Appli Amazon

Ou
Version MP3 incluse GRATUITEMENT

Plus d'options
Long Live Rock N Roll (Deluxe Edition incl. 14 Bonustracks)
 
Agrandissez cette image
 

Long Live Rock N Roll (Deluxe Edition incl. 14 Bonustracks)

5 novembre 2012 | Format : MP3

EUR 9,99 (TVA incluse le cas échéant)
Commandez l'album CD à EUR 11,01 et obtenez gratuitement la version MP3.
L'album CD est vendu et expédié par Amazon EU Sàrl . Veuillez consulter les Conditions générales sur les coûts en cas d'annulation de commande. Ne s'applique pas aux commandes de cadeaux. Commandez pour sauvegarder la version numérique de cet album dans votre bibliothèque Amazon Music.

Applications Amazon Music

Applications Amazon Music
Titre Artiste
Durée
Popularité  
30
1
4:21
30
2
3:36
30
3
4:56
30
4
6:46
30
5
4:27
30
6
4:45
30
7
3:01
30
8
7:21
Disc 2
30
1
3:50
30
2
3:03
30
3
5:33
30
4
4:27
30
5
3:36
30
6
4:19
30
7
6:55
30
8
6:56
30
9
4:42
30
10
3:31
30
11
5:10
30
12
6:35
30
13
5:11
30
14
6:43
Votre compte Amazon Music n'est actuellement associé à aucun pays. Pour profiter de la musique Premium, allez sur votre Bibliothèque musicale et transférez votre compte à Amazon.fr (FR).
  

Détails sur le produit

  • Date de sortie d'origine : 1 janvier 2012
  • Date de sortie: 5 novembre 2012
  • Nombre de disques: 2
  • Label: Universal Music Division Polydor
  • Copyright: (C) 2012 Polydor Ltd. (UK)
  • Métadonnées requises par les maisons de disque: les métadonnées des fichiers musicaux contiennent un identifiant unique d’achat. En savoir plus.
  • Durée totale: 1:49:44
  • Genres:
  • ASIN: B009T0D810
  • Moyenne des commentaires client : 4.4 étoiles sur 5  Voir tous les commentaires (13 commentaires client)
  • Classement des meilleures ventes d'Amazon: 3.576 en Albums (Voir les 100 premiers en Albums)

Commentaires en ligne

4.4 étoiles sur 5
Partagez votre opinion avec les autres clients

Commentaires client les plus utiles

4 internautes sur 4 ont trouvé ce commentaire utile  Par Voodoo TOP 500 COMMENTATEURS le 1 mai 2012
Format: CD Achat vérifié
"Long Live Rock 'n' Roll" est le troisième et dernier album studio du duo maître de ce Rainbow, encore une fois d'un très bon niveau.
Publié en Avril ’78 et présenté avec un artwork bien classe, il est encore une fois produit par Martin Birch (aux côtés de Ritchie Blackmore depuis les glorieuses années de Deep Purple), avec Ronnie James Dio au chant et Cozy Powell à la batterie. Cette fois à la basse c'est Bob Daisley, et aux keyboards David Stone (même s’ils sont arrivés durant les sessions de cet enregistrement où Blackmore enregistra plusieurs parties de basse lui-même). Même recette (au demeurant excellente) que sur le "Ritchie Blackmore's Rainbow", et le splendide "Rising". Servi après le live "On Stage", avec en introduction, l'hymne "Long Live Rock 'n' Roll" qui entame l'album de manière conquérante, suivi de l'ensorcelante "Lady Of The Lake", aux paroles emprunt des légendes propre à l’univers médiéval dont Dio s’inspire. Le rock 'n' roll "L.A. Connection" (dont les paroles furent inspirées par le départ de Tony Carey), précède une fameuse pièce grandiloquente, ce "Gates Of Babylon" (autre diamant brut de la valeur d'un "Stargazer"), et qui fût le dernier titre écrit pour cet album. La seconde partie reprend efficacement, avec le speed "Kill The King" composé et joué live depuis deux ans déjà, où ça bastonne sévère avec ce damné batteur, et avec "The Shed" au rythme lourd. "Sensitive To Light" et la ballade "Rainbow Eyes" (qui parle d'une Isabelle qui a les yeux arc en ciel), mettent un terme à l'album mais également à cette formation.
Lire la suite ›
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
4 internautes sur 4 ont trouvé ce commentaire utile  Par Laurent Jacquot le 4 août 2011
Format: CD Achat vérifié
Ce "Long live rock'n'roll" referme donc avec brio la trilogie des albums studios Blackmore/Dio.
En effet, il possède toutes les qualités des deux précedents avec peut-être même plus d'inspiration dans les solos de Ritchie Blackmore ("Lady of the lake" ou les immenses "Gates of Babylon" et Kill the king").
Pour la petite histoire, le solo de "Gates of Baylon" sera massacré quelques années plus tard par un certain Yngwie Malmsteen sur un album de reprises.
Notons aussi encore l'excellent travail du regretté Cozy Powell où il brille particulièrement sur "Kill the king" (quelle intro !!).
En résumé encore un must pour tous fans de hard rock.
Pour chipoter, je trouve que "L.A. connection" et surtout "Sensitive to light" sont en dessous du reste.

Mes titres préférés : "Kill the king", "Gates of Babylon", "Lady of the lake".

Note : 20/20
2 commentaires Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
2 internautes sur 2 ont trouvé ce commentaire utile  Par DUNCANIDAHO TOP 500 COMMENTATEURS le 30 décembre 2010
Format: CD
A réécouter maintenant on se dit que cet album, étrillé par la critique rock, notamment à cause des incursions classiques dues à maître Blackmore, est un bon cru du Rainbow première formule.
Nous passerons sur l'insipide "Long Live..." et retiendrons quelques brûlots bien sentis comme l'invincible "Kill the King" catapulté par la frappe du regretté Cozy Powell, le lyrique "Lady Of The Lake" dominé par la voix emphatique de Ronnie J. Dio ou le plus direct "L.A. Connection" font que ce disque a bien passé les années et s'écoute encore avec grand plaisir.
Reste "Gates Of Babylon" et "Rainbow Eyes", tentatives de Ritchie le Ténébreux de fusionner musique rock et musique classique, on en pensera ce que l'on veut mais "Rainbow Eyes" semble une esquisse de ce que Blackmore fait actuellement avec son épouse et "Gates" et dominé par un des meilleurs chorus du sorcier en noir, un solo qui marie avec éclat virtuosité et lyrisme, puissance et agressivité, à n'en pas douter la marque d'un maître.
Et un chorus que les tous jeunes Van Halen, Malmsteen et consorts ont du se passer en boucle !
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
2 internautes sur 2 ont trouvé ce commentaire utile  Par Lavanne TOP 1000 COMMENTATEURSVOIX VINE le 15 juillet 2011
Format: CD Achat vérifié
Après un premier album qui faisait figure d'honnête galop d'essai et un "Rising" impérial, Ritchie blackmore avait publié un double live "On Stage", lui permettant de fomenter une suite décisive : "Long Live Rock'n'Roll". Même si cet album ne permit pas à RAINBOW de s'imposer aux Etats Unis -une quête constante pour Blackmore), il représente la quintessence du Hard Rock des années 70. Des titres comme "Long Live Rock'n'Roll", "L.A. Connection", "The Shed (Subtle)" sont les garants d'un Hard cogneur, encore proche des racines Rock.
Mais RAINBOW n'était jamais meilleur que dans les exercices épiques comme l'incroyablement dense "Gates Of Babylon" ou le rapide "Kill The King". Une mention spéciale pour le très doux titre de clôture, le magnifique et délicat "Rainbow Eyes", avec une section de cordes et la guitare cristalline de maître Blackmore en soutien de la voix caressante de l'immense Ronnie James DIO.
Indispensable pour tout amateur de Hard Rock.
Alain Lavanne
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
1 internautes sur 1 ont trouvé ce commentaire utile  Par STEFAN COMMENTATEUR DU HALL D'HONNEURTOP 50 COMMENTATEURS le 7 avril 2015
Format: CD
C'est le troisième album de son Rainbow, le second avec un groupe à peu près stable, presque le même que Rising !, et déjà largement préparé en tournée, pas étonnant qu'en 1978 Ritchie Blackmore décoche une des plus belles flêches de son arsenal hard-rockant avec un Long Live Rock'n'Roll d'excellente facture, un classique en vérité.
Quoiqu'à y regarder de plus près, avec un Ritchie ne laissant que des miettes (3 pauvres titres sur les 8 de la galette !) au bassiste Bob Daisley, deux claviers se relayant (4 pour David Stone, 2 pour Tony Carey) ou s'absentant complètement (juste une outro de piano sur L.A. Connection, rien sur Sensitive to Light, et des cordes pour remplacer sur Rainbow Eyes), c'est essentiellement un trio qui se présente à nous avec, en plus des du leader naturel et de son frontman de poche (Ronnie James Dio, bien sûr), un batteur que Ritchie a donc l'air de particulièrement apprécier en la personne du furieux ET technique Cozy Powell.
Or donc, la pochette de Long Live Rock'n'Roll est trompeuse, ça ne retire rien à la classe et à la cohérence d'un opus d'airain avec, en introduction, une chanson titre hymne du plus bel effet bien secondé, versant musclé de l'affaire, par quelques autres très solides et recommandables rockers (Lady of the Lake, L.A. Connection, The Shed et Sensitive to Light) et, même, un machin surpuissant et presque metal, on pense évidemment au terrible Kill the King.
Lire la suite ›
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer

Commentaires client les plus récents


Quels sont les autres articles que les clients achètent après avoir regardé cet article?


Rechercher des articles similaires par rubrique