undrgrnd Cliquez ici RLit nav-sa-clothing-shoes Cloud Drive Photos FIFA16 cliquez_ici Rentrée scolaire Shop Fire HD 6 Shop Kindle Paperwhite cliquez_ici Jeux Vidéo Bijoux Montres Montres
Los Olvidados a été ajouté à votre Panier

Autres vendeurs sur Amazon
Ajouter au panier
EUR 10,02
Livraison gratuite dès EUR 25,00 d'achats. Détails
Vendu par : Amazon
Vous l'avez déjà ? Vendez sur Amazon

Image indisponible

Image non disponible pour la
couleur :
  • Los Olvidados
  • Désolé, cet article n'est pas disponible en
  • Image non disponible
      

Los Olvidados


Prix : EUR 9,90 Livraison gratuite dès EUR 25 d'achats. Détails
Tous les prix incluent la TVA.
Il ne reste plus que 1 exemplaire(s) en stock.
Vendu par BOX-OFFICE et expédié par Amazon. Emballage cadeau disponible.
13 neufs à partir de EUR 7,10 6 d'occasion à partir de EUR 7,00
Découvrez plus de 10 000 DVD, Blu-ray et Séries TV en promotion

Offres spéciales et liens associés


Produits fréquemment achetés ensemble

Los Olvidados + Viridiana
Prix pour les deux : EUR 23,41

Acheter les articles sélectionnés ensemble

Quels sont les autres articles que les clients achètent après avoir regardé cet article?


Détails sur le produit

  • Acteurs : Alfonso Mejia, Roberto Cobo
  • Réalisateurs : Luis BUNUEL
  • Format : PAL
  • Audio : Espagnol (Dolby Digital 1.0)
  • Sous-titres : Français, Anglais
  • Région : Région 2 (Ce DVD ne pourra probablement pas être visualisé en dehors de l'Europe. Plus d'informations sur les formats DVD/Blu-ray.).
  • Rapport de forme : 1.33:1
  • Nombre de disques : 1
  • Studio : Films sans Frontières
  • Date de sortie du DVD : 1 janvier 2001
  • Durée : 80 minutes
  • Moyenne des commentaires client : 5.0 étoiles sur 5  Voir tous les commentaires (9 commentaires client)
  • ASIN: B0017IYW9E
  • Classement des meilleures ventes d'Amazon: 28.113 en DVD & Blu-ray (Voir les 100 premiers en DVD & Blu-ray)
  •  Souhaitez-vous compléter ou améliorer les informations sur ce produit ? Ou faire modifier les images?


Contenu additionnel

Filmographies
Fin alternative inédite
Court-métrage : "Terre sans pain" (Las Hurdes - 1932 - 27')
Fiche historique

Descriptions du produit

Description du produit

Dans une banlieue déshéritée de Mexico, El Jaïbo, échappé d une maison de correction, retrouve sa bande. Ensemble, ils agressent un aveugle et dévalisent un cul-de-jatte. Mais El Jaïbo veut avant tout se venger de Julian, qu il accuse de l avoir dénoncé. Accompagné du jeune Pedro, El Jaïbo attire Julian dans un traquenard et le tue. Seul témoin du meurtre, Pedro va alors désespérément tenter de retrouver le droit chemin... PRESENTATION DE L EDITEUR Pour son premier film mexicain où il a carte blanche, Buñuel fait construire dans les studios de Tepeyac un bidonville d un réalisme saisissant dû aux mois de repérages passés dans les véritables taudis de Mexico. Comme dans Terre sans pain, il montre les problèmes de tout un pays à travers ses imperfections, aussi atroces soient-elles. Mais avec cette vision du Mexique, c est aussi toute une tradition espagnole qui se conjugue chez Buñuel avec le surréalisme : ce goût de l horrible, ce sens de la cruauté, cette recherche des aspects extrêmes de l être, c est aussi l héritage de Goya, de Zurbaran, de Ribera, de tout un sens tragique de l humain qui se manifeste dans l expression de la plus extrême déchéance humain.

Synopsis

Evadé d'un centre de redressement, el Jaibo, jeune Mexicain laissé à lui-même, prend la tête d'une bande de jeunes délinquants de Mexico.

Commentaires en ligne

5.0 étoiles sur 5
5 étoiles
9
4 étoiles
0
3 étoiles
0
2 étoiles
0
1 étoiles
0
Voir les 9 commentaires client
Partagez votre opinion avec les autres clients

Commentaires client les plus utiles

12 internautes sur 12 ont trouvé ce commentaire utile  Par Le Doq le 27 mai 2010
Format: DVD Achat vérifié
Un des plus grand film de bunuel, indéniablement le meilleur de sa période mexicaine.

Un film quasi-documentaire sur des enfants d'un quartier très pauvre au Méxique.
Tourné à la manière des films néo-réalistes Italiens de la fin des années 40 mais agrémenté de scène surréaliste magnifique (dont celle du rêve de Pédro qui est vaiment incroyable).
Bunuel tient à nous montré que tout est gangréné dans ce quartier et que c'est sans issue; Les seule personnes qui veulent s'en sortir finissent toutes très mal.
Le quotidien de ce groupe d'enfant n'est fait que de bagarres, vols, mensonges.

A noter que les bonus sont très intéressant avec notamment la présence d'un documentaire réalisé par bunuel "Terre sans pain" sur la population d'un village arriéré et misérable de l'Extradamure en Espagne. un village inconnu de tout le monde qui vit en marge de la société et d'une pauvreté extrême. On y voit des scène vraiment marquante comme des enfants et des porcs qui patauge dans de l'eau pourrie, un âne dévoré par un essaims d'abeilles ou encore des coqs décapités.
Egalement dans les bonus un fin alternative pitoyable de "Los Olvidados" avec un happy end, tourné au cas ou la censure aurait sévit; Heureusement que ce film n'as pas été mutilé comme bon nombre de film de cette époque.
3 commentaires Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
3 internautes sur 3 ont trouvé ce commentaire utile  Par Jean for Joel TOP 500 COMMENTATEURS le 30 juillet 2011
Format: DVD Achat vérifié
film dur sans concessions sur la vie de quelques enfants des rues dans une banlieue pauvre de Mexico (je n'ai appris qu'après avoir visionné le film que la banlieue avait été reconstituée en studio avec une véracité étonnante), Bunuel nous décrit ces gosses et adolescents perdus en les différenciant les uns des autres, il y a quelques anges en manque de tendresse -dont le héros-, il y a les authentiques frappes violentes, stupides et méchantes et il y a les suiveurs ; il nous les montre agressant un aveugle ou un cul-de-jatte avec une cruauté ordinaire -on s'attaque à plus faible que nous- ... donc aucun manichéisme dans ce film, c'est du cas par cas, la mère célibataire rejette son enfant -le héros- car il découche et fait les quatre cents coups, qu'elle travaille toute la journée et qu'elle a d'autres enfants qui demandent son attention Mais au fond c'est son fils malgré tout et sa cruauté n'est qu'apparente, le directeur d'une ferme-école pour enfants en perdition est extrêmement humain et psychologue... Mais il n y a pas de happy end ici, la vérité prime, et la fin sonne juste et arrive brusquement ; quelques scènes oniriques entre cauchemars et phantasmes particulièrement enthousiasmants.

Dans les bonus il y a un reportage de Bunuel ((1932) "Terre sans pain" sur une région désolée de l'Espagne pauvre, moyenâgeuse, survivant dans une misère crasse... il dénonce les conditions infamantes de ces laissés pour compte. Évidemment interdit en Espagne pendant des décennies.
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
3 internautes sur 3 ont trouvé ce commentaire utile  Par contrebande le 5 octobre 2009
Format: DVD
J'ai cette édition depuis un moment et si rien n'a été supprimé, vous y trouverez en plus (mentionnés en "bonus", écrit en minuscule !!) le magnifique film "El" ainsi que le (faux) documentaire "Las Hurdes".
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Format: DVD
C'est sans nul doute équipé de ce film magistral, que Luis Bunuel à franchi la frontière menant sans conteste au clan sélectif des cinéastes de renommée éternelle. Rarement en effet un film traitant de l'enfance délinquante ne l'aura exposé avec des feux de projecteurs aussi soucieux d'être aussi près du problème effrayant et lénifiant, absorbant méticuleusement toute négociation possible dans un script tacite et crypté idyllique erroné, sanglé en un absolu refus ardu de tout compromis possible et imaginé. L'histoire s'érige sous l'égide de Jaibo qui s'est enfui d'une maison de correction (qui rendait souvent les gamins déboussolés et sans repère, ici non réconforté et très mal encadré, encore plus enragé par l'injustice engrainée !), allant sans plus tarder inculquer les règles de l'école de la rue à d'autres enfants sinistrés et paumés. Et c'est inévitablement sous son impulsion, que ces alter ego jeunots vont spontanément le suivre, celui ci devenant par conséquence l'investigateur et l'entraîneur d'actes de violences et de délinquances notables certains. Puis on va découvrir aussi le touchant petit Pédro, frêle "apprenti" poulbot qui ne connait pas son père et dont la mère ne s'occupe guère. En assistant impuissant à un assassinat perpétré par Jaibo, il va tout tenter pour ne pas s'écarter du bon chemin, en espérant y entrevoir une quelconque lueur de bonheur une fois le parcours acheminé.Lire la suite ›
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer

Discussions entre clients

Le forum concernant ce produit
Discussion Réponses Message le plus récent
Pas de discussions pour l'instant

Posez des questions, partagez votre opinion, gagnez en compréhension
Démarrer une nouvelle discussion
Thème:
Première publication:
Aller s'identifier
 

Rechercher parmi les discussions des clients
Rechercher dans toutes les discussions Amazon
   


Rechercher des articles similaires par rubrique


Commentaires

Souhaitez-vous compléter ou améliorer les informations sur ce produit ? Ou faire modifier les images?