Luciano Pavarotti

Top albums (Voir les 91)


Voir les 91 albums de Luciano Pavarotti

Luciano Pavarotti : top des titres
Trier par:
Meilleures ventes
1-10 of 1110
Titre Album  
30
30
30
30
30
30
30
30
30
30

Image de Luciano Pavarotti
Fourni par l'artiste ou son représentant

Biographie

Né en 1935 à Modène, le chanteur italien Luciano Pavarotti étudie dans cette ville avec Arrigo Pola, en 1956, puis, deux ans plus tard, à Mantoue avec Ettore Campogalliani. Il remporte alors le concours de chant de Parme en 1961.Peu d'artistes d'opéra ont su, comme lui, populariser et médiatiser l'art lyrique, l'amener, par sa seule personnalité, à un tel niveau d'audience. Les années de « cross-over » (ses concerts avec les Spice Girls, Florent Pagny...) ne doivent cependant pas masquer qu'il demeure l'un des ténors les plus phénoménaux de la deuxième moitié du siècle dernier.
Sacrifiant au ... Lire la suite

Né en 1935 à Modène, le chanteur italien Luciano Pavarotti étudie dans cette ville avec Arrigo Pola, en 1956, puis, deux ans plus tard, à Mantoue avec Ettore Campogalliani. Il remporte alors le concours de chant de Parme en 1961.Peu d'artistes d'opéra ont su, comme lui, populariser et médiatiser l'art lyrique, l'amener, par sa seule personnalité, à un tel niveau d'audience. Les années de « cross-over » (ses concerts avec les Spice Girls, Florent Pagny...) ne doivent cependant pas masquer qu'il demeure l'un des ténors les plus phénoménaux de la deuxième moitié du siècle dernier.
Sacrifiant au jeu scénique le pur plaisir immédiat et spontané de la voix - intrinsèquement somptueuse et confondante de facilité dans les aigus - Pavarotti (qui débuta sa vie professionnelle comme instituteur) sut, au gré des années, élargir son répertoire vers des rôles plus dramatiques, tout en conservant une rare souplesse vocale : La Bohème de Puccini, L'Elixir d'amour de Donizetti et même Idoménée de Mozart cotoyèrent ainsi ses nombreuses incursions chez Verdi, dans lequel il se spécialisa : Un Bal masqué, en 1972, Aïda en 1985...Il remporte ainsi de nombreux triomphes sur les scènes des opéras les plus prestigieux du monde, de la Scala de Milan au Metropolitan Opera de New York, en passant par le Royal Opera House de Covent Garden à Londres.Malgré un répertoire limité - en comparaison de celui de son « rival » Placido Domingo par exemple -, Pavarotti demeure, à l'instar d'une Callas ou d'un Menuhin, l'une des rares personnalités de la musique classique à avoir aboli les barrières entre mélomanes traditionnels et grand public.Le ténor s'est éteint le 6 septembre 2007 dans sa ville natale de Modène, vaincu par un cancer du pancréas.
 

Copyright 2014 Music Story Music Story

Né en 1935 à Modène, le chanteur italien Luciano Pavarotti étudie dans cette ville avec Arrigo Pola, en 1956, puis, deux ans plus tard, à Mantoue avec Ettore Campogalliani. Il remporte alors le concours de chant de Parme en 1961.Peu d'artistes d'opéra ont su, comme lui, populariser et médiatiser l'art lyrique, l'amener, par sa seule personnalité, à un tel niveau d'audience. Les années de « cross-over » (ses concerts avec les Spice Girls, Florent Pagny...) ne doivent cependant pas masquer qu'il demeure l'un des ténors les plus phénoménaux de la deuxième moitié du siècle dernier.
Sacrifiant au jeu scénique le pur plaisir immédiat et spontané de la voix - intrinsèquement somptueuse et confondante de facilité dans les aigus - Pavarotti (qui débuta sa vie professionnelle comme instituteur) sut, au gré des années, élargir son répertoire vers des rôles plus dramatiques, tout en conservant une rare souplesse vocale : La Bohème de Puccini, L'Elixir d'amour de Donizetti et même Idoménée de Mozart cotoyèrent ainsi ses nombreuses incursions chez Verdi, dans lequel il se spécialisa : Un Bal masqué, en 1972, Aïda en 1985...Il remporte ainsi de nombreux triomphes sur les scènes des opéras les plus prestigieux du monde, de la Scala de Milan au Metropolitan Opera de New York, en passant par le Royal Opera House de Covent Garden à Londres.Malgré un répertoire limité - en comparaison de celui de son « rival » Placido Domingo par exemple -, Pavarotti demeure, à l'instar d'une Callas ou d'un Menuhin, l'une des rares personnalités de la musique classique à avoir aboli les barrières entre mélomanes traditionnels et grand public.Le ténor s'est éteint le 6 septembre 2007 dans sa ville natale de Modène, vaincu par un cancer du pancréas.
 

Copyright 2014 Music Story Music Story

Né en 1935 à Modène, le chanteur italien Luciano Pavarotti étudie dans cette ville avec Arrigo Pola, en 1956, puis, deux ans plus tard, à Mantoue avec Ettore Campogalliani. Il remporte alors le concours de chant de Parme en 1961.Peu d'artistes d'opéra ont su, comme lui, populariser et médiatiser l'art lyrique, l'amener, par sa seule personnalité, à un tel niveau d'audience. Les années de « cross-over » (ses concerts avec les Spice Girls, Florent Pagny...) ne doivent cependant pas masquer qu'il demeure l'un des ténors les plus phénoménaux de la deuxième moitié du siècle dernier.
Sacrifiant au jeu scénique le pur plaisir immédiat et spontané de la voix - intrinsèquement somptueuse et confondante de facilité dans les aigus - Pavarotti (qui débuta sa vie professionnelle comme instituteur) sut, au gré des années, élargir son répertoire vers des rôles plus dramatiques, tout en conservant une rare souplesse vocale : La Bohème de Puccini, L'Elixir d'amour de Donizetti et même Idoménée de Mozart cotoyèrent ainsi ses nombreuses incursions chez Verdi, dans lequel il se spécialisa : Un Bal masqué, en 1972, Aïda en 1985...Il remporte ainsi de nombreux triomphes sur les scènes des opéras les plus prestigieux du monde, de la Scala de Milan au Metropolitan Opera de New York, en passant par le Royal Opera House de Covent Garden à Londres.Malgré un répertoire limité - en comparaison de celui de son « rival » Placido Domingo par exemple -, Pavarotti demeure, à l'instar d'une Callas ou d'un Menuhin, l'une des rares personnalités de la musique classique à avoir aboli les barrières entre mélomanes traditionnels et grand public.Le ténor s'est éteint le 6 septembre 2007 dans sa ville natale de Modène, vaincu par un cancer du pancréas.
 

Copyright 2014 Music Story Music Story


Améliorez le contenu de cette page

Si vous êtes l'artiste, le label ou le manager concerné, vous pouvez mettre à jour les informations sur cette page, telles que biographie, vidéos et plus encore sur Artist Central.

Commentaires

Visitez notre FAQ sur les Pages Artistes
Donnez-nous votre avis sur cette page