Ou
Version MP3 incluse GRATUITEMENT

Plus d'options
Lostboy! A.K.A. Jim Kerr
 
Agrandissez cette image
 

Lostboy! A.K.A. Jim Kerr

14 mai 2010 | Format : MP3

EUR 5,99 (TVA incluse le cas échéant)
Commandez l'album CD à EUR 15,40 et obtenez gratuitement la version MP3.
L'album CD est vendu et expédié par Amazon EU Sàrl . Veuillez consulter les Conditions générales sur les coûts en cas d'annulation de commande. Ne s'applique pas aux commandes de cadeaux. Commandez pour sauvegarder la version numérique de cet album dans votre bibliothèque Amazon Music.
Titre
Durée
Popularité  
30
1
4:09
30
2
4:30
30
3
4:06
30
4
3:46
30
5
4:18
30
6
3:45
30
7
4:29
30
8
3:48
30
9
5:10
30
10
3:26
30
11
5:48

Les clients ayant acheté cet article ont également acheté


Détails sur le produit

  • Date de sortie d'origine : 14 mai 2010
  • Label: earMUSIC
  • Copyright: 2010 Edel Germany GmbH
  • Durée totale: 47:15
  • Genres:
  • ASIN: B003ISK0EW
  • Moyenne des commentaires client : 4.4 étoiles sur 5  Voir tous les commentaires (8 commentaires client)
  • Classement des meilleures ventes d'Amazon: 52.447 en Albums MP3 (Voir les 100 premiers en Albums MP3)

Commentaires en ligne

4.4 étoiles sur 5
Partagez votre opinion avec les autres clients

Commentaires client les plus utiles

6 internautes sur 6 ont trouvé ce commentaire utile  Par F.Legallois sur 5 juin 2010
Format: CD
Lostboy AKA est le premier album de Jim Kerr, le leader du groupe écossais Simple Minds. Un pari osé qui peut laissé perplexe, mais une fois que l'on a découvert cet opus, on se rend compte que Jim Kerr n'a pas besoin de Charlie Burchill (guitarise et compositeur de Simple Minds) pour écrire de superbes chansons.

Plus ou moins dans la continuité de "Graffiti Soul", le très bon dernier album de son groupe, Jim Kerr signe un album rock, plein d'énergie sou poudré de sons éléctro qui rappellent les premiers albums de Simple Minds. Sur cette album, on retrouve une reprise sympathique du groupe The Silencers, "Bulletproof Heart", "The return of the king" ressemble à du Bowie avec ses deux dernières minutes de toute beauté.

Les professionnels de Simple Minds reconnaitront bien que ce n'est pas Charlie Burchill à la guitare. En effet, cette dernière est moins subtil, plus rentre dedans, en témoigne le single "Shadowland" et "Soloman Solohead", un titre à l'opposé de Simple Minds, avec ses sons crades et un chant de Jim Kerr violent. D'ailleurs, JK est très à l'aise vocalement et nous offre une palette vocale très variée, ce qui est fort agréable.

"She fell in love with silence" est le chef d'œuvre de Lostboy AKA. Un titre magnifique, entrainant, qui fait planer l'auditeur tout comme "The Wait". "Lostboy" est l'ovini de l'album avec ses sonnorité très électro et "Nail Thru My Heart" mettra tout le monde d'accord avec une introduction splendide de 2 minutes.

Malgré un milieu d'album un peu fade avec "Remeber Asia" et "Red Letter Day", Jim Kerr nous surprend avec ce très bon album possédant des titres riches qui méritent plusieurs écoutes afin de découvrir tout leurs potentiels.
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
6 internautes sur 6 ont trouvé ce commentaire utile  Par Stephane Wantiez sur 24 mai 2010
Format: CD
Pour son premier album solo après plus de 30 ans de carrière, le leader de Simple Minds, Jim Kerr, fait très fort.
Ses morceaux sont de véritables petites pépites, et ne seront absolument pas étrangers aux fans des Minds. Il y a de nombreux hits en puissances, comme "Remember Asia", "The Wait", "Bulletproof Heart", "Return of the King", etc..., qui restent rapidement en tête, et pour longtemps. Il réussit l'exploit de faire un meilleur album que le dernier des Minds, "Graffiti Soul", ce qui ne fait que confirmer avec brio la forme dans laquelle sont les Simple Minds en ce moment (depuis le très bon "Black&White" en 2005), après de nombreuses années de vaches maigres.
La seule chose qu'on peut regretter, c'est que finalement, cet album ne soit pas un nouvel opus de Simple Minds !
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
3 internautes sur 3 ont trouvé ce commentaire utile  Par Hochet Bernard sur 2 janvier 2011
Format: CD
superbe album, Jim Kerr nous rappelle qu'il possède l'une des plus belle voix du rock, écoutez THE WAITS et NAIL THRU MY HEART pour vous en persuader ! Dès le 1er morceau le ton est donné avec REFUGEE: un son plus rock une voix qui se lâche et une superbe rythmique (le retour de Gaynor aux percussions y est sans doute pour quelque chose), le milieu de l'album est un peu plus faible, mais dès la reprise des Silencers et jusqu'au bout c'est du très grand KERR; qu'il continue à nous fournir de tel bijou, non KERR n'est pas mort avec ou sans SIMPLE MINDS.
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
1 internautes sur 1 ont trouvé ce commentaire utile  Par Stephane Wantiez sur 9 juin 2010
Format: CD
Pour son premier album solo après plus de 30 ans de carrière, le leader de Simple Minds, Jim Kerr, fait très fort.
Ses morceaux sont de véritables petites pépites, et ne seront absolument pas étrangers aux fans des Minds. Il y a de nombreux hits en puissances, comme "Remember Asia", "The Wait", "Bulletproof Heart", "Return of the King", etc..., qui restent rapidement en tête, et pour longtemps. Il réussit l'exploit de faire un meilleur album que le dernier des Minds, "Graffiti Soul", ce qui ne fait que confirmer avec brio la forme dans laquelle sont les Simple Minds en ce moment (depuis le très bon "Black&White" en 2005), après de nombreuses années de vaches maigres.
La seule chose qu'on peut regretter, c'est que finalement, cet album ne soit pas un nouvel opus de Simple Minds !
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer

Rechercher des articles similaires par rubrique