undrgrnd Cliquez ici NEWNEEEW nav-sa-clothing-shoes Cloud Drive Photos FIFA16 cliquez_ici Rentrée scolaire Shop Fire HD 6 Shop Kindle Paperwhite cliquez_ici Jeux Vidéo Bijoux Montres Montres

Commentaires client

69
4,5 sur 5 étoiles
Même le silence a une fin
Format: Format KindleModifier
Prix:8,99 €
Votre évaluation :(Effacer)Evaluez cet article


Un problème s'est produit lors du filtrage des commentaires. Veuillez réessayer ultérieurement.

53 sur 54 personnes ont trouvé le commentaire suivant utile
Ce récit autobiographique se lit comme un roman au suspense haletant et on dévore ses 690 pages d'une seule traite. D'abord parce qu'il est remarquablement écrit pour un récit de vie; il s'ouvre sur une scène de violence qui laisse le spectateur sonné, puis il se poursuit par de courts chapitres qui s'articulent autour d'un événement et qui conduisent le lecteur de rebondissements en rebondissements jusqu'au dénouement. Ensuite parce que Ingrid Bétencourt sait écrire, mêlant réalisme et poésie, évitant tout pathos. Et c'est là l'exploit: raconter une expérience humaine qui plonge ses protagonistes en enfer et pourtant ne jamais se poser en victime et rester d'une sobriété exemplaire dans le récit de ce calvaire.
Bien sûr, toute écriture autobiographique est entachée de soupçon et l'autobiographe suspectée de se donner le beau rôle! Et la tentation ici doit être grande de régler leurs comptes à tous ceux qui l'ont accusée d'être égoïste, insensible, autoritaire et méprisante. Ingrid Bétencourt leur tend alors le miroir de leur propre lâcheté, de leurs petites trahisons, de leur mesquinerie. Le portrait de Clara, sa collaboratrice est particulièrement négatif. Derrière celui que l'auteur dresse d'elle-même, malgré les faiblesses avouées, on sent une femme qui a l'âme d'un chef, consciente de sa valeur et du rôle qu'elle a à jouer. Certes, demeurent des zones d'ombre dans ce récit, mais on ne peut qu'admirer le courage d'Ingrid Bétancourt, sa volonté, sa dignité dans les pires épreuves, son intelligence et on a envie de s'exclamer: Quelle femme! compassionnelle aussi et sensible. Mais qu'importent ces polémiques car le plus important ici est la réflexion que suscite ce récit; comment rester un être humain quand on est ravalé à l'état de bête? Comment rester fidèle à ce que l'on a toujours voulu êre quand tout dicte de se soumettre?
22 commentairesCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
36 sur 39 personnes ont trouvé le commentaire suivant utile
Je n'ai pas quitté ce livre en étant véritablement bouleversé, mais je n'ai pas su le quitter sans avoir terminé ce récit "captivant". Je l'ai quitté en me demandant ce qu'il pouvait rester d'humanité après tant d'années de captivité et d'humiliations,et si ce qui avait été perdu pouvait être retrouvé. Le livre pose sans doute en filigrane la question de savoir si abdiquer une grande part de son humanité reste le meilleur moyen de survivre, voire la seule voie pour survivre. A croire qu'il n'y a que deux options : laisser l'animal en soi prendre le contrôle des réactions, ou se battre contre soi-même avec une intransigeance et un orgueil qui rappellent les saint(e)s.
Ingrid Bétancourt livre d'elle-même un portrait qui est plutôt sans complaisance. J'avais appréhendé d'y lire des justifications d'attitudes polémiques, ou de trop longs pamphlets. Il n'en est rien. C'est un récit qui semble sincère, même s'il laisse des zones d'ombre. Elle y apparait tour à tour dure et presque inhumaine dans ses intransigeances, puis fragile, naïve et vulnérable.
Le choix d'une structure qui n'est pas chronologique ne nuit pas au récit, qui aborde tous les aspects de cette période de captivité, de manques, d'espoirs et de cruautés. Je reste néanmoins sur ma faim, en m'interrogeant sur les contacts et rapports qu'ont pu / peuvent avoir les anciens otages.
0CommentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
15 sur 16 personnes ont trouvé le commentaire suivant utile
le 15 novembre 2010
J'ai fini ce livre depuis plus d'une semaine et je ne cesse encore d'y penser.
Ce livre est bien plus qu'un témoignage sur 6 ans œ de captivité dans la jungle (et heureusement, car ce serait un peu indigeste !).
Tout d'abord ce qui frappe c'est la dimension romanesque qu'Ingrid Betancourt a réussi à apporter. Non pas qu'elle invente ou romance, mais par les flash-back, par le style fluide ,vivant, dans une langue magnifique , elle réussit à maintenir l'attention en éveil. On tremble lors de ses tentatives d'évasion, même si on en connait, hélas pour elle, le résultat. On s'attache à ses compagnons, moins médiatiques : vont-ils eux aussi s'en sortir ? Rien que ça, c'est déjà un exploit.
Après la sortie des livres plus que critiques à son égard de certains de ses compagnons de captivité, après le lynchage médiatique fidèle à la règle du « brulons aujourd'hui ce qu'on a adoré hier », on pouvait craindre le règlement de compte. Non. Elle a eu l'intelligence de prendre du recul avant de livrer sa version des faits. Elle répond évidemment à certaines questions. Mais aucun personnage, même si on ressent ses affinités, n'est tout noir ou tout blanc. Et c'est cette élégance qui fait aussi la force du livre. Elégance qu'on retrouve dans l'évocation du pire, même si certains passages sont difficiles à lire, tant on devine la douleur qu'elle a eu à les évoquer. Elle en ressort, loin de l'image de cette passionaria un peu exaltée qu'on a voulu nous montrer, profondément humaine et attachante jusque dans ses défauts.
Enfin, on apprend beaucoup dans ce livre. On apprend sur la jungle, sur les FARC mais aussi et surtout sur la nature humaine. On comprend (mais on s'en doutait malheureusement) que dans l'horreur ce n'est pas la meilleure partie de nous qui ressort. L'Histoire nous en a hélas fourni de nombreux exemples. Elle n'a pas été héroïque. Personne ne l'a été. Personne ne l'aurait été. Mais au lieu de s'attarder sur les mesquineries de chacun, elle se concentre sur les petites preuves d'humanité que chacun est capable de fournir et qui ont tant d'importance. Et c'est ce qui fait toute l'émotion de ce livre.
Ingrid Betancourt ne changera surement pas la Colombie mais elle se révèle un très grand écrivain.
0CommentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
15 sur 16 personnes ont trouvé le commentaire suivant utile
le 22 novembre 2010
Peu importe ce qu'on dit de Madame Betancourt et tant pis si elle n'est pas la Sainte Ingrid que les journalistes nous avaient dépeinte pendant sa captivité. Elle raconte l'enfer qu'elle a traversé avec des mots justes et une grande pudeur. En plus, c'est écrit dans un français remarquable. A lire absolument.
0CommentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
11 sur 12 personnes ont trouvé le commentaire suivant utile
le 5 novembre 2010
Comme tous les lecteurs qui l'ont dévoré, j'ai lu ce livre avec une admiration sans cesse grandissante : ce récit détaillé d'une longue captivité dans la jungle est tout simplement magnifique d'humanité et de dignité.
Aucun pathos ni description larmoyante, une analyse tellement profonde de l'être humain avec ses souffrances physiques ou morales,ses faiblesses, ses mesquineries et ses grandeurs d'âme...Tous, prisonniers, amis, ennemis,et Ingrid elle-même, y sont décrits et analysés avec un grand souci d'objectivité sans haine ni complaisance.
Ingrid Bétancourt écrit merveilleusement bien, on aborde ce livre avec circonspection, mais dès le premier chapitre, on "s'évade" et on l'accompagne, l'estomac et le coeur serrés, dans cette aventure bouleversante.
On devine qu'après ces longues années de souffrance, d'enfermement, d'isolement, ou de promiscuités infernales, Ingrid est "passée à autre chose" et ne s'attarde plus sur les détails mesquins des querelles politiques. Elle laisse courir les rumeurs que d'anciens captifs répandent sur elle, et on comprend, grâce à ce livre, qu'elle respecte leur droit de s'exprimer , chacun ayant sa propre expérience et ses propres jugements sur l'emprisonnement qu'ils ont vécu près d'elle
Ingrid Betancourt n'est plus qu'un être humain qui a une connaissance profonde des êtres humains et qui les aime...
Merci Ingrid pour votre témoignage d'une grande dignité.
0CommentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
3 sur 3 personnes ont trouvé le commentaire suivant utile
le 30 octobre 2010
J'avais toujours soutenu Ingrid Betancourt pendant sa captivité car il se dégage d'Ingrid une personne digne , sans faux semblant courageuse , loyale avec les amis qu'elle a choisis . En captivité elle est restée fidèle aux principes de vie que certains perdent rapidement dans l'adversité...
Son récit est sobre , ne nous incommode pas mais si l'on veut bien lire son récit en profondeur , les conditions vécues en captivité sont éprouvantes surtout les multiples déménagements en marche forcée...
Une leçon de courage , de ténacité , de persévérance et d'humanité
'' Même le silence a une fin '' met fin aux rumeurs des personnages qui étaient en captivité avec elles qui avaient moins de noblesse qu ''Ingrid Betancourt ''
0CommentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
10 sur 11 personnes ont trouvé le commentaire suivant utile
le 5 novembre 2010
Récit très poignant et très authentique qui donne indirectement beaucoup d'éclairages sur les polémiques qui ont suivi cette affaire. Que l'on aime ou pas le "personnage public", il est indéniable que cette femme à fait face à ces terribles évènements avec un courage et une volonté hors du commun qui forcent à mon sens l'admiration et le respect.
Christian S
Marseille
0CommentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
2 sur 2 personnes ont trouvé le commentaire suivant utile
le 3 février 2011
Ce livre est renversant, Ingrid Betencourt nous partage l'expérience de sa vie de prisonnière avec beaucoup de lucidité, de courage, d'émotion partagée... Elle ne ménage pas ses efforts pour se montrer tel qu'elle est... Elle indique aussi toutes les dérives, les désarrois de la vie des codétenus, mais aussi tous les moments de partage, d'amitié et d'amour,indispensable pour pouvoir survivre aux horreurs infligées aux détenus. Merci pour ce beau livre si bien écrit, il faut le dire aussi. Ce livre m'apporte aussi des éléments constructifs pour ma propre vie, merci Madame Betencourt pour votre écrit et je souhaite, bien sûr, que beaucoup y puisse aussi un regard bienveillant pour leur propre vie.
0CommentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
2 sur 2 personnes ont trouvé le commentaire suivant utile
le 31 mars 2011
J'ai acheté ce livre à sa sortie,car je l'attendais depuis longtemps. Je l'ai gardé près de moi en attendant le moment pour le lire. J'ai beaucoup aimé ce livre, il est remarquablement bien écrit avec de petits chapitres qui s'enchainent les uns aux autres. Inlassablement, je continuais ma lecture. Je n'arrivais pas à le refermer. Je suis depuis, toujours dans cette histoire.
Je n'écouterai plus "stairway to Heaven" de la même façon... Ce que je peux dire, c'est merci Ingrid de nous avoir fait partager ces moments tragiques, parfois magnifiques et magiques.
0CommentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
8 sur 9 personnes ont trouvé le commentaire suivant utile
le 24 novembre 2010
malgré son épaisseur, l'ouvrage se lit avec passion et décrit, sans doute, insuffisamment, les souffrances et les angoisses ressenties. L'auteure devient beaucoup plus humaine par rapport aux autres commentaires et à l'impression donnée lors des interviews. Comment peut-on admettre de telles situations à notre époque?
11 commentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
     
 
Les clients ayant consulté cet article ont également regardé
La ligne bleue
La ligne bleue de Ingrid Betancourt
EUR 12,99

Captive
Captive de Clara Rojas
EUR 12,99