EUR 24,90
  • Tous les prix incluent la TVA.
En stock.
Expédié et vendu par Amazon. Emballage cadeau disponible.
Quantité :1
M%C3%A9diter%2C+jour+apr%C3%A8s+jour+... a été ajouté à votre Panier
Vous l'avez déjà ?
Repliez vers l'arrière Repliez vers l'avant
Ecoutez Lecture en cours... Interrompu   Vous écoutez un extrait de l'édition audio Audible
En savoir plus
Voir les 3 images

Méditer, jour après jour : 25 leçons pour vivre en pleine conscience (+ 1CD mp3 inclus) Broché – 22 septembre 2011

4.5 étoiles sur 5 268 commentaires client

Voir les formats et éditions Masquer les autres formats et éditions
Prix Amazon
Neuf à partir de Occasion à partir de
Broché
"Veuillez réessayer"
EUR 24,90
EUR 20,90 EUR 13,99

Gratuit : Amazon sur votre mobile et votre tablette
téléchargez gratuitement l'application Amazon et retrouvez tous nos livres et nos produits.

Offres spéciales et liens associés


Produits fréquemment achetés ensemble

  • Méditer, jour après jour : 25 leçons pour vivre en pleine conscience (+ 1CD mp3 inclus)
  • +
  • Je résiste aux personnalités toxiques (et autres casse-pieds)
  • +
  • Imparfaits, libres et heureux : Pratiques de l'estime de soi
Prix total: EUR 43,30
Acheter les articles sélectionnés ensemble

Descriptions du produit

Extrait

Il y a d'abord cette lumière jaune, intense, d'un soleil d'hiver qui brille au-dehors. Un soleil qui éblouit sans réchauffer. Puis on découvre le vieil homme immobile. II s'est détourné de sa table de travail et du livre qu'il étudiait : pour réfléchir ? Se reposer ? Méditer ? Notre regard glisse ensuite vers la droite et remarque la porte basse de la cave. Puis il est attiré par l'escalier en colimaçon. Au moment où il s'apprête à gravir les premières marches, il découvre le feu qui crépite dans l'âtre et une femme attisant la braise. Il revient vers l'envol des marches : mais elles ne conduisent qu'à de l'obscurité.
Le tableau est petit, le lieu qu'il dépeint est sombre, mais on a le sentiment d'un vaste espace. C'est le génie de Rembrandt, qui fait voyager notre regard dans toutes les dimensions. En largeur, depuis la gauche, d'où irradie la lumière du jour, vers la droite, où celle du feu est fragile, presque dérisoire; le dialogue d'un soleil qui éclaire sans réchauffer et d'un feu qui réchauffe sans éclairer ; soleil de la raison et feu de la passion, deux ingrédients pour philosopher ? En hauteur, avec cet escalier en colimaçon qui relie profondeurs secrètes de la cave et mystères obscurs de l'étage. En profondeur, depuis le fond du tableau où siège le philosophe jusqu'au cercle de ténèbres qui l'entoure. Mais le sentiment d'espace vient aussi du jeu subtil entre le dévoilé et le caché. Ce qui importe, c'est ce qu'on imagine : de l'autre côté de la fenêtre, derrière la porte de la cave, en haut de l'escalier. Et le plus vaste de ces univers cachés à nos yeux qui sont passés trop vite : l'esprit du philosophe, son monde intérieur. Ténèbres et pénombres, un peu de lumière, un peu de chaleur. Et un esprit en marche. Est-ce à cela que ressemble notre intériorité ?

Méditer c'est s'arrêter

S'arrêter de faire, de remuer, de s'agiter. Se mettre un peu en retrait, se tenir à l'écart du monde.
Au début, ce qu'on éprouve semble bizarre : il y a du vide (d'action, de distraction) et du plein (tumulte des pensées et des sensations dont on prend soudainement conscience). Il y a ce qui nous manque : nos repères et des choses à faire ; et, au bout d'un moment, il y a l'apaisement qui provient de ce manque. Les choses ne se passent pas comme à «l'extérieur», où notre esprit est toujours accroché à quelque objet ou projet : agir, réfléchir sur un sujet précis, avoir son attention captée par une distraction.
Dans cette apparente non-action de l'expérience méditative, on met du temps à s'habituer, à voir un peu plus clair. Comme dans le tableau. Comme lorsqu'on passe de la lumière à l'ombre. Nous sommes entrés en nous-mêmes, pour de vrai. C'était tout près de nous, mais nous n'y allions jamais. Nous traînions plutôt dehors : à notre époque de sollicitations effrénées et de connexions forcenées, notre lien à nous-mêmes reste souvent en friche. Intériorités abandonnées... les extériorités sont plus faciles, et plus balisées. Alors que l'expérience méditative est souvent une terre sans sentiers. Dans la pièce où médite le philosophe, il y a moins de lumière, alors il faut ouvrir les yeux plus grand. En nous-mêmes aussi : il y a moins d'évidences et de réassurances, alors nous avons à ouvrir plus grand les yeux de notre esprit.
On pensait, on espérait trouver le calme, le vide. On tombe souvent sur un grand bazar, du tapage, du chaos. On aspirait à la clarté, on a trouvé la confusion. Parfois, méditer nous expose à l'angoisse, à la souffrance, à ce qui nous fait souffrir et qu'on évitait en pensant à autre chose, en s'agitant ailleurs.

Revue de presse

Il y a d'abord cette lumière jaune, intense, d'un soleil d'hiver qui brille au-dehors. Un soleil qui éblouit sans réchauffer. Puis on découvre le vieil homme immobile. II s'est détourné de sa table de travail et du livre qu'il étudiait : pour réfléchir ? Se reposer ? Méditer ? Notre regard glisse ensuite vers la droite et remarque la porte basse de la cave. Puis il est attiré par l'escalier en colimaçon. Au moment où il s'apprête à gravir les premières marches, il découvre le feu qui crépite dans l'âtre et une femme attisant la braise. Il revient vers l'envol des marches : mais elles ne conduisent qu'à de l'obscurité.
Le tableau est petit, le lieu qu'il dépeint est sombre, mais on a le sentiment d'un vaste espace. C'est le génie de Rembrandt, qui fait voyager notre regard dans toutes les dimensions. En largeur, depuis la gauche, d'où irradie la lumière du jour, vers la droite, où celle du feu est fragile, presque dérisoire; le dialogue d'un soleil qui éclaire sans réchauffer et d'un feu qui réchauffe sans éclairer ; soleil de la raison et feu de la passion, deux ingrédients pour philosopher ? En hauteur, avec cet escalier en colimaçon qui relie profondeurs secrètes de la cave et mystères obscurs de l'étage. En profondeur, depuis le fond du tableau où siège le philosophe jusqu'au cercle de ténèbres qui l'entoure. Mais le sentiment d'espace vient aussi du jeu subtil entre le dévoilé et le caché. Ce qui importe, c'est ce qu'on imagine : de l'autre côté de la fenêtre, derrière la porte de la cave, en haut de l'escalier. Et le plus vaste de ces univers cachés à nos yeux qui sont passés trop vite : l'esprit du philosophe, son monde intérieur. Ténèbres et pénombres, un peu de lumière, un peu de chaleur. Et un esprit en marche. Est-ce à cela que ressemble notre intériorité ?

Méditer c'est s'arrêter

S'arrêter de faire, de remuer, de s'agiter. Se mettre un peu en retrait, se tenir à l'écart du monde.
Au début, ce qu'on éprouve semble bizarre : il y a du vide (d'action, de distraction) et du plein (tumulte des pensées et des sensations dont on prend soudainement conscience). Il y a ce qui nous manque : nos repères et des choses à faire ; et, au bout d'un moment, il y a l'apaisement qui provient de ce manque. Les choses ne se passent pas comme à «l'extérieur», où notre esprit est toujours accroché à quelque objet ou projet : agir, réfléchir sur un sujet précis, avoir son attention captée par une distraction.
Dans cette apparente non-action de l'expérience méditative, on met du temps à s'habituer, à voir un peu plus clair. Comme dans le tableau. Comme lorsqu'on passe de la lumière à l'ombre. Nous sommes entrés en nous-mêmes, pour de vrai. C'était tout près de nous, mais nous n'y allions jamais. Nous traînions plutôt dehors : à notre époque de sollicitations effrénées et de connexions forcenées, notre lien à nous-mêmes reste souvent en friche. Intériorités abandonnées... les extériorités sont plus faciles, et plus balisées. Alors que l'expérience méditative est souvent une terre sans sentiers. Dans la pièce où médite le philosophe, il y a moins de lumière, alors il faut ouvrir les yeux plus grand. En nous-mêmes aussi : il y a moins d'évidences et de réassurances, alors nous avons à ouvrir plus grand les yeux de notre esprit.
On pensait, on espérait trouver le calme, le vide. On tombe souvent sur un grand bazar, du tapage, du chaos. On aspirait à la clarté, on a trouvé la confusion. Parfois, méditer nous expose à l'angoisse, à la souffrance, à ce qui nous fait souffrir et qu'on évitait en pensant à autre chose, en s'agitant ailleurs. --Extrait

http://www.editions-iconoclaste.fr/spip.php?article1549 --Revue de presse

Aucun appareil Kindle n'est requis. Téléchargez l'une des applis Kindle gratuites et commencez à lire les livres Kindle sur votre smartphone, tablette ou ordinateur.

  • Apple
  • Android
  • Windows Phone
  • Android

Pour obtenir l'appli gratuite, saisissez votre adresse e-mail ou numéro de téléphone mobile.




Détails sur le produit


En savoir plus sur l'auteur

Découvrez des livres, informez-vous sur les écrivains, lisez des blogs d'auteurs et bien plus encore.

Quels sont les autres articles que les clients achètent après avoir regardé cet article?

Commentaires en ligne

Meilleurs commentaires des clients

Par Jean-Luc TOP 500 COMMENTATEURS le 6 janvier 2014
Format: Broché Achat vérifié
Il existe de nombreux livre sur la méditation (ou plutôt les méditations) qui ont chacuns leurs qualités et leurs défauts.
Celui -ci est selon moi le plus beau.

Médecin-psychiatre qui à participé activement à l'introduction de la méditation en médecine et plus spécifiquement dans les psychothérapie cognitivo-comportementales de la troisième vague, Christophe André est également une personne dégageant une profonde humanité et cela se ressent dans ses livres.

La méditation se pratique en psychiatrie de plus en plus fréquemment avec certaines indications spécifiques et résultats scientifiquement démontrée.
Elle est surtout une hygiène de vie, accessible très facilement pour tous, un moyen et non un but, qui apporte santé et bien-être physique, psychique et spirituel.

L'approche est centrée sur la méditation de type pleine conscience essentiellement, les illustrations sont fantastiques et le CD un véritable plus.

Si vous ne deviez acheter qu'un seul livre sur la méditation, je vous conseillerait celui-ci...sans hésiter.
Remarque sur ce commentaire 67 sur 69 ont trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
Format: Broché
Le bouquin est très beau, un régal pour les yeux. Mais ce n'est pas juste un beau livre. L'auteur le présente comme un manuel pratique, et c'est tout à fait ça : les tableaux incitent à la méditation, le texte est poétique et concret à la fois, le CD est parfait (et je n'ai eu aucun problème à le transposer sur mon ordinateur et mon i-pod, contrairement à un des commentaires). Le chapitre de conclusion est vraiment étrange, mais j'adore. Ce doit être les effets de la méditation prolongée !?
4 commentaires 173 sur 182 ont trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
Par JD le 30 octobre 2014
Format: Broché Achat vérifié
Loin de tout ésotérisme, l'auteur montre qu'il peut exister une spiritualité détachée de toute croyance, accessible par une méthode clairement et progressivement enseignée dans ce livre: la pleine conscience. Cette approche laïque comblera peut-être un vide chez beaucoup, ce qui n'exclut en rien les croyants de cette forme de méditation. Quel bol d'air, quelle ouverture, quel enrichissement personnel! Et à la portée de tous! C'est presque incroyable tant cela est évident. Sans doute faut-il d'abord quitter ses a priori, mais l'intelligence de Christophe André, sa tolérance, nous guide avec douceur et bienveillance loin du superficiel, et on ne peut que le suivre.
La forme du livre est également remarquable. C'est un bel objet, brillamment illustré avec raffinement et éclectisme. Le discours très personnel, très abordable, où l'on sent que chaque mot a été pesé, ainsi que la construction de l'ensemble, en font une véritable réussite littéraire.
Remarque sur ce commentaire 8 sur 8 ont trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
Par FFGF TOP 500 COMMENTATEURSVOIX VINE le 25 septembre 2011
Format: Broché Achat vérifié
Tout d'abord, ce livre est très beau avec des reproductions de tableaux illustrant chaque leçon. Ces leçons sont précises et concises. On sent que l'auteur croit en ce qu'il écrit et que le partager l'enthousiasme vraiment.
Le CD (MP3) est un vrai plus, un très bon accompagnement dans cet apprentissage de la méditation.
Un excellent livre que je vous recommande chaleureusement !
Remarque sur ce commentaire 98 sur 106 ont trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
Format: Broché Achat vérifié
Sur le contenu du livre rien à redire: on ne peut qu'être d'accord avec les bons sentiments qui y sont exprimés (probablement tout le monde est émerveillé par un beau coucher de soleil) mais c'est la mise en pratique quotidienne des "exercices" qui pose problème...j'en suis toujours à l'exercice sur la respiration mais difficile de le faire sans le CD d'accompagnement.
Par ailleurs rien n'est dit sur la gestion des "autres" qui sont le plus souvent source de stress, d'énervement et de conflits...
Remarque sur ce commentaire 8 sur 8 ont trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
Format: Broché
Chers lecteurs,

Le CD vendu avec l'ouvrage "Méditer, jour après jour", est au format MP3 : il permet de stocker sur un seul disque l'équivalent en quantité de 3 CD "classiques". Ce format de disque est aujourd'hui unanimement utilisé. Si vous ne parvenez pas à le lire sur votre chaîne, vous pouvez toujours le recopier ou le graver sur votre ordinateur, le même qui vous a servi à faire votre achat sur Amazon, via le logiciel "I tunes" (gratuit et compatible PC / MAC).

Si le problème persiste malgré tout ou si le CD fourni est tout simplement défectueux, contactez-nous : iconoclaste@editions-iconoclaste.fr / 01.42.17.47.80.

Nous vous aiderons à régler ce problème ou vous dépannerons pour que vous puissiez enfin méditer, jour après jour.

© Les éditions L'iconoclaste
1 commentaire 17 sur 18 ont trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
Format: Broché Achat vérifié
J'avais un a priori sur la méditation, mais comme on me l'avait vivement conseillé, je me suis lancée. Je trouve l'approche de Christophe André très intéressante. Le livre est très bien conçu du fait qu'il illustre chaque chapitre avec un tableau et des citations. En plus, il contient un CD qui permet de mettre en pratique les notions illustrées dans le livre. Je résumerai le livre en disant qu'il nous apprend à vivre l'instant présent.
Remarque sur ce commentaire 7 sur 7 ont trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus

Commentaires client les plus récents

Vous souhaitez découvrir plus de produits ? Consultez cette page pour voir plus : développement personnel


Commentaires

Souhaitez-vous compléter ou améliorer les informations sur ce produit ? Ou faire modifier les images?