Votre compte Amazon Music n'est actuellement associé à aucun pays. Pour profiter de la musique Premium, allez sur votre Bibliothèque musicale et transférez votre compte à Amazon.fr (FR).
  
  • Tous les prix incluent la TVA.
En stock.
Expédié et vendu par dodax-online-fr.
Quantité :1
EUR 7,97 + EUR 2,49 Livraison
+ EUR 2,49 (livraison)
D'occasion: Très bon | Détails
Vendu par momox fr
État: D'occasion: Très bon
Commentaire: En Stock.
Autres vendeurs sur Amazon
Ajouter au panier
EUR 7,97
+ EUR 2,49 (livraison)
Vendu par : zoreno-france
Ajouter au panier
EUR 7,97
+ EUR 2,49 (livraison)
Vendu par : nagiry
Ajouter au panier
EUR 7,98
+ EUR 2,49 (livraison)
Vendu par : ScreamingCDFrance
Vous l'avez déjà ? Vendez sur Amazon
Egalement disponible en MP3
Album MP3 à EUR 9,99

Magdalena Kozená - Lamento Classique

4.8 étoiles sur 5 4 commentaires client

31 neufs à partir de EUR 7,97 13 d'occasion à partir de EUR 6,63

Vous cherchez un CD de Musique Classique ?

CD Musique Classique
Retrouvez tous nos CD au sein de notre Boutique Musique Classique.

Offres spéciales et liens associés


Page Artiste Magdalena Kozená


Produits fréquemment achetés ensemble

  • Magdalena Kozená - Lamento
  • +
  • Ah ! Mio Cor - Magdalena Kozena - Airs de Händel
  • +
  • Magdalena Kozena - Vivaldi
Prix total: EUR 35,95
Acheter les articles sélectionnés ensemble

Détails sur le produit

  • CD (30 décembre 2004)
  • Nombre de disques: 1
  • Format : Classique
  • Label: Deutsche Grammophon
  • ASIN : B0006M4RMY
  • Autres versions : Téléchargement MP3
  • Moyenne des commentaires client : 4.8 étoiles sur 5 4 commentaires client
  • Classement des meilleures ventes d'Amazon: 26.334 en Musique (Voir les 100 premiers en Musique)
  •  Voulez-vous mettre à jour des informations sur le produit, faire un commentaire sur des images ou nous signaler un prix inférieur?

  • Ecouter les extraits (Extrait)
1
30
7:22
Ecouter le titre Acheter : EUR 0,99
 
2
30
0:53
Ecouter le titre Acheter : EUR 0,49
 
3
30
3:19
Ecouter le titre Acheter : EUR 1,29
 
4
30
0:38
Ecouter le titre Acheter : EUR 0,49
 
5
30
7:03
Ecouter le titre Acheter : EUR 0,99
 
6
30
1:28
Ecouter le titre Acheter : EUR 1,29
 
7
30
4:24
Ecouter le titre Acheter : EUR 1,29
 
8
30
1:20
Ecouter le titre Acheter : EUR 1,29
 
9
30
6:08
Ecouter le titre Acheter : EUR 1,29
 
10
30
1:05
Ecouter le titre Acheter : EUR 1,29
 
11
30
4:49
Ecouter le titre Acheter : EUR 1,29
 
12
30
3:21
Ecouter le titre Acheter : EUR 1,29
 
13
30
2:05
Ecouter le titre Acheter : EUR 1,29
 
14
30
2:46
Ecouter le titre Acheter : EUR 1,29
 
15
30
2:34
Ecouter le titre Acheter : EUR 1,29
 
16
30
1:43
Ecouter le titre Acheter : EUR 1,29
 
17
30
4:08
Ecouter le titre Acheter : EUR 1,29
 

Descriptions du produit

MAGDALENA KOZENÁ - LAMENTO


Quels sont les autres articles que les clients achètent après avoir regardé cet article?

Commentaires en ligne

4.8 étoiles sur 5
5 étoiles
3
4 étoiles
1
3 étoiles
0
2 étoiles
0
1 étoiles
0
Voir les 4 commentaires client
Partagez votre opinion avec les autres clients

Meilleurs commentaires des clients

Format: CD
Magdalena Kozena est une grande artiste. Et elle nous le confirme avec ce CD. Non contente de maitriser parfaitement la langue française (ah! la diction impeccable d'Orphée...), elle réitère avec la langue allemande. En effet le Lamento (qui donne son nom au CD) est sublime de bout en bout: diction, graves, intensité... tout y est. Puis l'on constate que la mezzo en plus de ce profond registre de contralto nous montre un registre de soprano...tout aussi beau. Les cantates sont très bien choisies, le choix est varié et l'on a de l'original (Die Amerikanerin) et du moins original (Lamento). Les récitatifs ne sont pas des moments ennuyeux que l'on préfère passer, ils accompagnent les airs et sont agréables à écouter. En bref un superbe CD, qui m'a fait aimer Bach (que je trouvais trop mathématique) et m'a fait découvrir Magdalena Kozena.
Remarque sur ce commentaire 17 sur 17 ont trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
Format: CD
La belle Magdalena Kozena nous offre (avec le bouillant Reinhard Goebel, en la belle compagnie de son fidèle Musica Antiqua Köln, aux couleurs chaudes et rondes - très beaux vents et superbes cordes) un très beau récital dévoué aux Lamenti de compositeurs baroques. Sa voix, très souple, assez monochrome, mais d'une justesse et d'une musicalité exquise, et même franchement exceptionnelle dans les vocalises (Alleluia de Conti) est plus en situation ici que dans d'autres rôles, où sa voix manquait de caractère (Lucrezia par exemple) Le Lamento de Johann Christoph Bach qui débute le récital est très réussi, de même que la cantate Languet Anima Mea de Conti, où elle ajoute à son incarnation une vibrante incandescence. Les cantates de Johann Sebastian Bach sont un peu plus problématiques : la qualité du chant est toujours aussi flagrante, mais la monochromie de la voix l'est aussi. Du coup, les airs se suivent et se ressemblent, même si la beauté de la voix ne cesse d'enchanter. Il faut dire que Reinhard Goebel presse un rien le mouvement (la cantate BWV 170 est "expédiée" en 18' contre 23' avec Herreweghe et autres chefs) Du coup, la respiration des airs se fait moins naturelle et moins éloquente qu'elle aurait pu l'être à des tempos moins rapides. Mais comment ne pas admirer cette voix, ne faillissant jamais devant son impitoyable accompagnateur ? La cantate achevant le programme est de Johann Christoph Friedrich Bach. Elle n'est pas la pièce la plus intéressante du programe, mais son interprétation est enthousiasmante, avec un très beau dernier mouvement, où la voix de Kozena se fait plus que jamais émouvante, signe que la belle chanteuse sait aussi être une Très Grande Chanteuse. Un beau récital !
1 commentaire 11 sur 11 ont trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
Format: CD Achat vérifié
Spécialiste de la musique baroque, Magdalena Kozena qui, porte le prénom de la seconde épouse de Jean-Sébastien Bach, nous fait partager avec une grande maîtrise technique et expressive les oeuvres de ce dernier, ainsi que celles de deux de ses fils envers qui il n'était pas très tendre puisqu'il disait de Carl Philip Emmanuel : « C'est du bleu de Prusse, ça se décolore » ! A découvrir aussi la magnifique Cantate de Conti qui se prête si bien à la belle puissance lyrique de sa voix.
Remarque sur ce commentaire 1 sur 1 ont trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
Format: CD Achat vérifié
Je l'ai découverte avec l'album "Ah ! mio cor". Enchanté, j'ai décidé de poursuivre ma découverte de Magdelena Kozena. je ne suis pas déçu. Cet album est superbe, sa voix sublime. Elle m'a fait aimer des compositeurs que je n'écoutais que plus rarement, par goût. Alors, pour cela, merci Mme kozena.
1 commentaire 1 sur 1 ont trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus

Commentaires client les plus utiles sur Amazon.com (beta)

Amazon.com: HASH(0x9d1d5c18) étoiles sur 5 9 commentaires
40 internautes sur 40 ont trouvé ce commentaire utile 
HASH(0x9d325678) étoiles sur 5 A Lamento Almost Perfect 30 septembre 2005
Par Akimon Azuki - Publié sur Amazon.com
Format: CD
This is a mighty interesting selection of lesser known offerings from the Bach family, plus two better known cantatas by JSBach Sr mixed in. The opening "Ach, Dass Ich Wassers..." by Johann Christoph Bach, with its strange harmonies, reminiscent of Gesualdo's Gagliarda, is a real stunner and Kozena's heartfelt interpretation hits just the right spot. Francesco Bartolomeo Conti's "Languet anima mea", Philipp Emanuel Bach's "Selma" and Johann Christoph Friedrich Bach's "Die Amerikanerin" are great, though not quite as spectacular, by comparison. And overall, from its classy cover photo to outstanding playing of the orchestra- in 415 Hz tuning, BTW- this CD is a great package.
However, there is a slight glitch: a bizarre version of JS Bach's Cantata BWV 170. The first movement does not have to be taken at a funereal tempo, even on a disc called Lamento, but why play it at such a breakneck speed? Try and compare it to Andreas Scholl's version on his Alto Cantatas where he offers up that heavenly peace and stillnes. Then, the rushed recitativo in warbly gurgly German, then the super fast last movement... It's one thing to play Bach at quicker pace and play up the dance element of his rhythms- it's another to come up with something that sounds like a drunken barn dance; instead of a Vergnugte Ruh, it's a Verruckte Ruh. I still rather like the whole thing, but it sure is a strange approach to this cantata.
If you love Kozena's voice- and it is a voice that could sing a Windows XP programming code and make it sound beautiful- you should get this CD asap: her contralto range and that bright top extension are better than ever, the long lines, the many vocal colours, and great trills, runs and vibrato shadings are just fabulous, especially in this unusual Baroque repertoire. She deserves all the accolades and every "Osobnost roku/Artist of the Year" title coming her way.
I really like this Lamento and I find that I enjoy it more and more with repeat listenings. I would suggest checking out the sound samples first to make sure that radical BWV 170 is to your liking, but it's definitely one of the best classical music albums of 2005.
37 internautes sur 39 ont trouvé ce commentaire utile 
HASH(0x9d325a80) étoiles sur 5 Kozena Finds Recording Oeuvre in Early Music Pieces from the Bach Family 20 septembre 2005
Par Ed Uyeshima - Publié sur Amazon.com
Format: CD
Although she stumbled a bit on her last recital CD, "Songs" (which covered disparate song cycles from the first half of the 20th century), Czech mezzo-soprano Magdalena Kozena seems a stronger match for this early music program devoted almost exclusively to members of the Bach family. With her powerfully sculpted voice, she is a masterful interpreter of Baroque music especially as she lights into her higher soprano range. Kozena opens most vibrantly with her opening lament, Johann Christoph Bach's "Ach, dass ich Wassers g'nug hatte", which puts voice to a sinner's guilt. There is a striking series of cantatas, "Languet anima mea", by Viennese court composer Francesco Bartolomeo Conti (not a relative but someone who apparently held favor with Johann Sebastian Bach), which closes with a stirring coloratura run of "Alleluja".

The centerpiece - and certainly the most accomplished piece here - is by the master himself, J.S. Bach's "Vergnuegte Ruh, beliebte Seelenlust" which showcases Kozena's dramatic acumen and luminous tone. He also contributes a lighter aria which is actually a song of praise upon seeing the baby Jesus, "Bekennen will ich seinen Namen", that makes fine use of two interweaving violins. Carl Philipp Emanuel Bach's "Selma" brings out her expressive range in an affecting manner though the aria is quite brief. Johann Christoph Friedrich Bach's "Die Amerikanerin" seems a bit anticlimactic, as it doesn't have the compelling drama of his father J.S. Bach's work, but Kozena lends intelligence and agility to her fiery interpretation here. Music director Reinhard Goebel provides expert guidance to the period-authentic ensemble Musica Antiqua Koln. I particularly liked the flute solos played with amazing dexterity by Verena Fischer and Dorothea Seel. This is a triumphant recording for the gifted Kozena, who has heretofore had an erratic track record on disc.
24 internautes sur 26 ont trouvé ce commentaire utile 
HASH(0x9d325af8) étoiles sur 5 Fascinating Lamento 29 octobre 2005
Par Stella E. - Publié sur Amazon.com
Format: CD
Even though this album is called Lamento, it's not at all gloomy, and it is certainly a great vehicle for Kozena's radiant voice.
She excels on the technical level, and sings in impeccable Baroque style, but she is also very dramatically engaged and she makes these unfamiliar compositions come to life. She takes risks, both in the choice of these compositions, and stylistic choices: I like the jaunty version of Cantata BWM 170, though it is very different from what we are used to. I also like the way this album is programmed, forming a certain meditative story of sin and redemption.
I think this is Kozena's most interesting recital to date, and I am very glad I discovered this album. It's not just her singing that is brilliant, the orchestra playing is spectacular, too. Don't hesitate to give this Lamento a try, especially if you love beautifully performed, fresh sounding Baroque music.
17 internautes sur 20 ont trouvé ce commentaire utile 
HASH(0x9d325e88) étoiles sur 5 When lamenti become things of beauty 23 mars 2006
Par Ingrid Heyn - Publié sur Amazon.com
Format: CD
I become nearly speechless when contemplating this recording. It's exquisite beyond words - the almost painful beauty of Magdalena Kozena's voice creates such a personal and glorious epiphany of sorrow that it verges on the unbearable. Glorious music (including one particular aria I've not heard before, and with which I've fallen in love - I must perform it myself!), glorious singing, and glorious playing from all involved make this a recording to treasure.

Ms Kozena sings intelligently, beautifully, musically and appropriately - but more than this, she has the rare ability to sing music as though it has never been sung before. This makes her one of my favourite artists, and I simply do not hesitate when I see a new recording by her. I have not been disappointed.

One of the most powerful and moving pieces on this beautiful recording is of "Ach, dass ich Wassers g'nug hätte", the first title on the CD. It exerts a melancholic insistence, a subtle and deeply effective repeating pattern that seems to increase, rather than decrease, the musical complexity. Suzie le Blanc has also recorded this work, equally effectively. I am glad to have two such unbelievably beautiful recordings in my possession.

I do not know of anyone who, having heard this recording, does not wish to play it again.
14 internautes sur 16 ont trouvé ce commentaire utile 
HASH(0x9d325fc0) étoiles sur 5 Magdalena Kozena, Oh my Goddess... 18 mars 2006
Par klavaza - Publié sur Amazon.com
Format: CD Achat vérifié
There is not much I can say after reading some of the virtuoso reviews, here at Amazon, left before me. However I cannot resist to tell that this album is as beautiful as the fantastic portrait of Kozena and that her voice will thrill you down to your very bones and then, it will take your soul to the highst spheres of inspiration.
Ces commentaires ont-ils été utiles ? Dites-le-nous

Discussions entre clients

Le forum concernant ce produit
Discussion Réponses Message le plus récent
Pas de discussions pour l'instant

Posez des questions, partagez votre opinion, gagnez en compréhension
Démarrer une nouvelle discussion
Thème:
Première publication:
Aller s'identifier
 

Rechercher parmi les discussions des clients
Rechercher dans toutes les discussions Amazon
   



Commentaires

Souhaitez-vous compléter ou améliorer les informations sur ce produit ? Ou faire modifier les images?