Acheter neuf

ou
Identifiez-vous pour activer la commande 1-Click.
ou
en essayant gratuitement Amazon Premium pendant 30 jours. Votre inscription aura lieu lors du passage de la commande. En savoir plus.
Acheter d'occasion
D'occasion - Bon Voir les détails
Prix : EUR 8,79

ou
 
   
Amazon Rachète votre article
Recevez un chèque-cadeau de EUR 2,00
Amazon Rachète cet article
Plus de choix
Vous l'avez déjà ? Vendez votre exemplaire ici
Désolé, cet article n'est pas disponible en
Image non disponible pour la
couleur :
Image non disponible

 
Dites-le à l'éditeur :
J'aimerais lire ce livre sur Kindle !

Vous n'avez pas encore de Kindle ? Achetez-le ici ou téléchargez une application de lecture gratuite.

Lti, la langue du IIIème Reich [Poche]

Victor Klemperer
4.4 étoiles sur 5  Voir tous les commentaires (18 commentaires client)
Prix : EUR 9,80 Livraison à EUR 0,01 En savoir plus.
  Tous les prix incluent la TVA
o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o
Il ne reste plus que 7 exemplaire(s) en stock (d'autres exemplaires sont en cours d'acheminement).
Expédié et vendu par Amazon. Emballage cadeau disponible.
Voulez-vous le faire livrer le mardi 26 août ? Choisissez la livraison en 1 jour ouvré sur votre bon de commande. En savoir plus.
Vendez cet article - Prix de rachat jusqu'à EUR 2,00
Vendez Lti, la langue du IIIème Reich contre un chèque-cadeau d'une valeur pouvant aller jusqu'à EUR 2,00, que vous pourrez ensuite utiliser sur tout le site Amazon.fr. Les valeurs de rachat peuvent varier (voir les critères d'éligibilité des produits). En savoir plus sur notre programme de reprise Amazon Rachète.

Description de l'ouvrage

6 novembre 2003 Evolution (Livre 202)
Le philosophe allemand Victor Klemperer s'attacha dès 1933 à l'étude de la langue et des mots employés par les nazis. En puisant à une multitude de sources (discours radiodiffusés de Hitler ou de Goebbels, faire-part de naissance et de décès, journaux, livres et brochures, conversations, etc.), il a pu examiner la destruction de l'esprit et de la culture allemands par la novlangue nazie. En tenant ainsi son journal il accomplissait aussi un acte de résistance et de survie. En 1947, il tirera de son travail ce livre : "LTI, Lingua Tertii Imperii, la langue du IIIe Reich", devenu la référence de toute réflexion sur le langage totalitaire. Sa lecture, à cinquante ans de distance, montre combien le monde contemporain a du mal à se guérir de cette langue contaminée ; et qu'aucune langue n'est à l'abri de nouvelles manipulations.

Offres spéciales et liens associés


Produits fréquemment achetés ensemble

Lti, la langue du IIIème Reich + LQR : La propagande du quotidien
Acheter les articles sélectionnés ensemble


Descriptions du produit

Biographie de l'auteur

Victor Klemperer, fils d'un rabbin, est né en 1881 à Landsberg. Philologue et spécialiste de littérature française, il enseigne à l'université de Dresde ; il est destitué de son poste par les nazis en 1935. Protégé de la déportation par un mariage mixte, il est affecté comme manœuvre dans une usine de la ville. Rédigé à partir de 1933, son journal ne sera publié en Allemagne qu'en 1995, où il connaît un succès immédiat. Il meurt en 1960 en RDA où il vivait et avait retrouvé son poste à l'université.

Détails sur le produit

  • Poche: 375 pages
  • Editeur : Pocket; Édition : 2e (6 novembre 2003)
  • Collection : Evolution
  • Langue : Français
  • ISBN-10: 2266135465
  • ISBN-13: 978-2266135467
  • Dimensions du produit: 17,6 x 10,8 x 1,8 cm
  • Moyenne des commentaires client : 4.4 étoiles sur 5  Voir tous les commentaires (18 commentaires client)
  • Classement des meilleures ventes d'Amazon: 37.112 en Livres (Voir les 100 premiers en Livres)
  •  Souhaitez-vous compléter ou améliorer les informations sur ce produit ? Ou faire modifier les images?


En savoir plus sur l'auteur

Découvrez des livres, informez-vous sur les écrivains, lisez des blogs d'auteurs et bien plus encore.

Vendre une version numérique de ce livre dans la boutique Kindle.

Si vous êtes un éditeur ou un auteur et que vous disposez des droits numériques sur un livre, vous pouvez vendre la version numérique du livre dans notre boutique Kindle. En savoir plus

Quels sont les autres articles que les clients achètent après avoir regardé cet article?


Commentaires en ligne 

4.4 étoiles sur 5
4.4 étoiles sur 5
Commentaires client les plus utiles
40 internautes sur 42 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 "Le langage des damnés" 10 février 2009
Par JoBill
Format:Poche|Achat vérifié
Un des grands avantages de ce livre réside dans le fait qu'il s'agit d'un journal rédigé pendant les années nationale-socialistes de l'Allemagne (avant et pendant la guerre). Au delà de l'étude de la manière dont les nazis ont pu communiquer, il s'agit en plus d'un formidable texte sur le quotidien d'un juif allemand qui a eu la chance de traverser cette période et de s'en sortir vivant.
Il est aisé penser tout savoir sur cette période, tellement de choses ayant été relatées au travers de différents médias, mais on peut être encore surpris par certains actes décrits dans ce livre et commis au quotidien par les nazis.

L'étude des méthodes utilisées par les nazis (mots, tournures, médias) pour diffuser leurs idées se mêle à la vie de Victor Klemperer, propulsé/aspiré qu'il était dans ce monde que les nazis produisaient.

Ce livre va au delà de l'étude de la langue du IIIème Reich, c'est un formidable témoignage d'acte de résistance intellectuelle (ce qui est souligné par Alain Brossat dans la postface du livre), là où tout autre forme de combat s'avérait inutile et sans espoir.

Cette double lecture m'a donc surpris dans un premier temps (je m'attendais à lire quelque chose de plus technique, plus axé sur le langage), pour finalement me passionner totalement, la forme d'un journal se mariant finalement très bien à ce genre de récit.

A lire.
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ?
11 internautes sur 11 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 A lire absolument ! 13 janvier 2012
Format:Poche
Ce livre n'est ni une étude historique, ni un témoignage classique sur l'époque de l'épanouissement du nazisme en Allemagne. Le grand philologue Klemperer mêle à la fois des récits au jour le jour de ce qu'il vit et l'analyse particulièrement intéressante des mots employés par les Nazis. Cela donne un livre passionnant, qui se lit très bien, sans complexité superflue, et qui apporte un éclairage extrêmement intéressant sur le poids des mots en politique, ce qui nous donne à réfléchir aussi sur leur emploi de nos jours, et sur la place de la communication dans le jeu politique que nous connaissons. C'est par ailleurs un récit poignant de ces jours terribles, avec leur lot de souffrance, mais aussi de révolte et de rencontres, portraits passionnants d'Allemands de cette époque, brossés en quelques mots, et bien moins simplistes que ce que l'on peut en imaginer souvent. Un livre qui éclaire sur les raisons profondes de la montée du Nazisme dans un pays à la culture millénaire et à la population éduquée.
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ?
6 internautes sur 6 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 Le hasard et la nécessité. 9 septembre 2013
Par JMV TOP 500 COMMENTATEURS
Format:Poche
On ne peut parler de l'oeuvre de Victor Klemperer sans parler de sa vie, tant il sut faire preuve d'un courage admirable, ses actes furent toujours en accord avec ses écrits.
Né en 1881 dans une famille juive (le père était rabbin), il n'eut de cesse de s'assimiler à la population du pays dans lequel il vivait, l'Allemagne. Il se convertit au protestantisme, épousa une non-juive, combattit courageusement durant la première guerre mondiale pour défendre sa patrie, devint un philologue réputé, spécialiste de littérature française. En dépit de ce désir d'être plus allemand qu'un allemand « de souche », comme disent les imbéciles, il fut toujours considéré au mieux comme un « juif assimilé », distinction perverse qui annonçait la tragédie à venir.
Son goût pour les mots, il put l'exercer dans son métier, la philologie, et aussi de façon privée et bientôt clandestine, en tenant un Journal qui ne fut publié qu'en 1995, soit 35 ans après sa mort.
Durant les années de la république de Weimar, il observa la métamorphose de la langue allemande, la transformation de la belle langue de Goethe en l'ignoble novlangue nazie. Ce livre « La langue du troisième Reich » est constitué d'extraits de son journal, qu'il retravailla pour le publier en Allemagne de l'Est vers la fin des années '40.
Je connais très peu d'allemand, mais ce n'est pas un handicap pour lire LTI (Lingua Tertii Imperii).
Lire la suite ›
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ?
6 internautes sur 6 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 passionnant 26 octobre 2011
Par clem
Format:Poche
Ouvrage d'une lecture parfois exigeante, mais d'un très grand intérêt concernant l'emprise du nazisme dans tous les champs de l'existence, et permettant, au-delà des ravages du nazisme, de méditer sur l'impact de toutes les novlangues...
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ?
5 internautes sur 5 ont trouvé ce commentaire utile 
4.0 étoiles sur 5 Quand on veut en savoir plus 4 mars 2012
Par Phils31
Format:Poche
A la suite d'un excellent reportage sur Arte ( c'est presque un pléonasme )il m'a semblé intéressant de lire ce livre qui présente le double avantage :
- de montrer effectivement comment un régime politique basé sur une idéologie ( en l'occurence le nazisme ) peut tronquer une langue et créer des néologismes adaptés à cette idéologie ( Ex.untermensh / sous-hommes )
- montrer , à travers ce récit autobiographique , les conséquences de l'application des lois antijuives sur le quotidien d'un professeur de littérature française -Juif Allemand -à l'université de Dresde
Un document passionnant malgré son côté peut-être un peu ésotérique mais en fait un journal intime qui se lit très facilement
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ?
Commentaires client les plus récents
3.0 étoiles sur 5 lecture un peu rébarbative
livre intéressant mais un peu difficile à lire. beaucoup de références bibliographiques faisant référence à des auteurs et des... Lire la suite
Publié il y a 6 mois par Annick
3.0 étoiles sur 5 Un livre essentiel, une fabrication bâclée
Un livre essentiel pour comprendre non seulement le langage, mais aussi la manipulation de la langue quotidienne par la politique. Lire la suite
Publié il y a 6 mois par Père Ubu
5.0 étoiles sur 5 Décrypter le mensonge de la langue moderne
A l'heure où certains se bouchaient les oreilles, Victor Klemperer, philologue juif allemand marié à une "aryenne", a décidé de les ouvrir bien... Lire la suite
Publié il y a 6 mois par M. Marconnet Thibault
5.0 étoiles sur 5 Intellignet et intemporel
Travail d'analyse remarquable que celui de Victor Klemperer sur le maniement de la langue en politique comme outil de manipulation des foules. Et aujourd'hui, on en est où ? Lire la suite
Publié il y a 8 mois par benjamindelyon
5.0 étoiles sur 5 Instructif
Une analyse qui se veut objective et pertinente et qui, malgré mes doutes sur la question, satisfait ses ambitions. Lire la suite
Publié il y a 9 mois par Enro
5.0 étoiles sur 5 Extraordinaire décodage du nazisme,ou démystification...
Est-il possible d'apprendre encore quelque chose d'essentiel sur le nazisme, sur sa forme, son organisation du totalitarisme?
Oui! Encore et encore. Lire la suite
Publié il y a 12 mois par ARBEAU BARREAU Manuel
3.0 étoiles sur 5 Un peu long, mais intéressant
Viktor Klemperer a survécu au nazisme grâce à sa femme, aryenne. Philologue, il a pris des notes sur les évolutions du langage et le vocabulaire nouvellement... Lire la suite
Publié il y a 12 mois par Alexis Livier
5.0 étoiles sur 5 A lire absolument pour qui s'intéresse au 3ème Reich
J'ai eu connaissance de ce livre par hasard... et le hasard a bien fait les choses. Dans une langue accessible à tous, l'auteur nous démontre comment l'utilisation de... Lire la suite
Publié il y a 13 mois par Mme Francoise Colliot
5.0 étoiles sur 5 linguistique et fascisme
ouvrage qui aborde le nazisme sous l'angle de la langue. l' usage dévié qui en est fait,transparent pour l'observateur extérieur. Lire la suite
Publié le 4 mars 2012 par Brohon
5.0 étoiles sur 5 A lire par tous les étudiants linguistes
Livre (notes) écrit (es) dans la clandestinité dans des conditions dangereuses pour l'auteur. Lire la suite
Publié le 8 février 2012 par Ralph Keysers
Rechercher des commentaires
Rechercher uniquement parmi les commentaires portant sur ce produit

Discussions entre clients

Le forum concernant ce produit
Discussion Réponses Message le plus récent
Pas de discussions pour l'instant

Posez des questions, partagez votre opinion, gagnez en compréhension
Démarrer une nouvelle discussion
Thème:
Première publication:
Aller s'identifier
 

Rechercher parmi les discussions des clients
Rechercher dans toutes les discussions Amazon
   


Rechercher des articles similaires par rubrique


Commentaires

Souhaitez-vous compléter ou améliorer les informations sur ce produit ? Ou faire modifier les images?