1 d'occasion à partir de EUR 32,95

Vous l'avez déjà ? Vendez sur Amazon
Egalement disponible en MP3
Album MP3 à €8.99

Image indisponible

Image non disponible pour la
couleur :
  • Désolé, cet article n'est pas disponible en
  • Image non disponible
      

Low Budget Son numérique, SACD Hybride, Super Audio CD, Import


Voir les offres de ces vendeurs.
1 d'occasion à partir de EUR 32,95
boutique Noël
Offrez de la musique pour Noël !
Retrouvez toutes nos idées cadeaux au sein de notre boutique Noël CD, Vinyles et DVD Musicaux.

Offres spéciales et liens associés


Page Artiste The Kinks

Discographie

Image de l'album de The Kinks

Photos

Image de The Kinks

Biographie

Muswell Hill, faubourg du Nord de Londres. Raymond Douglas et David Russell Gordon sont les seuls garçons de la famille Davies , ils comptent six soeurs aînées.

Karnaby Street

Après quelques essais infructueux dans de précédentes formations et séparément, les frères Davies engagent leur voisin, Peter Alexander Greenlaw ... Plus de détails sur la Page Artiste The Kinks

Visitez la Page Artiste The Kinks
297 albums, 7 photos, discussions, et plus.

Les clients ayant acheté cet article ont également acheté


Détails sur le produit

  • CD (7 novembre 2006)
  • : Requires SACD-compatible hardware
  • Nombre de disques: 1
  • Format : Son numérique, SACD Hybride, Super Audio CD, Import
  • Label: Mis
  • ASIN : B000IONTAQ
  • Autres éditions : CD  |  Cassette  |  Album vinyle  |  Téléchargement MP3
  • Moyenne des commentaires client : 4.7 étoiles sur 5  Voir tous les commentaires (3 commentaires client)
  • Classement des meilleures ventes d'Amazon: 218.809 en Musique (Voir les 100 premiers en Musique)
  •  Souhaitez-vous compléter ou améliorer les informations sur ce produit ? Ou faire modifier les images?


Écouter des extraits et acheter des MP3

Les titres de cet album peuvent être achetés en MP3. Cliquez sur « Ajouter » ou voir l'album MP3.
                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                         

Echantillons
Titre Durée Prix
Écouter  1. Attitude 3:46EUR 1,29  Acheter le titre 
Écouter  2. Catch Me Now I'm Falling 5:57EUR 1,29  Acheter le titre 
Écouter  3. Pressure 2:25EUR 1,29  Acheter le titre 
Écouter  4. National Health 4:02EUR 1,29  Acheter le titre 
Écouter  5. (Wish I Could Fly Like) Superman 3:34EUR 1,29  Acheter le titre 
Écouter  6. Low Budget 3:49EUR 1,29  Acheter le titre 
Écouter  7. In A Space 3:44EUR 1,29  Acheter le titre 
Écouter  8. Little Bit Of Emotion 4:50EUR 1,29  Acheter le titre 
Écouter  9. A Gallon Of Gas 3:48EUR 1,29  Acheter le titre 
Écouter10. Misery 2:55EUR 1,29  Acheter le titre 
Écouter11. Moving Pictures 3:45EUR 1,29  Acheter le titre 
Écouter12. A Gallon Of Gas 3:50EUR 1,29  Acheter le titre 
Écouter13. Catch Me Now I'm Falling 6:48EUR 1,29  Acheter le titre 
Écouter14. (Wish I Could Fly Like) Superman (Disco Mix Extended Edit) 5:59EUR 1,29  Acheter le titre 

Quels sont les autres articles que les clients achètent après avoir regardé cet article?

Commentaires en ligne

4.7 étoiles sur 5
5 étoiles
2
4 étoiles
1
3 étoiles
0
2 étoiles
0
1 étoiles
0
Voir les 3 commentaires client
Partagez votre opinion avec les autres clients

Commentaires client les plus utiles

4 internautes sur 4 ont trouvé ce commentaire utile  Par jean-claude TOP 100 COMMENTATEURSVOIX VINE sur 8 octobre 2010
Format: CD
Au moment de refermer le chapitre des Kinks des années 60 et 70, l'unique créneau sur lequel je chronique, je m'accorde une petite réflexion. Tout a été dit sur cette formation. Tout et n'importe quoi. Les tentatives infructueuses et hypothétiques de Ray Davies à s'époumoner dans des albums-concepts trop obscurs, réduisant à la peau de chagrin leur auditoire ; leur place (celle du con) au pied d'un podium occupé par le triumvirat Beatles, Stones, Who ; que le groupe a retourné sa veste. Que, à part leurs singles, Lola, You Really Got Me...que, ceci...que, cela... Il n'empêche que les Kinks sont toujours fidèles au poste, qu'ils ont pris des risques là où d'autres se sont contentés de suivre le mouvement et qu'en 1979, avec Sleepwalker et Misfits, alors qu'ils étaient au fonds du trou, ils retrouvent une immense popularité auprès du public. Où étaient alors les Beatles ? Ils avaient remballé le matos. Que faisaient de bon les Who ? Ils erraient. Et les Stones ? Ils étaient en plein trouble musical. Keith Richards tutoyait alors la mort avec ses addictions, Jagger l'évitait comme il pouvait et la formation s'invitait à la table du disco (Some Girls, Miss You...). On peut dire tout ce que l'on veut, les Kinks, marchant souvent à contre sens des courants, atypiques, ont, malgré tout, fait une belle carrière, et certainement pas dans l'ombre de leurs illustres concurrents. Après un Misfits concluant, quant aux dispositions et envies encore intactes du groupe, quant au plaisir que prend encore le line-up regroupé autour des demi-frères Davies, sort Low Budget (1979).Lire la suite ›
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
2 internautes sur 2 ont trouvé ce commentaire utile  Par Stefan TOP 50 COMMENTATEURS sur 6 septembre 2012
Format: CD Achat vérifié
Low Budget pourrait avoir, pour ceux peu aguerris au massif répertoire du groupe de Ray Davies, des allures de petit miracle. En l'occurrence, troisième d'une série d'albums forts recommandables de la fin des 70s (avec Sleepwalker et Misfits), c'est surtout la confirmation de la belle forme de Kinks sans doute redynamisés par l'explosion d'une scène punk finalement pas si éloignée des leurs préoccupations originelles.

Pas, cependant, qu'on puisse assimiler Low Budget à une quelconque récupération punk. Il y a bien quelques furieuses montées de sève (Attitude, par exemple, où Davies rivalise de hargne avec les Rotten et autres Strummer), mais, dans l'ensemble, c'est plus à un album de hard rock auquel nous avons affaire. Rock parce que ça riffe, ça bat la mesure avec énergie, ça chante comme si ça avait 15 ans... La patate quoi ! Hard parce que, c'est évident, ces guitares sont les plus tranchantes que les Kinks aient affichées depuis longtemps et ce ne sont pas les obligatoires petites bizarreries (l'excellent et proto-Talking Headsien National Health ou l'amusant disco rock (Wish I Could Fly Like) Superman) qui viendront démentir la tendance à la fois « sévèrement burnée » quoique presque « Arena rockante », l'aérer plutôt, ce qui est admirablement bien vu, d'ailleurs.
Lire la suite ›
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
1 internautes sur 1 ont trouvé ce commentaire utile  Par ecce.om TOP 50 COMMENTATEURS sur 3 juin 2013
Format: CD
Après une série de disques aussi improbables que pénibles, il était temps de ramener Davies à la raison et d'éviter aux Kinks, un précipice à la Ray.

Leur nouvelle maison de disques (Arista) et le reste du groupe vont s'en charger et le résultat est sensible. Si Sleepwalker Remastered + 5 Bonus Tracks puis Misfits amorcent le retour, "Low Budget" lui, va enfoncer le clou.
Nous sommes en 1979 et on peut presque entendre Ray se dire : OK, on aurait pu faire mieux, plus ci, moins ça, on nous a pillé, moqué pour notre délire nostalgique… On va arranger ça.
Vous voulez du lourd, du ricain, vous en avez soupé des cup of tea de l'après midi, des couchers de soleil londoniens ?
J'ai compris le message : on va reprendre la baston !

"Low Budget", c'est tout ça.

L’Angleterre pour laquelle les Kinks ont multiplié les actes d'amour s'est détournée d'eux depuis des années. La reconnaissance leur vient paradoxalement, davantage de l'Amérique (où ils ont pourtant connu de nombreux soucis dans le passé). Ils vont assumer ce choix.
Finies les fioritures, les clavecins, les comédies musicales : place au gros son et au fun.

Dès la couverture, le ton est donné : ce sera gras, comme les traces de rouge à lèvres sur les mégots aux pieds de -on le suppose- la péripatéticienne.
Lire la suite ›
4 commentaires Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer

Discussions entre clients

Le forum concernant ce produit
Discussion Réponses Message le plus récent
Pas de discussions pour l'instant

Posez des questions, partagez votre opinion, gagnez en compréhension
Démarrer une nouvelle discussion
Thème:
Première publication:
Aller s'identifier
 

Rechercher parmi les discussions des clients
Rechercher dans toutes les discussions Amazon
   


Rechercher des articles similaires par rubrique


Commentaires

Souhaitez-vous compléter ou améliorer les informations sur ce produit ? Ou faire modifier les images?