Commencez à lire Mad in USA : Les ravages du modèle américain sur votre Kindle dans moins d'une minute. Vous n'avez pas encore de Kindle ? Achetez-le ici Ou commencez à lire dès maintenant avec l'une de nos applications de lecture Kindle gratuites.

Envoyer sur votre Kindle ou un autre appareil

 
 
 

Essai gratuit

Découvrez gratuitement un extrait de ce titre

Envoyer sur votre Kindle ou un autre appareil

Tout le monde peut lire les livres Kindle, même sans un appareil Kindle, grâce à l'appli Kindle GRATUITE pour les smartphones, les tablettes et les ordinateurs.
Mad in USA : Les ravages du modèle américain
 
Agrandissez cette image
 

Mad in USA : Les ravages du modèle américain [Format Kindle]

Michel Desmurget
4.5 étoiles sur 5  Voir tous les commentaires (14 commentaires client)

Prix éditeur - format imprimé : EUR 20,18
Prix Kindle : EUR 13,99 TTC & envoi gratuit via réseau sans fil par Amazon Whispernet
Économisez : EUR 6,19 (31%)
Le prix a été fixé par l'éditeur.

Formats

Prix Amazon Neuf à partir de Occasion à partir de
Format Kindle EUR 13,99  
Broché EUR 20,18  
-40%, -50%, -60%... Découvrez les Soldes Amazon jusqu'au 5 août 2014 inclus. Profitez-en !





Les clients ayant acheté cet article ont également acheté


Descriptions du produit

Extrait

Extrait de l'introduction :

J'ai vécu près de huit ans aux États-Unis. Depuis que je suis rentré en France, courant 2006, je ne compte plus les témoignages de généreuse compassion : «Ça doit être difficile de revenir comme ça. Ici c'est dur, ce n'est pas comme en Amérique, mais bon, on n'a pas toujours le choix.» L'idée que l'on puisse, par simple aspiration, rejoindre l'Hexagone et l'Europe paraît, sur le fond, totalement inaccessible à la majorité de mes compatriotes. Il faut dire que le «Nouveau Monde» ressemble apparemment pour ces derniers à une splendide terre de cocagne : un niveau de vie sans égal, une remarquable parcimonie fiscale, des entre­preneurs audacieux, un chômage dérisoire, des hôpitaux de pointe, un système éducatif exemplaire, une justice implacable, une mobilité sociale sans faille et l'assurance immuable de voir la richesse se donner au travail plus qu'à l'hérédité. Bien sûr, ce tableau idyllique ne prend son véritable sens qu'en négatif, par comparaison à l'univers supposé sclérosé de notre «Vieille Europe». Nos concitoyens seraient ainsi écrasés d'impôts, nos entreprises épuisées de charges, nos jeunes tristement paresseux, notre chômage endémique, nos systèmes de santé déliquescents, nos universités délabrées, nos écoles tragiques, notre justice servile et notre modèle social basé sur un assistanat inique par lequel la sueur des productifs nourrirait la paresse d'une légion de sangsues.

«Les pièges de l'assistanat», «La France assistée», «La grande colère des classes moyennes : déclassées, assommées d'impôts, désabusées de la croissance», pouvait-on lire ces derniers mois, à la une de plusieurs grands hebdomadaires français. «Depuis 25 ans, tout est fait pour décourager le travail, pénaliser l'effort, dissuader le mérite (...). Ceux qui travaillent gagnent parfois moins que ceux qui vivent de l'assistanat», tonnait Nicolas Sarkozy lors de la campagne présidentielle de 2007. Ces idées sont si fortement ancrées au coeur de notre inconscient collectif qu'une grande marque de voiture a même récemment choisi d'en faire le centre de sa campagne publicitaire : entrepreneurs, l'état vous saigne, il vous prend tout, ne vous laissant à la fin du mois que vos yeux pour pleurer ; par chance, Fiat est là pour vous comprendre et vous aider avec des prix aussi modiques qu'inégalables.

Malheureusement, il y a souvent loin du mythe aux faits. L'Amérique dont on nous parle à longueur de journée n'est, je le crains, qu'une chimère médiatique dépourvue de substance. «Nos» États-Unis sont un leurre. Par ignorance ou à dessein, on nous abreuve d'informations fautives, pour ne pas dire félonnes. Il est vrai que l'air du temps n'est pas à la subtilité. Pour les hommes politiques et autres journalistes, le monde ne semble exister que dans ses dimensions élémentaires. Il y a les bons et les méchants, les gagnants et les perdants, les actifs et les profiteurs, les pragmatiques et les utopistes, les progressistes et les ringards. Au coeur de cet espace bipolaire, aucune échappatoire, il faut choisir son camp, périr ou s'adapter. Triste carcan réductionniste qui dissout le réel et offre nos consciences au néant heuristique des grandes dichotomies. De la philosophie, de l'histoire, des sciences, nous aurions pourtant dû apprendre que la réalité du monde est rarement blanche ou noire. Comme l'a montré Haffner à propos du nazisme, c'est dans le détail des fortunes individuelles que se terre immanquablement l'essence des destinées collectives.

Présentation de l'éditeur

En Amérique, le libéralisme est source de prospérité pour le plus grand nombre ? Faux. En Amérique, « tout est possible » pour ceux qui travaillent dur ? Faux. En Amérique, le taux de chômage est dérisoire ? Faux. En Amérique, l’indigence est relative et les pauvres vivent « comme des Européens modestes » ? Faux. En Amérique, les exclus du système de santé reçoivent des soins gratuits lorsqu’ils en ont vraiment besoin ? Faux et archi-faux.De tous les pays développés, l’Amérique présente les niveaux de pauvreté, de mortalité infantile et d’inégalité les plus élevés. Des millions d’enfants se voient refuser jusqu’au droit à une éducation décente, et imposer de la publicité pendant les cours. Des millions d’individus travaillent à plein-temps (ou plus) pour des salaires inférieurs au seuil de pauvreté. Des millions de salariés, révocables sans préavis, sont dépourvus de congés payés, d’assurance santé, de plans de retraite et de couverture chômage. Des femmes accouchent et retournent au travail dès le lendemain faute d’avoir accès à des congés maternité indemnisés. Des retraités sont contraints de revendre, pour subsister, des canettes de Coca-Cola vides, ramassées dans les poubelles. Le taux d’incarcération des plus défavorisés est tel qu’il biaise jusqu’aux chiffres du chômage…Pourtant, nombre d’hommes politiques européens continuent d’ériger le « modèle américain » en référence salvatrice. Combien de temps encore devrons-nous subir une telle fable ? Ce livre noir dévoile tous les chiffres et les scandales qui constituent l’Amérique d’aujourd’hui. Des dizaines de témoignages en font une enquête à couper le souffle.Michel Desmurget est chercheur à l’INSERM. Il a vécu, étudié et travaillé huit ans aux États-Unis.

Détails sur le produit


En savoir plus sur l'auteur

Découvrez des livres, informez-vous sur les écrivains, lisez des blogs d'auteurs et bien plus encore.

Quels sont les autres articles que les clients achètent après avoir regardé cet article?


Commentaires en ligne 

Commentaires client les plus utiles
36 internautes sur 38 ont trouvé ce commentaire utile 
Format:Broché
L'originalité et la grande force de ce livre, c'est de présenter des témoignages directs, souvent hallucinants et poignants, puis de s'appuyer sur de nombreuses études sociologiques et statistiques (plus de 350 documents cités !) pour démontrer que ces témoignages, loin d'être des cas exceptionnels, illustrent parfaitement la vie des américains les moins aisés. Qu'il s'agisse de travail, de justice, d'éducation ou de santé, et même d'impôts, si on ne fait pas partie des 10 % les plus riches, il est clair qu'il vaut mieux être français qu'américain.

Les études citées sont souvent intéressantes et éclairantes, à l'exemple des 2 suivantes, qui illustrent bien l'approche scientifique et la richesse documentaire du bouquin :
- Vers 1965, des chercheurs ont sélectionné 123 enfants noirs de 3-4 ans issus de milieux défavorisés. Parmi eux, 58, choisis au hasard, ont reçu pendant 24 mois (seulement !) une éducation préscolaire de haute qualité, avant de rejoindre dans les écoles de quartier les 65 autres enfants qui n'avait reçu aucun soutien particulier afin de servir de groupe témoin. Les enfants ont été suivis ensuite pendant plus de 30 ans. Les effets de ces petits 24 mois sont hallucinants : 24 % de chômage au lieu de 38 %, 65 % de bacheliers contre 45 %, 14 % d'arrêtés pour faits de drogue contre 34 % etc.... Chaque $ investi dans les 24 mois d'éducation préscolaire en a rapporté 17 ! Peut-être devrions-nous nous inspirer de cette étude en France.
Lire la suite ›
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ?
8 internautes sur 8 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 Pour ouvrir les yeux... 8 juin 2012
Format:Broché|Achat vérifié
Remarquable ouvrage, extrêmement bien référencé, mêlant des statistiques irréfutables et des exemples édifiants, encore faut-il que les thuriféraires du modèle libéral acceptent de lire ces 200 pages de vérités qui dérangent. Je fait partie du 10eme percentile supérieur pour mes revenus, et je n'ai depuis 25 ans jamais rechigné a payer mes impôts, mes charges sociales et autres prélèvement obligatoires, je ne veux pas que le modèle USA soit appliqué en France, que ceux qui en rêvent y aillent avec leurs revenus, leurs enfants et leurs convictions.
Je suis reconnaissant de cette république solidaire qui m'a permis de faire mes études sans porter la charge d'un emprunt monstrueux comme dans ce pays de fous. Puisse notre modèle ne pas céder aux coups de boutoir de la finance internationale et de ce "marché" de dupes qui ne favorisent encore et toujours que les plus riches et ne permet aux plus pauvres qu'une condition d'esclave, quand ils ont encore le courage de se faire exploiter.

Merci Monsieur Desmurget.
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ?
27 internautes sur 30 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 Edifiant 19 juin 2008
Par Luna
Format:Broché
Un ouvrage superbement écrit qui devrait nous amener à réfléchir en profondeur sur les vertus supposées du libéralisme et du fameux « modèle américain ». L''auteur marie avec talent les témoignages vécus et les données chiffrées les plus indiscutables (Bureau of Census, Bureau of Labor, etc). Il faut voir Michel Desmurget étriller, sans méchanceté mais avec une rigueur quasi chirurgicale, Nicolas Baverez et Bernard Henry Lévy. Bien sûr de nombreux auteurs ont déjà dénoncé telle ou telle dérive du modèle américain. L''originalité de ce travail réside dans sa précision et son esprit de synthèse. L''auteur creuse au-delà des affirmations convenues. Il aborde par ailleurs la société américaine de façon globale en traitant notamment du travail, de la pauvreté, de l''éducation, de la santé et de la justice.
On peut bien sûr disqualifier ce texte, a priori, en le nommant anti-américain ou en expliquant que tout est faux. Ce serait faire à l''auteur un bien mauvais procès. Michel Desmurget est un scientifique et cela se sent dans sa démarche. Par exemple, quand il dit que l''Amérique est le pays où les pauvres ont le moins de chance de s''enrichir, il se base sur les données de l''OCDE et sur les travaux d''économistes reconnus (dont ceux de la Réserve Fédérale de Chicago).
Lire la suite ›
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ?
11 internautes sur 12 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 American dream??? 1 décembre 2011
Par T. Lason TOP 1000 COMMENTATEURS
Format:Broché
Un rêve américain qui ne fait pas - ou ne fait plus - rêver! L'ouvrage appartient à la veine polémique, certes, mais l'auteur sait ce dont il parle et etaye chaque argument avancé. La description du système libéral "made in USA" donne froid dans le dos. Lorsqu'on songe à tous les thuriféraires du libéralisme total pour lesquels l'Etat est trop présent dans la vieille Europe... L'auteur insiste particulièrement sur l'importance de l'impôt en tant qu'agent régulateur et grâce auquel le citoyen européen peut être protégé et soutenu dans des domaines aussi variés que l'éducation, la santé ou la justice. Non, après la lecture de ce texte, l'Amérique ne peut plus faire rêver, en tout cas pas le pays tel qu'il est actuellement ne profitant qu'à une infime minorité d'individus!!! A lire de toute urgence...
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ?
Commentaires client les plus récents
4.0 étoiles sur 5 Plus ςa change...
Michel Desmurget in this highly-referenced study evaluates the myth of America in the light of the reality of today. Lire la suite
Publié il y a 2 mois par George F. Simons
5.0 étoiles sur 5 A inscrire aux programmes scolaires...
Sans aucune propagande anti-américaine ridicule et caricaturale, Desmurget démonte un à un les mythes du nouveau monde, de manière construite et... Lire la suite
Publié il y a 3 mois par Vega333
5.0 étoiles sur 5 Derrière les chiffres, il y a des hommes.
Derrière tous les chiffres consternants énumérés par l'auteur pour dénoncer les ravages du libéralisme américain, il y a des êtres... Lire la suite
Publié il y a 7 mois par Anne67
5.0 étoiles sur 5 Précis, intéressant et documenté
Passionné par la conférence Lobotomie et TV de l'auteur, c'est par ailleurs le deuxième ouvrage que j'achète. Lire la suite
Publié il y a 14 mois par gabikali
5.0 étoiles sur 5 Modèle américain
Excellent livre de Michel Desmurget, qui mêle ici un travail sociologique de grande échelle très bien documenté (avec toutes les références... Lire la suite
Publié il y a 16 mois par Vitchy
3.0 étoiles sur 5 Intéressant mais trop détaillé
L'auteur cherche absolument à nous convaincre à grands coups de chiffres, de statistiques et de pourcentages qui finissent par lasser le lecteur. Lire la suite
Publié il y a 17 mois par Flo_de_lallier
5.0 étoiles sur 5 Très réaliste
... avec beaucoup de références historiques pour expliquer le pourquoi du comment. Je préfère largement vivre dans notre vieille Europe. Lire la suite
Publié il y a 18 mois par Amazon Customer
5.0 étoiles sur 5 liberalisme out!
Excellent ouvrage sur les etats unis , pleins de statistique sur le nombre de pauvre, la Santé ,le mileu du trvail je ne pensais pas que les USA etaient aussi 'Bas'! Lire la suite
Publié il y a 20 mois par Roger GRILLOT
5.0 étoiles sur 5 le bluff américain
Excellent livre qui montre la réalité du monde US, la violence incroyable qui l'habite et le structure. Lire la suite
Publié il y a 20 mois par Jaureguiberry
1.0 étoiles sur 5 Pas tout à fait d'accord!
J'habite aux USA depuis plus de 30 ans et il y a pas mal d'inexactitudes dans ce livre. Tout est-il parfait en Amérique? Bien sûr que non. Lire la suite
Publié il y a 20 mois par Anne Barry
Rechercher des commentaires
Rechercher uniquement parmi les commentaires portant sur ce produit

Discussions entre clients

Le forum concernant ce produit
Discussion Réponses Message le plus récent
Pas de discussions pour l'instant

Posez des questions, partagez votre opinion, gagnez en compréhension
Démarrer une nouvelle discussion
Thème:
Première publication:
Aller s'identifier
 

Rechercher parmi les discussions des clients
Rechercher dans toutes les discussions Amazon
   


Rechercher des articles similaires par rubrique