Madame George et plus d'un million d'autres livres sont disponibles pour le Kindle d'Amazon. En savoir plus
  • Tous les prix incluent la TVA.
Il ne reste plus que 2 exemplaire(s) en stock (d'autres exemplaires sont en cours d'acheminement).
Expédié et vendu par Amazon.
Emballage cadeau disponible.
Quantité :1
Madame George a été ajouté à votre Panier
+ EUR 2,99 (livraison)
D'occasion: Très bon | Détails
Vendu par momox fr
État: D'occasion: Très bon
Commentaire: En Stock. Expédié sous 24h
Vous l'avez déjà ?
Repliez vers l'arrière Repliez vers l'avant
Ecoutez Lecture en cours... Interrompu   Vous écoutez un extrait de l'édition audio Audible
En savoir plus
Voir cette image

Madame George Broché – 4 avril 2013


Voir les 3 formats et éditions Masquer les autres formats et éditions
Prix Amazon Neuf à partir de Occasion à partir de
Format Kindle
"Veuillez réessayer"
Broché
"Veuillez réessayer"
EUR 19,00
EUR 1,81 EUR 0,73
EUR 19,00 Livraison à EUR 0,01. Il ne reste plus que 2 exemplaire(s) en stock (d'autres exemplaires sont en cours d'acheminement). Expédié et vendu par Amazon. Emballage cadeau disponible.

Offres spéciales et liens associés


Produits fréquemment achetés ensemble

Madame George + La dernière leçon - Prix Renaudot des Lycéens 2004
Prix pour les deux : EUR 25,30

Acheter les articles sélectionnés ensemble

Descriptions du produit

Extrait

Des yeux changeants, d'un curieux éclat violet, peut-être mauve... C'est elle, Patricia Beaune. Avec vingt-cinq ans de plus, mais c'est elle. Je me souviens. On n'oublie pas sa première patiente. Arithmétiquement, symboliquement elle reste, restera la première.
Et je me souviens de moi, dans ce même cabinet certes pas aussi cossu qu'aujourd'hui, moi, avec vingt-cinq ans de moins, dans l'excitation de mon premier rendez-vous, de la page blanche du registre en cuir noir relié, le registre neuf de mes consultations en ville, et comme je vais la noircir, cette page, de cette écriture appliquée, svelte, mais lisible, que l'expérience, la routine n'auront pas encore altérée. Patricia Beaune sourit. Elle semble consciente du petit effet qu'elle produit, à revenir ainsi, sous son nom de jeune fille.
À la place de l'impressionnante chevelure châtain d'alors, une coupe stricte poivre et sel. À la place de la candeur un peu affolée, une assurance à la limite de l'ironie.
Je me redresse, tente de réduire ce que je peux de mon embonpoint.
Long silence.
Est-ce à elle de le rompre ? À moi ? La surprise de ces retrouvailles très inattendues me fait perdre mes réflexes.
Enfin elle se lance :
«Vous vous rappelez peut-être... C'était il y a si longtemps...
- Vingt-cinq ans pour être exact !
- Oui. Oui ! C'est cela... J'étais venue vous consulter... A propos de ma soeur... Ma soeur jumelle.»
Je me détends. Soulagé.
L'allusion à la soeur jumelle me remet en selle. Doublement. Car tout me revient maintenant : l'âpreté de ce lien haineux et passionnel entre les deux femmes qui avait décidé Patricia à me consulter discrètement. Et puis, je reprends ma place, mon statut de médecin. Je suis autre chose que ce sexagénaire empâté que Patricia Beaune vient de surprendre :
«Vous étiez parvenue, finalement, à prendre du recul, si je ne m'abuse... Une distance nécessaire...
- De la distance ! En effet ! Ma soeur est partie vivre en Australie, moi en Grande-Bretagne ! Nous ne nous sommes plus revues !»
De nouveau sur mes gardes. Je viens de me rendre compte que je n'aime pas retourner en arrière lorsque je n'y suis pas préparé. Revenir sur quelque chose qui s'est clos et d'un commun accord...
«Mais c'est très bien ainsi, poursuit Patricia Beaune qui semble avoir perçu ma gêne - c'est ce qui pouvait nous arriver de mieux à toutes les deux, je pense !... Je vous suis reconnaissante de m'avoir aidée, à l'époque, à l'admettre, sauf que...
- Oui ? Poursuivez... Je vous écoute... Sauf que...»

Présentation de l'éditeur

Il y a ceux qui y croient et ceux qui n'y croient pas. La présence des morts en nous, communément appelée esprits, fantômes, apparitions, divise selon les sensibilités, les cultures, les religions.
Ces corps immatériels, Jean-Marc, médecin, psychiatre et psychanalyste, par principe rétif aux phénomènes occultes, les croise à contrecoeur. Prisonnier malgré lui des filets de sa «déraison», dans la maison de George Sand à Nohant, il bascule.
Une expérience à la fois psychique et intellectuelle qui le rendra davantage à l'écoute de l'inconnu et de ses propres disparus.

L'auteur de La Dernière Leçon, qui revient à la forme romanesque, nous entraîne grâce à une construction subtile dans un voyage haletant, sans a priori, où la fausse légèreté et le brio rappellent l'univers dérangeant de ses premiers recueils de nouvelles.

Noëlle Châtelet, universitaire et écrivain, élabore depuis quarante ans une réflexion originale sur la question du corps, à travers essais, nouvelles, romans et récits, dont Histoires de bouches (prix Goncourt de la nouvelle), La Dame en bleu (prix Anna de Noailles de l'Académie française) et La Dernière Leçon (prix Renaudot des lycéens) au succès retentissant. Ses ouvrages sont traduits dans une quinzaine de langues.


Détails sur le produit

  • Broché: 231 pages
  • Editeur : Seuil (4 avril 2013)
  • Collection : CADRE ROUGE
  • Langue : Français
  • ISBN-10: 2021035689
  • ISBN-13: 978-2021035681
  • Dimensions du produit: 20,5 x 2 x 14 cm
  • Moyenne des commentaires client : 1.5 étoiles sur 5  Voir tous les commentaires (4 commentaires client)
  • Classement des meilleures ventes d'Amazon: 251.047 en Livres (Voir les 100 premiers en Livres)
  •  Souhaitez-vous compléter ou améliorer les informations sur ce produit ? Ou faire modifier les images?


En savoir plus sur l'auteur

Noëlle Châtelet poursuit à travers romans, nouvelles et essais une réflexion sur le corps, l'engendrement, les âges de la vie. Cet ouvrage pourrait être un complément de sa trilogie à succès parue chez Stock (La petite au tournesol, La dame en bleu, La femme coquelicot ), ou, si l'on préfère, un contrepoint de La dernière leçon, publié au Seuil en 2004 et vendu d'emblée à 130 000 exemplaires.

Quels sont les autres articles que les clients achètent après avoir regardé cet article?

Commentaires en ligne

1.5 étoiles sur 5
5 étoiles
0
4 étoiles
0
3 étoiles
0
2 étoiles
2
1 étoiles
2
Voir les 4 commentaires client
Partagez votre opinion avec les autres clients

Commentaires client les plus utiles

4 internautes sur 4 ont trouvé ce commentaire utile  Par Sylvain Bodin le 4 juin 2013
Format: Broché
Grand amateur des romans de Noelle Chatelet, je suis resté perplexe à la lecture de Madame George, qui a failli me tomber des mains à de nombreuses reprises. Epicer son récit d'ésotérisme et de psychanalyse ne suffit pas, loin de là, à en faire de la littérature. Déjà, l'histoire, même si on est pas dans le cliché du destin tragique ou de la formidable aventure humaine, manque singulièrement de crédibilité. Jean-Marc, le personnage central, nous est présenté comme un psychanalyste très cartésien. Or, en quelques secondes - suite au récit « paranormal » de l'un de ses patientes - il bascule dans la folie ! Et passons sur sa passion juste spectaculaire... pour les massages, dont la description récurrente n'apporte franchement rien au livre.
Soudainement obsédé par les fantômes, notre insipide « héros » se rend plusieurs fois dans la maison supposée «hantée » de madame George - qui n'est autre que celle de George Sand transformé en musée. Et, là, on tombe véritablement dans le grand guignol. Jean-Marc entend des voix !, ou plutôt une voix, celle du jeune palefrenier de l'écrivaine, le dénommé Jacquot. On attend alors des sommets d'indigence avec la retranscription de ses propos, tous plus inintéressants les uns que les autres.
Quant au style, parfois risible (avec l'accumulation de formules du type « il est, il a été, il sera »), souvent plat comme une course cycliste, il n'arrange rien à l'affaire. Bref, un roman ni fait, ni à faire, qui joue à pousse-ballon. Et ce n'est pas parce que c'est un auteur réputé qu'il n'a pas le droit de ne pas écrire n'importe quoi !
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
2 internautes sur 2 ont trouvé ce commentaire utile  Par Cardone le 8 juin 2013
Format: Broché
je me régalais à l'idée de lire un nouveau roman de Noëlle Chatelet . J'ai failli abandonner la lecture très rapidement sauf que l'espoir et la curiosité m'ont amenée au bout mais si laborieusement.
L'histoire est très peu crédible. Je serais intéressée de savoir ce qui a poussé Noëlle Chatelet à traiter de ce sujet qui lui semble totalement étranger.
Ce psychiatre qui est complètement déstabilisé par le témoignage d'une de ses anciennes patientes soit être très fragile pour basculer aussi rapidement dans un univers irréaliste.
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
2 internautes sur 2 ont trouvé ce commentaire utile  Par olivet céline le 27 septembre 2013
Format: Broché Achat vérifié
Se laisse lire. Pas mal pour des vacances au soleil, sans plus. Assez "plat" dans l'ensemble. Style neutre et personnages auxquels on ne croit pas vraiment.
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Format: Format Kindle Achat vérifié
Assez bien écrit, réfletant très bien le monde des psy, la narration s'embrouille de plus en plus avec George Sand, les lieux où elle a habité et l'esprit du protagoniste, pour arriver à une fin qui m'a fait tourner les dernières pages en m'attendant à ce que quelqu'un crie "poisson d'avril!!".
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer

Rechercher des articles similaires par rubrique


Commentaires

Souhaitez-vous compléter ou améliorer les informations sur ce produit ? Ou faire modifier les images?