• Tous les prix incluent la TVA.
Il ne reste plus que 2 exemplaire(s) en stock (d'autres exemplaires sont en cours d'acheminement).
Expédié et vendu par Amazon.
Emballage cadeau disponible.
Quantité :1
Lorsque nous vivions ense... a été ajouté à votre Panier
+ EUR 2,99 (livraison)
D'occasion: Bon | Détails
Vendu par momox fr
État: D'occasion: Bon
Commentaire: En Stock.
Vous l'avez déjà ?
Repliez vers l'arrière Repliez vers l'avant
Ecoutez Lecture en cours... Interrompu   Vous écoutez un extrait de l'édition audio Audible
En savoir plus
Voir cette image

Lorsque nous vivions ensemble, tome 1 Broché – 3 septembre 2009


Voir les formats et éditions Masquer les autres formats et éditions
Prix Amazon Neuf à partir de Occasion à partir de
Broché
"Veuillez réessayer"
EUR 18,00
EUR 15,01 EUR 10,48

Boutique Manga Boutique Manga


Offres spéciales et liens associés


Produits fréquemment achetés ensemble

Lorsque nous vivions ensemble, tome 1 + Lorsque nous vivions ensemble, tome 2 + Lorsque nous vivions ensemble, tome 3
Prix pour les trois: EUR 54,00

Acheter les articles sélectionnés ensemble

Descriptions du produit

Revue de presse

Voilà bien un pari risqué de la part de Kana. L’éditeur ne manque pas d’ambition pour publier une histoire aussi longue et sérieuse que cette saga en 3 tomes de 700 pages. Il est vrai que d’un première abord, la série à de quoi décourager.
Lorsque l’on feuillète ce massif volume, on est frappé par la beauté mais aussi l’abrupte austérité de l’ensemble qui contraste déjà avec la gaité de la couverture.
Le récit se passe dans une période de grands changements économiques. Les illusions de bonheur des années 60 ont fait la place à une grande inquiétude pour l’avenir. Le matérialisme rassurant installe une société de consommation qui balaie l’espoir d’une vie simple et agréable. Les valeurs de travail et de productivité commencent à se cristalliser.
C’est dans ce contexte incertain que Kyoko et Jiro tentent de vivre leur histoire d’amour. Subsistant modestement en couple du salaire de graphiste de Kyoko et des travaux occasionnels d’illustrateur de Jiro.
De par le titre, on fonde déjà peu d’espoir sur l’avenir sentimental du couple. Le récit prend immédiatement un ton nostalgique et poétique.
Sur les 27 premiers chapitres de ce volume, on assiste à des épisodes de la vie en couple avec ses tentions et ses moments de passion ou de frustration. Cette frustration prend à divers moments des aspects violents aux scènes de sexe sans plaisir ou à des moments d’incommunicabilité de la part de Jiro. Il règne une atmosphère d’une grande morbidité que souligne l’élégance du trait de Kamimura. Il est souvent question de suicide romantique – de suivre son amant ou sa maitresse dans la mort.
La poésie assez lourde de sens pèse par ses consonances gothiques sur l’ensemble de l’histoire qu’on suppose déjà tragique. Kamimura prend pour modèle des poètes comme Mallarmé ou le belge Maurice Maeterlink, dont il fait référence dans « l’oiseau bleu », pour user d’un style poétique dérythmé et sorti des conventions du genre. Les vers sont dépersonnalisés et ne trouvent de rythme que dans la répétition du mot amour, comme un guide, un leitmotiv à l’existence de ces deux jeunes gens écrasés par la raison sociale et économique.
Vous aurez compris à la lecture de cette critique que d’entamer la lecture de cette saga est une rude épreuve qui contribue plus à l’élévation artistique, affective et sociale qu’au simple divertissement. On sort de sa lecture ému par la force graphique simple et proche de l’estampe traditionnelle et bouleversé par la profonde angoisse du lendemain ressentie par Kyoko et Jiro.
On passe son chemin sur tant de noirceur et de tristesse ou, comme moi, on s’accroche pour assister au destin du couple comme on assiste à un accident au ralenti.


néun11septembre

(Critique de www.manga-news.com)

Biographie de l'auteur

Est né en 1940 à Yokosuka, dans la préfecture de Kanagawa au Japon. Il suit les cours de l'université artistique de Musashino, section design. En 1964, diplôme en poche, il est employé comme illustrateur dans une agence publicitaire où il fera la connaissance de Yu Aku, célèbre auteur de chansons japonais qui lui proposera de collaborer à un manga. Il fait ainsi ses débuts en 1967 avec "Kawaiko Sayurichan No Daraku". C'est avec "Doseijidai" qu'il connaît le succès, notamment grâce à son trait élégant, aux lignes courbes, proche des estampes japonaises classiques. Il nous quitte prématurément en 1986, à seulement 45 ans.


Détails sur le produit

  • Broché: 704 pages
  • Editeur : Kana (3 septembre 2009)
  • Collection : Sensei
  • Langue : Français
  • ISBN-10: 2505005826
  • ISBN-13: 978-2505005827
  • Dimensions du produit: 15,2 x 4,2 x 21,1 cm
  • Moyenne des commentaires client : 4.0 étoiles sur 5  Voir tous les commentaires (2 commentaires client)
  • Classement des meilleures ventes d'Amazon: 184.364 en Livres (Voir les 100 premiers en Livres)
  •  Souhaitez-vous compléter ou améliorer les informations sur ce produit ? Ou faire modifier les images?


En savoir plus sur l'auteur

Découvrez des livres, informez-vous sur les écrivains, lisez des blogs d'auteurs et bien plus encore.

Quels sont les autres articles que les clients achètent après avoir regardé cet article?

Commentaires en ligne

4.0 étoiles sur 5
5 étoiles
1
4 étoiles
0
3 étoiles
1
2 étoiles
0
1 étoiles
0
Voir les deux commentaires client
Partagez votre opinion avec les autres clients

Commentaires client les plus utiles

Par Ochazuke le 12 février 2014
Format: Broché
Super oeuvre ! Etonnante, brusque, un roman-fleuve aux chapitres cruels. Ce premier tome ne peut nous laisser impassible... A découvrir pour tout amateur de grand manga
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
1 internautes sur 5 ont trouvé ce commentaire utile  Par G. Mollaret le 8 juin 2010
Format: Broché
J'ai eu un peu de mal à terminer ce manga qui fait appel à une époque et à une culture parfois difficile à comprendre : le couple passe pour moderne...tout est relatif !
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer

Rechercher des articles similaires par rubrique


Commentaires

Souhaitez-vous compléter ou améliorer les informations sur ce produit ? Ou faire modifier les images?