ou
Identifiez-vous pour activer la commande 1-Click.
ou
en essayant gratuitement Amazon Premium pendant 30 jours. Votre inscription aura lieu lors du passage de la commande. En savoir plus.
Amazon Rachète votre article
Recevez un chèque-cadeau de EUR 3,37
Amazon Rachète cet article
Plus de choix
Vous l'avez déjà ? Vendez votre exemplaire ici
Désolé, cet article n'est pas disponible en
Image non disponible pour la
couleur :
Image non disponible

 
Dites-le à l'éditeur :
J'aimerais lire ce livre sur Kindle !

Vous n'avez pas encore de Kindle ? Achetez-le ici ou téléchargez une application de lecture gratuite.

Mémoires : Suivis de Apologie de l'avant-garde [Broché]

Serge Diaghilev , Guillaume de Sardes , Mireille Tansman- Zanuttini
5.0 étoiles sur 5  Voir tous les commentaires (1 commentaire client)
Prix : EUR 16,80 Livraison à EUR 0,01 En savoir plus.
  Tous les prix incluent la TVA
o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o
Il ne reste plus que 2 exemplaire(s) en stock (d'autres exemplaires sont en cours d'acheminement).
Expédié et vendu par Amazon. Emballage cadeau disponible.
Voulez-vous le faire livrer le samedi 23 août ? Choisissez la livraison en 1 jour ouvré sur votre bon de commande. En savoir plus.
Vendez cet article - Prix de rachat jusqu'à EUR 3,37
Vendez Mémoires : Suivis de Apologie de l'avant-garde contre un chèque-cadeau d'une valeur pouvant aller jusqu'à EUR 3,37, que vous pourrez ensuite utiliser sur tout le site Amazon.fr. Les valeurs de rachat peuvent varier (voir les critères d'éligibilité des produits). En savoir plus sur notre programme de reprise Amazon Rachète.

Description de l'ouvrage

9 mai 2008 Hermann Danse
Traduit du russe par Mireille Tansman-Zanuttini et Guillaume de Sardes introduction, présentation, notes et dossier par Guillaume de Sardes

«J'appris que, lors de la mise en état de la tombe de Pouchkine, il s'était produit un glissement partiel du sol sablonneux de la colline, qui avait découvert un coin du cercueil. Je me précipitai vers la tombe et, en effet, là où la colline de sable avait cédé, j'aperçus un coin du cercueil sacré. Je l'entourai de mes bras et le baisai pieusement ; j'en arrachai même un débris de quelque chose qui me parut avoir été jadis un galon de passementerie...»
Les Mémoires de Diaghilev sont pleines d'anecdotes, souvent légères et drôles, sur les ballets russes, la cour de Russie et les personnalités du Tout-Paris. Le lecteur y croisera des grands-ducs, le tsar Alexandre III, les membres de la famille Pouchkine, Aristide Briand et des barytons ivres. L'intérêt de ces Mémoires ne se résume cependant pas aux savoureuses descriptions que Diaghilev fait de «la société des snobs». Les musicologues y trouveront d'importantes informations sur des compositeurs comme Massenet, Stravinsky, Tchaïkovsky, Rimski-Korsakov, etc., ou des chanteurs, tels Tamagno ou Chaliapine. Enfin, ces Mémoires, qui jusque là étaient restées inédites, permettront aux esthètes de tout bord de mieux apprécier l'extraordinaire personnalité de celui qui, il y a tout juste cent ans, stupéfia la France avec ses concerts de musique russe.

Offres spéciales et liens associés


Produits fréquemment achetés ensemble

Mémoires : Suivis de Apologie de l'avant-garde + Nijinsky : Sa vie, son geste, sa pensée.
Acheter les articles sélectionnés ensemble

Les clients ayant acheté cet article ont également acheté


Descriptions du produit

Extrait

Boris Godounov de Moussorgsky

L'opéra Boris Godounov fut donné aux Théâtres impériaux peu de temps après avoir été composé. Sa création fut entourée d'incidents assez connus : deux scènes, celle de «la Cellule» et celle de «la Scène de l'insurrection avec l'innocent» furent interdites par la censure ; quant aux deux scènes polonaises, la Direction des Théâtres impériaux exigea de Moussorgsky qu'il les ajoutât à l'opéra.
Dans le manuscrit original de Moussorgsky, qui n'a jamais été recopié et, de fait, jamais édité (à savoir, la partition, antérieure aux remaniements et à la réorchestration de N. A. Rimski-Korsakov, qui servit à conduire l'orchestre lors des premières représentations de l'opéra), la scène de «la Cellule» était absente, mais je l'ai trouvée dans les papiers de Rimski-Korsakov.
Beaucoup de choses ont été dites sur l'idée géniale de Moussorgsky de terminer l'opéra, non par la mort de Boris, mais par la scène de la révolution et le chant de l'innocent, comme cela fut publié dans la première édition. Cependant, dans la partition manuscrite que je viens de citer, rédigée de la main du compositeur, l'opéra se termine par la scène de la mort de Boris, Moussorgsky ayant écrit à la dernière page : «Fin de l'opéra».
On notera ici que Moussorgsky, qui avait l'habitude d'indiquer les dates et les lieux de la composition des différents morceaux de ses opéras, écrivait alors déjà «Petrograd» et non «Pétersbourg».
Après les premières représentations, qui n'avaient pas obtenu le succès espéré, Rimski-Korsakov décida de réviser, réorchestrer et abréger l'opéra. Il serait vain de critiquer ici cette fâcheuse entreprise. Toutefois, lorsque je vins monter Boris à Paris, certaines scènes de l'opéra, tout d'abord supprimées, furent restituées par Korsakov et notamment, celle du célèbre «carillon» qui fit sensation.
J'appréhendais beaucoup la longueur de l'opéra et la coordination des scènes ; c'est pourquoi j'engageai avec Korsakov d'interminables discussions au sujet de leur transposition, notamment de la possibilité de placer «le Couronnement» après «la Cellule», afin de séparer les deux premières scènes populaires et terminer le premier acte par le couronnement. Du point de vue chronologique, la chose était plausible - j'avais demandé conseil à ce sujet à l'historien N. P. Kondakov - et sur le plan théâtral, cela offrait beaucoup plus d'avantages. La première année, je ne présentai à Paris ni l'acte de la Kortchma, ni celui de la chambre de Marina, afin de ne pas allonger l'opéra qui, selon l'opinion générale d'alors, devait déplaire aux Parisiens.

Détails sur le produit

  • Broché: 123 pages
  • Editeur : Editions Hermann (9 mai 2008)
  • Collection : Hermann Danse
  • ISBN-10: 2705666206
  • ISBN-13: 978-2705666200
  • Dimensions du produit: 20,6 x 14 x 1,4 cm
  • Moyenne des commentaires client : 5.0 étoiles sur 5  Voir tous les commentaires (1 commentaire client)
  • Classement des meilleures ventes d'Amazon: 404.657 en Livres (Voir les 100 premiers en Livres)
  •  Souhaitez-vous compléter ou améliorer les informations sur ce produit ? Ou faire modifier les images?


En savoir plus sur l'auteur

Découvrez des livres, informez-vous sur les écrivains, lisez des blogs d'auteurs et bien plus encore.

Vendre une version numérique de ce livre dans la boutique Kindle.

Si vous êtes un éditeur ou un auteur et que vous disposez des droits numériques sur un livre, vous pouvez vendre la version numérique du livre dans notre boutique Kindle. En savoir plus

Commentaires en ligne 

4 étoiles
0
3 étoiles
0
2 étoiles
0
1 étoiles
0
5.0 étoiles sur 5
5.0 étoiles sur 5
Commentaires client les plus utiles
1 internautes sur 1 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 ultime hommage aux arts russes 7 février 2010
Format:Broché
L'histoire est connue: Diaghilev a écrit ses Mémoires vers la fin de sa vie sur quarante pièces de carton. La rédaction des Mémoires n'était donc nullement un travail organisé au préalable mais le résultat d'une nécessité pour la paix intérieure. Comme si Diaghilev, cet inlassable promoteur des arts russes, croyait toujours avoir une dette envers son pays natal.

Ceux qui chercheront dans cette oeuvre des détails sur le backstage des Ballets russes seront déçus. Dans ses courts Mémoires, toujours intéressants, pleins de charme et de fraîcheur, parfois drôles, parfois nostalgiques et même émouvants - l'histoire des lettres de Pouchkine en particulier - il n'y a pas un mot sur les membres de la compagnie des Ballets russes dont l'existence, pourtant, se confondait presque totalement avec celle de son créateur. Les Mémoires de Diaghilev sont l'ultime hommage de cet homme admirable et en tous points exceptionnel à la Russie, ses arts et ses artistes.
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ?
Rechercher des commentaires
Rechercher uniquement parmi les commentaires portant sur ce produit

Discussions entre clients

Le forum concernant ce produit
Discussion Réponses Message le plus récent
Pas de discussions pour l'instant

Posez des questions, partagez votre opinion, gagnez en compréhension
Démarrer une nouvelle discussion
Thème:
Première publication:
Aller s'identifier
 

Rechercher parmi les discussions des clients
Rechercher dans toutes les discussions Amazon
   


Rechercher des articles similaires par rubrique


Commentaires

Souhaitez-vous compléter ou améliorer les informations sur ce produit ? Ou faire modifier les images?