Acheter d'occasion
EUR 8,49
+ EUR 2,99 (livraison)
D'occasion: Bon | Détails
Vendu par RecycLivre
État: D'occasion: Bon
Commentaire: Merci, votre achat aide à financer des programmes de lutte contre l'illettrisme à travers le monde. Expédition depuis la France.
Amazon rachète votre
article EUR 1,30 en chèque-cadeau.
Vous l'avez déjà ?
Repliez vers l'arrière Repliez vers l'avant
Ecoutez Lecture en cours... Interrompu   Vous écoutez un extrait de l'édition audio Audible
En savoir plus
Voir cette image

Le Maître et Marguerite Broché – 1 janvier 1976


Voir les 3 formats et éditions Masquer les autres formats et éditions
Prix Amazon Neuf à partir de Occasion à partir de
Broché
"Veuillez réessayer"
EUR 8,49
Poche
"Veuillez réessayer"
EUR 8,00 EUR 2,95

Offres spéciales et liens associés


Descriptions du produit

Amazon.fr

"Les manuscrits ne brûlent pas", dit le diable... Phrase prémonitoire pour un auteur découvert puis adulé dans son pays comme à l'étranger près d'un quart de siècle après sa mort. Le Maître et Marguerite fit l'effet d'un coup de tonnerre dans le monde littéraire russe des années soixante. Il devait d'une part renouveler le genre fantastique, et offrait d'autre part, à travers cette dimension surnaturelle, une possibilité de satire de son temps en déjouant la censure. L'histoire se déroule à Moscou. Dans le milieu étriqué et mesquin des bureaucrates et des écrivains officiels arrive un personnage inattendu qui dénonce les hypocrisies : le diable. Le Maître, écrivain anonyme surveillé par les autorités, tente malgré tout d'achever son roman philosophique, récit qui s'intègre dans l'Histoire elle-même. Ainsi passe-t-on de Moscou à Jérusalem, du Maître à Boulgakov, du pouvoir soviétique à Ponce Pilate, le tout dans une étonnante cohérence menée de main de maître par le diable en personne. --Lenaïc Gravis et Jocelyn Blériot --Ce texte fait référence à une édition épuisée ou non disponible de ce titre.


Vendez cet article - Prix de rachat jusqu'à EUR 1,30
Vendez Le Maître et Marguerite contre un chèque-cadeau d'une valeur pouvant aller jusqu'à EUR 1,30, que vous pourrez ensuite utiliser sur tout le site Amazon.fr. Les valeurs de rachat peuvent varier (voir les critères d'éligibilité des produits). En savoir plus sur notre programme de reprise Amazon Rachète.

Détails sur le produit

  • Broché
  • Editeur : ROBERT LAFFONT (1 janvier 1976)
  • Collection : Pavillons
  • ISBN-10: 222100390X
  • ISBN-13: 978-2221003909
  • Dimensions du produit: 20 x 13,4 x 3,4 cm
  • Moyenne des commentaires client : 4.2 étoiles sur 5  Voir tous les commentaires (8 commentaires client)
  • Classement des meilleures ventes d'Amazon: 480.574 en Livres (Voir les 100 premiers en Livres)
  •  Souhaitez-vous compléter ou améliorer les informations sur ce produit ? Ou faire modifier les images?


Quels sont les autres articles que les clients achètent après avoir regardé cet article?

Commentaires en ligne

4.2 étoiles sur 5

Commentaires client les plus utiles

13 internautes sur 13 ont trouvé ce commentaire utile  Par Catheline le 10 novembre 2003
Format: Poche
Boulgakov est le maître du fantasque, et ce livre une ode à son génie, à sa folie. Véritable chef d'œuvre de la littérature russe et de la littérature en général du 20ème siècle, mais comment décrire un livre surréaliste, mêlant le Diable en personne, un gros chat qui prend le train tout seul, Ponce Pilate et Jésus, l'homonyme de Berlioz, la plus belle femme du monde, l'ombre de Pouchkine et un asile de fous...? Plein d'humour et de sous-entendus, de clins d'œil et d'humanité tout simplement, ce livre, composé sous le joug de la Terreur et l'emprise de la Symphonie Fantastique et autres œuvres de Berlioz par un homme malade (il a réécrit le livre 6 fois!), et reconnu seulement 25 ans après sa mort... et bien ce livre est tout simplement... génial.
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
10 internautes sur 10 ont trouvé ce commentaire utile  Par Kissmilov le 7 décembre 2002
Format: Poche
Ce roman culte en Russie peut se lire à plusieurs niveaux: roman fantastique avec une incroyable histoire de diable entouré de quelques démons en villégiature à Moscou au début du Siècle, farce comique mêlant scènes de grandguignol, péripéties bouffonnes et truculentes, histoire d'amour à la russe, récit onirique, oeuvre politique au vitriol contre la bêtise et la nullité bolchévique.
A l'arrivée, un livre incroyable, fascinant, riche, unique et inoubliable. Dans le top 5 des chefs-d'oeuvre du Siècle
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
10 internautes sur 11 ont trouvé ce commentaire utile  Par "le_gi" le 23 octobre 2002
Format: Poche
Cet ouvrage est extraordinaire. Il s'agit d'une véritable leçon de culture qui touche tous les domaines. En se mettant dans la peau du diable, Boulgakov aborde des thèmes actuels (politique, religion, amour, littérature, musique, ...). Les notes de bas de page (traduction) nous permettent de se rappeller de ces liens.
Un livre a lire absolument !!!
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
1 internautes sur 1 ont trouvé ce commentaire utile  Par Semper Victor COMMENTATEUR DU HALL D'HONNEURTOP 10 COMMENTATEURS le 18 mars 2015
Format: Poche
« Le Maître et Marguerite », écrit dans les années 1930 par Mikhaïl Boulgakov est un roman, aussi génial qu'inclassable, qui propose à la fois une satire de la société soviétique stalinienne qu'une réflexion très complexe sur la nature du bien et du mal.

Comme l'évoque la préface, les mots des P. Viazemsky parlant de Gogol, peuvent s’appliquer à Boulgakov : « Il avait l’esprit d’un moine affligé et la plume d’Aristophane… ». Le texte du « Le Maître et Marguerite », sur un sujet grave, parvient en effet à associer une très subtile ironie et beaucoup de traits d'humour. L'histoire en elle-même, qui mêle deux lieux et deux époques – Moscou des années 1930, à la veille de Pâques, et Jérusalem lors du procès et de la Crucifixion du Christ – est très difficile à résumer, voire même à interpréter. La première partie met en scène l'irruption à Moscou du Diable, sous les traits de l'énigmatique Woland, et de plusieurs de ses acolytes, dont un énorme et sarcastique chat noir. Cette improbable petite bande sème un désordre total dans les milieux intellectuels officiels de Moscou. Cette intrusion fantastique et surréaliste culmine par une représentation de magie noire au théâtre des Variétés qui laisse éclater l'orgueil et la suffisance des apparatchiks du régime soviétique. Dans une société obnubilée par le matérialisme et la raison, Woland répond à sa manière à la propagande athéiste du régime.
Lire la suite ›
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer

Rechercher des articles similaires par rubrique


Commentaires

Souhaitez-vous compléter ou améliorer les informations sur ce produit ? Ou faire modifier les images?