Mémoires d'un paysan bas-breton et plus d'un million d'autres livres sont disponibles pour le Kindle d'Amazon. En savoir plus
Acheter d'occasion
EUR 6,85
État: D'occasion: Bon
Commentaire: Amazon - Offres Reconditionnées vous assure la même qualité de service qu'Amazon.fr ainsi que 30 jours de retour.
Vous l'avez déjà ?
Repliez vers l'arrière Repliez vers l'avant
Ecoutez Lecture en cours... Interrompu   Vous écoutez un extrait de l'édition audio Audible
En savoir plus
Voir cette image

Mémoires d'un paysan bas-breton Poche – 16 mai 2001


Voir les 2 formats et éditions Masquer les autres formats et éditions
Prix Amazon Neuf à partir de Occasion à partir de
Format Kindle
"Veuillez réessayer"
Poche
"Veuillez réessayer"
EUR 68,71 EUR 3,83

bonnes résolutions 2015 bonnes résolutions 2015


Offres spéciales et liens associés


Descriptions du produit

Amazon.fr

Jean-Marie Déguignet est de ce type d'hommes dont le destin fait immanquablement penser à un roman picaresque. Né en 1834 dans une très modeste famille bretonne, il a grandi dans un milieu "où presque personne ne savait lire ou même parler un mot de français". Mais, dévoré par le désir de s'instruire, le petit vacher misérable apprit d'abord seul à lire et à écrire. Après s'être engagé dans l'armée, il prit part à presque toutes les campagnes de Napoléon III, de l'Italie au Mexique. De retour en Bretagne, il se fit tour à tour agriculteur – ce qui lui donna l'occasion de rédiger un traité sur l'élevage des abeilles –, assureur, buraliste. Ruiné, il mourut à l'hospice dans le plus grand dénuement peu après avoir achevé la rédaction de ses mémoires, qui seraient restés oubliés sans la ténacité d'un éditeur breton.

L'immense succès de ce livre déjà vendu à plus de 100 000 exemplaires dit assez qu'il n'est pas un simple témoignage sur le passé. Dans un style élégant, drôle et caustique, cet esprit original, – devenu anticlérical après avoir perdu la foi… à Jérusalem ! – brosse un portrait sans concession d'une Bretagne prise entre ses superstitions presque païennes et l'omnipotence de l'Église. --Thomas Ferrier

Quatrième de couverture

Les "Mémoires" de Jean-Marie Déguignet constituent un document social et humain majeur sur la vie rurale au XIXe siècle. Homme parmi les hommes, il connut néanmoins un destin exceptionnel : ouvrier agricole dans le Finistère profond, soldat à Lorient, engagé dans les guerres de Crimée et d'Italie du second Empire, témoin de la catastrophique aventure mexicaine, débitant de tabac, miséreux à Quimper, mourant à l'hospice. Le journal qu'il tint tout au long de sa vie reste sans égal dans les annales du temps. C'est celui d'un écorché vif, d'un anticlérical et d'un anarchiste pourfendeur des conservatismes. D'un prophète aussi, qui pressent la destruction des sociétés traditionnelles. C'est en ce sens que son témoignage, passionnant comme un roman d'aventure, est aussi une saga de la condition humaine.

"Un livre extraordinaire." - "Déguignet est aussi bruyant vivant que mort. Sa voix d'imprécateur n'est pas près de s'éteindre."



Détails sur le produit

  • Poche: 473 pages
  • Editeur : Pocket; Édition : Pocket (16 mai 2001)
  • Collection : Litterature
  • Langue : Français
  • ISBN-10: 2266107291
  • ISBN-13: 978-2266107297
  • Dimensions du produit: 17,7 x 10,7 x 2 cm
  • Moyenne des commentaires client : 4.2 étoiles sur 5  Voir tous les commentaires (12 commentaires client)
  • Classement des meilleures ventes d'Amazon: 129.688 en Livres (Voir les 100 premiers en Livres)
  •  Souhaitez-vous compléter ou améliorer les informations sur ce produit ? Ou faire modifier les images?


En savoir plus sur l'auteur

Découvrez des livres, informez-vous sur les écrivains, lisez des blogs d'auteurs et bien plus encore.

Quels sont les autres articles que les clients achètent après avoir regardé cet article?

Commentaires en ligne

4.2 étoiles sur 5

Commentaires client les plus utiles

18 internautes sur 18 ont trouvé ce commentaire utile  Par JANIS le 13 février 2002
Format: Poche
Elevée dans un milieu paysan bretonnant du Finistère Nord, victime et témoin des exactions des "tonsurés" et des religieuses sur la pensée et les comportements locaux, (à un degré moindre que dans ce livre puisque née dans les années 50) je me réjouis de savoir qu'en ces temps très difficiles quelqu'un - et bien seul contre tous - a eu le courage de dire en face ce qu'il pensait vraiment au détriment de sa propre vie et de celle de ses enfants.
Par ailleurs, je suis agréablement surprise de constater que sans avoir été à l'école, ayant eu le breton comme première langue, Mr Deguignet a réussi à écrire cette biographie en une langue que beaucoup de français de la nouvelle génération pourraient lui envier.
A personnage exceptionnel, livre exceptionnel.
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
13 internautes sur 13 ont trouvé ce commentaire utile  Par L. B. Sebastien le 12 septembre 2003
Format: Poche
Comme beaucoup de bretons, j'ai voyagé, quitté ma terre natale, découvert et vécu mille choses, et pourtant comme Déguignet cette Bretagne nous attire comme un aimant! Jean marie Déguignet est né dans la misère au 19 eme siecle dans le finistére, très vite, un sentiment d'étouffement le fait fuir; La Bretagne est la région la plus anciennement catholique de France, le clergé y est omniprésent. De la brutalité des enseignants jésuites à l'hypocrisie des bigottes, on entrevoit tout le spectre de la bétise et de l'ignorance; et jean marie, qui est peu instruit, a ce sentiment d'autodidacte que le monde ne peut être ainsi.
Il rejoint l'armée et fera la campagne de Crimée, d'algérie et même l'expédition du mexique!
Partout, il fraternise avec les gens du peuple qu'il cotoit, il apprend par lui même les langues de chaque pays où il séjourne, et partout il y rencontre l'incompréhension.
Le progrès, la liberté de pensée, l'égalité, Déguignet est un véritable républicain! Malheureusement l'issue est tragique, comment changer le monde quand on est un écorché vif seul contre tous? Il finira sa vie comme il l'a commencé, seul, dans la misère. "et de poussière, tu retourneras à poussière", pour cela ils avaient raison...
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
2 internautes sur 2 ont trouvé ce commentaire utile  Par rolland le 3 septembre 2010
Format: Poche
Ce livre est un témoignage exceptionnel sur la période second empire jusqu'au début vingtième siècle, de part le fait qu'il est écrit par une personne "sans instruction", et offre un point de vue inégalé jusqu'à présent. Il m'a laissé toutefois un sentiment mitigé; fâché avec une grande partie de son entourage, y compris son fils, sa paranoïa lasse un peu. Même si l'on est d'accord sur l'influence excessive et rétrograde des cléricaux à cette période en Bretagne, les multiples attaques qu'il lance finissent par le desservir, particulièrement ses propos sur le caractère prétendu arriéré des Bretons, qu'il met tous dans le même panier...
Ce livre mérite dans tous les cas d'être lu, qui pour ne pas oublier dans quelle misère pouvaient vivre nos aïeux, qui pour ne pas oublier que chacun peut un jour y retomber, même au 21ème siècle.
Pour ma part c'est un livre référence!
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
2 internautes sur 2 ont trouvé ce commentaire utile  Par Rosine le 12 mai 2010
Format: Poche
La vie d'un homme du peuple qui est aussi un libre-penseur, un exploit dans la France et la Bretagne du 19ème siècle - passionnant.
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Format: Format Kindle Achat vérifié
Je ne veux pas traiter de la qualité du texte en lui-même, qui est superbe.
Par contre il y a un problème avec la version Kindle :
- il n'y a que la première partie des Mémoires dans la version Kindle, cette partie a été publiée au XIXe siècle et est donc dans le domaine public, on la trouve gratuitement sur Internet en e-pub convertible facilement en format Kindle via Calibre.
- Il manque donc toute la seconde partie publiée dans les années 1990, justement la partie qui n'est pas dans le domaine public, c'était justement pour lire cette partie que j'avais acheté ce livre numérique, où la trouver ?
- la première partie livrée dans cet e-book est un piratage de la version proposée sur Wikisource (mise en page, sommaire, et même commentaires etc.) le texte est dans le domaine public mais pas sa mise en page ! Il n'y a aucune mention de l'origine du texte et donc non respect des licences.
Heureusement j'ai obtenu le remboursement de mon achat, j'ai eu peur de m'être fait arnaquer 4€
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
1 internautes sur 1 ont trouvé ce commentaire utile  Par YannArSklavour le 12 octobre 2013
Format: Format Kindle Achat vérifié
La version papier en poche Pocket des Mémoires d'un paysan bas-breton est une publication d'une 2e série de cahiers manuscrits éditée en 1998 par l'association Arkae et l'éditeur an Here. Cette version a été ré-écrite par l'auteur car il était en froid avec Anatole Le Bras qui tardait à publier ses 1ers cahiers.

La version Kindle des Mémoires éditée par les Éditions Vassade au format azw3 est constituée des premiers cahiers en possession d'Anatole Le Bras qu'il publia finalement dans la Revue de Paris entre novembre 1904 et février 1905. Cette version est à ce jour tombée dans le domaine public.
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer


Commentaires

Souhaitez-vous compléter ou améliorer les informations sur ce produit ? Ou faire modifier les images?