Votre compte Amazon Music n'est actuellement associé à aucun pays. Pour profiter de la musique Premium, allez sur votre Bibliothèque musicale et transférez votre compte à Amazon.fr (FR).
  
  • Tous les prix incluent la TVA.
Livraison gratuite dès EUR 25 d'achats. Détails
Il ne reste plus que 3 exemplaire(s) en stock (d'autres exemplaires sont en cours d'acheminement).
Expédié et vendu par Amazon. Emballage cadeau disponible.
Quantité :1
Long Player a été ajouté à votre Panier
+ EUR 2,49 (livraison)
D'occasion: Comme neuf | Détails
Vendu par COLLECTORSHOP
État: D'occasion: Comme neuf
Commentaire: PARFAIT ETAT PRO DE LA VENTE ONLINE
Vous l'avez déjà ? Vendez sur Amazon
Egalement disponible en MP3
Album MP3 à EUR 9,81

Long Player

5 étoiles sur 5 3 commentaires client

35 neufs à partir de EUR 5,50 14 d'occasion à partir de EUR 4,69
inclut GRATUITEMENT la version MP3 de cet album.
Hors cadeaux ou produits vendus par des vendeurs tiers. Voir Conditions sur les coûts en cas d'annulation de commande.
Passez cette commande pour sauvegarder la version numérique de cet album dans votre bibliothèque Amazon Music. Vendu par Amazon EU S.à r.l.

Vous cherchez un CD ou Vinyle ?

CD à petits prix et en promotion
Retrouvez nos promotions et CD à petits prix.

Offres spéciales et liens associés


Page Artiste The Faces


Produits fréquemment achetés ensemble

  • Long Player
  • +
  • A nod is as good as a wink
  • +
  • Ooh La La
Prix total: EUR 22,65
Acheter les articles sélectionnés ensemble

Détails sur le produit

  • CD (24 septembre 1992)
  • Nombre de disques: 1
  • Label: Warner Bros
  • ASIN : B000002KBG
  • Autres éditions : CD  |  Album vinyle  |  Téléchargement MP3
  • Moyenne des commentaires client : 5.0 étoiles sur 5 3 commentaires client
  • Classement des meilleures ventes d'Amazon: 35.720 en Musique (Voir les 100 premiers en Musique)
  •  Voulez-vous mettre à jour des informations sur le produit, faire un commentaire sur des images ou nous signaler un prix inférieur?

  • Ecouter les extraits (Extrait)
1
30
5:25
Ecouter le titre Acheter : EUR 1,09
 
2
30
4:19
Ecouter le titre Acheter : EUR 1,09
 
3
30
5:46
Ecouter le titre Acheter : EUR 1,09
 
4
30
3:03
Ecouter le titre Acheter : EUR 1,09
 
5
30
5:34
Ecouter le titre Acheter : EUR 1,09
 
6
30
5:49
Ecouter le titre Acheter : EUR 1,09
 
7
30
4:15
Ecouter le titre Acheter : EUR 1,09
 
8
30
8:43
Ecouter le titre Acheter : EUR 1,09
 
9
30
1:53
Ecouter le titre Acheter : EUR 1,09
 

Descriptions du produit

Descriptions du produit

CD

Amazon.fr

Ce que furent les Rolling Stones aux Beatles, plus branleurs, plus fêtards, plus ivrognes, les Faces le furent aux Rolling Stones... Avec Rod Stewart en brailleur suprême et Ron Wood aux guitares déjantées, vous imaginez le duo ! Les Faces savaient comme personne torcher des couplets sentant les larmes et la bière, avec Stewart pour lâcher son blues inconsolable, marqué à la culotte par son compagnon de java. En véritables esthètes de la balade bancale et désespérée, les Faces ont écrit dans Long Player quelques pièces d'anthologie, la slide de Ron Wood soulignant chaque mot de Rod Stewart. "Richmond" est ainsi un moment de bonheur sans prix. Ian Mc Lagan avec son orgue généreux et plein de malice, ainsi que Ron Lane et son travail de colmatage rythmique, exercent aussi un rôle décisif. Et puis ils s'offrent le "Maybe I'm Amazed" des Beatles qui mérite ici une médaille, tandis que les intros comme celles de "Had Me A Real Good Time" ont bien trop fait avancer le rock'n'roll pour que l'on considère cet album autrement qu'avec un respect admiratif. --José Ruiz

Voir l'ensemble des Descriptions du produit

Quels sont les autres articles que les clients achètent après avoir regardé cet article?

Commentaires en ligne

5.0 étoiles sur 5
5 étoiles
3
4 étoiles
0
3 étoiles
0
2 étoiles
0
1 étoiles
0
Voir les 3 commentaires client
Partagez votre opinion avec les autres clients

Meilleurs commentaires des clients

Format: CD
Second album des Faces, Long Player est sorti en 1971. Sous sa pochette assez moche se cache un disque remarquable, le meilleur du groupe. The Faces, groupe anglais, était constitué du chanteur Rod Stewart, du bassiste Ronnie Lane, du guitariste Ron Wood (futur Stones), du batteur Kenney Jones, du pianiste Ian McLagan, et deux autres musiciens (saxophoniste Bobby Keyes et trompettiste Harry Beckett) jouent sur l'album, que le groupe a produit lui-même. Le premier album du groupe (First Step) n'avait pas vraiment réussi à convaincre que le groupe pouvait assurer. Long Player, lui, a totalement changé la donne. Les musiciens y sont en grande forme, Rod Stewart chante comme jamais (sauf au sein du Jeff Beck Group, dans lequel Ron Wood a officié comme bassiste, 1968-1969).

Long Player offre deux titres enregistrés live au Fillmore East (New York) : I Feel So Good (presque 9 minutes) et une reprise exceptionnelle du Maybe I'm Amazed de Paul McCartney. Le reste de l'album a été enregistré en studio, dans divers studios d'ailleurs (Morgan Sound Studios, le studio mobile des Rolling Stones). Excepté une relecture de l'air traditionnel Jerusalem (revisité par Ron Wood) et les deux titres live, tous deux des reprises, l'album est constitué de morceaux composés par les Faces, principalement par Ronnie Lane et Rod Stewart. Sweet Lady Mary, Had Me A Real Good Time, Bad'n'Ruin, Tell Everyone sont de vraies réussites, le Richmond de Lane est un des meilleurs de l'album.

Par la suite, le groupe sortira encore d'autres albums assez réussis (notamment le suivant, A Nod Is As Good As A Wink...To A Blind Horse, en 1971 aussi) avant de se séparer en 1974.
Lire la suite ›
Remarque sur ce commentaire 4 sur 4 ont trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
Par Lester Gangbangs TOP 1000 COMMENTATEURSVOIX VINE le 20 avril 2008
Format: CD
Bon, on pourrait disserter des années entières (et certains le feront) sur la transition Small Faces - Faces, sur le talent de Mariott, sur le fait qu'il en fallu deux, et non des moindres (Rod Stewart, Ron Wood) pour le remplacer, sur la carrière solo parallèle de Rod Stewart, ...
Et si on s'en tenait juste aux faits ? En l'occurrence, cette rondelle brillante estampillée Faces « Long Player ». Et bien aujourd'hui comme il y a presque quarante ans, on avait là le seul groupe capable de rivaliser artistiquement avec les Stones, alors à leur apogée et maîtres du monde rock.
Des compositions d'une redoutable efficacité, des musiciens qui tiennent plus que bien la route, le gosier magique de Rod Stewart, ...
Tout dans ce « Long Player » sonne bien, sonne juste. Et deux titres live sont là pour montrer que les Faces ne savaient pas que gratouiller en studio, mais qu'ils étaient aussi capables de brûler les planches. Là est bien l'essentiel.
Tous les autres débats n'en finiront pas d'alimenter les forums spécialisés.
1 commentaire 6 sur 7 ont trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
Par jean-claude TOP 500 COMMENTATEURSVOIX VINE le 11 mai 2010
Format: CD
Ce deuxième LP de Faces, les britanniques, sort très peu de temps avant le 3ème album solo de son leader, Rod Stewart (le best seller Every Picture Tells A Story). On pourrait s'en battre comme de l'an quarante, et pourtant... Ce point de détail a son importance dans la mesure où, les Faces peuvent tirer profit de la notoriété de leur chanteur et faire de Long Player un disque qui connaîtra le succès, boosté. Réduire le succès de cet album à ce seul constat serait injuste. C'est sur sa réelle valeur que Long Player (1971) va se faire une place au soleil. Cet album est toujours excellent, parfois anthologique et, sans conteste, le meilleur des Faces avec l'album à venir (A Nod's As Good...de 1972). Il en va ainsi de Richmond (écrit par Lane), de la sublime reprise de Paulo MacCa, Maybe I'm Amazed (live), Had Me A Real Good Time, On The Beach, Sweet Lady Mary. Quand Rod, le paon, hurle avec justesse, que Ron fait gueuler sa gratte, ça fait du dégât. Mais quand tout le groupe ne fait qu'un, c'est tout le rock qui en bénéficie. 40 ans après, j'entends toujours cette musique libre et énergique, ces chants familiers qui reniflent la sueur, les larmes et le houblon. Même si l'album se distingue par son mélange de titres studio et de live, par son contraste entre la tendresse des ballades et la dureté de son rock, il figure parmi ce que la musique a engendré de mieux au début des seventies. Ronnie Lane peut faire le malin, c'est lui qui signe le meilleur travail. Et quel travail ! Donc à ne pas occulter, sous peine de mourir idiot.
Remarque sur ce commentaire 5 sur 6 ont trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus

Commentaires client les plus utiles sur Amazon.com (beta)

Amazon.com: HASH(0x9b9dae34) étoiles sur 5 29 commentaires
37 internautes sur 38 ont trouvé ce commentaire utile 
HASH(0x99959894) étoiles sur 5 "Had Me a Real Good Time" 22 décembre 1999
Par Steve Vrana - Publié sur Amazon.com
Format: CD
This is the album where the Faces came into their own as a band. After the breakup of the Small Faces and the recording of the Faces' debut "First Step" in 1970, Rons Lane and Wood, Kenny Jones, Ian McLagan and frontman Rod Stewart emerged with the first of the two best albums of their all too short career--the other being the equally excellent "A Nod Is as Good as a Wink..."
While there's plenty here for fans of Rod the Mod to enjoy [including a stunning live version of Paul McCartney's "Maybe I'm Amazed," which had to leave Sir Paul slack-jawed after hearing it!], the real treasures are Ronnie Lane's contributions: the folkish "Richmond" and the ballad "Tell Everyone," the very type of songs Lane would make a career out of after leaving the Faces only two years after this 1971 release.
If you recently bought Best of the Faces: Good Boys When They're Asleep and want more, this is your next stop. Then get "A Nod Is As Good As a Wink." And then shake your head that there are so few artists out there today who can match the ballsy rock 'n' roll of the Faces.
15 internautes sur 15 ont trouvé ce commentaire utile 
HASH(0x999598e8) étoiles sur 5 A Friendly Slag 15 mai 2003
Par David Bradley - Publié sur Amazon.com
Format: CD Achat vérifié
The warmth and self-depricating humor of A NOD'S AS GOOD AS A WINK TO A BLIND HORSE has always made it my favorite Faces LP, but the swagger and jammy feeling of LONG PLAYER puts it close to the top of the list as well.
On LONG PLAYER the Faces sound more bluesy, more British (as opposed to the Irish tilt of A NOD'S AS GOOD AS A WINK...) and at times more like Rod Stewart's handpicked touring band. Ronnie Lane stands out with a couple of great tunes, a shared vocal with Rod on a great cover of McCartney's classic "Maybe I'm Amazed," and his always wonderful bass, the spine of all Faces records.
This was back in the days when Rod Stewart still had some soul and could sing English Folk, Rock, R&B and Pub tunes all on the same album without missing a step. He's in fine form here, as he was on most Faces records, all his Jeff Beck stuff and all of his own stuff right up to FOOT LOOSE & FANCY FREE. He couldn't pull off a fun-time gem like "Had Me A Real Good Time" today to save his life; it remains one of my all-time favorite Faces tunes.
You can't go wrong with any FACES LP, and LONG PLAYER is definitely in the upper tier.
12 internautes sur 12 ont trouvé ce commentaire utile 
HASH(0x99959bc4) étoiles sur 5 Till we have built Jerusalem...... 12 octobre 2004
Par Docendo Discimus - Publié sur Amazon.com
Format: CD
The Faces' second album from 1971 is better than their somewhat unfocused debut album, and almost on par with 1972's "A Nod Is As Good As A Wink...To A Blind Horse".

It's a little bit of a mixed bag, with two live numbers, some hard rock, and a couple of tender ballads. Rod Stewart sings one of them, the charming "Tell Everyone", and Ronnie Lane takes a lead vocal on the other, the country-ish "Richmond", but both of them are penned by Lane, the band's excellent "ballad writer".
A live rendition of Big Bill Broonzy's "I Feel So Good" is good but much too long at almost nine minutes, but the other live number, a gritty take on Paul McCartney's "Maybe I'm Amazed" is really great, as is the folkish "Sweet Lady Mary" and the delightful, tough rocker "Had Me A Real Good Time".
"Long Player" is a bit of a sloppy affair, and it does have a couple of weak moments, but it still captures what the Faces were all about, from the opening riff-rocker "Bad 'N' Ruin" to the closing instrumental, Ronnie Wood's rendition of Sir Henry Wood's "Jerusalem".
3 3/4 stars. Nice.
10 internautes sur 10 ont trouvé ce commentaire utile 
HASH(0x9995c108) étoiles sur 5 Greatest Bar Band Ever? 17 novembre 2006
Par James Stafford - Publié sur Amazon.com
Format: CD
The Faces were sloppy. The party obviously followed them off stage and into the recording studio. Thank God.

"Long Player" may not be their best album, but who cares. Bluesy licks? Got it. Hammond organ? Got it? Rod Stewart back when he was ROD F'N STEWART? Got it. Ronnie Wood before he was a marginalized sidekick? Got it.

Buy. Listen. Enjoy.
8 internautes sur 8 ont trouvé ce commentaire utile 
HASH(0x9995c120) étoiles sur 5 Incredible! 5 décembre 2006
Par R Smith - Publié sur Amazon.com
Format: CD
I remember seeing this album in the bargain bin in the early 1990's and seeing Ron Wood, I thought it might be good, but was perplexed as to what the hell Rod Stewart was doing there. When I played "Bad N Ruin," I was blown away. It is easily one of the greatest hard rock/rock n roll songs of all time. I then ventured into more Rod Stewart and Faces albums from 1969-1972. Yes, he was that good. Yes, he sucks now. But, to his credit, he did leave a lot of great music in those brief four years (four Faces albums and four solo albums). I recommend getting all eight (and Jeff Beck's truth). Had they continued in this style, I am fully confident they would have eclipsed the mighty Stones.
Ces commentaires ont-ils été utiles ? Dites-le-nous

Discussions entre clients

Le forum concernant ce produit
Discussion Réponses Message le plus récent
Pas de discussions pour l'instant

Posez des questions, partagez votre opinion, gagnez en compréhension
Démarrer une nouvelle discussion
Thème:
Première publication:
Aller s'identifier
 

Rechercher parmi les discussions des clients
Rechercher dans toutes les discussions Amazon
   



Commentaires

Souhaitez-vous compléter ou améliorer les informations sur ce produit ? Ou faire modifier les images?