• Tous les prix incluent la TVA.
Il ne reste plus que 1 exemplaire(s) en stock.
Expédié et vendu par BOUQUIN SHOP.
EUR 25,50 + EUR 2,49 Livraison
+ EUR 2,49 (livraison)
D'occasion: Très bon | Détails
Vendu par zeedee-france
État: D'occasion: Très bon
Commentaire: Cet article sera envoyé depuis l'Allemagne, dans un délai de un à deux jours après la commande.
Autres vendeurs sur Amazon
Ajouter au panier
EUR 26,14
+ EUR 2,49 (livraison)
Vendu par : boss 4193
Vous l'avez déjà ? Vendez sur Amazon

Love At First Sting

4.5 étoiles sur 5 23 commentaires client

4 neufs à partir de EUR 25,50 6 d'occasion à partir de EUR 11,57 1 de collection à partir de EUR 33,99

Vous cherchez un CD ou Vinyle ?

CD à petits prix et en promotion
Retrouvez nos promotions et CD à petits prix.

Offres spéciales et liens associés


Page Artiste Scorpions


Produits fréquemment achetés ensemble

  • Love At First Sting
  • +
  • Blackout
  • +
  • Love Drive
Prix total: EUR 64,49
Acheter les articles sélectionnés ensemble

Détails sur le produit

  • CD (31 octobre 2001)
  • Nombre de disques: 1
  • Label: Electrola Germany
  • ASIN : B00005QHPW
  • Autres éditions : CD  |  Cassette  |  Album vinyle  |  Téléchargement MP3
  • Moyenne des commentaires client : 4.5 étoiles sur 5 23 commentaires client
  • Classement des meilleures ventes d'Amazon: 221.593 en Musique (Voir les 100 premiers en Musique)
  •  Voulez-vous mettre à jour des informations sur le produit, faire un commentaire sur des images ou nous signaler un prix inférieur?

Liste des titres

Disque : 1

  1. Bad boys running wild
  2. Rock you like a hurricane
  3. I'm leaving you
  4. Coming home
  5. The same thrill
  6. Big city nights
  7. As soon as the good times roll
  8. Crossfire
  9. Still loving you


Quels sont les autres articles que les clients achètent après avoir regardé cet article?

Commentaires en ligne

Meilleurs commentaires des clients

Scorpions est au sommet de son art et LOVE AT FIRST STING mérite hautement son nom !!! A part trois titres plus en retrait {le pêchu et rapide The same thrill , le quasi militaire et pacifiste Crossfire (oui , je reconnais que ces adorables voyous font ...du bruit!) et As soon as the good time roll}, tous les autres sont des grands classiques du groupe , avec deux immenses tubes: ROCK YOU LIKE A HURRICANE , l'énergique au riff incomparable et fantastique et STILL LOVING YOU où l'un des plus beaux slows au monde! ( la N°3 de Scorps dans mon coeur!).Imaginez le nombre de gens qui se sont aimés et de mecs qui se sont fait pardonner avec SLY !trop fort ce Klaus! : j'ai trahi ta fierté (traduire: je t'ai trompée) mais c'est toi que j'aime bla bla et le tour est joué!! Irrésistible le cri d'amour "I'm still loving you" qui arrive en fin de titre (tiens , comme We'll burn the sky...) pour cette chanson la plus vendue en France en 1984 ! Et dire que Rudolf avait composé ce joyau en 1979 et qu' il est resté de côté !! Ca ne doit pas faire oublier le superbe speed COMING HOME à la malicieuse intro toute douce , le mélodique aux sublimes guitares BIG CITY NIGHTS et les efficaces BAD BOYS RUNNING WILD et I'M LEAVING YOU . Compos très inspirées , vrais et beaux solos de guitares , voix envoutante , énergie "d'ouragan" , Scorpions est tout charme , toute classe et tout talent dehors et , sans l'ombre d'un doute je peux affirmer que vous examinez un des meilleurs albums de hard rock mélodique de tous les temps !!!
2 commentaires 8 sur 8 ont trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
Par Lester Gangbangs TOP 1000 COMMENTATEURSVOIX VINE le 25 janvier 2007
Format: CD
C''est à partir de ce disque que les fans de la première heure et les accros de « Tokyo Tapes » ont commencé à se méfier. Pourtant avec le recul des ans, on s''aperçoit que « Love ...' » n''est pas le premier d''une longue série d''enregistrements pas terribles, mais plutôt le dernier d''une série de bons disques du groupe.

Car ce Cd réussit sur le fil du rasoir un improbable équilibre entre la tentation FM (avec en ligne de mire le succès aux USA) et la pression vraiment hard. Les morceaux sont mélodiques, les guitares omniprésentes et le vieux complice Dieter Dierks réalise des prodiges tout au long d''une production impeccable.

Et puis il y a bien sûr « Still loving you », la meilleure ballade des Scorpions qui cette année-là (1984) disputera le titre de slow de l''année à rien moins que le « Purple rain » de Prince.

Le succés de « Love ...' » sera colossal, boosté par une tournée mondiale exceptionnelle. Non, vraiment , avec « Love at first sting », les Scorpions n''avaient pas encore « trahi ».
Remarque sur ce commentaire 14 sur 15 ont trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
Par STEFAN COMMENTATEUR DU HALL D'HONNEURTOP 50 COMMENTATEURS le 27 juillet 2015
Format: CD Achat vérifié
Ce ne sont plus des jeunots, eux qui ont sorti leur premier opus 11 ans plus tôt, c'est pourtant bien ici que les allemands de Scorpions deviennent des stars internationales d'un hard rock mélodique et accrocheur qui n'en finira plus de truster les charts des années 80. Il faut dire que Love at First Sting est une galette particulièrement bien troussée.
Dans les faits, l'album n'est pas très différent de ce que le quintet s'est mis en tête d'accomplir depuis le départ de leur soliste mystique et hendrixien, Uli Jon Roth, soit un hard rock mettant en avant des qualités mélodiques destinées à plaire au plus grand nombre sans, pour autant, trahir des bases établies dans les années 70. La différence ? Les compositions, bien-sûr !, parce que Scorpions n'a jamais été aussi immédiatement accrocheur qu'ici, jamais aussi accessible à un public à priori rétif à cette musique de chevelus houblonnés. Pour ce faire, toujours sous la direction de l'ex-"krauteux" Dieter Dierks, leur producteur attribué depuis In Trance en 1975 soit une 7ème collaboration studio consécutive qui se concluera avec l'album suivant, le décevant Savage Amusement. Bref, l'équipe est bien rôdée d'autant que le "petit dernier", Matthias Jabs, est là depuis 1979 et Lovedrive (où il était largement supplanté par un Michael Schenker revenant, comme chacun sait).
Lire la suite ›
Remarque sur ce commentaire 1 sur 1 ont trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
Scorpions s'ouvrait le monde avec trois hits sur cet album : "Rock You Like A Hurricane", "Big City Nights" et surtout "Still Loving You". Le son est plus polissé, les compositions moins rageuses même si elles gardent un certain mordant. Un album qui fait figure de classique pour le hard-rock des années 80!
Remarque sur ce commentaire 6 sur 7 ont trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
Lorsque "Love At First Sting" (à l'artwork glamour) sort en '84 (soit deux ans) après un "Blackout" de folie, c'est bien à cause du succès de cet album de la consécration. La dernière tournée des Scorpions étant la plus importante jamais réalisée par un hard-rock band (Allemand).
Les Scorpions (qui ont atteint un sommet), vont rencontrer quelques difficultés en réalisant ce nouveau challenge. La production de ce neuvième enregistrement en studio, s'avérera bien compliquée. D'abord côté musicien (le succès éreintant a laissé quelques traces au sein du groupe), ce fêtard de Herman Rarebell incapable de tenir sa batterie cédera sa place à Bobby Rondinelli, et Francis Buchholz se verra contesté par un Dieter Dierks (dépassant son rôle de producteur), et sera remplacé par Jimmy Bain (un autre ex Rainbow), jusqu'à ce que tout rentre (finalement) dans l'ordre. Dierks leur producteur attitré (depuis pratiquement une décennie) qui a toujours su les conseiller, impose de plus en plus ses directives. Sa production cette fois apparaît plus policée ou moins mordante, il va imposer d'interminables semaines en studio rien qu'à chercher ce son de batterie bien synthétique. Le travail réalisé par le tandem Schenker/Meine est pourtant encore absolument génial, et les parties lead de Matthias y sont superbes. "Coming Home" (qui aurait fait une super introduction à l'album), "Rock You Like A Hurricane" et "Bad Boys Running Wild" sont de très bons morceaux (du pur Scorpions).
Lire la suite ›
Remarque sur ce commentaire 2 sur 3 ont trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus

Commentaires client les plus récents


Discussions entre clients

Le forum concernant ce produit
Discussion Réponses Message le plus récent
Pas de discussions pour l'instant

Posez des questions, partagez votre opinion, gagnez en compréhension
Démarrer une nouvelle discussion
Thème:
Première publication:
Aller s'identifier
 

Rechercher parmi les discussions des clients
Rechercher dans toutes les discussions Amazon
   



Commentaires

Souhaitez-vous compléter ou améliorer les informations sur ce produit ? Ou faire modifier les images?