undrgrnd Cliquez ici NEWNEEEW nav-sa-clothing-shoes Cloud Drive Photos FIFA16 cliquez_ici Shop Fire HD 6 Shop Kindle Paperwhite cliquez_ici Jeux Vidéo Bijoux Montres Montres

Commentaires client

3
4,3 sur 5 étoiles
5 étoiles
1
4 étoiles
2
3 étoiles
0
2 étoiles
0
1 étoile
0

Votre évaluation :(Effacer)Evaluez cet article
Partagez votre opinion avec les autres clients

Un problème s'est produit lors du filtrage des commentaires. Veuillez réessayer ultérieurement.

le 7 avril 2015
Un riche marchand ne veut pas rater une affaire et part en hiver sur les routes malgré le blizzard, accompagné de son serviteur, Nikita.
Apparemment à l'époque les chemins étaient dangereux l'hiver, j'avais déjà lu ça dans "Carnets d'un jeune médecin" de Boulgakov, le froid terrible, la neige qui égare, et éventuellement les loups, et voilà les deux héros bloqués au milieu de nulle part en pleine nuit, à deux doigts de la mort.
Et le riche marchand qui ne pensait qu'à ses affaires va trouver la rédemption: très tolstoïen.
Tolstoïen également le style, impeccable, atmosphère très bien rendue avec des rebondissements et du suspense.
0CommentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
1 sur 3 personnes ont trouvé le commentaire suivant utile
le 25 mars 2011
Le délai de livraison a été très court.
L'état du livre est excellent.
Le contenu correspond à la description de base et a accru l'intérêt que je portais à Léon Tolstoï.
Je suis juste surprise de ne pas avoir trouvé le conte "des trois questions de l'empereur" qui faisait, à ma connaissance, partie de ce recueil ?
0CommentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
0 sur 2 personnes ont trouvé le commentaire suivant utile
le 6 octobre 2008
Tolstoï a écrit ce recueil de nouvelles dans les dernières années de sa vie et y fait preuve d'une curieuse sorte de conservatisme, peut-être en réalité plutôt une forme d'ascétisme moral, un doute prudent par défaut par rapport aux relations humaines et en particulier la sexualité, comme si Tolstoï avait lui aussi fini par être attiré par le phénomène des "Starets" qu'il a si souvent décrit. Un conservatisme qui n'hésite pourtant pas à égratigner le système de classe en place en Russie, et même le sacro-saint Tsar :

"Tout en étant persuadé qu'il agissait comme il le devait, il [le Tsar] ne parvenait pas à écarter certains remords et, pour les étouffer, il commença à penser - comme il le faisait toujours et cela rétablissait son équilibre intérieur - qu'il était un grand homme."

Un mélange particulièrement étonnant, difficile de savoir s'il s'agit d'ironie mordante ("Non seulement il n'a pas de principes, mais il applique ceux qui permettent de profiter des plaisirs offerts. Et entre elle et lui, les liens de la musique, forme raffinée de la concupiscence.") ou du testament d'un homme désabusé, cherchant quelque chose qu'il ne peut pas trouver dans la société qui l'entoure. Il y reste la beauté d'une exigence personnelle qui devient émouvante quand on rassemble toutes les pièces du puzzle dans lequel Tolstoï a enveloppé la fin de sa vie.
"C'était mieux avant ?"
0CommentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus