Amazon rachète votre
article EUR 0,65 en chèque-cadeau.
Vous l'avez déjà ?
Repliez vers l'arrière Repliez vers l'avant
Ecoutez Lecture en cours... Interrompu   Vous écoutez un extrait de l'édition audio Audible
En savoir plus
Voir cette image

Métamorphoses de la reine Poche – 26 septembre 1990


Voir les 2 formats et éditions Masquer les autres formats et éditions
Prix Amazon Neuf à partir de Occasion à partir de
Broché
"Veuillez réessayer"
EUR 5,76
Poche
"Veuillez réessayer"
EUR 24,00 EUR 1,60

Devenez auteur avec Kindle Direct Publishing Devenez auteur avec Kindle Direct Publishing


Offres spéciales et liens associés


Descriptions du produit

Quatrième de couverture

Si, dans les contes de Perrault, la première place revenait aux femmes ? Cendrillon s'appellerait Cendron, il serait un merveilleux jeune homme, et à l'heure fatidique de minuit (ici annoncée par talkie-walkie) il irait offrir sa belle jeunesse... non pas à une quelconque princesse mais à la reine.La femme de l'Ogre serait végétarienne, et bien affligée de ses sept petites ogrelettes aux quenottes trop avides et de cet époux tourmenté par un affreux instinct de mort. De la forêt alors arriverait Poucet, mais il ne serait pas si petit, et il saurait très bien comment aimer une femme...«À force d'intelligence joueuse, de violence sensuelle et de confusion suggestive entre les mots et les choses, Pierrette Fleutiaux mérite qu'on dise désormais d'elle : il était une fois un maître du fantastique.»Bertrand Poirot-Delpech.


Vendez cet article - Prix de rachat jusqu'à EUR 0,65
Vendez Métamorphoses de la reine contre un chèque-cadeau d'une valeur pouvant aller jusqu'à EUR 0,65, que vous pourrez ensuite utiliser sur tout le site Amazon.fr. Les valeurs de rachat peuvent varier (voir les critères d'éligibilité des produits). En savoir plus sur notre programme de reprise Amazon Rachète.

Détails sur le produit

  • Poche: 256 pages
  • Editeur : Gallimard (26 septembre 1990)
  • Collection : Folio
  • Langue : Français
  • ISBN-10: 2070382737
  • ISBN-13: 978-2070382736
  • Dimensions du produit: 17,8 x 10,8 x 1,4 cm
  • Moyenne des commentaires client : 4.0 étoiles sur 5  Voir tous les commentaires (2 commentaires client)
  • Classement des meilleures ventes d'Amazon: 315.735 en Livres (Voir les 100 premiers en Livres)
  •  Souhaitez-vous compléter ou améliorer les informations sur ce produit ? Ou faire modifier les images?


En savoir plus sur l'auteur

Découvrez des livres, informez-vous sur les écrivains, lisez des blogs d'auteurs et bien plus encore.

Commentaires en ligne

4.0 étoiles sur 5
5 étoiles
1
4 étoiles
0
3 étoiles
1
2 étoiles
0
1 étoiles
0
Voir les deux commentaires client
Partagez votre opinion avec les autres clients

Commentaires client les plus utiles

5 internautes sur 5 ont trouvé ce commentaire utile  Par Tophee le 13 août 2004
Format: Poche
Enfin un livre où l'on s'intéresse aux personnages féminins généralement superficiels et négatifs des contes de fées. Je commençais à me demander si j'étais la seule à m'interroger sur ces créatures, marâtres, mère, épouse, fille, qui ne semblent avoir de fonction que pour enfanter ou poursuivre de leur haine un être particulier. Qu'est-ce qui les a amenées là ? Qu'est-ce qu'elles pensent, ressentent ? pourquoi cette haine, cette amour, ce sacrifice ? L'auteur tente d'inventer une histoire pour celles qui n'en n'ont pas eu, elle fait parler celles qui sont condamnées au silence.
Ce livre se compose de plusieurs nouvelles. Certaines sont très belles et touchantes (notamment « la femme de l'ogre »), d'autres plus rigolotes (« Cendron ») mais certaines sont malheureusement beaucoup moins bonnes (« Petit pantalon rouge, Barbe-bleu et Notules ») et alourdissent tellement le sujet du livre qu'on s'ennuie à mourir et qu'on referme le livre sans avoir lu la suite. C'est ce que j'ai fait.

Même si le livre dans son ensemble est décevant, ne serait-ce que pour l'histoire « la femme de l'ogre » faites l'effort de le lire, car cette histoire est sublime. Ne vous êtes vous jamais demandés comment une femme avait pu épouser un ogre ? Pierrette Fleutiaux imagine une réponse à cette question. Et sa réponse est violente, érotique, mais en même temps douce et poétique. Ce qui illustre bien tout le contraste entre l'ogre et sa femme. Mais la grande force de cette nouvelle c'est d'avoir écrit l'ogre comme autre chose qu'un monstre, mais comme une créature maudite, rivée avec douleur et frustration à sa faim.
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Format: Poche
Génial! Je l'ai acheté pour faire une étude sur la réécriture des contes et j'ai trouvé là une matière réellement intéressante.
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer

Rechercher des articles similaires par rubrique


Commentaires

Souhaitez-vous compléter ou améliorer les informations sur ce produit ? Ou faire modifier les images?