Sophie Chauveau est remarquablement documenté qui nous dépeint l'époque florentine de la Renaissance à travers la vie de Léonard de Vinci. Une époque difficile pour les artistes à la recherche constante de mécènes pour vivre de leur art. Le terme d'obsession est bien choisi, mais lasse un peu le lecteur quand il ne qualifie que la vie sexuelle de l'artiste. Chaque page ou presque nous le décrit comme un obsédé du sexe, un raté, un être hyperactif et velléitaire. Alors comment Vinci a-t-il pu traverser les siècles pour rester un des artistes les plus connus du grand public , ne serait-ce que par sa Joconde , universellement connue ? Sophie Chauveau n'a pas su nous faire sentir suffisamment, à mon sens, la puissance créatrice de Vinci. sa vie privée à la limite ne nous intéressant que peu. Le plus beau passage du livre est celui où Léonard assiste sa mère dans ses derniers instants. Un livre à lire qui raconte non seulement la vie extraordinaire de Vinci mais encore l'histoire de ses œuvres.
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
2 internautes sur 3 ont trouvé ce commentaire utile  Par MissLatimer le 19 janvier 2013
Format: Pocket Book
alors il y a quelques années je m'achète ce bouquin en croyant avoir affaire à une biographie bien sérieuse et académique sur le grand homme. et oh surprise, je me retrouve avec des descriptions de rencontres homos en tout genre... il reste que j'ai appris des choses sur l'homme et son époque et que ce livre se dévore d'un trait sans difficulté.
C'est mon préféré de la trilogie (j'ai aimé aussi "Botticelli" et "Lippi" avec un peu de "longueurs" au milieu du bouquin pour ce dernier). on retrouve certains personnages d'un livre à l'autre de la trilogie.
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer

Commentaires client les plus récents



Commentaires

Souhaitez-vous compléter ou améliorer les informations sur ce produit ? Ou faire modifier les images?