Loreena McKennitt

Les clients ont également acheté des articles de

Enya
Lisa Gerrard
Sarah McLachlan
Paolo Conte
Agnes Obel
Anouar Brahem
Mike Oldfield
Capercaillie

Loreena McKennitt : top des titres
Trier par:
Meilleures ventes
1-10 of 14
Titre Album  

Image de Loreena McKennitt

Biographie

D'origine irlandaise et écossaise, Loreena McKennitt naît le 17 février 1957 à Morden, ville située dans la province du Manitoba au Canada. Dans cette contrée rurale, elle étudie le piano et le chant, fait du théâtre et s'initie à la scène. Après la musique folk, elle découvre Alan Stivell et la musique celtique. Ce véritable coup de foudre l'amène peu à peu à se plonger dans l'histoire de ces traditions.

En 1981, Loreena McKennitt s'installe à Stratford, ville de l'Ontario, et se consacre à la composition de musiques de films, à la direction musicale de festivals ou à simplement jouer dans ... Lire la suite

D'origine irlandaise et écossaise, Loreena McKennitt naît le 17 février 1957 à Morden, ville située dans la province du Manitoba au Canada. Dans cette contrée rurale, elle étudie le piano et le chant, fait du théâtre et s'initie à la scène. Après la musique folk, elle découvre Alan Stivell et la musique celtique. Ce véritable coup de foudre l'amène peu à peu à se plonger dans l'histoire de ces traditions.

En 1981, Loreena McKennitt s'installe à Stratford, ville de l'Ontario, et se consacre à la composition de musiques de films, à la direction musicale de festivals ou à simplement jouer dans les rues. Fondant son modeste label, elle produit et distribue ainsi, par ses propres moyens, son premier album intitulé Elemental (1985) qui se fait connaître presque exclusivement par le bouche à oreille. La réussite est telle qu'elle peut financer ses deux albums suivants : To Drive the Cold Winter Away (1987) et Parallel Dreams (1989).

La renommée de la chanteuse s'étend enfin sur tout le territoire avec le disque The Visit (1991). Certifié cinq fois Disque de platine, il se vendra à plus de 500 000 exemplaires. Ce succès lui permet de signer chez Warner Music pour la distribution tout en conservant son label indépendant.

La popularité de Loreena McKennitt gagne alors les Etats-Unis et l'Europe avec The Mask and the Mirror (1994), la bande originale du film Highlander III, et l'album The Book of Secrets (1997), le plus abouti musicalement. La tournée qui s'ensuit occasionnera un Live in Paris and Toronto (1999).

Mais la disparition de son fiancé dans un accident l'éloigne de sa carrière artistique, se retirant pour s'occuper d'oeuvres caritatives. En 2006, elle revient finalement sur le devant de la scène avec l'album An Ancient Muse (2006) qu'elle fait suivre d'une grande tournée. A Midwinter Night's Dream en 2008 et The Wind That Shakes the Barley en 2010, poursuivent dans une veine de musique celtique new age, qui n'appartient qu'à elle. Loreena McKennitt sort en mars 2014 son troisième greatest hits depuis 1997 avec The Journey So Far - The Best of Loreena McKennitt. Il est à notre que l'édition Deluxe offre en prime le CD live de 2013 A Midsummer Night's Tour Copyright 2014 Music Story Sophie Lespiaux

D'origine irlandaise et écossaise, Loreena McKennitt naît le 17 février 1957 à Morden, ville située dans la province du Manitoba au Canada. Dans cette contrée rurale, elle étudie le piano et le chant, fait du théâtre et s'initie à la scène. Après la musique folk, elle découvre Alan Stivell et la musique celtique. Ce véritable coup de foudre l'amène peu à peu à se plonger dans l'histoire de ces traditions.

En 1981, Loreena McKennitt s'installe à Stratford, ville de l'Ontario, et se consacre à la composition de musiques de films, à la direction musicale de festivals ou à simplement jouer dans les rues. Fondant son modeste label, elle produit et distribue ainsi, par ses propres moyens, son premier album intitulé Elemental (1985) qui se fait connaître presque exclusivement par le bouche à oreille. La réussite est telle qu'elle peut financer ses deux albums suivants : To Drive the Cold Winter Away (1987) et Parallel Dreams (1989).

La renommée de la chanteuse s'étend enfin sur tout le territoire avec le disque The Visit (1991). Certifié cinq fois Disque de platine, il se vendra à plus de 500 000 exemplaires. Ce succès lui permet de signer chez Warner Music pour la distribution tout en conservant son label indépendant.

La popularité de Loreena McKennitt gagne alors les Etats-Unis et l'Europe avec The Mask and the Mirror (1994), la bande originale du film Highlander III, et l'album The Book of Secrets (1997), le plus abouti musicalement. La tournée qui s'ensuit occasionnera un Live in Paris and Toronto (1999).

Mais la disparition de son fiancé dans un accident l'éloigne de sa carrière artistique, se retirant pour s'occuper d'oeuvres caritatives. En 2006, elle revient finalement sur le devant de la scène avec l'album An Ancient Muse (2006) qu'elle fait suivre d'une grande tournée. A Midwinter Night's Dream en 2008 et The Wind That Shakes the Barley en 2010, poursuivent dans une veine de musique celtique new age, qui n'appartient qu'à elle. Loreena McKennitt sort en mars 2014 son troisième greatest hits depuis 1997 avec The Journey So Far - The Best of Loreena McKennitt. Il est à notre que l'édition Deluxe offre en prime le CD live de 2013 A Midsummer Night's Tour Copyright 2014 Music Story Sophie Lespiaux

D'origine irlandaise et écossaise, Loreena McKennitt naît le 17 février 1957 à Morden, ville située dans la province du Manitoba au Canada. Dans cette contrée rurale, elle étudie le piano et le chant, fait du théâtre et s'initie à la scène. Après la musique folk, elle découvre Alan Stivell et la musique celtique. Ce véritable coup de foudre l'amène peu à peu à se plonger dans l'histoire de ces traditions.

En 1981, Loreena McKennitt s'installe à Stratford, ville de l'Ontario, et se consacre à la composition de musiques de films, à la direction musicale de festivals ou à simplement jouer dans les rues. Fondant son modeste label, elle produit et distribue ainsi, par ses propres moyens, son premier album intitulé Elemental (1985) qui se fait connaître presque exclusivement par le bouche à oreille. La réussite est telle qu'elle peut financer ses deux albums suivants : To Drive the Cold Winter Away (1987) et Parallel Dreams (1989).

La renommée de la chanteuse s'étend enfin sur tout le territoire avec le disque The Visit (1991). Certifié cinq fois Disque de platine, il se vendra à plus de 500 000 exemplaires. Ce succès lui permet de signer chez Warner Music pour la distribution tout en conservant son label indépendant.

La popularité de Loreena McKennitt gagne alors les Etats-Unis et l'Europe avec The Mask and the Mirror (1994), la bande originale du film Highlander III, et l'album The Book of Secrets (1997), le plus abouti musicalement. La tournée qui s'ensuit occasionnera un Live in Paris and Toronto (1999).

Mais la disparition de son fiancé dans un accident l'éloigne de sa carrière artistique, se retirant pour s'occuper d'oeuvres caritatives. En 2006, elle revient finalement sur le devant de la scène avec l'album An Ancient Muse (2006) qu'elle fait suivre d'une grande tournée. A Midwinter Night's Dream en 2008 et The Wind That Shakes the Barley en 2010, poursuivent dans une veine de musique celtique new age, qui n'appartient qu'à elle. Loreena McKennitt sort en mars 2014 son troisième greatest hits depuis 1997 avec The Journey So Far - The Best of Loreena McKennitt. Il est à notre que l'édition Deluxe offre en prime le CD live de 2013 A Midsummer Night's Tour Copyright 2014 Music Story Sophie Lespiaux


Améliorez le contenu de cette page

Si vous êtes l'artiste, le label ou le manager concerné, vous pouvez mettre à jour les informations sur cette page, telles que biographie, vidéos et plus encore sur Artist Central.

Commentaires

Visitez notre FAQ sur les Pages Artistes
Donnez-nous votre avis sur cette page