Maître Zacharius ou l'horloger qui avait perdu son âme et plus d'un million d'autres livres sont disponibles pour le Kindle d'Amazon. En savoir plus
Vous l'avez déjà ?
Repliez vers l'arrière Repliez vers l'avant
Ecoutez Lecture en cours... Interrompu   Vous écoutez un extrait de l'édition audio Audible
En savoir plus
Voir cette image

Maître Zacharius : Ou L'horloger qui avait perdu son âme Poche – 2 mars 2005


Voir les 8 formats et éditions Masquer les autres formats et éditions
Prix Amazon Neuf à partir de Occasion à partir de
Format Kindle
"Veuillez réessayer"
Broché
"Veuillez réessayer"
EUR 1,79
Poche, 2 mars 2005
EUR 8,01
Cassette
"Veuillez réessayer"

livres de l'été livres de l'été


Offres spéciales et liens associés


Descriptions du produit

Présentation de l'éditeur

Maître Zacharius est un vieil horloger de Genève. Ouvrier minutieux, il a consacré sa vie à faire des montres et à perfectionner leur mécanisme. Or voilà que toutes celles qu'il a fabriquées se dérèglent et s'arrêtent. Il a beau les démonter, examiner les rouages, les remonter, les aiguilles restent mystérieusement immobiles. Celui dont la " vie se confond avec celle de ses horloges " se sent menacé de mort. Avec Maître Zacharius ou l'Horloger qui avait perdu son âme, œuvre de jeunesse, Jules Verne (1828-1905) compose un conte fantastique très sombre qui annonce, par la place centrale qu'il accorde déjà à la science et à la figure du savant, les grands romans à venir. Il raconte ici le rendez-vous tragique de l'homme avec lui-même.



Détails sur le produit

  • Poche: 78 pages
  • Editeur : Mille et une nuits; Édition : Mille et une nuits (2 mars 2005)
  • Collection : La petite collection
  • Langue : Français
  • ISBN-10: 2842058895
  • ISBN-13: 978-2842058890
  • Dimensions du produit: 15 x 0,7 x 10,5 cm
  • Moyenne des commentaires client : 3.0 étoiles sur 5  Voir tous les commentaires (1 commentaire client)
  • Classement des meilleures ventes d'Amazon: 169.876 en Livres (Voir les 100 premiers en Livres)
  •  Souhaitez-vous compléter ou améliorer les informations sur ce produit ? Ou faire modifier les images?


En savoir plus sur l'auteur

Découvrez des livres, informez-vous sur les écrivains, lisez des blogs d'auteurs et bien plus encore.

Quels sont les autres articles que les clients achètent après avoir regardé cet article?

Commentaires en ligne

3.0 étoiles sur 5
5 étoiles
0
4 étoiles
0
3 étoiles
1
2 étoiles
0
1 étoiles
0
Voir le commentaire client
Partagez votre opinion avec les autres clients

Commentaires client les plus utiles

2 internautes sur 2 ont trouvé ce commentaire utile  Par Darko TOP 100 COMMENTATEURS le 11 novembre 2014
Format: Poche
Dans cette étrange nouvelle du jeune Verne, datant de 1854, un horloger genevois, Maître Zacharius, se trouve aux prises avec le Diable. Attisant, au nom de la science, son orgueil jusqu'au blasphème, ce dernier propose alors au maître horloger d'échanger la main de sa fille contre une vie éternelle. Un pacte diabolique qui ne pourra avoir qu'une issue fatale...

A la lecture de cette nouvelle fantastique, on pense bien évidemment au "Faust" de Goethe (1808), mais également à "Le Horla" de Maupassant (1886) que, d'une certaine manière, elle préfigure par ses descriptions et son climat inquiètant. Des thèmes et procédés typiquement verniens sont aussi à l'oeuvre. Ainsi l'obsession du basculement dans la folie, qui formait déjà la trame principale d'une nouvelle antérieure, "un drame dans les airs" (1852), se retrouve ici amplifiée par le recours cumulé du fantastique et du religieux. Jules Verne utilise également le récit, comme à son habitude, pour faire oeuvre pédagogique, en y exposant les dernières avancées de la science, ici la science horlogère. S'en suit un petit exposé sur le temps dans lequel l'écrivain souligne, fort à propos, que l'époque n'est plus à l'approximation de sa mesure. Nous ne mettons plus deux siècles à batir une cathédrale. Les trains doivent partir et arriver à l'heure, les magasins et les usines ouvrir et fermer en fonction d' horaires stricts. Desormais les sciences physiques et astronomiques ne peuvent plus établir leurs calculs sans une mesure scupuleusement exacte du temps.
Lire la suite ›
11 commentaires Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer

Rechercher des articles similaires par rubrique


Commentaires

Souhaitez-vous compléter ou améliorer les informations sur ce produit ? Ou faire modifier les images?