Votre compte Amazon Music n'est actuellement associé à aucun pays. Pour profiter de la musique Premium, allez sur votre Bibliothèque musicale et transférez votre compte à Amazon.fr (FR).
  
  • Tous les prix incluent la TVA.
Livraison gratuite dès EUR 25 d'achats. Détails
Il ne reste plus que 5 exemplaire(s) en stock (d'autres exemplaires sont en cours d'acheminement).
Expédié et vendu par Amazon. Emballage cadeau disponible.
Quantité :1
Long May You Run a été ajouté à votre Panier
+ EUR 2,49 (livraison)
D'occasion: Comme neuf | Détails
Vendu par TUNESUS
État: D'occasion: Comme neuf
Commentaire: Vendeur américain. CD, DVD, jeux vidéo, disques vinyles et plus! Livraison rapide! Tous les articles garantis!
Vous l'avez déjà ? Vendez sur Amazon
Egalement disponible en MP3
Album MP3 à EUR 9,99

Long May You Run

CD inclus dans notre promotion 5 CD/DVD = 30€*

3.5 étoiles sur 5 6 commentaires client

39 neufs à partir de EUR 4,21 10 d'occasion à partir de EUR 3,90 2 de collection à partir de EUR 19,00
inclut GRATUITEMENT la version MP3 de cet album.
Hors cadeaux ou produits vendus par des vendeurs tiers. Voir Conditions sur les coûts en cas d'annulation de commande.
Passez cette commande pour sauvegarder la version numérique de cet album dans votre bibliothèque Amazon Music. Vendu par Amazon EU S.à r.l.

Vous cherchez un CD ou Vinyle ?

CD à petits prix et en promotion
Retrouvez nos promotions et CD à petits prix.

Offres spéciales et liens associés



Produits fréquemment achetés ensemble

  • Long May You Run
  • +
  • Comes a Time
Prix total: EUR 14,00
Acheter les articles sélectionnés ensemble

Détails sur le produit

  • CD (27 mars 2000)
  • Nombre de disques: 1
  • Label: Warner Bros
  • ASIN : B000002KCN
  • Autres éditions : CD  |  Cassette  |  Album vinyle  |  Téléchargement MP3
  • Moyenne des commentaires client : 3.5 étoiles sur 5 6 commentaires client
  • Classement des meilleures ventes d'Amazon: 48.418 en Musique (Voir les 100 premiers en Musique)
  •  Voulez-vous mettre à jour des informations sur le produit, faire un commentaire sur des images ou nous signaler un prix inférieur?

  • Ecouter les extraits (Extrait)
1
30
3:48
Ecouter le titre Acheter : EUR 1,29
 
2
30
5:10
Ecouter le titre Acheter : EUR 1,29
 
3
30
3:59
Ecouter le titre Acheter : EUR 1,29
 
4
30
4:41
Ecouter le titre Acheter : EUR 1,29
 
5
30
3:18
Ecouter le titre Acheter : EUR 1,29
 
6
30
4:43
Ecouter le titre Acheter : EUR 1,29
 
7
30
3:41
Ecouter le titre Acheter : EUR 1,29
 
8
30
3:58
Ecouter le titre Acheter : EUR 1,29
 
9
30
5:38
Ecouter le titre Acheter : EUR 1,29
 

Descriptions du produit

THE STILLS-YOUNG BAND Long May You Run (1993 issue German 9-track CD album recorded by the duo following a desire by both to pick up where they left off with their Buffalo Springfield-era guitar explorations a decade after the inception of the band complete with picture / tracklisting booklet)


Quels sont les autres articles que les clients achètent après avoir regardé cet article?

Commentaires en ligne

3.5 étoiles sur 5

Meilleurs commentaires des clients

Par jean-claude TOP 500 COMMENTATEURSVOIX VINE le 24 janvier 2014
Format: CD
Pris individuellement, rien à redire. De Crosby à Young, en passant par Nash et Stills, tous ont réussi une brillante carrière. En quatuor, en trio ou en duo, les différentes permutations ou combinaisons incestueuses au sein de cette communauté d’artistes ont donné lieu à des petits combos notoires : Crosby Stills Nash & Young, Crosby Stills & Nash, Crosby & Nash, Stills & Young.

Dans la première moitié de l’année 1976, c’est à Stephen Stills et Neil Young de se prêter à une association : le Stills-Young Band. Si Crosby et Nash sont en mesure de le faire, pourquoi pas eux, les deux anciens piliers du Buffalo Springfield et certainement les plus populaires de ces mousquetaires du rock?

Il est vrai que l’idée de réunir les maillons forts du Buf’ a de quoi séduire. Les deux compères sont excités à l’idée de pouvoir retrouver l’interaction qui fut la leur entre 66 et 68, de reprendre le Buffalo là où ils l’avaient laissé dix ans auparavant… Ils sont supposés être sur la même longueur d’ondes.

A ce stade de sa carrière, entre Zuma (1975) et American Stars ‘n’ Bars (1977), Neil Young prévoit, comme c’était annoncé à la presse, de publier Chrome Dreams avec le Crazy Horse que Percival a engagé dans une tournée (Europe et Japon). Le projet discographique tombe à l’eau, ne sortira jamais, les titres pressentis étant progressivement inclus sur des LP ultérieurs.
Lire la suite ›
1 commentaire 3 sur 4 ont trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
Format: CD
"Long may you run" est un de mes meilleurs compagnons de voyage lorsque je pars à la recherche de vagues salines au volant de mon combi. Pour longer les côtes océanes ou pour se rendre au spot , tout surfer vagabond dans l'âme devrait jeter une oreille sur ce magnifique cd : musique intemporelle des années '70 aux harmonies vocales superbes..."Have a nice day" et comme Neil young le chante "...and get into the surf in time...". Un must.
Remarque sur ce commentaire 14 sur 18 ont trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
Format: CD
Ça me fait mal de dire ça mais Stephen Stills est vraiment décevant sur cet album. Sa voie devient de plus en plus rauque, sans blague on dirait que 10 ans se sont écoulés depuis Manassas (1972). On sent qu'il ne peut plus forcer, ou alors il n'en a plus l'envie. Son jeu de guitare acoustique(Judy Blue Eyes, Black Queen, Bluebird...) et électrique (Go Back Home, Woodstock, Jet Set...) qui était bluffant fin 60's et début 70's, ont eux tous bonnement disparus pour laisser place à une succession de notes et d'accords sans ambition ni alchimie.

Du coté de Neil Young, c'est déjà mieux sans être percutant. Plus fidèle à lui même, Neil signe quelques ballades simplistes qui s'écoutent sans problèmes mais rien de vraiment génial non plus.

Honnêtement on se fait chier sur cet album. On attend un regain de saveur mais rien ne vient. Les voies sont fades et sans passion. Les compositions sonnent recyclées comme si ont avait fait une compilation de chansons mises à la poubelle lors de l'album précédent; quand aux solos, on dirait qu'ils ont été composés note après note. Bref ça sonne tout sauf naturel et c'est vraiment gênant.

Si vous avez aimé CSN (1977) et Daylight Again (1980), sachez que l'album s'en rapproche un peu mais est nettement moins bon. Si vous êtes comme moi et préférez les envolées acoustiques et électriques de Crosby, Stills and Nash (1969) ou de Déjà Vu (1970), passez votre chemin (mais vraiment) car la magie n'est plus et c'est bien dommage...
Remarque sur ce commentaire 8 sur 11 ont trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus

Discussions entre clients

Le forum concernant ce produit
Discussion Réponses Message le plus récent
Pas de discussions pour l'instant

Posez des questions, partagez votre opinion, gagnez en compréhension
Démarrer une nouvelle discussion
Thème:
Première publication:
Aller s'identifier
 

Rechercher parmi les discussions des clients
Rechercher dans toutes les discussions Amazon
   


Rechercher des articles similaires par rubrique


Commentaires

Souhaitez-vous compléter ou améliorer les informations sur ce produit ? Ou faire modifier les images?