EUR 8,40
  • Tous les prix incluent la TVA.
En stock.
Expédié et vendu par Amazon.
Emballage cadeau disponible.
Quantité :1
Amazon rachète votre
article EUR 1,50 en chèque-cadeau.
Vous l'avez déjà ?
Repliez vers l'arrière Repliez vers l'avant
Ecoutez Lecture en cours... Interrompu   Vous écoutez un extrait de l'édition audio Audible
En savoir plus
Voir cette image

Lolita Poche – 23 mai 2001


Voir les 7 formats et éditions Masquer les autres formats et éditions
Prix Amazon Neuf à partir de Occasion à partir de
Poche
"Veuillez réessayer"
EUR 8,40
EUR 7,97 EUR 3,46
Broché
"Veuillez réessayer"
Poche
"Veuillez réessayer"

Nouveauté : la collection Folio XL

pauvres_diables
Découvrez la nouvelle collection Folio XL avec notre sélection spéciale.

Offres spéciales et liens associés


Produits fréquemment achetés ensemble

Lolita + Le Diable + Natacha et autres nouvelles
Prix pour les trois: EUR 12,40

Acheter les articles sélectionnés ensemble

Les clients ayant acheté cet article ont également acheté


Descriptions du produit

Revue de presse

Cette nouvelle traduction permettra au lecteur français d'apprécier enfin pleinement toute la puissance et la subtilité de ce chef-d'œuvre.

Présentation de l'éditeur

Traduction nouvelle révisée en 2005


Vendez cet article - Prix de rachat jusqu'à EUR 1,50
Vendez Lolita contre un chèque-cadeau d'une valeur pouvant aller jusqu'à EUR 1,50, que vous pourrez ensuite utiliser sur tout le site Amazon.fr. Les valeurs de rachat peuvent varier (voir les critères d'éligibilité des produits). En savoir plus sur notre programme de reprise Amazon Rachète.

Détails sur le produit

  • Poche: 551 pages
  • Editeur : Gallimard (23 mai 2001)
  • Collection : Folio
  • Langue : Français
  • ISBN-10: 2070412083
  • ISBN-13: 978-2070412082
  • Dimensions du produit: 17,5 x 10,7 x 2,3 cm
  • Moyenne des commentaires client : 4.3 étoiles sur 5  Voir tous les commentaires (39 commentaires client)
  • Classement des meilleures ventes d'Amazon: 6.470 en Livres (Voir les 100 premiers en Livres)
  •  Souhaitez-vous compléter ou améliorer les informations sur ce produit ? Ou faire modifier les images?


En savoir plus sur l'auteur

Né en 1899 à Saint-Pétersbourg, Vladimir Nabokov appartenait à une famille de vieille noblesse russe. Il fit ses études dans une école privée de Saint-Pétersbourg, puis, sa famille ayant fui la Russie communiste en 1919, au Trinity College à Cambridge. Il vécut ensuite en Angleterre, en Allemagne et en France avant d'émigrer aux États-Unis où il se fait naturaliser en 1945. Nabokov a enseigné la littérature dans plusieurs universités américaines et en particulier la littérature russe à l'université de Cornell à partir de 1948. À la fin de sa vie, Nabokov résidait en Suisse où il est mort en juillet 1977.

Quels sont les autres articles que les clients achètent après avoir regardé cet article?

Commentaires en ligne

Commentaires client les plus utiles

9 internautes sur 9 ont trouvé ce commentaire utile  Par Zarak TOP 500 COMMENTATEURS sur 29 juin 2010
Format: Poche Achat vérifié
Que dire d'autre ? Oubliez le parfum de scandale, qui encombre inutilement le phénomène littéraire. Vous pouvez aussi oublier les adaptations ciné, même l'excellente de ce cher Stanley, car Lolita, comme Don Quichotte, fait partie de ces fameux inadaptables.

Lolita est un monstre culturel et stylistique au service d'une perversion que Nabokov parvient à sacraliser par pure jouissance esthétique, débarrassé de toute morale, morale qui pour lui n'a pas sa place en art. Tout y est fluide, parfait, imagé, coulant, merveilleux comme un long rêve odieux. Un livre pour provoquer des syncopes chez les moralistes donc. A la base, c'est une histoire plutôt simple sur le plan psychologique : un fin, cultivé et hypernévrosé de la vieille Europe arrive dans le Nouveau Monde en sachant pertinemment qu'il a complètement foiré son adolescence sexuelle en passant à côté du coup de sa vie. Résultat des courses : tel un Bambi courant après sa jeunesse volée, l'Humbert-Humbert ne cessera de courir après la nymphette. La suite est une asymptote presque logique évoluant peu à peu vers la folie, et le sang.

Comme il a été plusieurs fois notifié - et c'est plutôt rassurant - qui pense que Lolita est un livre polémique n'a rien compris. Comme Genet, comme Sade et comme d'autres, chez Nabokov l'art transcende la morale. Son "Lolita" n'a tué personne et n'a probablement engendré aucun pervers ni aucun pédophile à travers le monde, qui existent très bien tout seuls, sans littérature (mais parfois avec l'Église). Par contre, "Lolita" a enchanté et enchantera encore des lecteurs avides de génie et de grande littérature.

Cher(e) amazonien(ne), tu sais ce qu'il te reste à faire.
2 commentaires Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
7 internautes sur 7 ont trouvé ce commentaire utile  Par Lordius sur 14 décembre 2011
Format: Poche
Paru en 1955, Lolita, de Vladimir Nabokov a connu le scandale, la censure puis un immense succès : plus de 50 millions d'exemplaires vendus en 50 ans. Sa notoriété est si forte qu'une Lolita désigne dans le langage courant une nymphette, une préadolescente délurée.

Le sujet est d'une audace marquante : la pédophilie. La hardiesse sulfureuse a payé : le vent des critiques de moralité a attisé le brasier de la notoriété. Et pourtant, seuls des lecteurs primaires peuvent y voir un éloge de la pédophilie. Le narrateur et héros, Humbert Humbert, souffre de graves troubles psychiques. Avant de connaître (bibliquement) sa Lolita de 12 ans, il a été plusieurs fois interné : c'est un malade mental, déprimé et paranoïaque.

Dans les années 50, le sujet est passé « à l'arrache ». Je suis persuadé qu'en 2011, il serait bloqué à la fois par le politiquement correct, père d'une pensée unique appauvrissante, et par la psychose de la pédophilie qui tourne parfois à la chasse aux sorcières.

Un des thèmes du roman est l'ambivalence du double rôle de Humbert Humbert, à la fois père (adoptif) et amant (passionné). La tragédie devient touchante quand on s'aperçoit que sauf au début où elle se donne volontiers, Lolita n'éprouve pas d'amour pour son amant, elle ne fait que subir. D'autres femmes traversent la vie du narrateur, elles l'aiment sincèrement mais lui est obsédé par la « nymphescence », en pauvre malade qu'il est.
Lire la suite ›
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
6 internautes sur 6 ont trouvé ce commentaire utile  Par Jean René TOP 100 COMMENTATEURS sur 13 avril 2012
Format: Poche
Voici un classique dans lequel le grand Vladimir Nabokov développe toute sa virtuosité. Le thème de la passion destructrice d'un homme d'âge mur pour une mineure y est mené d'une façon palpitante. Cette passion va crescendo, tenant le lecteur en haleine, emportant les personnages (le narrateur et Lolita) dans une cavale infernale jusqu'au désastre, inévitable et programmé: le destin, tragique, était écrit. C'est un très grand roman qui, s'il paraissait aujourd'hui, ferait certainement scandale et serait peut-être boycotté en raison de son sujet particulièrement sulfureux, mais c'est une véritable oeuvre d'art. Point de morale ici; pour ceux qui se demanderaient quel est le plus coupable, de notre vieux pédophile (malgré lui serais-je presque tenté d'écrire), ou bien de cette diabolique Lolita, la réponse est complexe. Et je ne pense pas d'ailleurs que la question soit ici pertinente.

En lisant d'un trait ce livre, j'ai ressenti la même accélération irrésistible qu'avec le joueur d'échecs de Stefan Zweig. Je conseille de lire plutôt en anglais si possible ce roman que Nabokov a écrit directement dans cette langue (certaines de ses oeuvres ont en effet été écrites en français, d'autres en anglais; le mieux est de se référer à la spontanéité de la version originale).
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
4 internautes sur 4 ont trouvé ce commentaire utile  Par Hexagone TOP 1000 COMMENTATEURSVOIX VINE sur 24 avril 2011
Format: Poche
Road movie libidineux d'un intellectuel oisif et d'une nymphette délurée.
Cela pourrait résumer les 500 pages de ce livre. Oui cela pourrait, mais pas seulement.
Il faut le situer dans son époque, sorti dans les années cinquante, ce livre a du soulever d'énormes polémiques. Que ce soit dans la vieille Europe ou dans cette Amérique puritaine et bien pensante. Car Nabokov n'y va pas avec le dos de la cuillère et appuie là où ça fait mal. Il évoque le mariage, le veuvage, la mort, les rapports sexuels incestueux, l'oisiveté, la fuite et la fureur.
C'est un livre qui mériterait une critique plus fine, plus étayée, plus docte. Sachez néanmoins qu'il s'agit d'un grand livre, compliqué, amphigourique. Parfois lassant, exhaltant. J'ai eu envie de le poser et de ne plus y toucher, mais je l'ai toujours repris.
Je n'ai jamais eu de sympathie pour Humbert Humbert, ni pour Lolita d'ailleurs qui préfigure assez bien l'adolescence actuelle.
Ce livre a eu une influence notoire sur plein d'autres artistes, fait-il parti de ses ouvrages qui ouvrent une brêche et qui laisse le trop plein d'une époque se déverser sans retenue. Car HH serait déboussolé à notre époque, ou les moeurs ne cessent de se débrider, où les lolitas fleurissent par bouquets aux quatres coins de notre monde médiatisé. Un grand livre dont je n'ai sans doute pas compris le dixième. Mais j'ai été devant Lolita comme à l'écoute d'une symphonie que l'on trouve belle instinctivement sans rien comprendre aux difficultés du musicien, sans connaître les arcanes,ni la structure secrète du morceau. C'est cela aussi Lolita, une symphonie et surtout une mélodie qui n'échappe à aucune oreille.
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer

Commentaires client les plus récents



Commentaires

Souhaitez-vous compléter ou améliorer les informations sur ce produit ? Ou faire modifier les images?