L'Odeur du Minotaure et plus d'un million d'autres livres sont disponibles pour le Kindle d'Amazon. En savoir plus
  • Tous les prix incluent la TVA.
Il ne reste plus que 4 exemplaire(s) en stock (d'autres exemplaires sont en cours d'acheminement).
Expédié et vendu par Amazon.
Emballage cadeau disponible.
Quantité :1
L'odeur du minotaure a été ajouté à votre Panier
+ EUR 2,99 (livraison)
D'occasion: Très bon | Détails
Vendu par momox fr
État: D'occasion: Très bon
Commentaire: En Stock. Expédié sous 24h
Vous l'avez déjà ?
Repliez vers l'arrière Repliez vers l'avant
Ecoutez Lecture en cours... Interrompu   Vous écoutez un extrait de l'édition audio Audible
En savoir plus
Voir cette image

L'odeur du minotaure Broché – 28 août 2014


Voir les 2 formats et éditions Masquer les autres formats et éditions
Prix Amazon Neuf à partir de Occasion à partir de
Format Kindle
"Veuillez réessayer"
Broché
"Veuillez réessayer"
EUR 14,00
EUR 14,00 EUR 2,49

Devenez auteur avec Kindle Direct Publishing Devenez auteur avec Kindle Direct Publishing

EUR 14,00 Livraison à EUR 0,01. Il ne reste plus que 4 exemplaire(s) en stock (d'autres exemplaires sont en cours d'acheminement). Expédié et vendu par Amazon. Emballage cadeau disponible.

Offres spéciales et liens associés


Produits fréquemment achetés ensemble

L'odeur du minotaure + La chance que tu as
Prix pour les deux : EUR 31,00

Acheter les articles sélectionnés ensemble

Descriptions du produit

Présentation de l'éditeur

De la blessure que lui firent les fils de fer barbelés, alors qu'elle s'élançait, confiante, dans un champ où broutaient des vaches, la petite fille n'a gardé qu'une trace sur le bras. Elle qui ne voulait pas grandir a réussi un parcours sans faute. Son enfance terne, sa première histoire d'amour avec un jeune homme aussi rangé qu'elle, elle les a remisées bien loin. Marjorie, après de brillantes études, est devenue la « plume » d'un ministre. Caparaçonnée dans ses certitudes, belle et conquérante, elle se joue des hommes et de son passé. Mais le numéro qui s'affiche sur l'écran de son téléphone portable tandis qu'elle s'apprête à rejoindre son ministère, elle le reconnaîtrait entre mille, bien qu'elle ne l'ait plus composé depuis longtemps : sa mère l'appelle au chevet de son père mourant. Quand, au volant de sa puissante voiture, elle quitte l'autoroute qui la conduisait chez ses parents, pensant prendre un raccourci, un choc violent la fait s'arrêter net. Elle vient de heurter un animal. Bouleversée, tremblante dans la nuit de la forêt, elle recueille le dernier souffle du grand cerf qu'elle a tué. Et c'est à ce moment que sa vie bascule. L'Odeur du Minotaure, comme les contes initiatiques auxquels il s'apparente par l'extrême concision de sa langue et la simplicité de sa structure, est un beau roman de la métamorphose.

Biographie de l'auteur

Née dans le Nord en 1983, Marion Richez grandit à Paris puis dans la Creuse ; elle y prend goût au théâtre par la Scène nationale d'Aubusson. Reçue à l'École normale supérieure de la rue d'Ulm, agrégée de philosophie, elle prépare un doctorat à Paris-Sorbonne IV sur la conscience corporelle. L'Odeur du Minotaure est son premier roman.


Détails sur le produit

  • Broché: 122 pages
  • Editeur : Sabine Wespieser (28 août 2014)
  • Collection : LITTERATURE
  • Langue : Français
  • ISBN-10: 2848051663
  • ISBN-13: 978-2848051666
  • Dimensions du produit: 18,3 x 0,8 x 14 cm
  • Moyenne des commentaires client : 3.5 étoiles sur 5  Voir tous les commentaires (2 commentaires client)
  • Classement des meilleures ventes d'Amazon: 198.894 en Livres (Voir les 100 premiers en Livres)
  •  Souhaitez-vous compléter ou améliorer les informations sur ce produit ? Ou faire modifier les images?


En savoir plus sur l'auteur

Découvrez des livres, informez-vous sur les écrivains, lisez des blogs d'auteurs et bien plus encore.

Commentaires en ligne

3.5 étoiles sur 5
5 étoiles
0
4 étoiles
1
3 étoiles
1
2 étoiles
0
1 étoiles
0
Voir les deux commentaires client
Partagez votre opinion avec les autres clients

Commentaires client les plus utiles

2 internautes sur 2 ont trouvé ce commentaire utile  Par Tornade - Isa 1ER COMMENTATEUR DU HALL D'HONNEURTOP 10 COMMENTATEURS le 19 septembre 2014
Format: Broché
Mention très bien au bac, major de sa promo, fiancée à 17ans, Marjorie ne supporte plus Thomas et le quitte. Elle travaille au ministère, sa carrière paraissait tout à fait prometteuse, mais un coup de téléphone inattendu oblige la jeune femme à prendre la route de nuit. Perturbée par ce que vient de lui apprendre sa mère, elle accélère, percute un cerf, assiste à son agonie... cet accident la déstabilise totalement...

Un nouvel auteur, un nouveau style, une narration particulière, à la fois saisissante et déroutante, logique et désordonnée...
Certains y verront de l'excellence, d'autres de la bizarrerie. J'y ai vu une combinaison des deux, un mélange d'originalité et de déroute en parfaite adéquation avec le personnage central, sûr de lui, puis complètement fragilisé, déséquilibré, instable jusqu'à la folie, l'aliénation.
C'est un livre assez particulier, au vrai sens du terme, dans ce qu'il a de caractéristique, spécifique, distinctif, un roman que j'ai autant de mal à conseiller qu'à déconseiller. Je crois qu'il plaira autant qu'il mécontentera.
En tout cas, pour celles et ceux qui veulent tenter la lecture, je recommande peut-être le format "kindle" plutôt que le format papier car le livre est petit, court et assez cher.
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Format: Broché
C’est l’histoire de Marjorie, une enfant dont l’innocence a été ébranlée par un récit trop lourd pour ses frêles épaules (« Oui, c’est ça, raconter, dire ça à la petite, à ses oreilles à peine formées, poursuivre fidèlement la chaîne, se passer la grenade de mère en fille jusqu’à ce qu’elle explose dans mes mains »). Une enfant qui en veut terriblement à ses parents de l’avoir exposé trop jeune à une histoire douloureuse du passé (« si je suis devenue celle que je suis, c’est que leur humanité ne devait pas être bien solide au fond d’eux-mêmes. »). Une enfant dont la confiance dans les adultes, dans ses parents, a été trahie («Au bout de la course, il y a des barbelés. Je m’arrête. Je ne comprends pas : ça n’existe plus. C’est terminé. Maman l’a dit»).Une enfant qui refuse de grandir (« Des peaux ont dû venir couvrir leur cœur comme pour l’oignon. Ils me font peur de grandir parfois. Je ne voudrais pas devenir comme eux. Est-ce qu’on doit devenir comme eux ? »), de quitter le monde de l’enfance dont elle a été extraite violemment (« la grenade a explosé deux fois ») et qu’elle regrette avec beaucoup de nostalgie (« J’ai vu des pensionnaires emmurés vifs se fendre pour toi de leur plus belle bouille, merveille d’une vie, écho lointain d’un poupon répondant de tout son être à l’accueil d’un adulte. Je les ai vus. »).

C’est l’histoire de cette enfant devenue femme. Une femme qui s’est construit une carapace, qui vit en automate (« Où étais-je alors ? Dans quel recoin de mon corps ou de mon esprit se cachait celle qui était moi ?
Lire la suite ›
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer

Rechercher des articles similaires par rubrique


Commentaires

Souhaitez-vous compléter ou améliorer les informations sur ce produit ? Ou faire modifier les images?