EUR 14,29
  • Prix conseillé : EUR 17,05
  • Économisez : EUR 2,76 (16%)
  • Tous les prix incluent la TVA.
Livraison gratuite dès EUR 25 d'achats. Détails
En stock.
Expédié et vendu par Amazon. Emballage cadeau disponible.
Quantité :1
Lola Montès [Blu-ray] a été ajouté à votre Panier
Autres vendeurs sur Amazon
Ajouter au panier
EUR 17,29
Livraison gratuite dès EUR 25,00 d'achats. Détails
Vendu par : Eureka-France
Ajouter au panier
EUR 17,29
Livraison gratuite dès EUR 25,00 d'achats. Détails
Vendu par : Edealcity
Vous l'avez déjà ? Vendez sur Amazon

Lola Montès [Blu-ray]

Retrouvez ce titre dans notre promotion 2 Blu-ray achetés = le 3e offert*

4.1 étoiles sur 5 9 commentaires client

Expédié et vendu par Amazon. Emballage cadeau disponible.
5 neufs à partir de EUR 14,29 1 d'occasion à partir de EUR 18,00

Ce titre est disponible dans la promotion suivante:

2+1BR


Découvrez la boutique Gaumont : 120 ans de cinéma et un millier de références disponibles en DVD et en Blu-ray. Des premiers films muets jusqu'aux nouveautés récemment sorties en salles en passant par les grands succès populaires. Retrouvez nos éditions pour tous les cinéphiles, accessibles à petits prix dans les collections Gaumont à la demande en DVD et Gaumont découverte en Blu-ray. Accédez aux éditions premium dans leurs versions restaurées en haute définition, également enrichies de nombreux suppléments, disponibles dans les collections Gaumont classiques et Coffrets prestige.

Offres spéciales et liens associés


Produits fréquemment achetés ensemble

  • Lola Montès [Blu-ray]
  • +
  • Madame de... [Blu-ray]
  • +
  • Le Plaisir [Blu-ray]
Prix total: EUR 54,27
Acheter les articles sélectionnés ensemble

Quels sont les autres articles que les clients achètent après avoir regardé cet article?


Détails sur le produit

  • Acteurs : Martine Carol, Peter Ustinov, Anton Walbrook, Henri Guisol, Lise Delamare
  • Réalisateurs : Martine Carol, Peter Ustinov, Anton Walbrook, Henri Guisol, Lise Delamare
  • Format : Couleur
  • Audio : Français (DTS-HD 2.0)
  • Sous-titres : Français
  • Sous-titres pour sourds et malentendants : Français
  • Région : Toutes les régions
  • Rapport de forme : 2.55:1
  • Nombre de disques : 1
  • Studio : Gaumont
  • Date de sortie du DVD : 18 septembre 2013
  • Durée : 116 minutes
  • Moyenne des commentaires client : 4.1 étoiles sur 5 9 commentaires client
  • ASIN: B002MVO3AS
  • Classement des meilleures ventes d'Amazon: 18.476 en DVD & Blu-ray (Voir les 100 premiers en DVD & Blu-ray)
  •  Voulez-vous mettre à jour des informations sur le produit, faire un commentaire sur des images ou nous signaler un prix inférieur?


Contenu additionnel

Présentation du film par Marcel Ophuls (HD)
Présentation du film par Cécil Saint-Laurent
"Lola Montès, le chant d'un cygne" : documentaire de Dominique Maillet, avec les témoignages de Dominique Delouche, Alain Douarinou, Alain Jessua, Ulli Pickardt, Claude Pinoteau et Jean Valère (HD)
"La bataille du Marignan" : documentaire de Dominique Maillet, avec Olivier Curchod (HD)

Descriptions du produit

Description du produit

Nouveau master restauré

Synopsis

Réduite à la déchéance, la scandaleuse Lola Montès est contrainte de donner en représentation sa fabuleuse destinée sous le chapiteau d'un cirque gigantesque.

Voir l'ensemble des Descriptions du produit

Commentaires en ligne

4.1 étoiles sur 5

Meilleurs commentaires des clients

Par Luc B. TOP 500 COMMENTATEURS le 7 février 2010
Format: DVD
Faisons confiance au commentateur qui met en garde contre la piètre qualité de cette version de LOLA MONTES, dernier film réalisé par Max Ophüls en 1955. Ce film a été restauré il y a peu, et une très belle version (conforme aux voeux du metteur en scène) et disponible dans un coffret.

le lien suivant conduira vers le coffret en question : Max Ophuls : Lola Montès - Madame de - La Ronde - Le Plaisir.

Le commentaire qui suit fait donc référence à la version restaurée.

Après la réalisation de MADAME DE, différents projets occupent Ophüls, dont MAM'ZELLE NITOUCHE, qui a été écrit et découpé, mais dont Ophüls fut écarté à trois semaines du tournage, par la vedette Fernandel, et remplacé par Yves Allégret.

Ophüls reçoit alors une proposition venue d'obscurs producteurs, aussi douteux que les valises de billets qu'ils apportent. Le budget est conséquent, mais le cahier des charges strict : le film devra mettre en valeur l'actrice Martine Carol (vedette de la série CAROLINE CHERIE) d'après un livre de Cécil Saint-Laurent sur la courtisane Lola Montez (déjà auteur de la série des CAROLINE), devra être en couleur, filmé en scope, en stéréo, et tourné en trois langues : français, anglais et allemand.
Lire la suite ›
12 commentaires 12 sur 12 ont trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
Format: DVD
L’ancien acteur et metteur en scène de théâtre juif allemand Maximilian Oppenheimer, devenu Max Ophuls, né en 1902, monta de nombreux spectacles en Autriche et en Allemagne avant de se lancer dans une carrière cinématographique et de signer en 1932 ‘Liebelei’ avec Magda Schneider (la mère de Romy) -déjà d’après Arthur Schnitzler-, qui le rendit immédiatement célèbre et lui permit de fuir la montée du fascisme en Allemagne et en Autriche en venant s’installer en France, où il mit notamment en scène ‘De Mayerling à Sarajevo’ avec Edwige Feuillère, avant de partir, au moment où la guerre éclata, pour les Etats-Unis, où il réalisa plus spécialement ‘Lettre d’une inconnue’ avec Louis Jourdan d’après Stefan Zweig et ‘Caught’ avec James Mason. Mais c’est bien en France, que, dans les années 50, il devint un immense artiste, parfois incompris sur le moment, mais dont les films (‘La ronde’, ‘Le plaisir’, ‘Madame de’ et ‘Lola Montès’) sont entrés depuis dans la légende. Maître du mouvement comme des plans-séquence et des travellings somptueux, connu pour les décors luxuriants et la splendeur baroque de ses longs-métrages, ce Prince de l’élégance, mort en Mars 1957, après avoir encore coécrit le scénario de ‘Montparnasse 19’ de Jacques Becker, laisse une œuvre qui relève de l’enchantement et du rêve, dans laquelle la joie n’est que l’écho de la souffrance.Lire la suite ›
Remarque sur ce commentaire 8 sur 8 ont trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
Format: DVD
Lola Montès permit à la critique de l'époque d'établir un parallèle intéressant entre le destin du personnage et de l'actrice qui l'interprétait, Martine Carol. Une hypothèse qui justifia le manque au box-office. Ce fut un grand dommage car ce film est strictement magnifique! Lola Montès était l'une des courtisanes les plus en vue de son époque. Dans ce cirque de New Orleans, sa déchéance ne lui permet d'être qu'une artiste de second plan. Ce film marque le dernier et l'un des meilleurs films de la carrière de Max Ophüls. Enfin en DVD ! Sans Bonus mais d'où les prendre ? Ce film est daté de 1955 ! Et de toute facon la sortie en DVD de ce film est déjà un BONUS en soi.
1 commentaire 19 sur 20 ont trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
Format: Blu-ray
Il y a, dans la belle version restaurée de ce film, des instants et des mouvements uniques au cinéma, une beauté supérieure qui relie les déplacements, la lumière, les visages des acteurs, les costumes, les couleurs, les sons et les paroles comme un art nouveau et rare : le sens des scènes est là et le sens supérieur aussi du film, Lola Montès comme un mouvement de la vie elle-même, à tout prix et sous toutes les formes. C'est ce mouvement (entravé pour finir) qui fait la tragédie, la beauté et le regard étonné du spectateur, qui sent bien qu'un sens supérieur et qu'une beauté supérieure sont là. Comme chez Visconti bien sûr, chez Welles pour le noir et blanc, et si peu d'autres au fond. On aurait pu penser que c'est l'évidence, que le cinéma serait cela. Il n'en a rien été sauf par exception.
1 commentaire 4 sur 4 ont trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus

Discussions entre clients

Le forum concernant ce produit
Discussion Réponses Message le plus récent
Pas de discussions pour l'instant

Posez des questions, partagez votre opinion, gagnez en compréhension
Démarrer une nouvelle discussion
Thème:
Première publication:
Aller s'identifier
 

Rechercher parmi les discussions des clients
Rechercher dans toutes les discussions Amazon
   



Commentaires

Souhaitez-vous compléter ou améliorer les informations sur ce produit ? Ou faire modifier les images?